Autisme et maladie de Lyme

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Lullaery
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : vendredi 29 novembre 2019 à 12:57

Autisme et maladie de Lyme

#1 Message par Lullaery » lundi 2 décembre 2019 à 21:44

Modération (Tugdual) : Suppression à la demande de l'auteur du message.
Modifié en dernier par Lullaery le mardi 3 décembre 2019 à 6:52, modifié 2 fois.
En cours de diagnostique. Probablement TSA.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24385
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Autisme et maladie de Lyme

#2 Message par Tugdual » lundi 2 décembre 2019 à 21:51

Ta source pose problème, outre la présence de Luc Montagnier :
Les docteurs et chercheurs alternatifs au sujet de Lyme a écrit :Nous avons regroupé une liste de docteurs qui voient la Borréliose de Lyme d'un oeil différent, basé sur leur expérience sur le terrain, contrairement aux recommandations établies par des scientifiques il y a plusieurs dizaines d'années et déconnectés de la réalité.

Pour des données sérieuses, voir l'AFIS :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Curiouser
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Autisme et maladie de Lyme

#3 Message par Curiouser » lundi 2 décembre 2019 à 22:02

Je trouve l'article très nébuleux. Ils disent que l'on peut confondre certains symptômes de la maladie de Lyme avec certains symptômes cliniques soit-disant présents chez les enfants autistes (je suis quasi sûre que l'on pourrait retrouver une bonne partie de cette liste pour d'autres affections n'ayant rien à voir avec l'autisme, qui d'ailleurs n'est pas une maladie, contrairement à ce qui est écrit dans l'article). Or, ils rappellent ensuite les principales caractéristiques de l'autisme (problèmes communication / en situation sociale, intérêts spécifiques, etc), qui elles n'ont rien de commun avec les caractéristiques de la maladie de Lyme.

Très franchement, ça ne me semble vraiment pas être une piste sérieuse, ne serait-ce que par rapport à ce qu'énonce de façon chancelante cet article, particulièrement mal construit.
Modifié en dernier par Curiouser le lundi 2 décembre 2019 à 22:13, modifié 1 fois.
Non diagnostiquée
Premier rdv avec spécialiste en mars 2020

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20282
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Autisme et maladie de Lyme

#4 Message par Jean » lundi 2 décembre 2019 à 22:11

Il n'y a aucune étude scientifique qui lie maladie de Lyme et autisme.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Curiouser
Passionné
Messages : 332
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Autisme et maladie de Lyme

#5 Message par Curiouser » lundi 2 décembre 2019 à 22:15

Bref, nous sommes quelques-uns à tiquer sur cet article :mryellow:
Non diagnostiquée
Premier rdv avec spécialiste en mars 2020

Lullaery
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : vendredi 29 novembre 2019 à 12:57

Re: Autisme et maladie de Lyme

#6 Message par Lullaery » lundi 2 décembre 2019 à 22:17

Curiouser a écrit :
lundi 2 décembre 2019 à 22:02
Je trouve l'article très nébuleux. Ils disent que l'on peut confondre certains symptômes de la maladie de Lyme avec certains symptômes cliniques soit-disant présents chez les enfants autistes (je suis quasi sûre que l'on pourrait retrouver une bonne partie de cette liste pour d'autres affections n'ayant rien à voir avec l'autisme, qui d'ailleurs n'est pas une maladie, contrairement à ce qui est écrit dans l'article). Or, ils rappellent ensuite les principales caractéristiques de l'autisme (problèmes communication / en situation sociale, intérêts spécifiques, etc), qui elles n'ont rien de commun avec les caractéristiques de la maladie de Lyme.

Très franchement, ça ne me semble vraiment pas être une piste sérieuse, tout du moins par rapport à ce qu'énonce de façon chancelante cet article, particulièrement mal construit.
AH! je comprend tout à fait pour le lien. Je vois ce que tu veux dire. N'hésitez pas à me dire si ce dernier pose problème.

Je me posais juste pas mal de questions... et comment et pourquoi cette maladie pouvait faire penser au SA. (Dans les symptôme de fatigabilité, hypersensibilité etc.)
En cours de diagnostique. Probablement TSA.

Lullaery
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : vendredi 29 novembre 2019 à 12:57

Re: Autisme et maladie de Lyme

#7 Message par Lullaery » lundi 2 décembre 2019 à 23:02

Curiouser a écrit :
lundi 2 décembre 2019 à 22:15
Bref, nous sommes quelques-uns à tiquer sur cet article :mryellow:
Je suis désolée et me rend compte que ce n'était pas pertinent. J'ai du coup reformulé ce que je voulais dire.

Merci ^^
En cours de diagnostique. Probablement TSA.

Moune
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2019 à 7:03
Localisation : 92

Re: Autisme et maladie de Lyme

#8 Message par Moune » dimanche 8 décembre 2019 à 8:03

Bonjour, je suis nouvelle sur ce forum. Je suis très étonnée des propos tenus.
Je viens du forum sur lyme sur lequel je suis quasi tous les jours.
Pourquoi ? J’ai un garçon étudiant en difficulté.
Diagnostiqué dépression l année de son bac. Mais je n’y crois pas. Au bout de 6 mois d iut, il y a toujours un truc qui bloque.
Diagnostiqué haut potentiel. Je pensais qu il serait sorti de l’auberge.
Que nenni. Diagnostiqué maladie vectorielle à tiques ( c’est à dire lyme et co infection ) en février et fin du traitement en octobre. Fac mise en stand-by grâce à des aménagements d’emploi du temps.
Du mieux et du vraiment mieux depuis la fin du traitement antibiotiques antiparasitaires antifongiques mais ça bloque encore
En cours de diagnostic autisme par le biais de la fac.
Si vous allez traîner sur le forum de lyme, vous verrez de nombreux témoignages de parents qui ont vu une amélioration du quotidien de leur enfant autiste grâce au traitement contre lyme.
Chez mon enfant...euh mon jeune adulte, il n a plus l’hypersensibilité au toucher, il a diminué l hypersensibilité à la luminosité mais garde son hyperacousie ainsi qu’une très grande fatigue. Il se repère plus facilement dans l’espace et manie avec beaucoup plus d’aisance le sms et le mail. Les difficultés d endormissement ont réellement diminués. Sa vue s’est améliorée : sa correction est diminuée.
Tout ceci à la suite de 7 mois 1/2 de traitement lourd contre les maladies vectorielles à tiques.
Maman d un étudiant en cours de diagnostic car n arrive plus à suivre son cursus malgré un aménagement d’emploi du temps.

Moune
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2019 à 7:03
Localisation : 92

Re: Autisme et maladie de Lyme

#9 Message par Moune » dimanche 8 décembre 2019 à 8:34

Curiouser a écrit :
lundi 2 décembre 2019 à 22:02
Très franchement, ça ne me semble vraiment pas être une piste sérieuse
Bizarre, il y a 2 mois j’ai rencontré une cousine qui après reconversion, est professeur des écoles en classe ulis, m’a bien dit que l’on peut être autiste et lyme.
Le médecin infectiologue qui suit mes enfants est lui même autiste et lyme.
Maman d un étudiant en cours de diagnostic car n arrive plus à suivre son cursus malgré un aménagement d’emploi du temps.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4118
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Autisme et maladie de Lyme

#10 Message par WinstonWolfe » dimanche 8 décembre 2019 à 10:08

Bonjour et bienvenue sur le forum. Un petit coup d'œil à la charte, et notamment une signature comme il y est demandé, et tout sera bon.
Moune a écrit :
dimanche 8 décembre 2019 à 8:34
Bizarre, il y a 2 mois j’ai rencontré une cousine qui après reconversion, est professeur des écoles en classe ulis, m’a bien dit que l’on peut être autiste et lyme.
Le médecin infectiologue qui suit mes enfants est lui même autiste et lyme.
Un autiste peut évidemment être infecté et développer une maladie de Lyme, on n'est pas immunisé. La discussion portait sur le fait que la maladie de Lyme puisse être confondue avec l'autisme, ce qui, dans la discussion, semble peu probable et en tout état de compte, non étayé.
Moune a écrit :
dimanche 8 décembre 2019 à 8:03
Si vous allez traîner sur le forum de lyme, vous verrez de nombreux témoignages de parents qui ont vu une amélioration du quotidien de leur enfant autiste grâce au traitement contre lyme.
Des témoignages non vérifiables, et produits dans un cadre non scientifique, n'ont pas vraiment de valeur. Dans la charte, nous préconisons de ne diffuser ici que des informations s'appuyant sur une méthodologie scientifique raisonnablement cohérente. Tout ça pour éviter un emballement déconnecté de la réalité : le nombre de personnes, plus ou moins médiatiques, qui prétendent avoir vu réduire les symptômes autistiques avec tel ou tel procédé est en effet inimaginable.
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Moune
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2019 à 7:03
Localisation : 92

Re: Autisme et maladie de Lyme

#11 Message par Moune » dimanche 8 décembre 2019 à 14:32

WinstonWolfe a écrit :
dimanche 8 décembre 2019 à 10:08
La discussion portait sur le fait que la maladie de Lyme puisse être confondue avec l'autisme, ce qui, dans la discussion, semble peu probable et en tout état de compte, non étayé.......Des témoignages non vérifiables, et produits dans un cadre non scientifique, n'ont pas vraiment de valeur.
bonjour,
j'insiste sur le cas de mon enfant : il y a un problème mais personne ne comprend lequel ou lesquels. on a commencé par la dépression, en ville. Puis le relais étudiant est désemparé : dépression mais c'est bizarre....de mon coté je cherche et je recherche. Haut potentiel ? on sait jamais....il y est.
Mais il n'arrive pas à poursuivre ses études : très grande fatigue, douleurs, hypersensibilités, anorexie, insomnies importantes, plus d'amis.
j'arrive sur l'autisme mais personne y croit autour de moi...."on l'aurait vu plus tôt". Même le psychologue qui lui a fait le test WAIS ne remarque rien.
Je vais sur la piste des maladies vectorielles à tiques car plus facile et plus rapide à diagnostiquer. Il est suivi à Garches depuis février 2019.
En parrallèle, mon garçon a été écouter une conférence de Josef Schovanec au sein de sa fac...alors même qu'il était incapable de se rendre à cette même fac à cause de la fatigue.
Il est rentré en me demandant "si je dois faire partie d'un groupe de parole, c'est avec des gens autistes que je voudrai être".
Donc aujourd'hui il est suivi pour des maladies vectorielles à tiques, et, il est en cours d’évaluation pour l'autisme.
Le traitement pour Lyme et C° a beaucoup amélioré son comportement : aujourd'hui il communique beaucoup mieux, mange correctement de tout, gère mieux son sommeil....
Pour en revenir aux témoignages non vérifiables de parents, je vous trouve très très dur. J'ai rencontré certaines familles dans des cafés Lyme et autres lieux de rencontres.
Ah oui, j’oubliais.....ma participation sur le forum ne peut être intéressante puisque non vérifiable et produit dans un cadre non scientifique.
Alors merci de préciser comment vérifiez vous les témoignages ? et que les posteurs soient bien des scientifiques, des vrais, pas ceux du dimanche ?
Merci pour l'accueil....
Moune ( c'est ma signature)
Maman d un étudiant en cours de diagnostic car n arrive plus à suivre son cursus malgré un aménagement d’emploi du temps.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2629
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Autisme et maladie de Lyme

#12 Message par olivierfh » dimanche 8 décembre 2019 à 17:50

Moune a écrit :
dimanche 8 décembre 2019 à 8:03
Diagnostiqué maladie vectorielle à tiques ( c’est à dire lyme et co infection ) en février et fin du traitement en octobre. Fac mise en stand-by grâce à des aménagements d’emploi du temps.
Du mieux et du vraiment mieux depuis la fin du traitement antibiotiques antiparasitaires antifongiques mais ça bloque encore
En cours de diagnostic autisme par le biais de la fac.
Rien d'étonnant qu'après diagnostic de Lyme le traitement améliore la vie, indépendamment de ce qui bloque encore et qu'il faut diagnostiquer (car à part l'autisme et Lyme il y a toutes sortes de troubles mentaux ou de maladies qui peuvent modifier le comportement).
Moune a écrit :
dimanche 8 décembre 2019 à 14:32
j'arrive sur l'autisme mais personne y croit autour de moi...."on l'aurait vu plus tôt". Même le psychologue qui lui a fait le test WAIS ne remarque rien.
Les diagnostics adulte sont de nos jours tellement fréquents que la remarque "on l'aurait vu" indique surtout que la personne n'est pas à jour de ses connaissances dans ce domaine. Et le WAIS (test QI) n'est pas une évaluation de l'autisme.

Par ailleurs, tous ces détails personnels seraient mieux en section "Présentations" réservée aux inscrits et inaccessible aux moteurs de recherche. Et "signature" (charte, point 1.2) veut dire: flèche en haut à droite des pages > Panneau de l'utilisateur > onglet Profil > Modifier la signature.


Édité (trouvé via le lien de Tugdual juste ci-dessous): "en février et fin du traitement en octobre" fait soupçonner un médecin qui ne suit pas les recommandations médicales actuelles:
Position de la Société de pathologie infectieuse de langue française
Pour les patients ayant des troubles chroniques, attribués à la borréliose de Lyme, les études thérapeutiques sont unanimes : aucune d’elles n’a montré un intérêt à prolonger les traitements antibiotiques [7]. C’est-à-dire qu’un traitement non efficace après 2 à 3 semaines ne sera jamais plus efficace après plusieurs mois. Dans ces conditions, il ne faut pas prolonger ces traitements, avec des risques d’effets secondaires qui augmentent avec l’exposition.

[7] Anneleen Berende et al: Randomised trial of longer term therapy for symptoms attributed to Lyme disease, N Eng J Med 374, 2016, pp. 1209–20.
Modifié en dernier par olivierfh le dimanche 8 décembre 2019 à 20:46, modifié 1 fois.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24385
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Autisme et maladie de Lyme

#13 Message par Tugdual » dimanche 8 décembre 2019 à 20:12

Moune a écrit :
dimanche 8 décembre 2019 à 14:32
Pour en revenir aux témoignages non vérifiables de parents, je vous trouve très très dur. J'ai rencontré certaines familles dans des cafés Lyme et autres lieux de rencontres.
Au contraire, sans rappel de l'état de l'état des connaissances (consensus scientifique), les personnes concernées en souffrance ont tôt fait de s'emballer sur de fausses pistes.

Moune a écrit :
dimanche 8 décembre 2019 à 14:32
Alors merci de préciser comment vérifiez vous les témoignages ? et que les posteurs soient bien des scientifiques, des vrais, pas ceux du dimanche ?
Plus que les posteurs, ce sont leurs propos qu'on compare à l'état des connaissances.

En ce qui concerne la maladie de Lyme, voir plus haut...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Répondre