[Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
kerlu
Habitué
Messages : 64
Enregistré le : lundi 23 mars 2020 à 10:49
Localisation : Brest

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1666 Message par kerlu » dimanche 20 décembre 2020 à 17:11

De mon côté j'ai pesé le pour et le contre.
D'un côté les parents ont envie de me voir et de voir les enfants. De l'autre ... S'ils attrapent le covid pendant les vacances (même si ce n'est pas moi la vectrice), je crois que je m'en voudrais toute ma vie. J'aurais toujours le doute de savoir si c'est moi ou mes enfants qui le leur ait refilé.
Je ne pensais pas pouvoir gérer ce stress.
Et rigolantt, j'en ai parlé à une collègue de travail qui m'a dit qu'elle, elle pouvait le gérer et qu'elle irait voir ses parents. Mais pas sa soeur. Et que pour elle, l'important c'est que ses parents acceptent de prendre le risque, et si c'est le cas, elle les suit.
Moi non. Même si mes parents acceptent ce risque, je pense que je ne pourrais pas vivre avec le doute s'ils l'attrapent.

Bref, décision prise de mon côté : non, maman, on ne viendra pas à Noël. Je suis trop stressée.
Réponse de ma mère : OK pas de souci, on va venir sur Brest avec ton père ! :shock: :? :lol:

Bon, ben du coup on va les voir à Noël. Je ne vais pas les mettre à la porte :D

Je vais être immensément heureuse de les voir, mais je sais que je me prépare les deux semaines les plus pourries de ma vie. Pendant 14 jours je vais les appeler la boule au ventre en croisant les doigts pour qu'ils n'aient pas de symptômes.

Je vais le payer cher ce Noël je pense. Psychologiquement je veux dire.
Maman (testée HPI en Mai 2018):
- d'un garçon pré-diagnostiqué autiste asperger par sa psychologue (diagnostic en cours) - testé HPI en janvier 2018
- d'une petite fille

Ruthie
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : mardi 2 juin 2020 à 9:56

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1667 Message par Ruthie » dimanche 20 décembre 2020 à 18:33

Bonsoir,

Je m'excuse si la question a déjà été abordée mais je ne trouve l'information nulle part:

Sur l'attestation de sortie dérogatoire pendant le couvre-feu, il y a "Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant". Est-ce que ça signifie qu'être handicapé est une raison à elle seule de sortir pendant le couvre-feu ? Et peut-on aussi sortir seul(e) ? J'ai quelque chose à poster et il y a un monde fou dans la rue en journée là où je vis donc ça m'arrangerait de pouvoir sortir quand c'est désert.
Diagnostic d'épilepsie partielle en 2000 et syndrome d'Asperger en 2004.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 3054
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1668 Message par olivierfh » dimanche 20 décembre 2020 à 21:37

Ruthie a écrit :
dimanche 20 décembre 2020 à 18:33
J'ai quelque chose à poster et il y a un monde fou dans la rue en journée là où je vis donc ça m'arrangerait de pouvoir sortir quand c'est désert.
Apparemment c'est une raison prévue par l'attestation et clairement liée à ton handicap, alors n'hésite pas.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1669 Message par Tugdual » lundi 21 décembre 2020 à 13:32

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1670 Message par Tugdual » lundi 21 décembre 2020 à 20:09

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1671 Message par Tugdual » mardi 22 décembre 2020 à 9:31

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1672 Message par Tugdual » mardi 22 décembre 2020 à 9:40

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20981
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1673 Message par Jean » mardi 22 décembre 2020 à 18:07

Je suis un peu perplexe. Être contre la vaccination et demander à être hospitalisé ?

jim.fr
Comirnaty autorisé en Europe, la France annonce un début de campagne vaccinale « prudent »

Bruxelles, le mardi 22 décembre 2020 – « Du temps où les demandes d'Autorisation de mise sur le marché (AMM) étaient transmises par papier, cela aurait représenté un camion entier ». La comparaison d’Harald Enzmann, président du Comité des médicaments à usage humain (CMUH) de l’Agence européenne du médicament (EMA) est destinée à démontrer l’ampleur des informations analysées par les experts de l’agence pour accorder son autorisation à Comirnaty, le vaccin des laboratoires Pfizer/BioNTech contre la Covid-19, qui n’a nullement été limitée par la rapidité de la procédure.

Homologation pleine en dépit d’informations complémentaires encore en attente

Cette dernière bien qu’accélérée a rigoureusement suivi l’ensemble des étapes réglementaires. Un travail minutieux a notamment été mené en parallèle avec le comité d’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC), tandis que le CMUH s’est appuyé sur deux évaluations indépendantes réalisées par la France et la Suède, qui intervenaient en tant que co-rapporteur et rapporteur dans le cadre de cet examen, comme l’indiquent des informations de l’APM. Le résultat de ce travail est que l’Union européenne est la première à délivrer une homologation pleine à Cominarty, quand les autres pays ont accordé des autorisations en urgence. Néanmoins, le feu vert de l’EMA demeure « conditionnel », puisque des informations supplémentaires doivent encore être communiquées à l’agence. Elles concernent notamment les femmes enceintes ou encore l’effet de la vaccination sur les cas asymtomatiques et donc la transmission. « Nous avons mis en place des mesures afin de combler ce manque d'informations et d'adapter nos recommandations le plus rapidement possible si besoin » a précisé Harald Enzmann.

Un succès européen

Dans la foulée de l’accord donné par l’EMA, la Commission européenne a validé l’AMM, avec une célérité détrompant les premières indications suggérant qu’un délai de quarante-huit heures pourrait être nécessaire. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui a qualifié l’étape de décisive s’est également félicitée que « le premier vaccin contre la Covid-9 disponible en Europe soit un pur produit de l’innovation européenne », faisant allusion au rôle déterminant joué par le laboratoire allemand BioNTech dans sa conception. Si les premières évaluations sont rassurantes sur la persistance de l’efficacité de ce vaccin malgré la diffusion d’un nouveau variant en Angleterre (comportant notamment une mutation sur la protéine Spike), la Commission européenne a cependant tenu à répéter que la vaccination ne permettait pas, en tout cas dans un premier temps, de se libérer de toutes mesures barrières et autres contraintes, notamment parce que le nombre de doses sera d’abord limité. D’ailleurs, la validation de l’AMM de Comirnaty a été l’occasion de nouveaux appels à la prudence en particulier en cette veille de fêtes.

Coordination symbolique

Le communiqué de la Commission européenne a également donné quelques informations succinctes sur le calendrier à venir. « La Commission, les Etats membres et la compagnie (BioNTech) travaillent maintenant pour une livraison des premières doses le 26 décembre », indique ainsi le texte. L’objectif est ensuite que les premières vaccinations débutent les 27, 28 et 29 décembre dans tous les pays d’Europe. Au-delà cependant de cette coordination symbolique, les États demeurent souverains pour décider de leur calendrier, alors que les niveaux de préparation différent en fonction des pays, ainsi que les conditions d’autorisation.

Personnes prioritaires : la DGS et la HAS se questionnent encore

En France, notamment, l’homologation de l’EMA doit être doublée d’un accord de la Haute autorité de Santé qui doit intervenir avant vendredi. Mais outre cette étape, la préparation doit encore être consolidée sur de nombreux points. Concernant par exemple la détermination des personnes prioritaires, en dépit des premières recommandations publiées par la Haute autorité de Santé (HAS) dès le 30 novembre, des ajustements sont encore en cours comme en a témoigné la publication ce week-end de nouvelles préconisations de la HAS en réponse à une saisine de la Direction générale de la Santé (DGS) constatant « la priorisation en fonction de l’âge versus les comorbidités n’est pas toujours très claire ».

Pas de vaccinodromes mais des supercongélateurs

Concernant la logistique, les zones d’ombre demeurent également. On sait que le gouvernement est confronté à une équation complexe : éviter que les médecins généralistes ne se sentent écartés du processus ce qui pourrait avoir des conséquences dommageables sur l’adhésion de la population tout en répondant au défi que représentent les conditions de conservation particulières du vaccin Pfizer/BioNTech. Sur ce sujet, Olivier Véran, a fait remarquer hier « L’un des sens que nous voulons donner à cette campagne française de vaccination, c’est celui de la confiance. Ne nous précipitons pas. C’est pour cela que vous ne voyez pas d’images de vaccinodromes ». L’absence de vaccinodromes censée être un gage d’une campagne centrée sur la confiance ne permet cependant pas de répondre à différentes questions organisationnelles pressantes. Cependant, parallèlement, l’arrivée des premiers supercongélateurs témoigne de l’amorçage de l’organisation logistique. Une cinquante de super-congélateurs ont été commandés qui doivent être répartis sur l’ensemble du territoire : à Strasbourg, le dispositif a ainsi été installé hier. Des tests sont désormais prévus pour vérifier le bon fonctionnement du système avant qu’il reçoive les premières doses de vaccin. C’est ainsi à partir des hôpitaux que sera réalisé l’approvisionnement des EHPAD dépendants d’une structure hospitalière, alors que les flacons décongelés peuvent être conservés pendant cinq jours entre 2 et 8 °C, et jusqu’à deux heures à température ambiante. Cependant, concernant les autres types d’établissements, la répartition devrait se faire à partir de six plateformes dépositaires via Santé Publique France. De plus amples informations sur cette architecture sont attendues autour du 25 décembre.

Vaccination à la française

Alors qu’on le devine des détails sont encore à affiner, le début de la vaccination dimanche ou lundi (selon les déclarations un peu différentes du ministre de la Santé) semble devoir d’abord être symbolique avant un véritable démarrage plus dynamique en janvier. En tout état de cause, le gouvernement veut à tout prix éviter le sentiment d’une précipitation. « C’est pour cela que je ne vous annonce pas ce matin qu’il y aura 200 000 Français vaccinés le 27 décembre. Nous ne sommes pas dans cette urgence-là » a ainsi martelé hier Olivier Véran décrivant encore une « une vaccination à la française », qui « prend le temps de s’assurer que les conditions sont réunies pour que la confiance soit au rendez-vous ». Parallèlement à cette mesure affichée par le gouvernement, des messages plus pressants commencent à se faire entendre. Ainsi, dans Libération un médecin réanimateur incite les Français : « Vaccinons-nous ». En Allemagne, le climat est parfois plus âpre. Ainsi, les propos d’un généticien réputé Wolfram Henn considérant dans les colonnes du tabloïd Bild que les anti-vaccins ne devraient pas être prioritaires en cas de saturation des lits de soins intensifs ont suscité une certaine polémique. Ils témoignent cependant que partout la vaccination contre la Covid-19 entraîne une certaine fébrilité.

Aurélie Haroche
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1674 Message par Tugdual » mardi 22 décembre 2020 à 18:19

Jean a écrit :
mardi 22 décembre 2020 à 18:07
Je suis un peu perplexe. Être contre la vaccination et demander à être hospitalisé ?
Je ne vois pas le lien avec l'article, que veux-tu dire ?
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 3054
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1675 Message par olivierfh » mardi 22 décembre 2020 à 19:27

Tugdual a écrit :
mardi 22 décembre 2020 à 18:19
Je ne vois pas le lien avec l'article
Probablement ce passage:
En Allemagne, le climat est parfois plus âpre. Ainsi, les propos d’un généticien réputé Wolfram Henn considérant dans les colonnes du tabloïd Bild que les anti-vaccins ne devraient pas être prioritaires en cas de saturation des lits de soins intensifs ont suscité une certaine polémique.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20981
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1676 Message par Jean » mardi 22 décembre 2020 à 19:43

C'est ça
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1677 Message par Tugdual » mardi 22 décembre 2020 à 19:57

Le rapport me paraît ténu : les antivax refusent la vaccination, pas le fait d'être soignés, et c'est un positionnement qui est indépendant du discours de ce généticien.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1678 Message par Tugdual » mercredi 23 décembre 2020 à 11:07

Aérosolisation et dîner de Macron :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 28904
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1679 Message par Tugdual » mercredi 23 décembre 2020 à 18:40

Le Pr Moustache :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 1140
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: [Index] Santé : Discutons ici du Covid-19 !

#1680 Message par Curiouser » mercredi 23 décembre 2020 à 20:20

:bravo:
J'adore le Professeur Moustache (j'ai d'ailleurs les 2 premiers tomes papier de Tu mourras moins bête), ça me fait souvent rire aux éclats :)
Diagnostiquée TSA en janvier 2021.
Conjoint diagnostiqué TSA en octobre 2020.

Répondre