Police et autisme

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

Police et autisme

#1 Message par Lila » jeudi 14 mai 2009 à 23:30

J'ouvre ce topic sur un sujet que je vois de temps en temps sur des sites anglais : les associations au Royaume Uni (National autistic society) et aux USA font des supports pour informer la police sur l'autisme.

Voir notamment :
Articles et guide de la NAS sur le sujet
"Keep safe", un guide sur la sécurité personnelle pour les personnes handicapées mentales
DVD (visible en streaming) de formation

Où on enseigne aux policiers que certaines personnes peuvent répéter tout ce que vous dites ou vous poser des questions incessantes sans que ce soit par provocation.
Que certains ne reconnaîtront pas la signification de leur uniforme et donc leur autorité.
Que d'autres peuvent être effrayées par des cris et s'enfuir.

ça doit leur ouvrir de nouveaux horizons d'être formés ainsi.

(PS : je n'ai pas forcément ouvert ce sujet pour entendre dire : "Mais pourquoi on n'est pas foutus de faire ça en France ?? :evil: " Juste pour montrer un truc auquel vous n'auriez pas forcément pensé.)
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

#2 Message par laura » jeudi 14 mai 2009 à 23:56

l'autre jour j'ai pris l'eurostar et j'ai failli le rater, au départ parce que ma carte d'identité était un peu limite (abimée et la photo trop vieille) et ensuite parce j'avais l'air suspecte.

Le policier ne comprenait pas que je le regarde pas, et surtout pas dans les yeux, et ma démarche peu assurée et mon comportement un peu bizarre ont fait que j'ai eu droit à 5 contrôle successifs.

pas cool :evil:
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20748
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#3 Message par Jean » vendredi 15 mai 2009 à 0:07

Malheureusement, tu n'es pas la première dont la démarche attire l'attention de la maréchaussée.
Que faire ? si ce n'est d'avoir le "profil bas" ...

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

#4 Message par Lila » vendredi 15 mai 2009 à 13:33

Il y a aussi la technique de la "carte pour situations difficiles" (je crois que c'est le terme français), un papier à garder dans son portefeuille qui donne des explications sur l'autisme.
Par exemple, sur le site de la NAS, il y a "Autism Alert Card", avec une version en français.
http://www.nas.org.uk/nas/jsp/polopoly.jsp?d=522&a=6233
Je crois qu'il y a aussi une version faite par des assos françaises, il faudra que je vois ça.

ça m'est aussi arrivé lorsque je marchais avec des amis, SA aussi. L'un d'eux est sous médicaments, alors forcément ça lui donne une allure un peu bizarre et un regard un peu fixe. Des policiers nous ont alors arrêtés pour contrôler son état ; je suis juste contente que ça se soit passé dans une rue déserte et pas en public... >_>
Bon, les policiers ont été relativement courtois quand même, et on a pu leur expliquer que son allure était dûe à des médicaments, ils ont vite compris. Peut-être que quand on est plusieurs c'est un peu plus facile.

Même si ce n'était pas agréable, je ne peux pas totalement leur en vouloir. On pourrait appeler ça du délit de faciès, mais en même temps, il faut bien qu'ils fassent leur boulot.
Le contrôle anti-drogues bien sûr (et dieu sait que c'est humiliant d'être pris pour un junkie),
mais aussi empêcher l'ivresse sur la voie publique (vu qu'il est prouvé qu'une personne ivre peut beaucoup plus facilement faire des conneries et se montrer violente) ; des personnes dont l'état est modifié par des substances peuvent aussi se blesser elles-mêmes vu que leur vigilance baisse aussi.
Donc, je dirai que dès qu'ils voient une personne à l'allure étrange, ils sont bien obligés de vérifier.

Après, la différence entre les bons et les mauvais policiers pour moi, c'est s'ils arrivent à comprendre assez vite, et s'ils transmettent le mot à leurs collègues du coin pour qu'on se fasse moins embêter.
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#5 Message par maho » vendredi 15 mai 2009 à 20:55

La carte est une bonne idée!
Je pense que dans les situations de detresse, c'est bien de montrer une carte, cela peut expliquer un comportement consideré "bizarre"
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#6 Message par jakesbian » dimanche 17 mai 2009 à 6:11

je suis ègalement de cet avis
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

laura
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mercredi 28 janvier 2009 à 5:53
Localisation : Paris
Contact :

#7 Message par laura » dimanche 17 mai 2009 à 15:54

jakesbian a écrit :je suis ègalement de cet avis
mouais, pourvu que ça ne devienne pas une carte obligatoire.

attention aux dérives !
"Sans la liberté de lier, il n’est point d’internet."

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20748
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#8 Message par Jean » dimanche 17 mai 2009 à 16:28

Je connais un adulte autiste, qui fait des "fugues", qui aime partir de chez lui sans annoncer pour aller voir ce qui l'intéresse.

Il est tout à fait capable quand il est perdu ou s'il a épuisé ses ressoruces d'aller dans un commissariat et de dire "je suis autiste, appelez mes parents". Il peut très bien se passer d'une carte pour çà !

Sur l'aspect "information", il y a la "carte d'accompagnement" faite par Autisme France : http://autisme.france.free.fr/fichiers/ ... nement.pdf

Mais dans le cas d'autistes qui ont plus de mal à s'exprimer (d'autant plus que les rapports avec la police sont objectivement stressants) , une carte avec les coordonnées du médecin référent (ou d'un professionnel spécialisé) serait assez pratique. Il peut aider à dédramatiser un conflit et éviter d'entrer sur le terrain judiciaire.

Lors d'un stage avec Charles Durham, celui-ci avait provoqué un haut le coeur lorsqu'il avait dit qu'une des premières actions des parents en arrivant dans un coin était d'aller voir la gendarmerie pour parler de l'autisme de l'"enfant". Je crois que nous nous accordions sur le fait de n'en parler que si un problème intervenait, pas avant !

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#9 Message par jakesbian » dimanche 17 mai 2009 à 16:57

j'ai un ami, qui s'est souvent fait passer pour ivre... parcequ'il bégayait :? .
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

#10 Message par Jonquille57 » dimanche 17 mai 2009 à 17:28

Je suis assez d'accord avec Laura : il ne faudrait pas que cette carte soit obligatoire...

Avatar du membre
jakesbian
Forcené
Messages : 2933
Enregistré le : vendredi 17 août 2007 à 17:33
Localisation : plounéventer
Contact :

#11 Message par jakesbian » dimanche 17 mai 2009 à 17:34

tout à fait, il ne doit pas y avoir d'obligation... çà doit être un outil d'aide.
"petits bouts par petits bouts... les bouts étant mis bout à bout."
"en chacun de nous sommeille un dragon... il faut y croire." (devise "bat-toi florent")

Avatar du membre
Lila
Passionné
Messages : 404
Enregistré le : dimanche 23 octobre 2005 à 17:32
Localisation : Finistère

#12 Message par Lila » dimanche 17 mai 2009 à 22:38

Bien sûr que non ce n'est pas obligatoire.
Avez-vous regardé le document ? Ce n'est pas une carte d'identité, mais un texte qui donne des explications claires sur ce qu'est l'autisme, et sur la manière de se comporter avec la personne porteuse de la carte.
Après tout, comme tu le dis toi-même Laura, il peut être difficile pour certains d'expliquer leurs bizarreries de comportement. Alors que si tu as une explication toute prête, avec les coordonnées du professionnel qui te suit, je suis sûre que ça passe mieux.

Bref, c'est plus une canne blanche qu'une étoile jaune.
Bonnes excuses pour échapper à Hadopi : http://www.pcinpact.com/actu/news/58194 ... itime-.htm
"Promis, je laisserai plus mon chat télécharger son mon ordi ... sale bête va !"
Accessoirement, Aspie née en 1983.

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

#13 Message par maho » dimanche 17 mai 2009 à 23:09

Bref, c'est plus une canne blanche qu'une étoile jaune.
C'est comme ca que je la vois Lila.
Loic se debrouille trés bien, mais n'est jamais a l'abri d'une situation ou il perds pied, et donc l'utilité d'avoir une carte, avec un numero a contacter.

Il y a peu de temps en Angleterre une bande de jeunes ont faillie agresser un homme qui les traitait de tous les noms. Ils ont vus qu'il portait un TShirt (trés a la mode pendant un certain temps) annoncant son handicap "Syndrome de Tourettes" Ils ont discutés avec lui, sont devenues amis, et esperons, plus tolerants.
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

#14 Message par Murielle » mardi 19 mai 2009 à 10:25

Je trouve cette idée de carte en cas de situation difficile excellente.!
Dans la mesure où la personne n'a pas la possibilité de s'exprimer pour cause de stress trop important...

C'est "au-cas-où"....Une béquille en quelque sorte.

Bonne idée, vraiment. :D

Le coup du t-shirt, m'a rappelé quelque chose.!!!!Une famille avait fait faire des vêtements à leur enfant où il était écrit:

"Je ne suis pas malpoli, je suis autiste"....

C'est le fils d'un membre fondateur qui avait dit cela un jour...(il avait 5 ou 6 ans à l'époque je crois)

Ceci dit, moi je suis contre le fait d'afficher cela comme ça.

Mais c'est l'affaire de chacun, on peut réagir à sa manière.Perso, je préfère un peu plus de discrétion.! :lol:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Olivier
Forcené
Messages : 1309
Enregistré le : lundi 17 novembre 2008 à 16:49

#15 Message par Olivier » mardi 19 mai 2009 à 13:02

Le jour ou l'on voudra s'en prendre aux aveugles, les cannes blanches serviront d'étoiles jaunes.
Il ne faut à mon avis n'avoir de carte ou signe distinctif, qu'en cas de problème, comme roue de secours en quelque sorte. La discrétion est sans doute dans un premier temps la meilleure des protections. Mais la publicité pour les conséquences indirectes de l'Autisme, est une bonne solution notamment vis à vis des forces qui sont sensées nous protéger.

Répondre