Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2837
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#31 Message par lulamae » lundi 19 août 2019 à 20:08

Sortir… Je ne sais même plus trop ce que ça veut dire. :lol:

Un restaurant de temps en temps, plus rarement un verre en terrasse avec un ou deux amis, un ciné (art et essai si possible) tous les 2-3 mois.
J'aime bien aller dans les bibliothèques ou librairies, flâner dans les rayons et lire toutes les couvertures qui attirent mon regard.
Il fut un temps, j'aimais aussi aller sentir des parfums, pour repérer les notes de départ/cœur/tête, et comparer avec les fiches que j'avais lues, pour me familiariser avec les familles de parfum, et trouver celui qui me convenait le mieux. Maintenant cela me paraît plus difficile, avec les armadas de vendeuses qui vous tombent dessus dès que vous avez le malheur de sortir un testeur. :?

En revanche, j'ai vraiment besoin de sortir marcher en pleine nature tous les jours, une bonne heure au moins. Le fait d'avoir une chienne m'oblige à le faire systématiquement, c'est bien. Je découvre plein de choses, et je peux repasser sur un même chemin, ce n'est jamais la même ambiance, la même lumière... J'aime beaucoup d'ailleurs faire toujours la même promenade en forêt le midi, et noter les petites différences.
J'aime aussi lire et manger dehors (quand je travaille).
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Dumbo
Fidèle
Messages : 118
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#32 Message par Dumbo » mardi 20 août 2019 à 15:28

Bonjour,

Pour ma part, je ne supporte pas sortir de chez moi seule ; je fais des crises d'angoisse. Donc, je reste la plupart du temps chez mes parents (chez moi, je n'ai pas de logement). Je sors quand ma mère va faire les courses et pour rendre visite à mes grands-parents. Je vais très rarement au restaurant mais j'aime bien boire un café à l'extérieur avec ma mère. En dehors de cela, je ne sors pas vraiment. Je n'ai qu'un ami mais je n'ai jamais fait de sorties avec (je trouve cela bizarre).
J'aimerais bien sortir plus souvent mais le monde extérieur m'angoisse de trop... Si je reste seule à la maison, je me dis que c'est pas grave si je fais une crise (tant une crise d'angoisse qu'une crise de "trop plein d'émotions").
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
--> En cours de recherche de professionnel pour diagnostic

philippe1100
Forcené
Messages : 815
Enregistré le : dimanche 4 août 2013 à 3:41

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#33 Message par philippe1100 » jeudi 22 août 2019 à 2:18

tient a propos de sortir

la foire agricole qui passe de village en village dans ma region est dans mon village cette fin de semaine .

http://ayersclifffair.com/tarifs-11818-fr.html

entre 12 - 20 $ pour entré , ensuite il faut payer pour les stand , les manèges et la bouffe , ou si quelqu'un veux de quoi des exposants , cela ajoute au coûts

ça peux monter facile 30 $

sans parler que c'est pas très super comme manège , c'est loin d'être comme dans un méga parc . Les stand truqués avec le lancer de dart pour peter les ballons avec des darts qui ont des bouts arrondis
philippe diagnostiqué syndrome asperger .
vivant au Québec

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1043
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#34 Message par Autiste ou surdoué ? » jeudi 22 août 2019 à 10:00

:) Je trouve assez surprenant qu'un sujet sur ceux qui ne sortent jamais de chez eux dérive vers le coût des sorties :resto., parc d'attractions et autres...
Parfois je m'interroge et je m'inquiète :mrgreen:
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

margotton91
Occasionnel
Messages : 28
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#35 Message par margotton91 » jeudi 22 août 2019 à 15:06

Bonjour,

Le sujet vous paraît avoir dévié de son thème initial mais les 2 sont tout de même liés : certains d'entre nous pourraient sortir un peu plus qu'ils ne le font mais sont limités par le coût que ces sorties ont. En effet, rares sont les sorties gratuites, à part les ballades à pied en ville -il convient alors de savoir résister aux multiples tentations- ou à la campagne et la fréquentation des médiathèques... tout le reste est payant et quand les moyens sont limités, cela freine énormément...
Autiste ou surdoué ? a écrit :
jeudi 22 août 2019 à 10:00
:) Je trouve assez surprenant qu'un sujet sur ceux qui ne sortent jamais de chez eux dérive vers le coût des sorties :resto., parc d'attractions et autres...
Parfois je m'interroge et je m'inquiète :mrgreen:
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
14/11/2019 : 1er RV centre expert Créteil pour entretien avec psychiatre avant les tests du bilan diagnostic

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 510
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#36 Message par cléa » vendredi 23 août 2019 à 18:42

Bonjour J'ai un coeur.

Oui, j'ai déjà vu plusieurs personnes comme ça. Lorsque tu parles de personnes qui cherchent à flatter leur égo, je pense que c'est probable.
Ce que je te décris semble vital à l'équilibre de la plupart.
J'ai d'ailleurs eu plusieurs accrochages lorsque ma façon d'être ou penser ne correspondait pas a leur standard.

Je n'arrive pas a m'expliquer leur attrait pour cette vie trépidante, riche en contacts, etc mais je pense que c'est par ce que je ne suis pas neuro typique.
Je pense y avoir vu une certaine peur du vide, du manque.
Quelque chose à quoi s'accrocher peut-être.
Voir a posséder.

Il semble aussi qu'ils soient très sensibles à l'ambiance. Le comportement des autres, même neutre, sans qu'il leur soit adressé semble avoir un fort impact sur le leur.

Certains neuro typiques sortent de ces normes mais c'est souvent dans le cadre d'une recherche spirituelle.

En ce moment, je suis assez perturbée par ce que je vois comme un paradoxe du monde neuro typique. D'un côté beaucoup s'exposent, ( leur vie, leur pensée, leur voix, leur apparence.. ) d'un autre, ils se plaignent souvent de ce que les autres soient curieux ou sans-gêne.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Avatar du membre
J'ai un coeur
Adepte
Messages : 277
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#37 Message par J'ai un coeur » vendredi 23 août 2019 à 20:04

cléa a écrit :
vendredi 23 août 2019 à 18:42
Bonjour J'ai un coeur.

Oui, j'ai déjà vu plusieurs personnes comme ça. Lorsque tu parles de personnes qui cherchent à flatter leur égo, je pense que c'est probable.
Ce que je te décris semble vital à l'équilibre de la plupart.
J'ai d'ailleurs eu plusieurs accrochages lorsque ma façon d'être ou penser ne correspondait pas a leur standard.

Je n'arrive pas a m'expliquer leur attrait pour cette vie trépidante, riche en contacts, etc mais je pense que c'est par ce que je ne suis pas neuro typique.
Je pense y avoir vu une certaine peur du vide, du manque.
Quelque chose à quoi s'accrocher peut-être.
Voir a posséder.

Il semble aussi qu'ils soient très sensibles à l'ambiance. Le comportement des autres, même neutre, sans qu'il leur soit adressé semble avoir un fort impact sur le leur.

Certains neuro typiques sortent de ces normes mais c'est souvent dans le cadre d'une recherche spirituelle.

En ce moment, je suis assez perturbée par ce que je vois comme un paradoxe du monde neuro typique. D'un côté beaucoup s'exposent, ( leur vie, leur pensée, leur voix, leur apparence.. ) d'un autre, ils se plaignent souvent de ce que les autres soient curieux ou sans-gêne.
Merci beaucoup pour ta réponse.
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 510
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#38 Message par cléa » samedi 24 août 2019 à 1:22

bonsoir. Oui, le budget peut vraiment freiner, surtout si on n'est pas en mesure de travailler.
Et lorsque on ne travaille pas, on a aussi sinon davantage besoin de meubler son temps.

(Les loisirs sont souvent un luxe même pour ceux qui travaillent)

Si on est en ville et que ça nous épuise, ça peut-être tout un budget pour faire des sorties dans des sites naturels etc.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Avatar du membre
J'ai un coeur
Adepte
Messages : 277
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#39 Message par J'ai un coeur » samedi 24 août 2019 à 8:47

Pour moi la meilleur sortit c'est la mediateque. En plus c'est gratuit.
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5194
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#40 Message par Bubu » samedi 24 août 2019 à 19:59

Moi, je ne sors que pour trucider mon prochain.
Selon les spécialistes, je suis un céréale killer.

Mon arme de prédilection est le cure-dent. Car ça prend beaucoup de temps.

Et je peux vous l'affirmer, l'intestin fait bien 7 mètres de long.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
J'ai un coeur
Adepte
Messages : 277
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#41 Message par J'ai un coeur » samedi 24 août 2019 à 20:19

Bubu a écrit :
samedi 24 août 2019 à 19:59
Moi, je ne sors que pour trucider mon prochain.
Selon les spécialistes, je suis un céréale killer.

Mon arme de prédilection est le cure-dent. Car ça prend beaucoup de temps.

Et je peux vous l'affirmer, l'intestin fait bien 7 mètres de long.

Cure-dent... ça a un côté vachement sadique.

Ps : j'aime la façon dont tu t'exprimes.
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

Avatar du membre
chill out
Fidèle
Messages : 102
Enregistré le : dimanche 9 septembre 2018 à 17:23

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#42 Message par chill out » samedi 24 août 2019 à 21:52

Mes sorties se limitent (lorsque je travaille) à un aller retour quotidien appart => bureau => Appart.
Idéalement aucun détour.
Les courses le samedi matin et plus de sorties sauf pour l'achat de plantes, arbres fruitiers fleurs ou matériel de jardin lorsque la saison s'y prête.
Une sortie doit être nécessaire, utile, avoir un but précis et si possible en solo (sauf lorsque je suis en couple, là je fais un effort)

En ce moment, je suis arrêt de travail depuis la mi-avril jusque fin août (pour l'instant) et mes sorties se limitent au supermarché le samedi matin et de temps en temps au magasin de plantes mais quotidiennement dans mon jardin.
Je vis dans une copro avec des parcelles de jardin de 15m².

J'ai donc ma parcelle + celle d'une voisine soit 30 m² et pour le printemps prochain, j'en récupère deux de plus... Donc 60 m² à cultiver.
J'ai l'avantage d'avoir le seul appart en rez de jardin donnant sur une parcelle de pelouse avec les jardin qui suivent derrière.
Je ne croise quasiment personne lors de mes journées, ce qui est idéal... Sauf les chats errants à qui je laisse une gamelle de croquettes et d'eau en permanence (il y en à environ 4 ou 5 qui vivent dans le coin)

L'avantage que j'ai pour mes courses et le magasin de plantes c'est qu'il sont à l'opposé du centre ville donc autant dire que je croise pratiquement personne...

En dehors de cela, pas de famille, pas d'amis pas de copains à voir donc pas de sollicitations ce qui me convient parfaitement...

Et lorsque je sors de la maison, je met toujours mon casque audio pour m'isoler (sauf lorsque je suis en couple)
Je suis un enfant sauvage d'Asperger... Diagnostiqué à 47 ans.

Il est des personnes dont le seul talent est la normalité et d'être semblable au plus grand nombre...
Je n'ai de talent que celui d'être différent et de ne vouloir ressembler à personne...

Avatar du membre
J'ai un coeur
Adepte
Messages : 277
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#43 Message par J'ai un coeur » samedi 24 août 2019 à 23:19

chill out a écrit :
samedi 24 août 2019 à 21:52
Mes sorties se limitent (lorsque je travaille) à un aller retour quotidien appart => bureau => Appart.
Idéalement aucun détour.
Les courses le samedi matin et plus de sorties sauf pour l'achat de plantes, arbres fruitiers fleurs ou matériel de jardin lorsque la saison s'y prête.
Une sortie doit être nécessaire, utile, avoir un but précis et si possible en solo (sauf lorsque je suis en couple, là je fais un effort)

En ce moment, je suis arrêt de travail depuis la mi-avril jusque fin août (pour l'instant) et mes sorties se limitent au supermarché le samedi matin et de temps en temps au magasin de plantes mais quotidiennement dans mon jardin.
Je vis dans une copro avec des parcelles de jardin de 15m².

J'ai donc ma parcelle + celle d'une voisine soit 30 m² et pour le printemps prochain, j'en récupère deux de plus... Donc 60 m² à cultiver.
J'ai l'avantage d'avoir le seul appart en rez de jardin donnant sur une parcelle de pelouse avec les jardin qui suivent derrière.
Je ne croise quasiment personne lors de mes journées, ce qui est idéal... Sauf les chats errants à qui je laisse une gamelle de croquettes et d'eau en permanence (il y en à environ 4 ou 5 qui vivent dans le coin)

L'avantage que j'ai pour mes courses et le magasin de plantes c'est qu'il sont à l'opposé du centre ville donc autant dire que je croise pratiquement personne...

En dehors de cela, pas de famille, pas d'amis pas de copains à voir donc pas de sollicitations ce qui me convient parfaitement...

Et lorsque je sors de la maison, je met toujours mon casque audio pour m'isoler (sauf lorsque je suis en couple)
Bonsoir. Ça t'arrive de ressentir un manque affectif ou absolument pas ?
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

Kimagine
Habitué
Messages : 62
Enregistré le : jeudi 4 juillet 2019 à 9:44

Re: Ceux qui ne sortent " jamais" de chez eux

#44 Message par Kimagine » mercredi 4 septembre 2019 à 13:13

Bonjour,

Pour ma part je sors mais sans vraiment sortir au sens social du terme.

Je vis dans un appartement dans une grande ville et ai la bougeotte donc un grand besoin de prendre l'air, bouger... Néanmoins, les trois quarts du temps je ne supporte pas bien le bruit, les contacts visuels et physiques, les situations sociales, etc. C'est pourquoi je m'en protège souvent un maximum en écoutant de la musique très fort. Mes sorties sont souvent des promenades accompagnées de musique et de lecture (marcher m'aide à me concentrer sur le livre).
Il arrive de temps en temps quand ma jauge de sociabilité est ok de pouvoir discuter avec des inconnu-e-s par exemple au comptoir du café où je m'arrête le matin - mais après, je peux fuir ce même café pendant des jours par crainte de me sentir obligé-e de faire la conversation... Et donc je dois remplacer cette routine par une autre.
Comme je suis en couple, je vois surtout des ami-e-s que nous avons en commun avec mon amoureux. Heureusement, j'ai pu leur expliquer mes "bizarreries" donc personne ne s'offusque si tout à coup je ne dis plus rien ou ai besoin de m'isoler, de m'asseoir en boule dans un coin. J'ai aussi quelques autres ami-e-s, mais généralement je refuse les sorties qui me sont proposées à cause de la fatigue et/ou de l'angoisse que cela m'occasionne, ou si je ne me sens pas capable d'affronter le bruit d'un espace public sans mon casque de musique.
Sinon, quand je suis obligé-e d'être dans un espace bruyant avec du monde, je peux compenser partiellement par l'alcool mais il me semble que ce n'est pas une bonne habitude à prendre et de plus la situation me fatigue quand même. C'est donc un choix généralement réservé aux réunions de famille, ces gens ne comprenant toujours pas mon besoin de fonctionner différemment. (J'ai droit aux: "oh mais t'es relou, fais un effort quand même pour une fois qu'on est tous ensemble" ou "mais t'es tout le temps fatigué-e" et blablabli).
Kim-Agine

(Plusieurs médecins et psychologues m'ont affirmé que j'ai TSA et TDAH. Un bilan neuropsy m'a orienté vers:
- Bilan neuropsy TSA -> restitution fin septembre
- Bilan TDAH -> hyperactivité nette et fluctuations attention mais pas TDA)

Répondre