[Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1546 Message par Tugdual » mardi 24 mai 2022 à 21:04

Tutanota expose « les mensonges de la Commission européenne » :
Spoiler : Extrait : 

La Commission européenne a réussi à pousser trois arguments dans le débat public pour faire basculer l'opinion publique en faveur de la recherche de matériel CSA sur chaque appareil. Mais les arguments sont manifestement faux :
  1. Un sur cinq : La Commission européenne affirme qu'un enfant sur cinq dans l'UE serait victime d'abus sexuels.
  2. La surveillance basée sur l'IA ne porterait pas atteinte à notre droit à la vie privée, mais sauverait les enfants.
  3. 90 % des CSAM seraient hébergés sur des serveurs européens
[...]

1. Un sur cinq, d'où vient le chiffre "un sur cinq" ?

Il n'y a aucune statistique à trouver qui appuie l'affirmation « un sur cinq ». Ce chiffre est mis en évidence sur un site Internet par le Conseil de l'Europe, mais sans donner de source. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 9,6 % des enfants dans le monde sont victimes d'abus sexuels. Contrairement aux chiffres de l'UE, ces données sont basées sur une étude, une analyse d'enquêtes communautaires.

[...]

2. La surveillance peut-elle aider à lutter contre la maltraitance des enfants ? Où se passe la maltraitance ?

[...]

Sur le même site Internet où la Commission européenne affirme qu'« 1 enfant sur 5 » est touché, ils disent également « qu'entre 70 % et 85 % des enfants connaissent leur agresseur. La grande majorité des enfants sont victimes de personnes en qui ils ont confiance ».

Cela soulève la question : comment la recherche de CSAM sur chaque message de chat va-t-elle aider à prévenir les abus sexuels sur les enfants au sein de la famille, du club de sport ou de l'église ?

La Commission européenne laisse cette question sans réponse.

Combien d'ordonnances de surveillance concernent la protection des enfants ?

On pourrait penser que Tutanota, en tant que service de messagerie chiffré de bout en bout axé sur la confidentialité, serait le lieu de prédilection des délinquants criminels, par exemple pour le partage de CSAM. En conséquence, on s'attendrait à ce que le nombre d'ordonnances judiciaires émises concernant la « pornographie enfantine » soit élevé.

En 2021, nous avons reçu UNE ordonnance de surveillance des télécommunications basée sur des soupçons que le compte a été utilisé à des fins de « pornographie juvénile ». Cela représente 1,3 % de toutes les ordonnances que nous avons reçues en 2021. Plus des deux tiers des ordonnances concernaient des « ransomwares » ; quelques affaires individuelles concernant la violation du droit d'auteur, la préparation de crimes graves, le chantage et la terreur.

[...]

Il devient évident que la surveillance des télécommunications (qui est déjà possible) ne joue pas un rôle significatif pour traquer les auteurs.

La conclusion ici est évidente : « Plus de surveillance » n'apportera pas « plus de sécurité » aux enfants en Europe.

3. L'Europe - une plaque tournante pour le CSAM ?

À l'instar de l'affirmation « Un sur cinq », la Commission européenne affirme que 90 % du matériel pédopornographique est hébergé sur des serveurs européens. Encore une fois, la Commission européenne utilise cette affirmation pour justifier son analyse CSAM prévue.

Cependant, même les experts dans ce domaine, l'association écologique allemande qui travaille avec les autorités pour éliminer le CSAM (Child Sexual Abuse Material), déclarent que « selon leur estimation, les chiffres sont loin des 90 % revendiqués ». Alexandra Koch-Skiba de l'association éco déclare également : « Selon nous, le projet a le potentiel de créer un laissez-passer pour la surveillance gouvernementale. C'est inefficace et illégal. La protection durable des enfants et des jeunes nécessiterait plutôt plus de personnel pour les enquêtes. et des poursuites complètes ».

[...]

Il est incroyable que la Commission européenne utilise ces exagérations pour faire basculer l'opinion publique en faveur du scan CSAM. Il semble que l'argument « pour protéger les enfants » soit utilisé pour introduire des mécanismes de surveillance à la chinoise. Ici en Europe.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1547 Message par Tugdual » mercredi 25 mai 2022 à 23:26

« Cellebrite, l’entreprise qui déverrouille vos téléphones pour la police », par Sylvqin :

Spoiler : ▮▶ : 
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1548 Message par Tugdual » jeudi 26 mai 2022 à 21:45

DuckDuckGo surpris en train de donner l'autorisation à Microsoft :
Extrait :
Le navigateur DuckDuckGo, axé sur la confidentialité, autorise délibérément les traceurs Microsoft sur des sites tiers en raison d'un accord dans leur contrat de contenu de recherche syndiqué entre les deux sociétés.

[...]

Bien que DuckDuckGo ne stocke aucun identifiant personnel avec vos requêtes de recherche, la publicité Microsoft peut suivre votre adresse IP et d'autres informations lorsque vous cliquez sur un lien publicitaire à des « fins comptables », mais elle n'est pas associée à un profil publicitaire d'utilisateur.

DuckDuckGo propose également un navigateur Web centré sur la confidentialité pour iOS et Android qui favorise de nombreuses fonctionnalités de confidentialité, notamment le chiffrement HTTPS-always, le blocage des cookies tiers et le blocage des traceurs.

Sur sa présentation sur l'App Store, nous pouvons lire : « le radar des traceurs bloque automatiquement les traceurs tiers cachés que nous pouvons découvrir sur les sites Web que vous visitez dans DuckDuckGo, ce qui empêche les entreprises derrière ces traceurs de collecter et de vendre vos données ».

Cependant, lors d'un audit de sécurité du navigateur de confidentialité DuckDuckGo, le chercheur en sécurité Zach Edwards a découvert que même si le navigateur bloquait les traceurs Google et Facebook, il permettait aux traceurs Microsoft de continuer à fonctionner : « Vous pouvez capturer des données dans le soi-disant navigateur privé DuckDuckGo sur un site Web comme http://workplace.com de Facebook et vous verrez que DDG n'arrête PAS les flux de données vers les domaines Linkedin de Microsoft ou leurs domaines publicitaires Bing. Preuve sur iOS et Android ».
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1549 Message par Tugdual » jeudi 26 mai 2022 à 21:50

Amazon équipe ses camionnettes de livraison au Royaume-Uni de caméras :
Extrait :
Amazon équipe ses camionnettes de livraison au sein du Royaume-Uni de caméras animées par l’intelligence artificielle. Plusieurs sont positionnées sous le rétroviseur avant. L’une pointe sur la personne au volant. Une autre fait face à la route et deux sont situées de part et d'autre pour offrir une vue plus large. Le géant américain du commerce en ligne justifie ses choix par la nécessité d’assurer la sécurité des conducteurs.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 32204
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1550 Message par freeshost » jeudi 26 mai 2022 à 22:55

Le capitalisme de surveillance surveille tout le monde dans tous ses rôles. Pas seulement en tant que citoyens ou que clients mais aussi en tant qu'employés ou que marchandise.

Un des points communs avec le capitalisme de surveillance et les régimes autoritaires est le fait de vouloir tout contrôler, par aversion au risque, par manque de souplesse (ou de s'assouplir).

Les systèmes de surveillance et de reconnaissance, les algorithmes, ont un coût énergétique croissant (tout comme les cryptomonnaies en général).

Plus les diverses activités évoluent dans le sens de la surveillance, plus je me dis que "je fais bien" de ne pas être employé dans une entreprise - pratiquement toutes les entreprises surveillent leurs employés, certaines de manières particulièrement intrusives. Je comprends mieux certains ermites, tout comme Ivan Illich, Jacques Ellul et diverses autres personnes qui nous mettent en garde contre les systèmes automatisés de surveillance, la technique, la société du spectacle.

Amazon is a mad zone, amazing in the worst sense of the term.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 32204
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1551 Message par freeshost » jeudi 26 mai 2022 à 23:13

Bonne nouvelle : je vais bientôt me séparer de mon smartphone actuel (S8+ avec Android) et me distancer encore plus de Goût-Gueule (Android est certes basé sur du logiciel libre mais est sous l'emprise d'Alphabet) et me réorienter, entre autres, vers les dumbphones.

La difficulté / Le défi, ça va être (de nous* défaire de) l'habitude d'utiliser certains logiciels pour communiquer.

* Quand on s'habitue à certains logiciels, on s'habitue à ses diverses fonctionnalités (usages). Si une personne A décide de faire le pas de se passer d'un logiciel de communication qu'elle a l'habitude d'utiliser pour communiquer avec B, elle doit préparer avec B une autre manière de communiquer, donc avec différents usages, voire se passer de certains usages, donc modifier les habitudes. Ce n'est pas gagné.**

** Certaines personnes se sont habituées à envoyer des images ou des vidéos, ou à envoyer des messages vocaux avec certains logiciels. Ce n'est pas forcément pratique/possible avec le SMS. :lol: [Notamment quand on a des modes de vie "flexibles". Flexibles donc sujets aux imprévus, devant être mis à jour de manière imprévue mais prévisible, ce qu'Astrid appelle les imprévus prévisibles. Tout cela a un coût cognitif et un impact sur la concentration et la mémoire.]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1552 Message par Tugdual » mardi 31 mai 2022 à 20:13

146 des 164 méthodes d'apprentissage à distance :
Extrait :
Selon un nouveau rapport publié récemment par Human Rights Watch, des statistiques alarmantes révèlent que de nombreux jeunes étudiants ont été exposés à la menace croissante de violations de leur vie privée sans leur consentement.

L'étude présente des chiffres de 2021 où des données ont été collectées auprès d'enfants qui étaient trop occupés ou trop jeunes pour remarquer les activités en cours.

Dans cette étude particulière, sur 48 nations différentes, 146 des 164 méthodes d'apprentissage à distance utilisées dans ces pays étaient en fait coupables de mettre en danger les jeunes enfants ou de violer leurs droits à cet égard.

Ces plateformes avaient, soit loué une telle technologie, soit étaient capables d'utiliser une technologie de suivi à des fins de surveillance secrète, sans demander le consentement des enfants ou de leurs tuteurs, et vendaient ces données à des tiers.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 32204
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1553 Message par freeshost » mardi 31 mai 2022 à 23:36

Ils veulent tout logicialiser.

- Je ne sais pas comment faire pour ...
- Attends, ya sûrement une app' pour ça !
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1554 Message par Tugdual » lundi 6 juin 2022 à 13:46

Tesla a surveillé ses employés sur Facebook :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1555 Message par Tugdual » lundi 13 juin 2022 à 9:08

La reconnaissance faciale, du déverrouillage de téléphone :
Extrait :
Au vu des risques de surveillance que fait peser cette technologie, il semble nécessaire de ne pas éroder nos libertés. Si le rapport du Sénat se veut force de propositions en la matière, il est parfois ambigu. En effet, il propose d’interdire « l’utilisation de la reconnaissance biométrique à distance en temps réel dans l’espace public », tout en posant directement des exceptions à ce principe (proposition 22).

Par ailleurs, dans un souci de préservation des libertés, il aurait pu préciser, voire imposer, l’authentification biométrique à la main de l’usager, lorsqu’il évoque l’utilisation de l’authentification biométrique à des fins de fluidification des flux de certains évènements (proposition 16).

Enfin, une interdiction de l’utilisation de la reconnaissance faciale dans l’espace public, comme à San Francisco, permettrait d’amoindrir les risques d’une société de surveillance. Le rapport du Sénat propose à plusieurs reprises des expérimentations (propositions 7, 14 et 22). Or, les expérimentations ont tendance à se généraliser. Tel fut le cas de PARAFE : il s’agissait à l’origine d’une expérimentation visant le passage rapide aux frontières extérieures par reconnaissance automatisée des empreintes digitales. Ce système a par la suite été pérennisé et s’est vu doter de nouvelles capacités d’authentification par reconnaissance faciale. Ces expérimentations, motivées par des arguments de praticité (fluidifier les accès et améliorer l’« expérience utilisateur »), entraînent des risques d’accoutumance et qui ne sont pas sans risque pour les libertés. Une légère facilité du quotidien permise par cette technologie vaut-elle le prix de nos libertés fondamentales (droit à la vie privée, liberté d’aller et venir anonymement, etc.) ?
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1556 Message par Tugdual » mardi 14 juin 2022 à 14:41

Collusions avec des vendeurs de dispositifs de chiffrement, cartes mères vérolées :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1557 Message par Tugdual » jeudi 16 juin 2022 à 19:54

Une femme accusée d'avoir tué son petit ami :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1558 Message par Tugdual » vendredi 17 juin 2022 à 12:30

Londres confirme l’extradition de Julian Assange vers les États-Unis :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 32204
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1559 Message par freeshost » dimanche 26 juin 2022 à 11:19

Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 35258
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index Libertés] Pour parler des libertés, y compris numériques...

#1560 Message par Tugdual » vendredi 1 juillet 2022 à 12:51

Le portefeuille d'identification numérique de l'UE arrive :
Extrait :
L'un des fondements de l'Union européenne est le marché unique. La raison principale pour laquelle un pays adhère à l'UE est sans doute de faire partie d'un bloc qui peut commercer ensemble avec un minimum d'obstacles. Imaginez que vous puissiez le faire en quelques secondes grâce à une application de portefeuille mobile fonctionnant partout dans l'UE. Le portefeuille d'identification numérique de l'UE est en cours de réalisation. L'un des principaux objectifs du portefeuille d'identification numérique européen est donc de donner aux entreprises basées dans l'UE un outil d'authentification solide, sécurisé et puissant. Il sera ainsi beaucoup plus facile d'accéder en ligne aux services des secteurs public et privé, ou simplement d'effectuer des transactions. Des processus autrefois compliqués et fastidieux deviendront simples et rapides.

[...]

En septembre 2020, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a dévoilé les plans d'une refonte du système : eIDAS 2.0. Un nouveau portefeuille d'identité numérique sera au centre de ce projet. Tout citoyen ou entreprise de l'UE pourra en demander un (bien que cela reste volontaire pour les citoyens). Il sera accepté partout dans l'union.

[...]

Le portefeuille d'identification numérique de l'UE permettra donc aux utilisateurs de stocker en toute sécurité des pièces d'identité électroniques et d'autres documents officiels (permis de conduire, ordonnances, diplômes, etc.). Ces informations ne seront fournies que par des sources privées de confiance. Et les utilisateurs pourront décider de la quantité de données qu'ils souhaitent partager dans un but précis.

[...]

Et n'oubliez pas que l'identifiant numérique ne permet pas seulement le partage des attributs. Il prend également en charge les signatures numériques. Le portefeuille peut être utilisé pour signer numériquement des contrats de travail et des permis légaux. Le travail des équipes chargées des achats et des marchés publics s'en trouvera grandement facilité. Elles pourront prouver l'identité de l'entreprise en partageant avec les fournisseurs un certificat d'enregistrement vérifié. Les services du Trésor public en bénéficieront également. Ils seront en mesure de déposer et de remplir les déclarations fiscales beaucoup plus rapidement.

La possibilité de signer des contrats par voie numérique aura de nombreux avantages. Les entreprises auront beaucoup moins besoin d'imprimer, de signer, de numériser et d'envoyer des documents papier par la poste. Cela permettra de gagner du temps et de l'argent. Cela devrait également être bénéfique pour la planète en réduisant les déchets et le nombre de déplacements.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Répondre