Page 6 sur 7

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : dimanche 5 janvier 2020 à 12:37
par budakesi
rauw a écrit :
mercredi 1 janvier 2020 à 21:17
@budakesi :
Edit : Sans compréhension, on peut très bien s'accepter et se respecter... mais moi je trouve cela différent d'y parvenir tout en ayant une compréhension profonde l'un l'autre, limite où on pourrait même se passer de parler.
Je ne comprends pas cette phrase.
S'accepter (à distance minimale quand même :) ) et se respecter (sans pour autant y mettre un sentiment de sympathie mais a minima ne pas nuire), c'est ce qui me paraît la base d'une vie possible entre personnes qui ne s'aiment pas mais sont obligées de vivre ensemble, de co-exister. C'est ce que j'appelle la tolérance, et cela vaut pour les milliards d'être humains qui co-habitent sur terre.
Et effectivement, je peux avoir cette attitude sans m'intéresser aux gens, sans avoir envie de m'en approcher davantage pour les connaître et les comprendre.
Et parfois, je peux avoir envie de m'approcher.
C'est bien ainsi que je fonctionne.
Voudrais-tu dire que quand tu parviens à une compréhension profonde de quelqu'un, tu n'éprouves plus le besoin de parler ?
Ce qui voudrait dire que l'échange verbal a pour seule fonction la compréhension, et qu'à un moment tu penses avoir assez compris ?
Ou encore que lorsque la compréhension atteint une certaine profondeur, tu ne te sent plus obligé de parler tout le temps ? Le silences sont devenus aussi riches que les paroles ?
La présence seule, la présence pure, suffit à mettre en joie ?
Ou autre chose ?
rauw a écrit :
vendredi 3 janvier 2020 à 14:54
budakesi a écrit :
mercredi 1 janvier 2020 à 11:30
Mais raw, il n'y a de HS que quand tu te réfugies dans le Banquet de Platon, comme écrit Dori :lol:
On n'est pas dans un sujet philosophique. C'est un sujet sur la vie et l'amour dans la vie.
Ce que je trouve le plus intéressant, c'est encore une fois le partage d'expériences, les témoignages.
Par exemple, je peux écrire que ce que j'aimerais vivre, c'est ce que décrit Dori la concernant, mais je ne l'ai jamais vécu.
Et que l'amour est la grande passion de mon existence. C'est un besoin vital pour moi, inassouvi.
Pourquoi tiens-tu absolument à nous parler d'universel ?
J'ai mis à jour mon avant dernier message, je crois qu'il correspond plus au thème de base. ^^

Quelle est ton expérience par rapport à l'amour (si tu es d'accord pour en parler ici) ? Et pourquoi est-ce pour toi un besoin vital ?
Un besoin vital, cela ne s'explique pas. C'est quelque chose que je sens.
Depuis toute petite, je sais que ça me manque réellement (d'où le mot besoin et pas le mot désir).
Et je ressens la souffrance de ce manque.
Toute petite, je ne ressentais aucun amour de la part de mes parents, de ma soeur.
Et je me disais: bon ça c'est raté. Maintenant, il faut que j'attende de grandir et je vais pouvoir vivre l'amour adulte, comme tout le monde.
Je pensais "comme tout le monde" car je constatais que l'immense majorité des adultes étaient mariés, et dans mon immense naïveté, être marié signifiait nécessairement "vivre un grand amour".
Le fait que le premier couple que j'ai connu, celui de mes parents, ne correspondait pas du tout à cette vision couple/amour ne m'inquiétait pas :)
Il y a un seul contre-exemple, pensai-je.
A l'âge de huit ans, j'ai éprouvé un sentiment amoureux très fort (à hauteur d'enfant) pour mon instituteur.
J'ai gardé en moi l'empreinte de cet éprouvé, qui m'a littéralement permis de sortir de moi, sans me sentir menacée, la seule présence de cet homme m'apaisait.
Et j'ai attendu de ressentir à nouveau ce sentiment et cette fois de pouvoir le vivre dans une rencontre entre adultes.
Vivre un grand amour.
C'est arrivé.
C'est arrivé exactement ainsi avec mon premier amour.
Cela n'a pas duré pour des raisons que je n'ai pas envie de développer ici, mais c'est arrivé.
Et ce premier amour adulte, j'en ai aussi gardé l'empreinte en moi, pendant longtemps.
Pendant des années, en attendant un autre amour adulte.
Un autre amour adulte est arrivé.
Il était là, mais je ne pouvais pas le vivre au quotidien.
Seulement dans les interstices de la vie de l'homme. Dans les restes.
Je ne sais pas vivre dans les restes.
Il me semble que pour moi aimer, c'est attendre.
Etre capable d'attendre la rencontre qui bouleverse.
La rencontre qui peut être vécue pleinement.

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : dimanche 5 janvier 2020 à 13:00
par Dori
Bonjour budakesi,

C'est toujours touchant de lire des mots vrais dans la nudité de la vérité de chacun.

Cela semble important pour toi de préciser un "amour adulte". C'est mignon. Ca me fait penser qu'enfant je fantasmais sur Sean Connery et je ne rêvais que de devenir adulte pour vivre un amour adulte.

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 8 janvier 2020 à 18:09
par Bubu
L'amour c'est quoi pour moi?
Des cloques à la main droite. Et ça fait très très mal. D'autant que ça finit en croutes.
Après c'est assez humiliant comme ça, merci de ne pas se moquer ou d'en rire. Merci pour votre compassion. :hotcry: :hotcry: :hotcry:
J'ai proposé à ma dulcinée de mettre un gant bien cintré, pour pouvoir faire des déhanchés un peu plus sulfureux, et elle a refusé. Car les mains droites sont assez caractérielles, vous le savez surement.
:mrgreen:

(Ce n'est pas vrai).
Mon témoignage mérite bien un Kinder Bueno. Merci d'avance. :bravo:

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mardi 14 janvier 2020 à 0:06
par Nono-le-robot
L’amour est émergent, c‘est un paradoxe qui superpose des notions antagonistes.

L’amour peut surpasser l’instinct de survie.
L’amour peut surpasser la peur de la différence.
L’amour peut surpasser l’égo.
L’amour est fragile et pourtant c’est une force incroyable.
L’amour ne peut pas être mesuré ou additionné.
L’amour ne peut pas être fabriqué.
L’amour ne se résume pas à la somme ou même au produit de ces composantes.
L’amour c’est plus grand à l’intérieur :lol:

Pour moi,

Ça été ce jour ou enfant j’ai compris que mes parents dépasséS ne pourraient rien pour moi, mais qu’ils essayeraient quand même.

ça été de m’éloigner de la première femme qui m’a accepté, à cause de la toxicité que j’avais pour elle, ma vision très noir sans filtre de l’humanité la faisait tomber dans un abysse et sa lumière intérieure vacillait de plus en plus.

Ça été ce moment ou ma femme, ç’est réveillé après avoir perdu plusieurs litre de sang et notre enfant à venir.

Ça été de voir ma fille juste née, incroyablement présente et alerte se démener pour manger juste avant son premier sommeil.

L’amour c’est la seule chose que j’accepte de croire sans explication ni preuve.

Bref je ferais mieux de ne pas vous spammer avec mes réflexions d’écolier bonne nuit

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mardi 14 janvier 2020 à 11:09
par budakesi
Nono-le-robot a écrit :
mardi 14 janvier 2020 à 0:06
Bref je ferais mieux de ne pas vous spammer avec mes réflexions d’écolier bonne nuit
Cette phrase est la seule qui révèle des" réflexions d'écolier", c'est-à-dire des réflexions qui ont peur du jugement de la "maîtresse" et qui dans cette anticipation négative, se hâtent de s'auto-juger négativement :(

Je trouve ta vérité sur l'amour bouleversante parce que vécue, et non pas pensée.
Nono-le-robot a écrit :
mardi 14 janvier 2020 à 0:06
L’amour c’est la seule chose que j’accepte de croire sans explication ni preuve.
Oui. c'est cela la force de l'amour, il n'a pas besoin de raisons.
Merci pour ce partage.

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mardi 14 janvier 2020 à 14:19
par Nono-le-robot
budakesi a écrit :
mardi 14 janvier 2020 à 11:09
Cette phrase est la seule qui révèle des" réflexions d'écolier", c'est-à-dire des réflexions qui ont peur du jugement de la "maîtresse" et qui dans cette anticipation négative, se hâtent de s'auto-juger négativement :(
Désolé une salle habitude, a force d'entendre que ce que je faisait n'était pas adéquat, j'ai pris l'habitude de le relever préventivement avant les autres encore "la maîtrise", mais ici... surtout ici ce n'est pas l'endroit, d'avance excuser moi si je le fait encore... Ca va pas être facile de penser et encore plus de me convaincre que mes mots et mes idées sont à leur place.

Merci encore de votre accueil à tous.

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mardi 14 janvier 2020 à 14:30
par budakesi
Nono-le-robot a écrit :
mardi 14 janvier 2020 à 14:19
Ca va pas être facile de penser et encore plus de me convaincre que mes mots et mes idées sont à leur place.
Et pourtant qui d'autre que toi peut exprimer adéquatement ce que tu ressens et ce que tu penses ?
Beaucoup de gens prétendent savoir mieux que moi...ce qui me concerne.
Combien de fois me suis-je vu attribuer des sentiments, comme si la personne vivait ma vie.
C'est juste que la personne est incapable de s'imaginer que la nuance des ressentis est infinie, et que sa propre palette est peut-être très réduite :(
Et surtout que, face à une situation, il y a autant de possibilités des réactions internes (ressentis, pensées) et externes (expression, action) que d'individus.
Savoir écouter, savoir lire l'autre, sans interpréter, c'est lui donner sa place, la seule qu'il occupe, la sienne.

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 1:26
par Tyd
Dori a écrit :
mardi 31 décembre 2019 à 13:37
Voici une description que je me suis faite il y a quelques années et qui m'accompagne depuis. Tous les termes ne vont sans doute pas correspondre à ta réalité intérieure budakesi mais en substance peut-être que cela te parlera.

C'est très personnel ce que je vous partage là. Que vous soyez d'accord ou pas n'est pas le propos. Chacun est libre d'aimer comme il l'entend. Il n'y a que du partage ici. Et je lirai vos avis et votre propre idée avec joie.

Mon modèle de couple est formé non plus par la rencontre et l'équilibre fragile des névroses de chacun mais par un véritable équilibre au départ personnel. Ce n'est plus l'amour par l'attraction du vide de chacun pour le combler mais l'amour par le plein où chacun sait qui il est, s'accepte et peut en même temps respecter et garantir la liberté et la souveraineté de l'autre. On ne manque pas forcément à l'autre et l'autre ne nous manque pas car on est plein en soi. C'est un nouveau paradigme qu'on ne sait atteindre qu'en laissant tomber nos croyances apprises sur le couple. Ici on combine l'équilibre entre amour et raison avec comme résultat le gain en autonomie des deux personnes. Chacun concourt à se libérer, s'alléger et à libérer l'autre et l'accompagner vers qui il/elle veut être, prendre soin de lui et de sa solitude. On n'est plus dans la séduction mais au-delà; on est dans le magnétisme ou la résonance. C'est une rencontre d'âmes pures. Pratiquement, le début est le même: on tombe amoureux ou sous le charme mais la relation n'a plus pour object d'observer l'autre pour lui reprocher petit à petit tous ses travers et finir par l'enfermer mais s'observer soi pour laisser l'autre libre d'être qui il veut; on tâche de comprendre ce que l'autre provoque en nous plutôt que d'aller le lui reprocher. D'abord on fait preuve d'amour inconditionnel envers soi et ensuite envers l'autre. Le but de la relation n'est alors plus du tout le même. Il devient partager ce qu'on a de meilleur en nous et moins projeter sur l'autre nos craintes, nos blessures et nos mesquineries. On est alors dans un cercle vertueux car plus on s'aime soi, plus on est capable d'aimer authentiquement l'autre et plus on se sent accepté, plus on a envie de donner le meilleur de soi. Pour cela, il faut avoir équilibré son couple intérieur càd assumer notre part de féminité et de masculinité chacun pour rencontrer cet équilibre à l'extérieur avec le/la partenaire. L'amour vrai -d'après moi- est au-delà du genre, du contrôle, de la manipulation, de la possession, de la jalousie et de la dépendance.

Pour que cela fonctionne, j'ai des astuces qui aident, comme le lâcher prise, le détachement, être capable de voir l'autre avec un regard neuf à chaque fois et pas comme faisant partie du décor. Une autre est le fait d'être ancré dans le présent, tirer un trait sur le passé et établir les fondations du futur. Etre en pleine conscience du miracle qu'est l'amour.
C'est fou ! C'est tellement vrai ! :D

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 10:06
par Dori
Bonjour Tyd,

Comment sais-tu que c'est vrai ? L'as-tu vécu ?

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 10:11
par Dori
Bonjour Nono,

Si tous les écoliers avaient ta perception de l'amour, le monde serait vraiment top !

Merci pour ton partage !

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 10:27
par Nono-le-robot
Dori a écrit :
mercredi 15 janvier 2020 à 10:11
Bonjour Nono,

Si tous les écoliers avaient ta perception de l'amour, le monde serait vraiment top !

Merci pour ton partage !
:kiss:

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 10:32
par budakesi
Dori a écrit :
mercredi 15 janvier 2020 à 10:11
Si tous les écoliers avaient ta perception de l'amour, le monde serait vraiment top !
Avoir une perception, c'est précisément ne pas avoir une conception.
Tous les écoliers peuvent avoir une conception de l'amour, dès lors qu'on leur en inculque une.
C'est le problème de l'apprentissage par transmission.
Mais aucun ne peut avoir éprouvé l'amour, tel que le décrit Nono.
Nono, ce qu'il décrit, c'est l'apprentissage par l'éprouvé.

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 11:08
par Dori
Bonjour Budakesi,

J'adore tes précisions.

Parfaitement d'accord avec toi ! Je propose qu'on cesse de parler d'amour mais de l'éprouvé de Nono !

Entre copines:
- Mais toi au niveau de l'éprouvé de Nono, t'en es où ? :lol:

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 11:35
par Nono-le-robot
Dori a écrit :
mercredi 15 janvier 2020 à 11:08
Bonjour Budakesi,

J'adore tes précisions.

Parfaitement d'accord avec toi ! Je propose qu'on cesse de parler d'amour mais de l'éprouvé de Nono !

Entre copines:
- Mais toi au niveau de l'éprouvé de Nono, t'en es où ? :lol:
:?: J’ai besoin que tu décode là

Re: Qu'est-ce que l'amour pour vous ?

Posté : mercredi 15 janvier 2020 à 11:50
par Dori
@Nono: budakesi précise que ce que tu nous partages c'est de l'éprouvé. Et c'est vrai. Ce n'est pas de la théorie ce que tu racontes. Et l'amour est plutôt conceptuel, chacun en a une perception différente. Comme ton expérience à toi est très parlant pour nous, mon cerveau est parti en vrille et je proposais de changer le terme "amour" très théorique par "l'éprouvé de Nono" plus réel. Et comme je suis dingue, j'imaginais une discussion entre copines qui donnerait ce dialogue au-dessus. C'est de l'humour, Nono. Dis-moi si c'est plus clair comme ça pour toi.

En me relisant, je viens de comprendre pourquoi tu avais besoin d'un decodage. :wink: