Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Universal.love
Habitué
Messages : 97
Enregistré le : dimanche 25 mars 2018 à 4:57

Re: Pensée en images? Comment ça fonctionne pour Vous?

#16 Message par Universal.love » mercredi 2 mai 2018 à 22:20

perdue a écrit :Bonjour,

Je crois que ma plus grande découverte a été de me rendre compte que tout le monde ne perçoit pas ses pensées de la même façon. Je vois des images dans ma tête, tout le temps.
Bonsoir,
Idem,mot pour mot,c'était il y a six mois,et il paraît que nous sommes 1/100 des gens (à confirmer).
Et bizarrement un test internet "à la con" sur la même période m'annonce "vous êtes à 85/100 cerveau droit (test êtes vous plutôt cerveau droit ou cerveau gauche),il paraît que c'est le siège de la pensée visuelle.
Comme dit plus haut ce n'est pas un critère diagnostic,juste un petit truc en plus comme hyperacousie ect.,pas systematique pour tout les aspies mais fréquent.
Diagnostiqué : Syndrome d'Asperger

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27020
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#17 Message par Tugdual » samedi 5 mai 2018 à 14:51

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Regulus
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : samedi 18 juillet 2020 à 9:27

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#18 Message par Regulus » samedi 18 juillet 2020 à 18:00

Je remonte ce vieux topic pour parler de cette spécificité qui n'a pas l'air d'avoir beaucoup de succès :)
J'ai appris récemment à ma grande surprise, que tout le monde ne pense pas en images. Et que ce serait même plutôt rare.
Or pour ma part, je pense exclusivement en images. Tout, absolument tout apparaît devant mes yeux, comme sur un écran qui se superposerait à ma vue normale, sous la forme d'images fixes, ou mobiles telles un mini-film ou carrément un dessin animé. Avec un degré de précision très élevé, de sorte que mon processus créatif entier en dépend.
Comme je stresse avec certains nombres j'ai pris l'habitude de leur attribuer une couleur pour les rend plus agréables. Mais seuls certains (pourquoi?) ainsi le 1 est toujours rouge, le 9 est jaune, le 3 est blanc et le 4 est vert. Si on me cite des chiffres je les vois apparaître devant mes yeux sur un fond noir. Les chiffres étant abstraits de nature, je me demande comment se les représentent ceux qui n'ont pas une pensée visuelle?
Si on me donne l'heure je vois apparaître une horloge à l'ancienne avec les aiguilles positionnées en adéquation - mais depuis que j'ai un micro-onde avec affichage digital je les vois de plus en plus sous forme numérique en bleu :lol:
Etant très nulle en maths je stresse pas mal avec les nombres, sauf les nombres hexadécimaux car j'ai l'habitude de les manipuler pour faire des objets en 3D (je crée des jeux vidéo); ceux là sont agréables comme des petites balles un peu molles en latex vert (oui je sais ça va loin) :crazy:
Pour ce qui est de mon processus créatif : quand je dois faire un dessin ou même une illustration en couleurs, une robe (couture), de la broderie... je vis toujours le résultat final devant mes yeux, jusque dans le moindre détail : la forme complète, les couleurs, les ombres et lumières, les textures, motifs... tout est là, il ne reste plus qu'à "recopier" ce modèle que j'ai devant les yeux. Cette image définitive peut rester un temps très longtemps dans ma mémoire alors qu'il n'a fallu que quelques secondes pour qu'elle apparaisse, cependant comme les idées et les images fusent à toute vitesse j'ai pris l'habitude de les noter ou d'en faire des croquis vite fait pour ne rien oublier.
J'ai commencé à dessiner à un âge très jeune. En maternelle j'avais un niveau de dessin bien supérieur à celui des enfants de mon âge, de sorte que je me suis entendu dire toute ma jeunesse que j'avais un don. J'y consacrais tout mon temps libre, et même pendant les cours quand je m'ennuyais; malheureusement faute d'un entourage familial et scolaire attentionné, ça a été mis sur le compte d'un simple "passe temps" alors que pour moi cet aspect créatif c'est mon identité même - d'où je pense entre autre, une vie professionnelle chaotique faite d'échecs successifs. Me contenter de mes soirées / week-end pour me consacrer à mes créations ne me convient plus. C'est trop frustrant et quand on crée on a une gestion du temps incompatible avec des horaires fixes. D'où rapidement, une sensation de mal-être au travail et envie de tout plaquer pour enfin avoir tout mon temps pour créer.
Pour rebondir sur les posts précédents : si penser en image n'est pas un critère obligatoire pour confirmer un TSA, se peut-il à l'inverse qu'une pensée en image soit un marqueur systématique de TSA? Je vais me procurer le livre de Temple Grandin, je vais peut-être me reconnaître dedans.
Pré-diag 15/07 psy spécialisé autisme en libéral : pas de TSA / forte suspicion de HP

Mylie
Adepte
Messages : 281
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#19 Message par Mylie » samedi 18 juillet 2020 à 19:12

Est il possible "d'étouffer" inconsciemment ce mode de pensée ?

Lorsque je médite, je me concentre sur ma respiration et mon monologue intérieur se tait rapidement. Mais à un moment donné, j'ai des images qui me viennent, un peu comme des flash diffus, de choses que je dois faire (du genre je sais qu'après j'ai prévu de nettoyer la litière, je vais la voir apparaître, sous toutes ses coutures même si clairement c'est pas l'image la plus agréable du monde ! Ou, en ce moment je tente d'avoir toutes les créatures d'un jeu, j'ai eu des flash avec lesdites créatures récupérées aujourd'hui et celles que j'aimerais bien attraper dans un avenir proche). C'est quelque chose qui n'arrive pas pendant les méditations où il faut visualiser des choses (je visualise très facilement des choses), mais là il fallait juste s'allonger et se détendre et.. je crois que mon cerveau refuse de se mettre sur OFF dans ce genre de configuration.
Je sais que, plus jeune, je me faisais des séances exprès, allongée dans mon lit, où j'arrivais à ne plus penser en mot, mais où des images apparaissaient en flot inarrêtable, et surtout incontrôlables. J'ai fini par arrêter parce que je me disais que ce n'était pas normal et que j'avais un soucis..
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
Regulus
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : samedi 18 juillet 2020 à 9:27

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#20 Message par Regulus » dimanche 19 juillet 2020 à 13:48

Mylie a écrit :
samedi 18 juillet 2020 à 19:12
Est il possible "d'étouffer" inconsciemment ce mode de pensée ?
Je ne saurais pas te répondre. Pour ma part cela me semble impossible, car alors comment aurais-je l'idée des choses sans les voir? Pour moi c'est inconcevable, même avec un très gros effort d'imagination - mais justement mon imagination est en images :lol:
Pré-diag 15/07 psy spécialisé autisme en libéral : pas de TSA / forte suspicion de HP

Mylie
Adepte
Messages : 281
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#21 Message par Mylie » dimanche 19 juillet 2020 à 17:08

Peut être qu'en méditant, j'arrive à un état proche de celui qui permet de rêver, sans dormir (ça m'arrive fréquemment au petit matin de "rêver" tout en ayant conscience du temps qui passe/que je suis dans mon lit, comme si j'était totalement réveillée, c'est un peu chelou - souvent c'est pour terminer un rêve, en laissant mon inconscient "finir le boulot" mais en recadrant quand ça prend un chemin qui ne me plait pas :lol: )

Bref, du coup, rien à voir ! (je continue de lire ici en silence du coup :mryellow: )
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 709
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#22 Message par Curiouser » dimanche 19 juillet 2020 à 17:21

Regulus a écrit :
samedi 18 juillet 2020 à 18:00
Or pour ma part, je pense exclusivement en images. Tout, absolument tout apparaît devant mes yeux, comme sur un écran qui se superposerait à ma vue normale, sous la forme d'images fixes, ou mobiles telles un mini-film ou carrément un dessin animé. Avec un degré de précision très élevé, de sorte que mon processus créatif entier en dépend.
[...]
Etant très nulle en maths je stresse pas mal avec les nombres, sauf les nombres hexadécimaux car j'ai l'habitude de les manipuler pour faire des objets en 3D (je crée des jeux vidéo); ceux là sont agréables comme des petites balles un peu molles en latex vert (oui je sais ça va loin)
Cela me fait penser à un extrait d'un entretien avec Temple Grandin (la personne qui lui pose les questions - en gras ci-dessous - est elle aussi autiste) :
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... grand-prix
Il y a autre chose que je veux aborder, c'est que vous parlez des différents types. Dans votre livre, vous parlez des différents types de cerveaux autistes, des différentes manifestations -

Des penseurs, des penseurs différents. Je suis en train de passer en revue la littérature sur ce sujet, la littérature récente. Il est très clair qu'il y a des gens qui ne s'intéressent plus à la santé mentale, mais plutôt à la carrière. Un spécialiste de la visualisation d'objets, c'est moi. Penser en images, ça finit souvent dans les arts, les dessins industriels. Ensuite, vous avez l'esprit visuo-spatial, ou mathématique, qui pense en termes de modèles. Puis vous avez des gens qui pensent totalement en mots. Je suis en train d'examiner la littérature en ce moment, la nouvelle littérature, les choses publiées depuis 2016 après que j'ai fait "The Autistic Brain", qui soutient totalement cette idée que vous avez des gens ... Il y a des gens qui sont des mélanges, des intermédiaires.

La personne qui est un très bon spécialiste de la visualisation d'objets va être nulle en maths, pas bonne en maths et plus la façon de voir les choses est spatiale, plus la façon de voir les choses est mathématique. Il commence à y avoir de bonnes preuves. Le visualiseur d'objets et le visuel-spatial, les compétences sont en quelque sorte antagonistes. Vous ne pouvez pas être super bon dans les deux cas. Vous pouvez être intermédiaire dans les deux domaines. Mais les personnes qui sont super douées pour la visualisation d'objets, comme elles sont horribles pour la façon plus abstraite, schématique et mathématique de visualiser l'espace. Je suis horrible sur un truc qui s'appelle le test du pliage de papier. J'ai échoué. Hier soir, j'ai passé un petit test d'aptitude mécanique qui était en ligne. J'ai dû accélérer et j'ai obtenu sept sur dix. Je suis presque sûr de savoir lesquels je me suis trompé.

Pour ma part, j'ai toujours été très bon en écriture et j'ai tendance à absorber beaucoup d'informations. Je peux lire un livre de 500 pages en quelques heures et me souvenir de tous les faits importants dans ce livre des mois et des mois plus tard. Je suppose donc dans quelle catégorie d'intelligence me trouverais-je alors ?

Laissez-moi vous poser une question. Je veux que vous pensiez aux relais de téléphonie mobile. Comment vous viennent-ils à l'esprit ?

J'imagine une grande tour métallique au milieu des bois.

Est-ce une tour spécifique ou générale ?

J'imagine simplement le concept de la tour. Je ne la visualise pas.

Oui, le penseur visuel commence à les nommer. Maintenant que j'y pense, j'en vois une qui se trouve à côté d'une station-service. C'est l'un de leurs meilleurs faux arbres, mais il a toujours l'air vraiment faux. En en parlant maintenant, je le vois.

Oui, j'imagine juste le concept d'une tour.

Je prends des exemples précis de pylônes de téléphonie mobile. Maintenant, il y a une autre antenne relais, c'est en fait l'hôtel Hilton, et ils en ont maintenant sur le bord du toit. Je vois. Je les ai aussi vues utilisées comme clochers d'église. Je n'oublierai jamais quand j'ai demandé, c'est là que j'ai découvert que certaines personnes ne pensaient pas visuellement, j'ai demandé à un orthophoniste lors d'une conférence sur l'autisme, de penser à un clocher d'église. Elle m'a répondu que c'était une chose très vague et pointue. Je le vois et je commence à les nommer. Des penseurs visuels apparaissent, comme dans le film, sous forme de diapositives PowerPoint.

Donc pour moi, je pense juste au concept, je ne pense pas aux détails.

Alors vous êtes plus verbal. Vous êtes probablement beaucoup plus verbal.
Non diagnostiquée
Début du parcours diagnostic en mars 2020. Ne reste plus qu'à poursuivre...

Avatar du membre
Regulus
Occasionnel
Messages : 10
Enregistré le : samedi 18 juillet 2020 à 9:27

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#23 Message par Regulus » mardi 21 juillet 2020 à 10:11

Merci pour ce lien Curiouser :D juste dommage que la traduction soit faite avec les pieds, j'aurais préféré la version originale. Je me reconnais dans ce mode de pensée, je fonctionne pareil; je vais vraiment devoir me procurer ce livre de Temple Grandin
Pré-diag 15/07 psy spécialisé autisme en libéral : pas de TSA / forte suspicion de HP

Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 709
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Pensée visuelle, pensée en image = signature du TSA ?

#24 Message par Curiouser » mardi 21 juillet 2020 à 10:23

Tu as le lien vers l'article originel dans le chapeau :wink: : https://www.salon.com/2020/05/31/interv ... telligent/
Non diagnostiquée
Début du parcours diagnostic en mars 2020. Ne reste plus qu'à poursuivre...

Répondre