Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2106
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

#91 Message par olivierfh » mardi 28 août 2018 à 16:47

MudBloodKnowItAll a écrit :
mardi 28 août 2018 à 12:41
Par ailleurs il faudrait que je recherche ce qu'il en est de la législation française sur le même sujet...
Illégal mais pratiqué: voir UNAPEI: Stérilisation des personnes handicapées mentales.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19394
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

#92 Message par Jean » mercredi 29 août 2018 à 5:35

Merci pour la référence.

Plutôt dire : légalement pratiqué sous conditions.
père d'une fille SA de 35 ans

FinementCiselé
Forcené
Messages : 1218
Enregistré le : mercredi 28 août 2013 à 13:26

Re: Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

#93 Message par FinementCiselé » jeudi 30 août 2018 à 0:45

Si c'est pas la stérilisation, ça sera les effets du cocktail de médicaments psychoactifs pris qui aura des effets sur les hormones. J'pense à l'abilify (gynécomastie + impuissance), mais y'en a d'autres. Une sorte de stérilisation silencieuse.
Aspie "cru 2014".

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19394
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

#94 Message par Jean » jeudi 30 août 2018 à 19:35

C'est réversible, comme la contraception.
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 910
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

#95 Message par Siobhan » vendredi 31 août 2018 à 19:13

FinementCiselé a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 0:45
Si c'est pas la stérilisation, ça sera les effets du cocktail de médicaments psychoactifs pris qui aura des effets sur les hormones. J'pense à l'abilify (gynécomastie + impuissance), mais y'en a d'autres. Une sorte de stérilisation silencieuse.
Jean a écrit :
jeudi 30 août 2018 à 19:35
C'est réversible, comme la contraception.
Si l'on considère que l'état végétatif induit par le neuroleptique en question, ou d'autres neuroleptiques, peut amener à l'écroulement définitif de différents aspects de la vie d'une personne traitée par ce genre de médicaments, sur certains aspects les effets de neuroleptiques ne sont pas réversibles, non (je m'éloigne du sujet précis de la reproduction et de la sexualité, je l'accorde).
Homme avec autisme, diagnostiqué par un psychiatre libéral en 2017.

Tiré de "La Mort et le Bûcheron", de Jean de la Fontaine :
"(...)
Plutôt souffrir que mourir,
C'est la devise des Hommes."

ex-"MudBloodKnowItAll"

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19394
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

#96 Message par Jean » mardi 12 mars 2019 à 19:08

Le livre d'Edith Sheffer paraît le 27 mars :
Image
https://editions.flammarion.com/Catalog ... -dasperger

feuilleter
père d'une fille SA de 35 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19394
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Hans Asperger : Le Docteur et les Nazis

#97 Message par Jean » lundi 25 mars 2019 à 23:52

Sur "Les enfants d'Asperger" d'Edith Sheffer - dans la Vienne nazie

Avec le sous-titre "Le dossier noir des origines de l'autisme", la traduction du livre d'Edith Sheffer paraît le 27 mars aux Éditions Flammarion (391 pages – 23,90 €). Elle analyse le contexte de l’analyse de la "psychopathie autistique" par le Dr Hans Asperger dans la Vienne nazie.

L'historien tchèque Herwig Czeh avait fait connaître les preuves de la participation du Dr Hans Asperger au processus mortel de sélection. Edith Sheffer approfondit en décrivant le contexte du programme des pédopsychiatres pour protéger la société des enfants inéducables, en les tuant. Elle situe la place, certes mineure, d'Asperger dans ce processus et les conditions de production de ses théories sur la "psychopathie autistique".

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... enne-nazie
père d'une fille SA de 35 ans

Répondre