affection / mère

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 940
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: affection / mère

#241 Message par Loner » lundi 22 juin 2020 à 23:25

Ah ben je me disais que ça faisait longtemps que daphnée n'avait pas parlé de sa mère !
Après la parenthèse sur son copain qui fait des bruits, bientôt..le retour de la mère !!! (A la manière d'une bande annonce de film)

:)
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: affection / mère

#242 Message par freeshost » lundi 22 juin 2020 à 23:26

daphnée a écrit :
lundi 22 juin 2020 à 23:20
oh mon dieu.

NE-M'EN-PARLE-PAS
Face à la mère ! :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 716
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#243 Message par daphnée » lundi 22 juin 2020 à 23:31

Freeshost : Chuuuuuuuuut :P
Ah ben je me disais que ça faisait longtemps que daphnée n'avait pas parlé de sa mère !
Après la parenthèse sur son copain qui fait des bruits, bientôt..le retour de la mère !!! (A la manière d'une bande annonce de film)
:lol: Dis tout de suite que je raconte ma vie partout sur le forum (j'avoue en fait :mryellow: )
mais ce sujet est actuellement tabou.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 940
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: affection / mère

#244 Message par Loner » lundi 22 juin 2020 à 23:38

daphnée a écrit :
lundi 22 juin 2020 à 23:31
Freeshost : Chuuuuuuuuut :P
Ah ben je me disais que ça faisait longtemps que daphnée n'avait pas parlé de sa mère !
Après la parenthèse sur son copain qui fait des bruits, bientôt..le retour de la mère !!! (A la manière d'une bande annonce de film)
:lol: Dis tout de suite que je raconte ma vie partout sur le forum (j'avoue en fait :mryellow: )
mais ce sujet est actuellement tabou.
Ah? Tabou? Tu veux en parler?
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 716
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#245 Message par daphnée » lundi 22 juin 2020 à 23:49

Haha :lol:

Bon ok. Succintement :mryellow:

Je me suis énervée sur elle les derniers temps.

Cause : Je me suis ((encore)) sentie envahie, ou bien elle a évoqué des sujets qui me font partir en vrille...
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 940
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: affection / mère

#246 Message par Loner » lundi 22 juin 2020 à 23:53

daphnée a écrit :
lundi 22 juin 2020 à 23:49
Haha :lol:

Bon ok. Succintement :mryellow:

Je me suis énervée sur elle les derniers temps.

Cause : Je me suis ((encore)) sentie envahie, ou bien elle a évoqué des sujets qui me font partir en vrille...
Question : si c'était moi qui avait abordé ces sujets , serais-tu partie en vrille?

*Tu peux me remplacer par n'importe quelle autre personne qui n'est pas ta mère.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: affection / mère

#247 Message par freeshost » lundi 22 juin 2020 à 23:55

Au moins, elle se rend compte qu'elle t'a fait partir en vrille. :mrgreen:

Et toi, trouves-tu de quoi la faire grimper aux rideaux ? :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 716
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#248 Message par daphnée » lundi 22 juin 2020 à 23:58

Question : si c'était moi qui avait abordé ces sujets , serais-tu partie en vrille?
Euh... Non. Car je ne t'ai pas averti au préalable du sujet qui me fachait.

Mais ma mère, ainsi que mon ami (j'ai pas envie de dire mon ex pour le moment), qui d'ailleurs parlent entre eux :crazy: , me conseillent tous deux tout un tas de substances miracles sensées me calmer (poudre de champignon, eaux florales, et j'en passe...) alors qu'ils savent très bien dans quels questionnements je suis et que ça m'énerve... Mon ami m'énerve car il dit "qu'il faut bien que je me soigne" ( :lol: ) et ma mère m'énerve car elle nie ce que je ressens ("mais non c'est rien tout le monde a ça")... Du coup les deux dans la même période et plusieurs fois j'ai... :oops: :evil: :twisted: pété un câble.
Au moins, elle se rend compte qu'elle t'a fait partir en vrille. :mrgreen:

Et toi, trouves-tu de quoi la faire grimper aux rideaux ?
Au départ elle s'est étonnée et puis après un long moment de blanc, genre une journée, elle s'est excusée. Elle a du se renseigner auprès d'un(e) confident(e) sur la réaction à avoir, c'était trop suspect pour être vrai.

Euhhhh non elle ne s'énerve pas sur moi. Elle a du self-contrôle en toutes circonstances. D'ailleurs il manquerait plus que ça, ce serait vraiment l'ambiance de fous...
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: affection / mère

#249 Message par freeshost » mardi 23 juin 2020 à 0:02

En tout cas, continue de discuter avec des personnes spectro-autistes, sur le forum comme en face-à-face. :P

Ce ne sont pas de plantes qui vont guérir miraculeusement du conformisme validiste. :!:

Il y a un train de Bâle à Strasbourg qui passe par Mulhouse, Sélestat et Colmar, entre autres, je crois. Ça fait un bout' que j'ai p'u fait l'Grand-Est. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 716
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#250 Message par daphnée » mardi 23 juin 2020 à 0:06

J'ai déjà pris ce train là en effet.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 716
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#251 Message par daphnée » jeudi 9 juillet 2020 à 22:06

Au secours...

Je n'en peux plus :lol:

Ma mère a une nouvelle manie.

Maintenant, elle essaye d'être fusionnelle avec moi.

De plus en plus souvent, je remarque que si je lui envoie un message elle me dit "qu'elle s'est douté juste une seconde avant que j'allais lui écrire, c'est fou".

Ensuite, elle copie ce que je fais. Comme si sa personne et la mienne on était la même et unique personne!

Par exemple, si je lui dis que je vais faire le ménage, elle aussi.
Si je lui dis que je suis démotivée, elle aussi.
Si au contraire je suis motivée, elle aussi.

Je lui raconte des choses que j'aime bien, croyant naivement lui parler comme à une "amie".
Exemple: j'ai discuté avec un neurochirurgien ce matin (or je m'intéresse à cette discipline de la médecine). Vous savez quoi ? Elle aussi a parlé à un neurochirurgien très récemment ! C'est "drôle"!
Autre exemple : j'ai trouvé une recette qui m'intéresse de pancakes à la banane sans gluten. Sa réponse : elle connaît aussi cette recette précise "enfin il lui semble que c'est cette recette si elle se souvient bien", une amie à elle comptait lui envoyer la recette justement !

Je déteste ce genre de situations dans lesquelles je sens qu'elle me prend pour une idiote, et si je lui dis, je connais déjà sa réaction.
Elle va réagir comme si j'étais une personne paranoiaque et indigne : "quoi ? tu doutes de ce que je te dis, biensûr que c'est la vérité".
Me faisant en plus de cela douter de mes propres compétences de jugement ou autres compétences comme elle le fait en permanence (avec des propos comme "tu n'oublieras pas de faire ceci" ou "fais bien attention de ne pas faire cela" etc...).

Je m'intéresse à la psychologie et à la psychanalyse, et bien que ce comportement de ma mère ne soit en apparence pas "grave", je sais que c'est un comportement mauvais pour mon développement et ma confiance en moi (qui comme par hasard sont des problèmes dans ma vie).
On s'énerverait beaucoup plus d'une mère qui aurait des propos comme "je n'aime pas cette robe, mets autre chose" ou "je n'aurais jamais dû avoir une fille pareille" à savoir des propos ouvertement toxiques de certaines mères, et non pas discrets.

Je ne dis pas que c'est conscient chez elle. Je pense du moins que si c'est conscient, ce n'est pas sous son contrôle, et ce n'est pas méchant.

Mais vous savez de quoi j'en ai marre ? J'en ai marre de m'énerver contre elle.
De lui dire : tu m'étouffes / tu m'infantilises (pour ces choses là elle a fait des efforts d'accord).
De lui dire : arrête de nier ce que je ressens (pour ça, elle dit qu'elle va faire des efforts mais ne le fait pas). Je détaille : elle sait très bien que je suis dans un parcours diagnostic pour le TSA (que je souhaite obtenir un 2ème avis diagnostic), mais systématiquement quand je fais référence à une chose qui pourrait avoir trait à un TSA, et même si je n'aborde pas ce détail dans le but de parler de TSA mais tout à fait anecdotiquement, elle se fait un plaisir de me dire à chaque fois d'une manière automatique comme si elle voulait me forcer à penser que mon diagnostic est impossible "tout le monde ressent ça" ou "moi aussi j'ai ça", ce qui m'énerve au plus au point. Elle le sait. Donc elle me dit qu'elle arrêtera, et elle recommence.
Et là je n'ai pas encore envie de m'énerver à lui demander: tu peux arrêter d'être fusionnelle comme ça stp ?

J'ai songé à lui imposer les emails, mais vu sa réaction aujourd'hui quand je lui ai proposé de m'écrire un email au lieu de m'appeler, j'ai découragé.
Au lieu de me dire oui elle m'a carrément sorti l'excuse : "je ne suis pas à la maison, je te dirai ce que j'ai à te dire plus tard". Je rêve...
Oui parce que je n'ai pas précisé: ma mère se comporte comme si elle était obligée de me répondre dans l'instant.
J'ai cédé à son petit jeu et je lui ai dis "ou alors tu m'appelles mais pas longtemps" (vous savez, je suis contre l'utilisation prolongée du téléphone), et elle m'a appelé mais comme par hasard n'a pas dit LE truc dont elle voulait me parler. Il aurait peut-être fallu rester plus longtemps ?! ... Pfff.

Mais de toute façon les emails, je ne pense pas que ce soit la solution idéale. Car elle arrive à me rendre "accro à ses messages" (j'entends par là que j'ai la manie de les consulter assez vite) par ma culpabilité, mon manque de confiance en moi et en alternant le chaud et le froid dans son comportement.

Exemple de culpabilisation: l'autre jour, je lui dis que je souhaite raccrocher car j'ai du ménage à faire, elle prend une voix de quelqu'un qui va se mettre à pleurer en raccrochant.

Avec les emails je contrôlerais le nombre de sollicitations mais pas le contenu. Donc je me dis, je vais peut-être essayer de ne pas répondre à ses sollicitations, voir ce que ça fait. Car jusqu'à présent, je n'ose pas faire ça.

Ou alors jongler entre ça et les emails.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 940
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: affection / mère

#252 Message par Loner » jeudi 9 juillet 2020 à 22:15

Si elle te semble calquer sur toi, t as qu'à lui dire que t'as une amie dont la mère l'accompagne vachement dans ses démarches de diag TSA ;)
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 716
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#253 Message par daphnée » jeudi 9 juillet 2020 à 22:23

Loner a écrit :
jeudi 9 juillet 2020 à 22:15
Si elle te semble calquer sur toi, t as qu'à lui dire que t'as une amie dont la mère l'accompagne vachement dans ses démarches de diag TSA ;)
:lol:
C'est sur moi-même qu'elle se calque.

En fait elle propose de m'accompagner dans mes démarches.
Mais ce n'est qu'un formalisme.
Car je sais déjà ce qu'elle dira dans le contenu et qu'elle a déjà dit.
Et je ne supporte déjà pas ce qu'elle m'en dit en face.
Spoiler : 
HORS SUJET :
Par contre une amie à ma mère qui a un fils asperger et est psychologue et m'a connue étant petite (avec laquelle ma mère m'a mise en contact récemment, sisi !! les miracles existent) , m'a dit que dans mon enfance elle voyait peut-être un élément intéressant, je lui semblais "sur-adaptée". Je cherchais à tout prix à convenir à tout le monde. Je ne causais aucun problème. Je scrutais la réaction des autres...
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 940
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: affection / mère

#254 Message par Loner » jeudi 9 juillet 2020 à 22:37

Ah oui, le côté suradapté est intéressant à savoir.
Pas nécessairement dans le sens du TSA (quoique) mais ça parle sans doute de quelque chose.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 716
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#255 Message par daphnée » jeudi 9 juillet 2020 à 22:45

hm hm :)

Oui, elle pense que ça peut être une affirmation de moi étouffée par les parents, ou bien éventuellement lié à un TSA...

Mais oui je vois ce que tu veux dire, ça peut éventuellement faire penser à d'autres choses au niveau du QI c'est ça ?

Par exemple je me comportais un peu comme un adulte. Je m'occupais de mes frère et soeurs comme si j'étais plus âgée que mon âge.

Moi je vois ça comme une mauvaise compréhension des rôles et de l'imitation et potentiellement lié à un TSA.

Mais bon, on est hors sujet :lol:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Répondre