Police et autisme

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: Police et autisme

#31 Message par Jonquille57 » vendredi 23 septembre 2011 à 17:01

Et la violence vient souvent après les TS, si il n'y a pas eu de réponses.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: Police et autisme

#32 Message par Murielle » vendredi 23 septembre 2011 à 17:10

Je ne peux évidemment pas répondre à ta question au sujet de Léo Jonquille tu t'en doutes.... :roll:

Cependant, je continuerai de défendre le fait que NON les autistes ne sont pas des personnes violentes.! Oui, il y a des cas qui peuvent se révéler pour les raisons que tu as invoqué...Mais je refuse qu'on associe le mot violent ou agressif pour qualifier les autistes...;Comme Titiana, j'ai pourtant déjà entendu ça et je me bats contre ces idées reçues.... :wink: :love: :kiss:
Mais j'ai bien compris ce que tu voulais dire, rassure-toi.! :kiss:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: Police et autisme

#33 Message par Jonquille57 » vendredi 23 septembre 2011 à 17:13

Murielle a écrit :Mais j'ai bien compris ce que tu voulais dire, rassure-toi.! :kiss:
Je ne doute pas que tu sois intelligente ! :mryellow:

Mais je mets toujours un bémol quand les gens ( c'est à dire, les NT qui ne connaissent pas l'autisme ) sont critiqués parce qu'ils ont des jugements trop hâtifs. Au lieu de leur jeter la pierre, il faut leur expliquer les choses.

Dire que les autistes ne sont pas violents n'est, pour moi, pas une vérité à part entière.

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: Police et autisme

#34 Message par Jonquille57 » lundi 26 septembre 2011 à 8:23

Je rajouterai que le stress et l'angoisse peuvent amener aussi une personnes autiste à être violente.

A trop vouloir défendre les personnes autistes, à trop vouloir blanchir le tableau, je me demande si l'on ne va pas contre leur intérêt. Si, coûte coûte, nous les défendons, nous finissons par n'être plus crédibles. Les gens vont penser : " C'est normal qu'elle défende les personnes autistes : elle a un enfant qui l'est... ".

Si l'on dit que les personnes autistes ne sont pas violentes, c'est faire abstraction de toutes les personnes autistes, qui, à un moment de leur vie, l'ont été. C'est nier l'évidence. Si l'on dit : " Oui, certaines personnes autistes sont violentes. " , c'est mettre le doute chez les interlocuteurs.

Mais si l'on dit : " Oui, certaines personnes autistes peuvent être violentes, soit parce qu'elles sont plus fragiles, soit parce qu'elles n'arrivent plus à faire face à leur situation dramatique ( oisiveté, rejet, incompréhension, etc ), mais on peut les aider ", là, je trouve que cela fait avancer les choses et je trouve aussi que cela est plus proche de la réalité.

J'ai trop d'exemples de personnes autistes qui ont été, à un moment donné, violentes, pour pouvoir dire que non, les personnes autistes sont non violentes. Pourquoi, dans les instituts où l'on s'occupent des personnes autistes, les femmes enceinte sont en congé à partir du 5 ème mois ? Pour se protéger. Pourquoi y a-t-il autant de personnes autistes dans les HP ? A cause de leur violence. Rappelez-vous de cet enfant autiste enfermé en HP à Marseille, je crois, dont le cas a été médiatisé il y a quelques temps. Toujours, la violence est mise en avant.

Alors, non, je ne crois pas que l'on puisse nier la violence de certaines personnes autistes. Il vaut mieux l'appréhender et essayer de trouver des solutions pour la vaincre, plutôt que de la nier...

Avatar du membre
samoju
Forcené
Messages : 784
Enregistré le : vendredi 12 février 2010 à 22:36
Localisation : draguignan
Contact :

Re: Police et autisme

#35 Message par samoju » lundi 26 septembre 2011 à 8:52

Rappelez-vous : j'ai souvent dit que dans Mysterio, il y avait Dc Jekill et Mr Hyde.... à une certaine époque.
Cela me semble être une image correcte. Je m'insurge souvent contre cette vision "idyllique" que l'on véhicule des asperger. Pas parce que je pense que les asperger sont violents mais simplement parce qu'ils sont humains et que face à l'incompréhension, l'injustice et l'agression, ils ont parfois la même réponse que les autres en moins contrôlé. La violence que j'ai pu observer est brute. Et c'est ce manque de controle qui ferra peur. Elle provoquera chez l'autre un reflexe de survie de la même manière qu'elle a été initiée par un reflexe de survie.

Nier cela me semble dangereux.
Nathalie Leca , maman de 3 phénomènes et passionnée

Avatar du membre
Rom
Forcené
Messages : 2101
Enregistré le : samedi 11 septembre 2010 à 12:50
Localisation : Ailleurs...

Re: Police et autisme

#36 Message par Rom » lundi 26 septembre 2011 à 10:45

Coucou

Moi je pense que oui, un aspi peut être violent, je ne dis pas que tout les aspis sont violent, je parle pour moi... il m'est déjà arrivé de péter un câble, et là ..bah ... :roll:

Et parfois même, j'ai eu envie que la situation dégénère :oops: Comme la scène de Disney, avec "l'estropié et sa pouff" j'ai eu envie que ça dégénère, car j'avais vraiment envie de leur donner une leçon ! Je n'ai vraiment pas aimé la réflexion de sa "femme" comme quoi : c’est pas normal ! eux ils peuvent marcher !! j'avais envie de lui prouver qu'elle , elle peut voler ! :twisted: :twisted: :twisted:

Rien que le fait de reparler de cette scène, ça m’énerve !! et ce que j'ai ressenti sur le moment revient ! grr! (au passage, merci à Béa qui est la sérénité même ! et qui 'ma dit de passer à gauche pour me calmer :kiss: :love: )

Dans ces cas là, je ne sais pas comment je vais réagir... :oops:

Je me souviens d'une autre scène, je travaillais en entrepôts, je vidais des camions d’armoire avec mon frère (ça défoule bien ce travail) et un jour, je m'étais un peu "pris la tête " avec le patron, et pour lui faire comprendre, j'avais ralenti le rythme, et quand il passait, je faisais exprès de faire le geste tout douuuuucement... mais ça n'a pas plu au chauffeur qui faisait bien 2m de large sur 2m de haut..au bout d'un moment le chauffeur m'a gueulé dessus, là, paf! j'ai pété un câble et je lui ai gueulée dessus encore plus fort, je lui ai dit : t'es pas content ben regarde ! hop, j'ai stopé et je l'ai laissé se débrouiller.. c’est le chauffeur qui a fini de déchargé son camion .... et le midi en repartant, je lui ai souhaité bon appétit, lui bien sûr, a vociféré un tas de truc :roll:
Dans ces cas là, je ne réfléchis pas...car si j'avais réfléchis, je ne me serais pas mesuré a ce chauffeur (armoire à glace) :mrgreen: :mryellow: surtout que ce jour là, mon frère n'était pas présent :roll:

:kiss: :kiss: :kiss: :kiss:
Rom...maman de personne...mais peut-être papa de quelqu'un un jour...

Lien vers mes livres
Lien vers mes vidéos

Avatar du membre
Rom
Forcené
Messages : 2101
Enregistré le : samedi 11 septembre 2010 à 12:50
Localisation : Ailleurs...

Re: Police et autisme

#37 Message par Rom » lundi 26 septembre 2011 à 10:47

Par contre je pense qu'un aspi n'aime pas la violence (moi j'aime pas ça en tout cas, et j’essaie de m'en éloigner le plus possible, quand je le peux) (sauf les rares cas, comme celui de l'estropié et de sa pouff" :twisted: )

:kiss: :kiss: :kiss: :kiss:
Rom...maman de personne...mais peut-être papa de quelqu'un un jour...

Lien vers mes livres
Lien vers mes vidéos

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: Police et autisme

#38 Message par Jonquille57 » lundi 26 septembre 2011 à 10:50

Je confirme ( d'après bien sûr ce que j'ai constaté ) : un NAT n'aime pas la violence quand il en est spectateur. Mais quand il est acteur, il a du mal à se refréner.... :wink:

Merci Rom pour ton témoignage ( je me sens moins seule... :mryellow: )

Avatar du membre
Rom
Forcené
Messages : 2101
Enregistré le : samedi 11 septembre 2010 à 12:50
Localisation : Ailleurs...

Re: Police et autisme

#39 Message par Rom » lundi 26 septembre 2011 à 10:55

Bah en fait, vous avez raison toutes les deux Murielle et toi, car je pense que Murielle ne veut pas que els gens pensent que les aspi ou autre sont des bombes en puissances, non non, on n'ets comme une mine, on explose que si on nous marche dessus, et encore, ça dépends des fois, car au collège, j'ai laissé passé tant de choses... je ne peux pas dire quand je vais réagir ou pas, parfois je en dis rien, parfois, j'explose ...pourquoi ? je en sais pas, peut la goutte qui fait déborder le vase ...
Rom...maman de personne...mais peut-être papa de quelqu'un un jour...

Lien vers mes livres
Lien vers mes vidéos

Avatar du membre
omega
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : lundi 18 janvier 2010 à 17:22

Re: Police et autisme

#40 Message par omega » lundi 26 septembre 2011 à 11:26

La violence fait partie des aspies comme des NT, non? Même si elle ne s'exprime pas forcément dans les mêmes circonstances ni selon les même schémas.
Par contre, j'ai l'impression que l'agressivité peut s'exprimer de manière beaucoup plus violente chez certaines personnes que chez la majorité des gens dits "normaux", car non codifiée.
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)

Avatar du membre
samoju
Forcené
Messages : 784
Enregistré le : vendredi 12 février 2010 à 22:36
Localisation : draguignan
Contact :

Re: Police et autisme

#41 Message par samoju » lundi 26 septembre 2011 à 11:26

L important c'est pourquoi justement. Si on dit " non ils sont pas violents " alors quand ils le sont cela a encore plus de conséquences étant donné qu ils ne sont pas censés l'être. Mais si on dit " oui ils peuvent l'être " sans expliquer pourquoi ils peuvent l'être alors on déclenche une peur irraisonnée des gens qui les côtoient. Encore une fois il existe du gris au milieu du noir et du blanc :wink:
Nathalie Leca , maman de 3 phénomènes et passionnée

Avatar du membre
Rom
Forcené
Messages : 2101
Enregistré le : samedi 11 septembre 2010 à 12:50
Localisation : Ailleurs...

Re: Police et autisme

#42 Message par Rom » lundi 26 septembre 2011 à 11:31

( j aime pas quand on met un "e" a "aspi" ca fait fille :roll: )
Rom...maman de personne...mais peut-être papa de quelqu'un un jour...

Lien vers mes livres
Lien vers mes vidéos

Avatar du membre
omega
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : lundi 18 janvier 2010 à 17:22

Re: Police et autisme

#43 Message par omega » lundi 26 septembre 2011 à 11:49

samoju a écrit :Mais si on dit " oui ils peuvent l'être " sans expliquer pourquoi ils peuvent l'être alors on déclenche une peur irraisonnée des gens qui les côtoient.
Oui, de la part de gens qui eux-mêmes peuvent aussi être violents... mais au-delà de la violence, c'est surtout l'ignorance qui fait peur.
Je trouve les "NT" beaucoup plus agressifs au quotidien, mais cette agressivité est codifiée, donc socialement acceptable et ça passe.
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)

Avatar du membre
samoju
Forcené
Messages : 784
Enregistré le : vendredi 12 février 2010 à 22:36
Localisation : draguignan
Contact :

Re: Police et autisme

#44 Message par samoju » lundi 26 septembre 2011 à 12:49

Je trouve les "NT" beaucoup plus agressifs au quotidien, mais cette agressivité est codifiée, donc socialement acceptable et ça passe.
Tout à fait et certains comportements trés répréhensibles sont excusés juste comme cela.
Quand la personne est pointée comme ayant un handicap c'est comme si dans ce domaine elle n'avait aucun droit, son agressivité sera la même que celle de l autre, voire souvent elle ne sort que dans des cas extrêmes, mais comme elle est souvent " la goutte d eau " comme dit rom alors elle débarque dans un contexte ou les codes ne sont pas reconnus et elle devient donc injustifiée.

Comme elle est injustifiée et qu elle " sort du cadre " alors elle est perçue comme étant " plus grave".
Et la ça devient dangereux parce que les personnes jugent le comportement comme étant " un danger " et non " une réponse normale en état d'ennervement ".
Nathalie Leca , maman de 3 phénomènes et passionnée

Avatar du membre
Jonquille57
Forcené
Messages : 10811
Enregistré le : samedi 14 juin 2008 à 5:39

Re: Police et autisme

#45 Message par Jonquille57 » lundi 26 septembre 2011 à 12:52

Je reprends la phrase de Samoju :
La violence que j'ai pu observer est brute. Et c'est ce manque de controle qui ferra peur.
Je ne pense pas qu'un NT et un NAT ait le même comportement face à la violence. Toujours d'après ma propre expérience, lorsqu'un NAT est violent, il n'a pas de limite et est près à aller jusqu'au bout. Mais bien évidemment, il ne faut pas non plus généraliser.

Oméga, nous parlons ici de violence physique, un corps à corps. Nous savons bien que la violence peut se traduire sous d'autres formes, mais dans c'est un autre sujet, à mon avis... :wink: Mais quand un NT a peur pour sa vie face à la violence d'un NAT, il s'agit bien de violence physique.

Répondre