Pour parler de solfège ou de théorie musicale occidentale

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5148
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Pour parler de solfège ou de théorie musicale occidentale

#16 Message par Bubu » samedi 10 août 2019 à 19:03

Je ne voudrais surtout pas dénigrer, mais Franz Liszt était un fabuleux connard.
Un élitiste de première, un compositeur qui s'évertuait à écrire des délires techniques, absolument inaccessibles aux amateurs.
La plupart de ses papiers étaient indéchiffrables. Et d'une difficulté inabordable.
Rien qu'en regardant ses partitions pendant quelques secondes on se tape une semaine de migraine et de fièvre, alité. À la limite de la crise d'épilepsie. Attention danger.

Pourtant il est considéré comme le meilleur pianiste de tous les temps. Il paraît que ses paluches faisaient 25cm de diamètre...

Je lui préfère largement son contemporain F. Chopin. Ils ont été amis longtemps avant des histoires de coucheries dans une garçonnière..
Ça la fout bien pour Liszt qui portait la soutane...

Il y a des pièces également très difficiles et techniques chez Chopin. Mais ce n'est pas un numéro de cirque, c'est justifié. Mais Chopin a écrit beaucoup de pièces accessibles.
Après écrire des pièces virtuoses c'est normal.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Répondre