Est-ce que le terme "reptilien" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1703
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Est-ce que le terme "reptilien" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#1 Message par Siobhan » dimanche 4 août 2019 à 23:54

Bonjour à tous,

Je lance un sujet sur un terme qui, parce qu'il ne me tient pas à coeur, m'inquiète un petit peu : le terme de "reptilien" pour désigner une personne.


Il me semble que ce terme (le terme "reptilien") joue un rôle important pour désigner des sortes de non-humains cachés dans la série de livres à succès "A.N.G.E.S." d'Anne Robillard, auteure québécquoise qui a aussi écrit la série "Les chevaliers d'émeraude".

Dans cette série, les réptiliens sont des êtres à l'apparence humaine, métamorphes, vivant cachés parmi la population humaine ou sous la surface terrestre. Même avec leur apparence humaine, dans les livres en question les reptiliens peuvent avoir des comportement bizarres.


Ce qui m'embête : «personnes avec des comportements bizarres = non-humains», c'est une équation que je trouve digne du IIIème Reich des nazis. Il me semble qu'a l'époque où le nazisme a propéré, il y a avait des publications de type "Apprenez à reconnaître un juif" qui circulaient pas mal, et pas seulement en Allemagne.


Du coup, j'aurais tendance à croire que ce concept de reptilien peut beaucoup nuire à des personnes neuroatypiques, ne serait-ce que par le lien que cette expression fait entre des êtres humains et des reptiles, association que je trouve incroyablement puante. Le concept aurait tout à fait pu être désigné par le terme "insectoïde". Et les insecte, ce que la personne médiane en fait... Bref...




Donc questions : Avez-vous déjà été confronté à ce terme de "reptilien" ? Désigné de la sorte ? Entendu d'autres personnes être désignées de la sorte ? Que pensez-vous de ce que j'évoque dans ce fil ?

Modération (Winston) : Sujet déplacé dans la bonne section.
Modifié en dernier par Siobhan le mardi 6 août 2019 à 9:13, modifié 1 fois.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

EnHans
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Est-ce que le terme "reptiliens" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#2 Message par EnHans » lundi 5 août 2019 à 9:29

Hello Siobhan !
Tout ce que je sais sur le cerveau reptilien, c'est que le cerveau (c'est une théorie populaire) serait organisé en trois niveaux : un cerveau ancestral, dit reptilien, gérerait les comportements de base (manger, boire, se reproduire, fuir, se battre). Un deuxième niveau, nommé système limbique, donnerait naissance aux émotions. Et un troisième, le cortex, permettrait la pensée abstraite.
Mais cette théorie ne résiste pas à la confrontation avec les données récentes en neurosciences.
des sortes de non-humains cachés dans la série de livres à succès "A.N.G.E.S." d'Anne Robillard, auteure québécquoise qui a aussi écrit la série "Les chevaliers d'émeraude".
merci pour la référence.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1703
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Est-ce que le terme "reptiliens" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#3 Message par Siobhan » lundi 5 août 2019 à 17:52

mikkel a écrit :
lundi 5 août 2019 à 9:29
Hello Siobhan !
Tout ce que je sais sur le cerveau reptilien, c'est que le cerveau (c'est une théorie populaire) serait organisé en trois niveaux : un cerveau ancestral, dit reptilien, gérerait les comportements de base (manger, boire, se reproduire, fuir, se battre). Un deuxième niveau, nommé système limbique, donnerait naissance aux émotions. Et un troisième, le cortex, permettrait la pensée abstraite.
Mais cette théorie ne résiste pas à la confrontation avec les données récentes en neurosciences.
des sortes de non-humains cachés dans la série de livres à succès "A.N.G.E.S." d'Anne Robillard, auteure québécquoise qui a aussi écrit la série "Les chevaliers d'émeraude".
merci pour la référence.
Dans la saga "A.N.G.E.S", la réelle allure des reptiliens mythologiques en question est celle de reptiles humanoïdes.

Un peu comme ce personnage :

Image

Ou encore ce personnage-ci :

Image

(source des images et de leur concept : le jeu "Divinity Original Sin 2")
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

AlexKain
Adepte
Messages : 204
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: Est-ce que le terme "reptiliens" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#4 Message par AlexKain » lundi 5 août 2019 à 19:12

Pour moi, ce n'est qu'une œuvre de fiction. Ils agissent étrangement car ils ne sont pas humains, voilà tout. De là à faire le lien entre "étrange = pas humain = désigne les neuro-atypiques", je trouve ça gros...
Sinon chaque œuvre de fiction mettant en avant des personnages un peu bizarres peut être accuser de ça également.
Je pense par exemple à la vielle série V. Où il y avait aussi des "reptiliens" extraterrestres et certains agissaient également de façon étrange (notamment le commandant je crois).
Le truc à voir je dirais, c'est leur comportement. Est-ce que ces personnages ont des traits autistiques ou non et qui ne découlent pas du fait d'être étranger à la Terre ? Là on peut faire un rapprochement, sinon, bah c'est juste normal je trouve.
Après, dans pas mal de séries, des personnages extra-terrestres, parfois humains d'ailleurs, ont des comportements inhabituels ou des habitudes étranges, mais c'est tout simplement parce qu'ils ne connaissent pas ce qui se fait sur Terre (je pense à Teal'C ou Ronon Dex dans les séries Stargate). Du coup parfois on peut s'y retrouver en tant que TSA car on a aussi des difficultés à ce niveau (genre relations sociales), mais perso, je ne vais pas pour autant m'identifier à ces personnages ou croire que l'auteur voulait mettre en avant le TSA, voire s'en moquer lorsqu'il/elle a écrit tout ça.
Sinon on a pas fini de voir des liens un peu partout et on finit parano je pense.
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4381
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Est-ce que le terme "reptiliens" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#5 Message par misty » lundi 5 août 2019 à 19:23

AlexKain a écrit :Après, dans pas mal de séries, des personnages extra-terrestres, parfois humains d'ailleurs, ont des comportements inhabituels ou des habitudes étranges, mais c'est tout simplement parce qu'ils ne connaissent pas ce qui se fait sur Terre. Du coup parfois on peut s'y retrouver en tant que TSA car on a aussi des difficultés à ce niveau (genre relations sociales), mais perso, je ne vais pas pour autant m'identifier à ces personnages ou croire que l'auteur voulait mettre en avant le TSA, voire s'en moquer lorsqu'il/elle a écrit tout ça.
Ca me fait un peu penser à Spock dans Star Trek, je ne vois pas ça négativement ni ne me sens insultée. En fait cette série (la vieille, hein) est à mon avis un excellent support concernant l'autisme, je trouve l'écriture de qualité et les personnages pertinents ainsi que leurs interactions.
Ce n'est que mon avis, et je ne connais pas les reptiliens ni la série de bouquins en question. "Reptiliens" ça me fait penser au cerveau triunique (bon indicateur business-like), comme le disait Mikkel, et aussi aux personnages de la série V.
Spoiler : 
Et Spock est quand même plus sympa que Diana, bien qu'un peu moins haut sur le baromètre du sexe à pile (le nerf de la guerre :innocent: )... :mrgreen:
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

EnHans
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Est-ce que le terme "reptiliens" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#6 Message par EnHans » lundi 5 août 2019 à 19:56

Ah oui mince, je n'avais pas compris qu'on parlait au départ des reptiliens (ceux de la théorie du complot)... J'avais vu une vidéo, il y a longtemps de Lacerta... j'avais halluciné... Je ne devrais même pas en parler... :arrow:
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5407
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Est-ce que le terme "reptiliens" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#7 Message par Bubu » lundi 5 août 2019 à 20:04

Oui c'est insultant et faux. Et scandaleux.
Le cerveau reptilien est là pour assurer les battements du cœur, la respiration. Les fonctionnalités neuro-végétatives.
En gros, les fonctions pour lesquelles on sait qu'elles sont automatiques pour ne pas parler de reflexes neuronaux en général.

C'est inadmissible.
Oui, c'est une manière puante et abjecte de désigner les neuroatypiques.

[Après je demande précision. Parlent-t-ils de neurotypiques ou de neuroatypiques ? C'est flou car le second terme n'est jamais utilisé. Pour une meilleure distinction, mieux vaut parler de NT et de TSA c'est plus clair.]
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1703
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Est-ce que le terme "reptiliens" est une manière puante de désigner des neuroatypiques ?

#8 Message par Siobhan » mardi 6 août 2019 à 9:17

Bubu a écrit :
lundi 5 août 2019 à 20:04
(...)

[Après je demande précision. Parlent-t-ils de neurotypiques ou de neuroatypiques ? C'est flou car le second terme n'est jamais utilisé. Pour une meilleure distinction, mieux vaut parler de NT et de TSA c'est plus clair.]
Cette désignation de reptilien me semble surtout une manière pour des gens de déverser leur connerie sur certaines personnes, voire de les lyncher ou de démarrer un mouvement de groupe de lynchage envers elles.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Répondre