L'homme n'est pas l'égal de la femme.

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#46 Message par Benoit » vendredi 21 décembre 2018 à 11:52

Bubu a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 11:47
C'est pas très démocratique.
Qui en bénéficie ? Les Ingénieurs, les bac + 5 ? Les ouvriers de production ? Non pour eux.
Les élites. :innocent:
Bien sûr que si, ça marche à tous les niveaux de la grille de salaire, vu que les grilles de salaire sont par définition "non sexuées".
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2363
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#47 Message par lepton » vendredi 21 décembre 2018 à 11:53

Bubu a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 10:48
Une anecdote à caractère léger concernant les sacs de ciments de 50 kg ....
Au lycée, on mettait des disques pour altères de 50kg sur les piliers du filet pour le volley.

Agacé par ma procrastination, le prof me demandait de les ramener dans la remise.
Sachant que je n'arrivais pas à les porter ! (Le salaud ! :mrgreen: )
Je les faisais rouler difficilement jusqu'à la remise. Quand ils tombaient j'arrivais pas à les relever.
A la fin, je ne le faisais plus. Je laissais ces disques sur place.

Donc il n'y a pas de généralisation de ma part, certaines femmes auraient pu le faire !
En fait, les sacs de 50 kg n'existent plus depuis quelques année, c'est 35 kg aujourd'hui... :wink:

Ça me rappelle une anecdote au lycée. On faisait du lancer de poids. 5 kg pour les garçons, 3 kg pour les filles.
Le pire, c'est que ça comptait pour le bac... :roll:
Devant mes difficultés, la prof m'avait finalement fait passer l'épreuve avec 3 kg. :mryellow:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5118
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#48 Message par Bubu » vendredi 21 décembre 2018 à 11:55

Woyim a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 11:46
Je crois qu'il a un réel problème de sémantique sur ce sujet. Que voulez vous dire par égaux ??? Pour moi homme et femmes sont différents d'un point de vue physiologique mais peuvent prétendre aux même droits dans notre société. Je ne vois aucune notion d'égalité, si ce n'est l'égalité à avoir les mêmes droits et considérations Les raccourcis mentionnant l'égalité sans aucune autre précision, font que cette discussion s'égare et que chacun raconte des choses qui au final vont dans le même sens mais semblent opposées.

En ce qui me concerne mon cerveau n'est pas plus féminin que masculin Je hais énormément de choses que les femmes adorent et j'aime beaucoup de choses qui n'intéresse pas les femmes On va encore taxer ça de cliché, mais 90 % des femmes de mon entourage (j'insiste sur ce point) rêvent d'avoir une bague en diamant. J'ai prévenu mon mari de ne jamais me faire ce cadeau, je ne supporterai pas. Messieurs, sans doutes rêvés vous de diamant,maquillage, chaussures à talon, mais je suis une femme et ce n'est pas mon trip.

Quant à la protection, il m'est souvent arrivé en voiture qu'un mec soit en tort et me coince en venant poing levé pour me le mettre dans la gueule. Dans ces cas là, j'aimerai que mon mari soit là. A lui ça n'arrive jamais ce genre de chose.. Un mec d'1m90 et 100 kg un peu musclé avec un regard de taureau en colère c'est bizarre mais ça impressionne plus qu'une blonde de 1m58 avec un regard doux … Alors les femmes de ce forum qui n'ont jamais été confrontées à cette situation je dis que vous avez de la chance (ou mesurez 1m90 et faites de la muscu) et je souhaite que cela ne vous arrive pas.
La question de l'égalité des sexes repose sur les droits octroyés à chacun, qui doivent être les mêmes.
Pas sur la nature. Il n'y a pas d'égalité (en général!) à ce niveau.
Mais on est dans une société qui tend vers l'égalité et l'unification.
Car chaque sexe a ses compétences que le sexe opposé échoue. Les deux sexes sont égaux en droits et complémentaires ailleurs.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

user5754
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2018 à 22:39
Localisation : IDF

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#49 Message par user5754 » vendredi 21 décembre 2018 à 13:55

Bubu, je suis tout à fait d'accord avec toi. Je suis assez tatillonne sur les termes employés et l'égalité des sexes ne veut rien dire. A la limite l'égalité des genres… C'est pour cela que mes exemples sont caricaturaux.

Je suis consciente qu'homme et femmes peuvent occuper les mêmes postes de travail s'il n'y a pas de limitations physique? Que ce n'est pas parce qu'elles ont des enfants qu'elles doivent être pénalisées. La réalité est toute autre, je suis bien placée pour le savoir, j'ai eu 3 enfants en moins de 5 ans… mon salaire n'a pas évolué pendant 7 ans… Après 8 ans c'est obligatoire. Un jour en entretien annuel, un chef n'a fait que pointer mes qualités excellentes selon lui, mais tout au long de l'entretien il disait mais attendez, attendez. Au final il m'a dit que j'étais trop souvent absente pour mes enfants malades. C'est vrai quand ils étaient malades je faisais des 1/2 journées de 7h alors qu'une journée entière était de 7:35 Il me donnait du travail pour 3 mois que je finissais en 10 jours...Mais tout cela ne comptait pas.

Le pire c'est qu'il m'a reproché de trop souvent penser à ma famille lorsque j'étais au travail. Je lui ai demandé s'il lisait dans les pensées mais il m'a affirmé savoir et dit que ça me déconcentrait dans mon travail… Discours totalement incohérent et débile.

Mais l'égalité des droits homme/femme n'est pas encore là, c'est enraciné dans notre culture, il faudra encore quelques générations pour que les choses changent.

Là où je travaille actuellement mes compétences sont reconnues en temps qu'être humain et non femme. Ce n'est pas pour cela que je gagne mieux ma vie que mes collègues car la décision se fait à n+2...

Juste pour les histoires de sacs de 50 kg, je ne sais pas ce qu'ils contiennent, mais en chimie il existe toujours des sac de 50 kg ou futs de 50 l. Si c'est du dichlorométhane de densité 1.4, le poids est bien supérieur

Ce peut etre une discussion sans fin mais j'ai l'impression que dans le fond, on est tous d'accord.
THPI, Asperger, dépression sévère et résistante depuis 3 ans

la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre a un résultat different
A. Einstein

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5118
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#50 Message par Bubu » vendredi 21 décembre 2018 à 14:29

Woyim a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 13:55

Ce peut etre une discussion sans fin mais j'ai l'impression que dans le fond, on est tous d'accord.
Je le crois aussi.
On pourrait reporter ce sujet sur la reconnaissance (sociale, professionnelle, du genre) des aspies face aux NTs.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#51 Message par Benoit » vendredi 21 décembre 2018 à 14:36

Les personnes autistes sont elles assimilables à des femmes enceintes ? Elles ne sont effectivement jamais reconnues dans leur travail et encore moins promues, que ce soit au bout de 2, 8, 15 ou 35 ans.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5118
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#52 Message par Bubu » vendredi 21 décembre 2018 à 14:40

Benoit a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 14:36
Les personnes autistes sont elles assimilables à des femmes enceintes ? Elles ne sont effectivement jamais reconnues dans leur travail et encore moins promues, que ce soit au bout de 2, 8, 15 ou 35 ans.
Non bien-sûr, mais les inégalités de considérations me semblent comparables.
Cher Benoit, arrête de m'agresser sinon je n'interviendrais plus sur ce sujet, qui pourtant me tient à cœur. :kiss:
:hotcry:
Nicolas.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#53 Message par Benoit » vendredi 21 décembre 2018 à 14:55

Pas de soucis, je fais la trève de noel pour les agressions aussi. :kiss:

Mais ça me surprend toujours de lire ici des complaintes sur "les évolutions de carrière" quand les autistes sont toujours dans la même situation, et qu'on est un peu sur ce forum pour parler d'eux d'abord.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Betta splendens
Forcené
Messages : 520
Enregistré le : dimanche 19 septembre 2010 à 21:42
Localisation : Dans les nuages

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#54 Message par Betta splendens » vendredi 21 décembre 2018 à 19:40

Benoit a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 11:02

Homme et femme ne sont pas égaux, ils sont de valeur égal, c'est a dire ils sont différent, ils sont des rôles complémentaire, c'est comme une pomme et une poire, on ne peux pas vraiment dire que l'un et meilleur que l'autre c'est tout simplement pas la même chose.
Bah non justement, à part physiquement et physiologiquement, il n'y a pas plus de rôle complémentaire à assigner aux hommes et aux femmes qu'à deux hommes très différents ou deux femmes très différentes. A chacun selon ses capacités et sa vision de la vie, personnelle, pas celle héritée de modèles sociaux dont les justifications sont obsolètes.
ben c'est bien sur le plan physiologique que je parlais.
parce que pour faire un bébé, que tu soit homosexuel ou hétérosexuel, ben il faudra bien un homme et une femme a un moment :lol: , même si ce sont deux homme qui élève l'enfant.

(et personnellement le bidouillage génétique je ne suis pas emballée, pour avoir étudier beaucoup l'ADN on touche vraiment a quelque chose de très fragile avec un équilibre très précaire, je préfère nettement favoriser l'adoption)

Après pour le reste tu fait ce que tu veux, ça dépens trop du caractère, de l'histoire et du physique de chaque individus (même si en moyenne les femmes sont moins robuste que les hommes sur le plan physique).

Ce n'est pas raciste de dire que les personnes noir ont plus de chance d'avoir des carences en vitamine D tous comme ce n'est pas sexiste de dire que les trouble développementaux touche d'avantage les garçons (génétique lié à l'X)ce qui est raciste ou sexiste c'est de faire un jugement de valeur à partir de ces différence

Égalité n'est pas équité, quand je parle d'équité je prend en compte les différences de chacun pour que tous le monde ai la même chance.

Ce qui hélas n'est pas le cas aujourd'hui
Neuro-atypique (TSA) diagnostiquée à 21 ans, plusieurs soupçon de TSA dans la familles, un cousin diagnostiqué et 2 cousines en attentes de diagnostique.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5118
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#55 Message par Bubu » vendredi 21 décembre 2018 à 20:05

Je fais une pause.
Les chats sont moins cons que nous.
Et j'ai le droit à un gros câlin.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10394
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#56 Message par Lilette » vendredi 21 décembre 2018 à 21:29

Woyim a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 10:28
Lilette a écrit :
jeudi 20 décembre 2018 à 21:34
Woyim a écrit :
jeudi 20 décembre 2018 à 21:01
Pour moi l'homme n'est pas l'égal de la femme, ils sont complémentaires. La prévention, ils s'emboîtent très biens 😉
Que la société soit matriarcale ou non les différences physiques, capacité de gestion, physiques, le fait d'enfanter, l'instinct maternel, l'instinct protecteur de l'homme... font qu'on est différents c'est tout.
Après l'homosexualité c'est un autre sujet, très subjectif et personnel, autant que le choix de son conjoint.
Festival de clichés :sick:
Ce point de vue n'engage que moi et est basé sur ma propre expérience. J'ai une formation de conducteur d'appareil d'industrie chimique et j'ai constaté que je ne pouvais porter un sac de 50 kg pour le soulever de 10 cm pour le mettre sur la balance. J'ai du demander à mon binôme masculin de le faire. En plomberie je n'avais pas assez de force pour amorcer une filière, j'ai donc demandé a un camarade masculin.
Mon mari n'a jamais pu avoir d'enfant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Et quand les enfants sont malades il ne s'en rend pas compte ou bien plus tard que moi.

Chez moi je fais les papiers peints et la peinture, je demande souvent à mon mari d'ouvrir les pots de peinture car trop difficile si la peinture est collée. Il mesure 30 cm de plus que moi et m'aide a attraper des choses trop hautes. Mes doigts fin et ma sensibilité tactile ma permet de faire des choses fines qu'il ne peut faire a cause de ses gros doigts et sa corne. Moi je n'ai pas de corne, je me blesse au sang avant.
Il a un boulot extrêmement physique que je ne pourrai faire et aucune femme ne le fait dans son entreprise, ce n'est pas machiste, juste que les femmes ne s'orientent pas vers ce métier qui demande des capacités physiques que la plupart des femmes n'ont pas.

Il fait la mécanique sur les voitures mais je fais les diagnostics et gère le côté théorique. J'assemble les pc, répare les téléphones. Mon mari se fout de l'informatique.

Alors festival de clichés pour toi festival de la vie pour moi. Donc dans notre couple hétérosexuel je vois bien une différence entre homme et femme. Il y a probablement des couple ou l'homme demande a sa femme de porter des sacs de 50 kg. Je n'en connais pas dans mon entourage donc je déduis selon mon expérience que c'est peu courant...

Clichés est un mot fourre tout et je ne vois pas d'argument dans ton message. J'avoue que ma sensibilité fait que je suis extrêmement choquée et attristée par ce genre de réponse assez dégradante pour moi.

Comme d'habitude, je crois qu'il vaut mieux que je ferme ma gueule pour éviter d'avoir ce genre de réponse qui me culpabilise a mort. Enfin ce dernier point est strictement personnel et tu t'en fous.

Je croyais naïvement qu'un forum servait a échanger et non pas a être jugé par un mot qu'on balance a la figure sans aucune autre discussion.

Édit : je suis conne mais ta réaction a gâché la journée, je trouve que ton "discours" est le cliché type de la connerie humaine. C'est désespérant.
:roll:

Un cas ne fait pas une généralité.
Certaines femmes conduisent des semi-remorques, d'autrent font de la couture.
Certains hommes font de la danse classique et d autres de la plomberie.
Certains hommes ont un instinct maternel et certaines femmes non.
C'est comme ça, se baser sur son cas perso pour expliquer sue lez hommes peuvent faire tel ou tel travaux et pas lez femmes ou l'inverse, c'est du sexisme oui, désolée.

Et pas la peine de citer la connerie humaine ça n'a rien à voir là-dedans.
Et la culpabilisation/chantage "je vais fermer ma gueule et quitter ce forum de méchants" ça ne fonctionne pas avec moi.
TSA.

user5754
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2018 à 22:39
Localisation : IDF

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#57 Message par user5754 » samedi 22 décembre 2018 à 1:02

Benoit a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 14:36
Les personnes autistes sont elles assimilables à des femmes enceintes ? Elles ne sont effectivement jamais reconnues dans leur travail et encore moins promues, que ce soit au bout de 2, 8, 15 ou 35 ans.
Mon fils a toujours été reconnu pour ses compétences particuleres. On m'a dit qu'il était incroyable dans son travail. En terme d'évolution de salaire je ne peux rien dire car pour le moment il n'a pas travaillé assez longtemps.
Cela dit il est Asperger et THPI, c'est peut être différent...
THPI, Asperger, dépression sévère et résistante depuis 3 ans

la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre a un résultat different
A. Einstein

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4904
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#58 Message par Manichéenne » samedi 22 décembre 2018 à 9:46

Woyim a écrit :
samedi 22 décembre 2018 à 1:02
Cela dit il est Asperger et THPI, c'est peut être différent...
Non, malheureusement. Ce sera peut-être même encore plus flagrant s'il arrive à des postes/compétences qui mériteraient de très gros salaires.

J'ai demandé récemment quelle devrait être ma rémunération sur un forum spécialisé, sans parler de TSA mais en expliquant en quoi consiste mon poste. Plusieurs réponses allaient dans le même sens, et par rapport à mon salaire actuel c'est 45% de plus...




Pour ce qui est du sujet, je me suis retenue d'intervenir avant parce que ça m'énerve franchement ces généralités. Les hommes ceci, les femmes cela... Non. Des gens, des individus avec des caractéristiques qui leurs sont propres.
Mon père est très émotif, ma mère soulevait 100kg.
Je suis nettement plus différente de mes collègues femmes que de mes collègues hommes sur bien des points.
Si les hommes sont en moyenne plus forts physiquement (avec tout de même une part d'éducation et de contrainte sociale), on parle là de deux groupes sur des échelles qui se rejoignent.
|-------------| groupe A
.....|-------------| groupe B
du coup, en déduire que le groupe A ne doit pas faire ce qu'on permet au groupe B, c'est idiot.
Pour reprendre la comparaison très juste utilisée plus haut, autant dire que les nordiques peuvent soulever des sacs de ciment mais pas les asiatiques...
C'est curieux, ce qu'on se permet à propos des hommes et des femmes passe clairement pour du racisme si on change deux mots.

Dites, ça sert vraiment à quelque chose de savoir si les hommes sont plus ceci ou plus cela que les femmes ?
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10394
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#59 Message par Lilette » samedi 22 décembre 2018 à 14:20

Merci Manichéenne j'me sentais bien seule là :bravo:
TSA.

martine_75
Fidèle
Messages : 110
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018 à 19:33

Re: L'homme n'est pas l'égal de la femme.

#60 Message par martine_75 » samedi 22 décembre 2018 à 14:23

Manichéenne a écrit :
samedi 22 décembre 2018 à 9:46

Dites, ça sert vraiment à quelque chose de savoir si les hommes sont plus ceci ou plus cela que les femmes ?
Ben oui, sinon comment on se victimise ? :roll: (Second degré)
Diagnostic "TSA sans déficience intellectuelle ni retard de langage"

Répondre