Douleur chez la personne autiste

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8315
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

La douleur : une explication à un changement de comportement

#1 Message par Mars » jeudi 30 avril 2015 à 21:31

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).

Voici un document de l'équipe du CRA Bretagne que je trouve fort bien fait.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19658
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: La douleur : une explication à un changement de comporte

#2 Message par Jean » jeudi 30 avril 2015 à 21:48

Le document est sommaire (deux pages), mais il mentionne bien les pistes à explorer.

A diffuser très largement.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Mariemento
Passionné
Messages : 454
Enregistré le : samedi 1 novembre 2014 à 18:38

Re: La douleur : une explication à un changement de comporte

#3 Message par Mariemento » vendredi 1 mai 2015 à 20:16

Oh merci !
Je vais l'imprimer pour certaines de mes collègues.


Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (fin).
"Ils avaient créé leur propre soleil pour combattre la nuit ."
"Simplement, un jour, j'ai pris conscience que, en matière d'humanité, la laideur aussi pouvait être intérieure."

Ayerdhal

Autiste diagnostiquée.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19658
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Douleur chez la personne autiste

#4 Message par Jean » jeudi 3 décembre 2015 à 19:32

Modération (Tugdual) : Déplacement du sujet depuis "L'Espace TED".


Amandine Dubois, psychologue à l’Université de Brest, et l’équipe du Centre de Ressources Autisme Languedoc-Roussillon ont réalisé une étude sur la douleur chez l'enfant autiste, intitulée : Expression et évaluation de la douleur liée au soin chez des enfants avec autisme.

L’absence de données consensuelles concernant l’expression de la douleur chez les personnes vulnérables, comme les enfants autistes, peut expliquer l’absence d’outil d’évaluation et de protocole de prise en charge de la douleur : comment repérer et évaluer une douleur si l’on ne sait pas comment elle est exprimée et communiquée ?

L'objectif de l’étude est donc d'étudier l'expression et l'évaluation de la douleur chez des enfants avec autisme comparées à des enfants témoins de même niveau de développement en situation standardisée de soin (prise de sang).
Voir une présentation de l'étude sur le site du CNRD>
Lire l'étude complète

Voir aussi la brochure "Changement de comportement. Et si c'était une douleur ?"réalisée par le CRA Bretagne (Centre de Ressources Autisme )
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Alone3545
Forcené
Messages : 3165
Enregistré le : mercredi 11 novembre 2015 à 13:43

Re: Douleur chez la personne autiste

#5 Message par Alone3545 » samedi 19 décembre 2015 à 20:40

Jean a écrit :comment repérer et évaluer une douleur si l’on ne sait pas comment elle est exprimée et communiquée ?
Cela est quelque peu ennuyant les problèmes de douleurs d'un enfant autiste. Souvent on dit que les enfants autistes ne ressent que peu la douleur. Je ne suis pas du tout d'accord. En effet, souvent, il est dit que ceux-ci ne ressentent pas la douleur car ils sont souvent calmes, et ne pleurent pas forcément. Or pleurer est émotionnel et une personne qui pleure peut aussi bien moins souffir qu'une personne qui ne pleure pas. Il m'est arrivé de pleurer sans trop souffrir, c'était souvent de l'inquiétude et émotionnel et de ne pas pleurer mais d'avoir "le cœur bloque" et un mal particulier au centre comme si le cœur se situait dans l'estomac, comment dire, je ressent des émotions au niveau de mon estomac qui me paralyse et cela ne se voit pas, mais je peut avoir l'impression que mon cœur va lâcher et je peut avoir des malaises (aux deux sens du terme).
Diagnostiqué, 24 ans.

Avatar du membre
cléa
Passionné
Messages : 362
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: Douleur chez la personne autiste

#6 Message par cléa » mercredi 30 décembre 2015 à 23:58

La perception de la douleur est certainement différente selon les autistes. Elle est également différente chez les non autistes. Linda avait une grande sensibilité à la douleur entre 0 et 4 ans, pleurait vivement pour une simple injection ou griffure, depuis elle ne se plaint que rarement de la douleur, juste à une expression de malaise, elle perçoit néanmoins la moindre petite coupure ou irritation.
Parent d'enfant diagnostiqué TED.
Aspie

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21837
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Douleur chez la personne autiste

#7 Message par Tugdual » samedi 27 janvier 2018 à 10:35

Une piste pour une meilleure compréhension de la douleur :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Répondre