affection / mère

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 1026
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: affection / mère

#256 Message par Loner » jeudi 9 juillet 2020 à 22:54

Pas tant que ça hors sujet.
La confusion des places concerne aussi ta mère, et votre relation.;)
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 723
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#257 Message par daphnée » jeudi 9 juillet 2020 à 23:01

:lol: ah oui très intéressant merci :bravo:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10939
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: affection / mère

#258 Message par Lilette » vendredi 10 juillet 2020 à 1:11

daphnée a écrit :
jeudi 9 juillet 2020 à 22:06
Au secours...

Je n'en peux plus :lol:

Ma mère a une nouvelle manie.

Maintenant, elle essaye d'être fusionnelle avec moi.

De plus en plus souvent, je remarque que si je lui envoie un message elle me dit "qu'elle s'est douté juste une seconde avant que j'allais lui écrire, c'est fou".

Ensuite, elle copie ce que je fais. Comme si sa personne et la mienne on était la même et unique personne!

Par exemple, si je lui dis que je vais faire le ménage, elle aussi.
Si je lui dis que je suis démotivée, elle aussi.
Si au contraire je suis motivée, elle aussi.

Je lui raconte des choses que j'aime bien, croyant naivement lui parler comme à une "amie".
Exemple: j'ai discuté avec un neurochirurgien ce matin (or je m'intéresse à cette discipline de la médecine). Vous savez quoi ? Elle aussi a parlé à un neurochirurgien très récemment ! C'est "drôle"!
Autre exemple : j'ai trouvé une recette qui m'intéresse de pancakes à la banane sans gluten. Sa réponse : elle connaît aussi cette recette précise "enfin il lui semble que c'est cette recette si elle se souvient bien", une amie à elle comptait lui envoyer la recette justement !

Je déteste ce genre de situations dans lesquelles je sens qu'elle me prend pour une idiote, et si je lui dis, je connais déjà sa réaction.
Elle va réagir comme si j'étais une personne paranoiaque et indigne : "quoi ? tu doutes de ce que je te dis, biensûr que c'est la vérité".
Me faisant en plus de cela douter de mes propres compétences de jugement ou autres compétences comme elle le fait en permanence (avec des propos comme "tu n'oublieras pas de faire ceci" ou "fais bien attention de ne pas faire cela" etc...).

Je m'intéresse à la psychologie et à la psychanalyse, et bien que ce comportement de ma mère ne soit en apparence pas "grave", je sais que c'est un comportement mauvais pour mon développement et ma confiance en moi (qui comme par hasard sont des problèmes dans ma vie).
On s'énerverait beaucoup plus d'une mère qui aurait des propos comme "je n'aime pas cette robe, mets autre chose" ou "je n'aurais jamais dû avoir une fille pareille" à savoir des propos ouvertement toxiques de certaines mères, et non pas discrets.

Je ne dis pas que c'est conscient chez elle. Je pense du moins que si c'est conscient, ce n'est pas sous son contrôle, et ce n'est pas méchant.

Mais vous savez de quoi j'en ai marre ? J'en ai marre de m'énerver contre elle.
De lui dire : tu m'étouffes / tu m'infantilises (pour ces choses là elle a fait des efforts d'accord).
De lui dire : arrête de nier ce que je ressens (pour ça, elle dit qu'elle va faire des efforts mais ne le fait pas). Je détaille : elle sait très bien que je suis dans un parcours diagnostic pour le TSA (que je souhaite obtenir un 2ème avis diagnostic), mais systématiquement quand je fais référence à une chose qui pourrait avoir trait à un TSA, et même si je n'aborde pas ce détail dans le but de parler de TSA mais tout à fait anecdotiquement, elle se fait un plaisir de me dire à chaque fois d'une manière automatique comme si elle voulait me forcer à penser que mon diagnostic est impossible "tout le monde ressent ça" ou "moi aussi j'ai ça", ce qui m'énerve au plus au point. Elle le sait. Donc elle me dit qu'elle arrêtera, et elle recommence.
Et là je n'ai pas encore envie de m'énerver à lui demander: tu peux arrêter d'être fusionnelle comme ça stp ?

J'ai songé à lui imposer les emails, mais vu sa réaction aujourd'hui quand je lui ai proposé de m'écrire un email au lieu de m'appeler, j'ai découragé.
Au lieu de me dire oui elle m'a carrément sorti l'excuse : "je ne suis pas à la maison, je te dirai ce que j'ai à te dire plus tard". Je rêve...
Oui parce que je n'ai pas précisé: ma mère se comporte comme si elle était obligée de me répondre dans l'instant.
J'ai cédé à son petit jeu et je lui ai dis "ou alors tu m'appelles mais pas longtemps" (vous savez, je suis contre l'utilisation prolongée du téléphone), et elle m'a appelé mais comme par hasard n'a pas dit LE truc dont elle voulait me parler. Il aurait peut-être fallu rester plus longtemps ?! ... Pfff.

Mais de toute façon les emails, je ne pense pas que ce soit la solution idéale. Car elle arrive à me rendre "accro à ses messages" (j'entends par là que j'ai la manie de les consulter assez vite) par ma culpabilité, mon manque de confiance en moi et en alternant le chaud et le froid dans son comportement.

Exemple de culpabilisation: l'autre jour, je lui dis que je souhaite raccrocher car j'ai du ménage à faire, elle prend une voix de quelqu'un qui va se mettre à pleurer en raccrochant.

Avec les emails je contrôlerais le nombre de sollicitations mais pas le contenu. Donc je me dis, je vais peut-être essayer de ne pas répondre à ses sollicitations, voir ce que ça fait. Car jusqu'à présent, je n'ose pas faire ça.

Ou alors jongler entre ça et les emails.
Ah ouais, trop toxique quoi.
TSA.

Arcane
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: affection / mère

#259 Message par Arcane » vendredi 10 juillet 2020 à 10:00

Ta mère n'est pas la seule à dire "que tout le monde ressent ça" quand on parle des TSA

Enfin bon courage..
TSA
HPI

Coralie78
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : vendredi 29 mai 2020 à 20:43
Localisation : 78

Re: affection / mère

#260 Message par Coralie78 » vendredi 10 juillet 2020 à 10:29

Arcane a écrit :
vendredi 10 juillet 2020 à 10:00
Ta mère n'est pas la seule à dire "que tout le monde ressent ça" quand on parle des TSA

Enfin bon courage..
Tu me fais penser à ma responsable qui m' dit "on est tous fatigué" à qui j'ai répondu "je ne crois pas qu'on parle de la même fatigue.
Je lui ai écrit un gros message un matin quand je suis restée 1 heure dans le lit avant de me lever pour lui justifier qu'on ne parle pas de la même fatigue. En lui précisant que c'est quotidien lorsque je ne respecte pas ma routine. Même en rentrant de vacances.
Elle m'a demandé si elle pouvait m'aider. Je lui répondu qu'elle m'aiderait en acceptant que je suis différente.
Elle a transféré la conversation au patron qui m'a appelé et a été compréhensif.
Mon collègue respectueux m'a dit qu'elle ne fait pas dans le social.
Suspicion de TSA.
Je suis épileptique depuis mes 14 mois suite à une mutation génétique du gêne PCDH19.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 723
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#261 Message par daphnée » vendredi 10 juillet 2020 à 12:54

Oui oui je suis d'accord avec vous, beaucoup de personnes ont cette réaction.
Là où ça devient encore plus lourd c'est quand, de la même personne, ça devient sa phrase automatique.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Arcane
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: affection / mère

#262 Message par Arcane » vendredi 10 juillet 2020 à 13:34

Pas simple Daphnée..
Moi ma mère n'a pas eu cette réaction là (ce sont plutôt des gens de mon entourage), mais elle en a eu une autre.
D'ailleurs on ne parle pas du TSA. Elle ne l'accepte pas.


Sinon pour le reste ça doit être bien difficile de la supporter ta maman... :(
TSA
HPI

Coralie78
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : vendredi 29 mai 2020 à 20:43
Localisation : 78

Re: affection / mère

#263 Message par Coralie78 » vendredi 10 juillet 2020 à 17:41

News dans le sujet :

Ma mère me dit de prendre le sucre tout en haut du placard puis me dit "viens ici" après quoi je viens puis elle me dit "avec le sucre !".
Elle a dépassé mes bornes. Je lui dit que non, elle ne m'a pas dit de laisser tomber... en hurlant de colère.
Puis elle dit "punaise, t'as des sauts d'humeur, tu passe de joyeuse à...".
"Je te l'ai dit, je suis fa-ti-guée ! Ma chef m'a énervé, m'a épuisé... t'as toujours pas compris au bout d'un mois comment je fonctionne ?!"

Elle comptait sur moi pour faire la compote de rhubarbe. Fait préciser que j'étais contente de la faire.
Avec tous ses "fais comme ci" et quand elle fait autrement, ça m'a tellement pris la tête... l'histoire des fils...
Mais faut réaliser qu'elle était peut-être fatiguée elle aussi. Mais elle, c'est différent. Fatiguée, elle est plus speed que jamais... tout ce qu'il ne faut pas avec moi ! Elle m'épuise à être speed et ça me met en colère...

Combien de temps vais-je encore vivre chez elle ? Maximum jusqu'à Décembre.
Suspicion de TSA.
Je suis épileptique depuis mes 14 mois suite à une mutation génétique du gêne PCDH19.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 723
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#264 Message par daphnée » samedi 11 juillet 2020 à 15:51

J'essaie aussi d'éviter le sujet des TSA maintenant.
Le truc c'est qu'elle arrive quand même à me faire des insinuations.
Genre ce matin où elle me racontait que la fatigue de sa collègue était due à un burn-out (pour comparer avec ce qui m'est arrivé au travail).
Sauf qu'elle sait que ma fatigue existait avant... Hm hm...

Ha ben oui quand on vit avec c'est encore plus difficile.
Un jour je suis revenue à la maison quelques mois. J'ai tenu trois mois :lol:
Dès que j'ai touché des aides, je suis partie.
Mais n'hésite pas à lui dire que tu ne comprends pas les sous-entendus, que tu as besoin de repos, etc.

J'ai vu une super vidéo hier :-)
ça parle d'affirmation de soi:
https://www.youtube.com/watch?v=oZWOYtVHpkY
Cessez d'être gentils, soyez vrais, de Thomas d'Asembourg.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Coralie78
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : vendredi 29 mai 2020 à 20:43
Localisation : 78

Re: affection / mère

#265 Message par Coralie78 » samedi 11 juillet 2020 à 16:28

Je ne baisse pas les bras. À chaque occasion, je le lui répète. Ça finira bien par rentrer dans sa petite tête :)

Je regarderai ton lien quand j'aurai du wifi. Je suis dehors à surveiller mon neveux de 11 mois qui dort sur un transat.
Je viens de rentrer d'un pic-nic avec des amis à 15 minutes de voitures à vélo (1,5 heure allé, 1,25 heure retour). J'ai de quoi pour repartir à 0.

Ma mère m'invite depuis quelques jours à faire du vélo tous les jours. C'est pas facile de me trouver le temps vu que je ne suis pas à l'hôtel. Elle a bien remarqué que je me sentais bien mieux, plus dynamique, à mieux me contrôler après avoir fait du vélo.
Suspicion de TSA.
Je suis épileptique depuis mes 14 mois suite à une mutation génétique du gêne PCDH19.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10939
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: affection / mère

#266 Message par Lilette » samedi 11 juillet 2020 à 17:37

Rendez-vous quand vous redescendrez sur terre & que vous aurez compris que tout le monde fonctionne comme ça & que si vous avez de la chance de tomber sur 1 personne sur énormément qui fonctionne comme ça, clairement ça ne sera jamais la majorité.
Même venant des proches.
C'est ça aussi d'avoir un handicap invisible, vous galérez mais personne ne le comprend & le prend en compte.
C'est l'éclate.
TSA.

Avatar du membre
mathieu frank
Adepte
Messages : 270
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: affection / mère

#267 Message par mathieu frank » samedi 11 juillet 2020 à 21:10

Lilette a écrit :
samedi 11 juillet 2020 à 17:37
Rendez-vous quand vous redescendrez sur terre & que vous aurez compris que tout le monde fonctionne comme ça & que si vous avez de la chance de tomber sur 1 personne sur énormément qui fonctionne comme ça, clairement ça ne sera jamais la majorité.
Même venant des proches.
C'est ça aussi d'avoir un handicap invisible, vous galérez mais personne ne le comprend & le prend en compte.
C'est l'éclate.

cqfd :bravo:
mais c est vrai que quand c est des proches et encore plus les parents c est pas facile de lacher prise et d etre pragmatique
tsa confirmé psychiatre libéral et comorbidités

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 723
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#268 Message par daphnée » samedi 11 juillet 2020 à 21:14

Oooh trop mignon le bébé qui dort sur un transat :love:
Ca fait du bien un peu de sport ! Moi j'étais à la piscine.

Oui c'est exact. Il semble que seules les personnes neuro-atypiques soient capables de vraiment comprendre.
Exemple : une amie me comprenait bien. Hier, elle a été diagnostiquée HPI.

Je me demande si les personnes neurotypiques peuvent !
Déjà ça doit être rare, et en plus il faut vraiment que cette personne soit spéciale : laisse son égo de côté, aie la patience, l'imagination, l'empathie pour comprendre...

Mais ce n'est pas que la personne destinataire le problème. C'est dûr d'expliquer en quoi on se reconnait dans un TSA je trouve.

Si je prends les critères du DSM un à un, ainsi que des bouquins, je pourrais faire une dissertation sur moi-même.

Mais si un médecin me dit: en quoi vous vous reconnaissez dans l'autisme ?
Ou que quelqu'un me dit: à quoi va te servir un diagnostic ?
Alors je bafouille des explications qui ne reflètent en rien la profondeur de ce que je ressens et qui ne sont pas reçues comme je voudrais ou que très rarement.

Souvent les gens se basent sur une des phrases pour rejeter ce que je dis et tirer leur conclusion. :crazy:
Je décourage alors de continuer à parler.

Pour ma mère je lui ai carrément envoyé un livre là sur l'asperger au féminin sinon je vais péter un plomb.
Un espérant que la bouteille jetée à la mer soit réceptionnée sur une île quelque part :lol:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Marisol
Forcené
Messages : 746
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: affection / mère

#269 Message par Marisol » dimanche 12 juillet 2020 à 10:14

daphnée a écrit :
samedi 11 juillet 2020 à 21:14

Pour ma mère je lui ai carrément envoyé un livre là sur l'asperger au féminin sinon je vais péter un plomb.
Un espérant que la bouteille jetée à la mer soit réceptionnée sur une île quelque part :lol:
C'est une très bonne idée.
Par contre, c'est vrai que les effets attendus ne seront pas pour autant au rendez-vous :(
maman d'un ado TED

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 723
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: affection / mère

#270 Message par daphnée » dimanche 12 juillet 2020 à 21:29

Comme j'ai l'impression de parler dans le vent, je me suis dit, dans un livre ça sera toujours mieux formulé.

Je vous tiendrai au courant des effets :lol:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Répondre