Page 3 sur 4

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mercredi 19 juin 2019 à 21:33
par espace
Une petite recherche sur internet m'a mené vers deux personnes qui sont à l'origine de ce sondage. Je les ai contactées. La page de présentation du sondage contient dorénavant leurs noms et un lien vers la présentation du projet de GEM à Nantes. Je trouve ça plus rassurant.

Personnellement je n'aime pas trop les outils google (c'est l'outil google form qui est utilisé dans ce sondage) et leur préfère les outils libres qui ne dépendent pas d'une multinationale qui fait commerce des données privées. Mais bon, même les multinationales du numérique sont relativement encadrées par la loi.

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mercredi 19 juin 2019 à 22:36
par lulamae
Il a l'air réalisé ce GEM de Nantes, j'ai trouvé la page sur la carte de @dcaius au début du sujet :
https://gem-nantes.org/

Ca s'adresse bien aussi aux autistes ? Je les contacterais bien après le diagnostic (quoique, après tout, je pourrais le faire avec un autre diagnostic de toute façon) - ils ont un jardin collectif, ça m'intéresserait vraiment.
https://gem-nantes.org/ie-22-rue-marcel-paul

Je suis contente d'avoir trouvé cette adresse. :)

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mercredi 19 juin 2019 à 23:23
par espace
A première vue, je ne le connais pas, le GEM déjà existant ne semble pas destiné spécifiquement aux autistes, alors que pour le questionnaire, et via le lien d'explications auquel il renvoie c'est un nouveau GEM, spécifiquement pour autistes, qui est en projet. Voir https://autisme.github.io/un-groupe-den ... e-a-nantes

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mercredi 19 juin 2019 à 23:48
par lulamae
espace a écrit :
mercredi 19 juin 2019 à 23:23
A première vue, je ne le connais pas, le GEM déjà existant ne semble pas destiné spécifiquement aux autistes, alors que pour le questionnaire, et via le lien d'explications auquel il renvoie c'est un nouveau GEM, spécifiquement pour autistes, qui est en projet. Voir https://autisme.github.io/un-groupe-den ... e-a-nantes
Merci pour m'avoir redonné le lien, j'ai répondu au questionnaire. Je trouve toutefois dommage :
- que cela soit réservé aux autistes sans déficience ou avec peu de déficience intellectuelle.
- que l'on puisse y aller avec un auto-diagnostic (sans diagnostic si on s'interroge, passe encore, mais rester sur un auto-diagnostic, je ne comprends pas trop).
Comment informer les gens sérieusement sur l'autisme si on se retrouve entre personnes auto-diagnostiquées ? Ca, je trouve que c'est n'importe quoi.

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : jeudi 20 juin 2019 à 21:40
par Jean
Un principe cardinal des GEM est de ne pas demander de diagnostic, ni d'orientation par un service ou la MDPH.

Il appartient aux membres du GEM de filtrer les demandes d'adhésion en fonction de leur compréhension que l'adhérent est dans la même situation de handicap.

Ce ne sera pas simple.

D'autant plus que le gouvernement a décidé - pour l'instant - que les 100 GEM Autisme prévus dans le 4ème plan peuvent être des GEM "mixte"s (handicap psychique et autisme - traumatisés crâniens et cérébrolésés restant à part), et que les GEM Autisme concernent aussi les autres troubles développementaux, soit presque 10 fois plus de personnes que l'autisme ...

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : vendredi 21 juin 2019 à 1:09
par freeshost
Le gouvernement aime se complaire dans l'amalgame ?

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : jeudi 1 août 2019 à 13:33
par Jean

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : jeudi 1 août 2019 à 15:21
par lulamae
Merci ! C'est une des pistes concrètes que j'ai choisi d'expérimenter à Nantes.

Merci aussi d'avoir pensé à intégrer l'affiche de la page facebook, car je n'ai pas facebook, et le site bloque au bout de quelques secondes, si tu ne te connectes pas.

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : samedi 3 août 2019 à 12:43
par Lilette
Merci Jean pour le partage.
Ça m'intéresse s'il y'en a un par chez moi.

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : dimanche 11 août 2019 à 23:05
par Jean
Les GEM Autisme, une nouvelle race en magasin

Dans le cadre du 4ème plan autisme, 100 GEM (groupes d'entraide mutuelle) Autisme doivent voir le jour. Mais cela s'est compliqué ...

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... en-magasin
Image

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : lundi 19 août 2019 à 12:41
par Jean
sudouest.fr
Autisme Asperger : un lieu pour l’intégration à Rochefort

Un groupe d’entraide mutuelle ouvre demain rue Renaudin pour aider les personnes atteintes de troubles du spectre autistique sans déficience intellectuelle.

C’est une petite révolution dans le monde des autistes Asperger du département. Un Groupe d’entraide mutuelle (GEM), financé par l’Agence régionale de santé (ARS), ouvre ses portes demain au 8 rue Renaudin. Ni un lieu d’hébergement, ni un lieu de soins, le GEM a pour vocation l’entraide entre pairs et l’aide à l’inclusion dans la cité. (...)

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mercredi 28 août 2019 à 23:18
par Jean
Un post sur le GEM de Pau :

viewtopic.php?f=11&t=13669

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mercredi 28 août 2019 à 23:25
par Jean
Appel à candidatures pour GEM Grand-Est

https://www.grand-est.ars.sante.fr/crea ... em-autisme

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mercredi 16 octobre 2019 à 13:25
par Jean
Stefan Jaffrin prépare une thèse de sociologie sur le fonctionnement et la finalité des groupes d'entraide mutuelle. Il a découvert des lieux ouverts qui permettent d'échapper au repli sur soi et d'avoir une vie sociale et culturelle intense.

Interview dans Hospimedia
https://entraide-mutuelle.net/IMG/pdf/_ ... imedia.pdf

L'auteur Stephane Jaffrin tient un blog sur les GEM. Il décoiffe ! https://entraide-mutuelle.net/

Re: Les GEM (groupes d'entraide mutuelle)

Posté : mardi 3 décembre 2019 à 9:19
par Jean
ouest-france.fr
Nantes. Autisme : bientôt un groupe d’entraide

Bastien Confais, une personne autiste, titulaire d’un doctorat d’informatique, veut créer au sein de l’association « Adultes Autistes Autonomes », un groupe d’entraide pour sortir de l’isolement et nouer des liens.

Image
Bastien Confais a en projet de mettre en place un Groupe d’entraide mutuelle qui sera géré par l’association Adultes Autistes Autonomes et sera parrainé par l’ordre de Malte. | OUEST-FRANCE

Ouest-France Philippe GAMBERT. Publié le 03/12/2019 à 07h01

L’association Adultes Autistes Autonomes qui vise à devenir une fondation, œuvre pour l’inclusion des personnes autistes adultes dans la société. Dans trois domaines : « le logement, le travail et les loisirs. Ces personnes sont en capacité de s’insérer au prix de quelques adaptations », souligne Patrice Vermeulen, secrétaire général.

Créée en 2017 à l’échelle de la Loire-Atlantique, l’association a tissé des liens avec des entreprises. Mais, dans un premier temps, elle entend lancer un GEM, Groupe d’entraide mutuelle. C’est Bastien Confais qui en est chargé. « Ce type de groupe existe beaucoup en Irlande, un pays où je rêve de vivre et où la société est très sensibilisée à l’autisme. L’objectif est d’organiser des activités », dit-il.

Les personnes autistes font face à de nombreuses barrières. Que ce soit pour trouver un travail, pour prendre les transports en commun, rencontrer des amis, assister à des activités culturelles ou tout simplement pour sortir de chez elles. « Ces difficultés ne sont pas des caractéristiques du handicap mais sont la conséquence de la façon dont la société accueille ces personnes », insiste l’association.

Docteur en informatique

Bastien Confais est un jeune homme d’apparence très timide au regard brillant et un peu perdu. Titulaire d’un doctorat en informatique, il a travaillé pendant un an pour le CNRS (Centre national de la recherche scientifique). Mais il aspire à souffler. « Le CNRS exigeait des horaires, note sa mère. Ce qui ne correspond pas à sa façon de fonctionner. » L’inclusion n’a donc pu se faire.

Depuis son enfance, sa différence, ne l’a pas empêché de suivre une longue scolarité. « Il était très bon partout. » Son parcours n’a pas été pour autant une promenade. Son comportement parfois surprenant a suscité des interrogations. En particulier à l’école. « Puis, le pédopsychiatre nous a ouvert la porte du collège Théophane-Venard, à Nantes. Il a eu de la chance de bénéficier de la bienveillance de professeurs et de quelques élèves », souligne sa mère.Du collège jusqu’à Polytech, où il a décroché le diplôme d’ingénieur, avant la thèse, en passant par le lycée puis l’IUT.

Pour créer le groupe d’entraide mutuelle, qui sera donc géré par l’association Adultes Autistes Autonomes et parrainé par l’Ordre de Malte, il lance un sondage sur internet (autisme.github.io/gem), « afin de mieux évaluer les besoins ».