[Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1381 Message par Tugdual » lundi 7 juin 2021 à 21:33

Avec la numérisation qui se généralise, la surveillance devient de plus en plus facile techniquement, et de plus en plus tentante pour beaucoup...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29552
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1382 Message par freeshost » mardi 8 juin 2021 à 12:01

Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1383 Message par Tugdual » mardi 8 juin 2021 à 12:59

La copie privée sur les smartphones reconditionnés :
Extrait :
L'association UFC-Que Choisir se mobilise contre la dernière initiative de la commission copie privée : assujettir les smartphones reconditionnés à ce prélèvement.

[...]

L’hostilité de la puissante association française de défense des consommateurs envers la redevance pour copie privée sur les appareils reconditionnés n’est pas récente. En début d’année, son président, Alain Bazot, dénonçait sur son blog une taxe sur l’économie circulaire et, qui plus est, qui s’applique sur des produits qui ont déjà été soumis une première fois à ce prélèvement.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29552
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1384 Message par freeshost » mardi 8 juin 2021 à 14:33

Vouloir restreindre des outils de partage, c'est marcher sur la tête.

S'ils veulent réellement restreindre le partage, qu'ils n'introduisent pas les ventes de produits dans le monde numérique.

Entre la volonté de restreindre le partage et le big data de surveillance généralisée (capitalisme des données, contrôle social à outrance, etc.), les serpents s'enveniment mutuellement. Ça rappelle Lucky Luke contre Pinkerton, entre les Dalton qui veulent capitaliser sur les données et Pinkerton selon qui en tout individu sommeille une canaille.

:lol: :lol: :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1385 Message par Tugdual » vendredi 11 juin 2021 à 13:33

Coup de gueule du Hollandais Volant :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1386 Message par Tugdual » lundi 14 juin 2021 à 20:39

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1387 Message par Tugdual » mardi 15 juin 2021 à 13:46

Ikea France condamné à 1 million d’euros d’amende :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29552
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1388 Message par freeshost » mardi 15 juin 2021 à 21:34

L'espionnage des clients, des salariés, des collègues, des politiciens, des militants, etc. est-il nécessaire ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1389 Message par Tugdual » vendredi 18 juin 2021 à 13:36

Canon a installé dans ses bureaux chinois des caméras :
Extrait :
Canon a porté à un niveau inédit la surveillance inquiétante et invasive des lieux de travail dans ses bureaux en Chine, où les employés doivent sourire devant une caméra de sécurité à reconnaissance faciale jusqu'à ce qu'un algorithme décide qu'ils ont l'air suffisamment heureux pour être admis dans le bâtiment. L'entreprise a discrètement déployé son IA de reconnaissance du sourire l'année dernière. Et le manque de fanfare autour de cette technologie révèle à quel point la surveillance invasive, dégradante et intrusive sur le lieu de travail est devenue monnaie courante. Ce fait a été mis en lumière dans un article du Financial Times. L’article porte sur la façon dont les entreprises chinoises surveillent leurs employés à un degré inquiétant à l'aide de l'IA et des algorithmes. Les entreprises surveillent les programmes que les employés utilisent sur leurs ordinateurs pour évaluer leur productivité, utilisent des caméras de vidéosurveillance pour mesurer le temps qu'ils prennent pendant leur pause déjeuner, et suivent même leurs mouvements en dehors du bureau à l'aide d'applications mobiles.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1390 Message par Tugdual » vendredi 18 juin 2021 à 13:38

Comment Haurus, le policier ripou :
Extrait :
Cette semaine se tenait à Nanterre le procès d'Haurus, agent de la DGSI accusé d'avoir revendu des données confidentielles en profitant de ses accès. Clés chiffrées, VPN et ingénierie sociale: les techniques de l'agent pour échapper à la surveillance de sa hiérarchie ont été détaillées au long du dossier

[...]

Autant de demandes qui débouchaient pour le policier sur des réquisitions illégitimes à la plateforme nationale des interceptions judiciaires (Pnij). Les enquêteurs ont compté au moins 382 requêtes indues. Pour contourner les protocoles de contrôle de la Pnij, Haurus avait ses astuces d’ingénierie sociale.

[...]

« Les magistrats référents n’ont pas vu qu’ils étaient référents, je savais que pour eux c’était de la magie noire », observe Haurus. « On nous dit que la plateforme est sous le contrôle des magistrats, mais cette affaire montre le contraire », ajoute son avocat, Me Bouzrou, lors de sa plaidoirie. Un problème de contrôle des réquisitions par les magistrats déjà très prégnant avant la mise en place de la plateforme.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1391 Message par Tugdual » lundi 21 juin 2021 à 11:23

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29552
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1392 Message par freeshost » mercredi 23 juin 2021 à 20:28

Google se fait un nouveau rival avec l'ouverture au public de Brave Search.
Alors que les utilisateurs recherchent le contrôle et la confiance dans les alternatives aux anciens moteurs de recherche, qui traquent et profilent les utilisateurs, ils peuvent désormais essayer le moteur de recherche de Brave. Brave a lancé une version bêta de son moteur de recherche, à la fois en tant qu'option dans tous ses navigateurs et sur le Web pour tous les autres utilisateurs. Comme vous pouvez vous y attendre, il s'agit d'une plateforme axée sur la confidentialité et la transparence, qui ne suit pas votre activité et n'utilise pas d'algorithmes "secrets" pour sélectionner les résultats. Vous aurez éventuellement la possibilité de choisir une version sans publicité si vous êtes prêt à payer, mais pour l’heure, la version bêta ne contient pas de publicités.

Les utilisateurs désireux de découvrir le moteur de recherche sans traçage de Brave, qui repose sur un index indépendant et est présenté comme une alternative respectueuse de la vie privée aux produits technologiques de surveillance tels que Google Search, le trouveront via les navigateurs de bureau et mobiles de Brave. Il est également accessible depuis d'autres navigateurs via search.brave.com – il n'est donc pas nécessaire de passer au navigateur Brave pour l'utiliser.

« À partir d'aujourd'hui, les utilisateurs en ligne disposent d'une nouvelle option indépendante de recherche qui leur offre une protection inégalée de leur vie privée. Qu'ils soient déjà utilisateurs du navigateur Brave, qu'ils cherchent à étendre la protection de leur vie privée en ligne grâce à la recherche Brave Search intégrée au navigateur Brave, ou qu'ils utilisent d'autres navigateurs à la recherche du meilleur moteur de recherche préservant la vie privée, ils peuvent tous utiliser la nouvelle version bêta de Brave Search, qui donne la priorité aux utilisateurs et leur donne le contrôle total de leur expérience en ligne », a déclaré dans un communiqué Brendan Eich, PDG et cofondateur de Brave.

Brave Search est proposé comme l'une des nombreuses options de recherche parmi lesquelles les utilisateurs du navigateur éponyme de la société peuvent choisir (y compris le moteur de recherche de Google). Mais Brave affirme qu'il en fera la recherche par défaut dans son navigateur plus tard dans l'année. Brave Search est basé sur Tailcat (que Brave a acquis en mars), le moteur de recherche ouvert créé par l'équipe qui a travaillé sur le navigateur Cliqz, axé sur la protection de la vie privée. Cette initiative s'inscrit dans la continuité de la démarche de Brave visant à créer une alternative concurrentielle et respectueuse de la vie privée aux autres navigateurs, Brave News étant un autre ajout récent.

Le moteur de recherche a été testé par plus de 100 000 "utilisateurs en accès anticipé" à ce jour, selon Brave. La société a récemment dépassé les 32 millions d'utilisateurs actifs mensuels (contre 25 millions en mars) pour sa suite de produits plus large qui, outre son navigateur phare favorable à la protection de la vie privée, comprend un service de pare-feu et de VPN. Brave propose également des publicités Brave Ads préservant la vie privée pour les entreprises qui souhaitent toucher sa communauté d'utilisateurs privilégiant la confidentialité.

Les technologies respectueuses de la vie privée boostée par la sensibilisation aux modèles fondés sur la surveillance

Brave Search est une sorte de pari. Google domine toujours le secteur de la recherche avec plus de 92 % des parts dans le monde, selon les données de mai 2021 de Statcounter, et les navigateurs axés sur la protection de la vie privée comme DuckDuckGo ne figurent même pas dans sur la liste.

Mais depuis plusieurs années, la sensibilisation croissante du public aux modèles commerciaux fondés sur la surveillance a donné un élan aux technologies grand public respectueuses de la vie privée. Et plusieurs acteurs qui ont commencé par se concentrer sur un produit particulier favorable à la protection de la vie privée (comme un navigateur, un moteur de recherche ou une messagerie électronique) se sont étendus à une suite complète de produits – tous sous le même parapluie de non-traçage.

Outre Brave, on peut citer DuckDuckGo, qui propose une recherche sans traçage, mais aussi un bloqueur de traceurs et un outil de protection de la boîte aux lettres électronique, entre autres produits, et qui estime avoir entre 70 et 100 millions d'utilisateurs au total ; et Proton, le fabricant du service de courrier électronique chiffré de bout en bout ProtonMail, mais aussi d'un calendrier dans le Cloud et d'un stockage de fichiers, ainsi que d'un VPN. Ce dernier a récemment confirmé avoir dépassé les 50 millions d'utilisateurs dans le monde.

Il y a aussi Apple, bien sûr, un géant de la technologie qui rivalise avec Google et le complexe publicitaire en promettant aux utilisateurs une prime de confidentialité pour stimuler les ventes de son matériel et de ses services. Pourtant, Apple n'essaie pas de concurrencer la recherche Google, ce qui souligne peut-être l'ampleur du défi à relever pour tenter de débaucher les utilisateurs du mastodonte de la recherche. L’année dernière, le département américain de la Justice a porté plainte contre un accord secret de 15 ans entre Google et Apple pour contrôler Internet. Selon l’accord, Google verserait plusieurs milliards de dollars à Apple pour être le moteur de recherche par défaut sur les appareils Apple.

Parmi les autres signes de l'appétit croissant du public pour la protection des informations personnelles contre les fouineurs commerciaux, citons la montée en flèche de l'utilisation des alternatives chiffrées de bout en bout à WhatsApp, propriété de Facebook, comme Signal, qui a connu un pic de téléchargement au début de l'année, après que le géant de la publicité a annoncé des changements unilatéraux aux conditions de service de WhatsApp.

Les acteurs crédibles qui ont rassemblé une communauté d'utilisateurs engagés autour d'une promesse centrale de protection de la vie privée sont bien placés pour surfer sur chaque nouvelle vague d'intérêt pour la protection de la vie privée, et pour vendre une série de produits de consommation où ils ont pu étendre leur utilité. C'est pourquoi Brave pense que le moment est venu pour lui de se lancer dans la recherche.

Dans son communiqué, le PDG de Brave a déclaré : « Brave Search est le moteur de recherche le plus privé du secteur, ainsi que le seul moteur de recherche indépendant, offrant aux utilisateurs le contrôle et la confiance qu'ils recherchent dans les alternatives à Big Tech. Contrairement aux anciens moteurs de recherche qui traquent et profilent les utilisateurs, et aux nouveaux moteurs de recherche qui ne sont qu'un habillage des anciens moteurs et ne possèdent pas leur propre index, Brave Search offre une nouvelle façon d'obtenir des résultats pertinents grâce à un index alimenté par la communauté, tout en garantissant la confidentialité. Brave Search comble un vide évident sur le marché actuel, alors que des millions de personnes ont perdu confiance dans l'économie de la surveillance et recherchent activement des solutions pour avoir le contrôle de leurs données ».

Le propre index de Brave pour marquer la différence par rapport à ses rivaux

S'attaquer à Google est une entreprise énorme. Google fait la course en tête dans le secteur de la recherche et Bing arrive loin derrière, avec moins de 3 %, selon StatCounter. Mais une opportunité s'est peut-être présentée alors que Google est soumis à une pression croissante pour protéger la vie privée des consommateurs et que les gouvernements du monde entier renforcent la surveillance antitrust. L'opinion publique, les actions en justice et la législation pourraient aider les petits challengers à s'attaquer aux grandes entreprises technologiques.

Brave vante son offre de recherche éponyme comme ayant un certain nombre de caractéristiques différenciatrices par rapport à ses rivaux, même les plus petits – comme son propre index, qui, selon lui, lui donne également une indépendance par rapport aux autres fournisseurs de recherche.

A propos de l’importance d’un index indépendant, Josep M. Pujol, responsable de la recherche chez Brave, a déclaré : « Il existe de nombreuses incitations à la censure et aux préjugés, qu'ils soient intentionnels ou, ce qui est encore plus difficile à combattre, non intentionnels ». Il poursuit : « Nous avons besoin de plus de choix, non pas pour remplacer Google ou Bing, mais pour offrir des alternatives. Plus de choix implique plus de liberté et permet de revenir à une véritable concurrence, avec des freins et des contrepoids ».

« Le choix ne peut être obtenu qu'en étant indépendant, car si nous n'avons pas notre propre index, nous ne sommes qu'une couche de peinture sur Google et Bing, incapable de changer grand-chose aux résultats des requêtes des utilisateurs. Le fait de ne pas avoir son propre index, comme c'est le cas avec certains moteurs de recherche, donne l'impression d'avoir le choix, mais en réalité, ces "habillages" de moteurs sont les mêmes acteurs que les deux grands. Ce n'est qu'en construisant notre propre index, ce qui est une proposition coûteuse, que nous serons en mesure d'offrir un véritable choix aux utilisateurs, pour le bénéfice de tous, qu'ils soient utilisateurs de Brave Search ou non ».

Cependant, pour l'instant, pour des requêtes spécifiques et dans des domaines tels que la recherche d'images, Brave dit qu'il récupère les résultats de Bing, propriété de Microsoft – pour s'assurer que ses résultats sont suffisamment pertinents. La startup fait également appel à la collaboration des utilisateurs de Brave qui, s'ils acceptent de partager leurs données, peuvent fournir à Brave des informations sur ce qu'ils recherchent et sur les résultats de recherche sur lesquels ils cliquent, a expliqué Eich. Ces données "clickstream" sont rendues anonymes afin qu'il soit impossible de les relier à des utilisateurs individuels, a-t-il précisé.

Dans une autre mesure de transparence, Brave indique le pourcentage de requêtes des utilisateurs qui sont indépendantes en affichant ce qu'elle présente comme « la première métrique d'indépendance de recherche du secteur ». Ce qui signifie qu'elle affiche le ratio de résultats provenant exclusivement de son propre index. « Elle est dérivée de manière privée en utilisant le navigateur de l'utilisateur, car nous ne construisons pas de profils d'utilisateurs », a noté Brave dans son communiqué.

En ce qui concerne la monétisation, Brave affirme qu'il proposera "bientôt" une version de recherche payante sans publicité et une version gratuite avec publicité, tout en promettant une recherche « totalement anonyme ». Brave précise toutefois qu'il n'y aura pas de publicité pendant la phase bêta initiale.
https://search.brave.com/

Peut-être connaissiez-vous déjà le navigateur Brave. Désormais, vous pouvez utiliser le moteur de recherche Brave Search, un des moteurs de recherche plus respectueux de la vie privée que le trou noir Goût-Gueule.

Bon ! Quel que soit le moteur de recherche que vous utilisez, vous pouvez trouver diverses stratégies pour ne pas effectuer deux fois la même recherche (comme lire à tête reposée, comprendre, copier-coller, enregistrer, mémoriser).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1393 Message par Tugdual » mercredi 23 juin 2021 à 20:48

Pas de Brave chez moi, je ne suis pas convaincu.


Pour info :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 31163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1394 Message par Tugdual » mercredi 23 juin 2021 à 20:48

Doctolib, la plateforme de réservation de médecins :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29552
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Libertés : pour parler des libertés, y compris numériques...

#1395 Message par freeshost » mercredi 23 juin 2021 à 21:23

Hmmm... il est vrai que ces récompenses gamificatrices ne présagent rien de bon. :o

Pour l'instant, je continue d'utiliser Qwant.

Bon, dépendant de ce que je recherche, je vais utiliser différentes ressources.

Pour les articles et pdf sur les sciences, j'utilise sci-hub, libgen.

Il m'arrive parfois de trouver ce que je cherche dans les torrents.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Répondre