L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#1 Message par Siobhan » mercredi 17 juillet 2019 à 12:16

Bonjour à tous,

C'est l'été et même sur Asperansa vous n'allez pas y échapper : en ce moment je parle beaucoup de cul. En partie parce que si des gens bienveillants (et j'espère l'être, au moins sur ce sujet là) n'en parle pas, la sexualité est un domaine particulièrement rentable pour les charlatans de tout ordres et de toutes confessions ( :mrgreen: ), avec à l'issue des conséquences souvent dramatiques voire mortelles pour bien trop de monde, je trouve (prenons pour seul exemple la guerre, imaginaire ou non, de Troie).


Sujets aujourd'hui : 1. l'auto masturbation chez les hommes en moyenne et 2. L'auto-masturbation chez les femmes en moyenne , c'est à dire pour l'exprimer plus crûement, quand 1.un homme, respectivement 2. une femme, se branle tout/e seul, sans l'aide je dirais physique d'une autre personne.


Je vais chercher des articles sur le sujet, et je reviendrais les poster.

Pour commencer, deux personnes ─ morales ou physiques ─ que je trouve "ressources" sur les sujets (côté homme, côté femme), c'est :

1. Le blog "Sam et max", côté homme, rubrique "cul". Le crédo du blog étant, du moins jusqu'à récemment "du code, du cul".

http://sametmax.com/

2. Le blog de la journaliste spécialisée dans la sexualité Maïa Mazorette, côté femme, personne que je trouve extrèmement courageuse et pertinente dans les sujets qu'elle aborde.

https://www.sexactu.com/
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22295
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#2 Message par Tugdual » mercredi 17 juillet 2019 à 13:29

Siobhan a écrit :
mercredi 17 juillet 2019 à 12:16
2. Le blog de la journaliste spécialisée dans la sexualité Maïa Mazorette, côté femme, personne que je trouve extrèmement courageuse et pertinente dans les sujets qu'elle aborde.
Maïa Mazorette tient également une chronique dans le Monde :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Uciel
Régulier
Messages : 36
Enregistré le : jeudi 11 juillet 2019 à 19:00
Localisation : Sud-Est

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#3 Message par Uciel » mercredi 17 juillet 2019 à 13:37

J'adore Sexactu, je la suis depuis des années ^^
Cette femme est géniale. J'ai remarqué que dans les rares articles où elle évoque sa famille, il semble toujours y avoir un climat extrêmement bienveillant d'échange. La sphère familiale et le contexte dans lequel on grandit doivent jouer pas mal...
Non diagnostiqué, en plein questionnement :?:

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#4 Message par Siobhan » mercredi 17 juillet 2019 à 20:41

Merci pour vos réponses à ce sujet sensible ! :bravo:
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#5 Message par Siobhan » vendredi 19 juillet 2019 à 7:05

*Warning : quelques descriptions assez crues sur le sujet de la masturbation*



Quelques éléments de plus, importants à rajouter me semble-t-il :


Point A : Pour ceux et celles qui manqueraient parfois de source d'inspiration de manière régulières lors d'essais de séances de palluchage, deux sources d'inspirations :

1. Les gens que vous connaissez. Sisi. C'est dans votre tête, tant que ça ne sort pas de votre tête vous pouvez imaginer ce que vous voulez, avec qui vous voulez. Il vaut bieeeeeen mieux faire n'importe quoi dans votre tête lors de séances d'auto-masturbation, que de faire n'importe quoi sur le plan sexuel dans la vraie vie. Pour des raisons évidentess de respects des autres.
Je crois que c'est Platon qui a écrit que "Les gens considérés comme mauvais ne font que mettre en acte ce que les gens considéré comme bons se contentent d'imaginer.". Cela reste respectueux d'être criminel dans sa propre tête, pas à l'extérieur.

2. Les livres ou films de romances pour les filles (Je vous invite à essayer "50 nuances de grey", ce genre de roman c'est l'analogue côté féminin du porno chez les hommes, en gros), le porno pour les garçons. Oui, le porno, vous m'avez bien lu. Les fantasmes restent des fantasmes, et franchement dans le genre fantasme que je trouve dégueulasse, le film "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" ça vaut bien des situations improbables de films pornos (Une femme prend un amant le temps de ses vacances, et le "tue sous elle", comme un canasson. Elle a passé de bonnes vacances. Mesdames, en tant qu'homme je vous prie de considérer je ne suis pas une matière première pour lasagnes.).
Donc voilà, romances et porno, et j'ajouterais, une sorte de mélange merveilleux des deux, et assez unisexe dans pas mal d'oeuvre je trouve : les romans de fantasy. Lisez des romans de fantasy, ça libèrera votre imagination, aussi pour avoir de meilleures et plus variés matériaux cognitifs pour les auto-masturbation.




Point G, euh, B, point B pardon : Il me semble que chez les hommes comme chez les femmes, les auto-masturbations directes peau-stimulatrice contre peau-zones-très-érogènes ne fonctionnent pas bien, probablement parce que par défaut les zones érogènes comme le gland du pénis chez l'homme et le gland du clitoris chez la femme semblent beaucoup trop sensibles pour être frottés à sec et directement pendant longtemps lors de l'acte de masturbation.

Pour parer à cela, deux solutions éventuelles :

1. Les lubrifiants, pour les hommes et les femmes. Attention à ne pas utiliser n'importe quoi. L'eau par défaut ça va comme lubrifiant, la salive aussi. Crachez, allez-y n'hésitez pas.
Le savon ça peut le faire éventuellement, mais en prenant la précaution de bien rincer, et d'enlever tout de suite si cela pique (dans ce cas là, ne pas recommencer avec ce produit, hein ;) ).

2. Les éléments tampons entre la peau-stimulatrice (mains, en général) et la peau-zones-très-érogènes. En premier lieux, puisque j'en ai déjà parlé : les lubrifiants. En deuxième lieux, un mouchoir doux ou un grant en matériaux latex-like (silicone par exemple) ça permet vraiment d'améliorer la masturbation et de mieux contrôler le processus (On monte plus facilement vers l'orgasme quand on veut, on s'éloigne plus facilement vers l'orgasme quand on veut).
Le gant en latex/silicone je n'ai pas encore essayé, mais pour les hommes et les femmes il semble que ça soit un classique, en particulier en première intention les fameux gants Mapa (sisi).




Voilà voilà. Bravo à ceux et à celles qui ont eu le courage de me lire jusque-là (Et dans le domaine sexuel, il en faut, du courage.).

L'amour qu'on se fait à soit-même, directement ou indirectement, permet je crois d'éviter bien d'inutiles actes de guerre des sexes. Pensez-y, c'est gratuit ! (ou presque, ou parfois :mrgreen: )
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26492
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#6 Message par freeshost » vendredi 19 juillet 2019 à 7:29

You remember : orgasm, do it yourself. :mrgreen:

You don't need a victim. You need water and intimacy. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#7 Message par Siobhan » vendredi 19 juillet 2019 à 12:25

freeshost a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 7:29
You remember : orgasm, do it yourself. :mrgreen:

You don't need a victim. You need water and intimacy. :lol:
Bien dit :)
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#8 Message par Siobhan » vendredi 19 juillet 2019 à 12:28

Dernière chose que je voulais rajouter, et que j'ai oublié de mettre dans mon précédent message :

Les grandes lèvres chez les femmes, respectivement le prépuce chez les hommes, servent d'aternative à un mouchoir ou gant en latex/silicone : le prépuce et les grandes lèvres sont très utiles pour servir de tampon atténuateur entre la partie du corps qui stimule, et la partie hautement érogène de l'autre.
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

AlexKain
Fidèle
Messages : 184
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#9 Message par AlexKain » vendredi 19 juillet 2019 à 20:16

La salive c'est moyen, ça sèche super vite et après c'est limite pire je dirais.

Sinon, le coup du peau contre peau c'est vrai que parfois c'est pas top. Du coup, y a les accessoires aussi.
C'est souvent assez mal vu, surtout chez les hommes, mais bon, y en a pourtant des très bien. (notamment ceux qui ressemblent à une "lampe torche")
Perso j'en ai quelques-uns même si je les utilise rarement car ça demande un temps de préparation et de nettoyage derrière qui me soule, c'est moins naturel et instinctif quoi.
En plus j'ai quelques habitudes et façon de faire assez particuliers.
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#10 Message par Siobhan » vendredi 19 juillet 2019 à 22:13

AlexKain a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 20:16
La salive c'est moyen, ça sèche super vite et après c'est limite pire je dirais.

Sinon, le coup du peau contre peau c'est vrai que parfois c'est pas top. Du coup, y a les accessoires aussi.
C'est souvent assez mal vu, surtout chez les hommes, mais bon, y en a pourtant des très bien. (notamment ceux qui ressemblent à une "lampe torche")
Perso j'en ai quelques-uns même si je les utilise rarement car ça demande un temps de préparation et de nettoyage derrière qui me soule, c'est moins naturel et instinctif quoi.
En plus j'ai quelques habitudes et façon de faire assez particuliers.
Merci pour ton intervention, les sex-toys pour homme et femme c'est aussi intéressant. Je n'ai pas de site ou de page de référence sur le sujet, je vais chercher.
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10471
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#11 Message par Lilette » samedi 20 juillet 2019 à 0:03

Siobhan a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 22:13
AlexKain a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 20:16
La salive c'est moyen, ça sèche super vite et après c'est limite pire je dirais.

Sinon, le coup du peau contre peau c'est vrai que parfois c'est pas top. Du coup, y a les accessoires aussi.
C'est souvent assez mal vu, surtout chez les hommes, mais bon, y en a pourtant des très bien. (notamment ceux qui ressemblent à une "lampe torche")
Perso j'en ai quelques-uns même si je les utilise rarement car ça demande un temps de préparation et de nettoyage derrière qui me soule, c'est moins naturel et instinctif quoi.
En plus j'ai quelques habitudes et façon de faire assez particuliers.
Merci pour ton intervention, les sex-toys pour homme et femme c'est aussi intéressant. Je n'ai pas de site ou de page de référence sur le sujet, je vais chercher.
Je pense que tu peux nous épargner leurs publications, merci.
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26492
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#12 Message par freeshost » samedi 20 juillet 2019 à 0:12

Siobhan veut aller à Hambourg. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#13 Message par Siobhan » samedi 20 juillet 2019 à 2:42

Lilette a écrit :
samedi 20 juillet 2019 à 0:03
Siobhan a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 22:13
AlexKain a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 20:16
La salive c'est moyen, ça sèche super vite et après c'est limite pire je dirais.

Sinon, le coup du peau contre peau c'est vrai que parfois c'est pas top. Du coup, y a les accessoires aussi.
C'est souvent assez mal vu, surtout chez les hommes, mais bon, y en a pourtant des très bien. (notamment ceux qui ressemblent à une "lampe torche")
Perso j'en ai quelques-uns même si je les utilise rarement car ça demande un temps de préparation et de nettoyage derrière qui me soule, c'est moins naturel et instinctif quoi.
En plus j'ai quelques habitudes et façon de faire assez particuliers.
Merci pour ton intervention, les sex-toys pour homme et femme c'est aussi intéressant. Je n'ai pas de site ou de page de référence sur le sujet, je vais chercher.
Je pense que tu peux nous épargner leurs publications, merci.
Tu trouve ça sale les sex-toys ? Que tu trouve ça choquant, je comprendrais, cela dit.
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1506
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#14 Message par Siobhan » samedi 20 juillet 2019 à 2:43

freeshost a écrit :
samedi 20 juillet 2019 à 0:12
Siobhan veut aller à Hambourg. :mrgreen:
Point du tout :P .
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10471
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: L'auto-masturbation, pratique d'hygiène sexuelle et surtout pratique d'hygiène mentale

#15 Message par Lilette » samedi 20 juillet 2019 à 3:32

Siobhan a écrit :
samedi 20 juillet 2019 à 2:42
Lilette a écrit :
samedi 20 juillet 2019 à 0:03
Siobhan a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 22:13


Merci pour ton intervention, les sex-toys pour homme et femme c'est aussi intéressant. Je n'ai pas de site ou de page de référence sur le sujet, je vais chercher.
Je pense que tu peux nous épargner leurs publications, merci.
Tu trouve ça sale les sex-toys ? Que tu trouve ça choquant, je comprendrais, cela dit.
Non mais t'es sérieux là ? :shock:
La question n'est pas là
Tu ne comptes quand même pas nous coller ça ici, il y'a des espaces pour ça.
La prochaine étape c'est quoi, les nudes?
TSA.

Répondre