Autisme et vaccins, ondes, téléphone, wifi...

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 699
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Autisme et vaccins, ondes, téléphone, wifi...

#1 Message par daphnée » dimanche 7 juin 2020 à 10:14

Modération (Tugdual) : Création du sujet par division depuis ici.


Merci pour les articles. Ca m'intéresse de lire ça (enfin pas maintenant car je sens ma tête saturée, je peux dialoguer, mais pas me concentrer sur un sujet).

Il y a plus d'une dizaine d'années j'avais quand même vu un reportage qui montrait que dans des endroits où davantage de vaccins étaient autorisés sur les enfants, il y avait plus de cas d'autisme... et montrait même des enfants qui, après avoir reçu le vaccin, avaient développé de l'autisme (aux Etats-Unis). Je n'ai plus ce reportage et je ne me souviens plus de la fiabilité de ce reportage, j'étais adolescente quand j'ai vu ça et je me souviens encore de passages du reportage tellement cela m'a marqué.
Spoiler : 
Pour autant, bien que je me sois assez peu renseignée sur les vaccins, je ne suis pas une personne qui affirme être "contre" les vaccins. Je trouve le principe intéressant, mais comme pour tout, je crois qu'il faut éviter d'exagérer. La modernité selon moi a sérieusement ses limites.
Pour les ondes, je reste sceptique : on n'a aucun recul. Les téléphones portables et le wifi datent de notre génération. De nombreuses études montrent les effets négatifs des ondes et en particulier ceux des téléphones portables (cf. notamment celles mentionnées sur le site Robin des Toits) sur la santé d'une manière générale : troubles de la concentration, insomnies, maux de tête, dépression... J'ai même déjà lu un lien hypothétique avec les troubles autistiques. Mais ces personnes-là sont décrédibilisées. On verra ce que sera notre génération quand on aura l'âge de nos parents... Des intérêts sont bien supérieurs à ceux de notre santé. Les intérêts politiques, les intérêts des fabricants de téléphones et opérateurs... Mais au-delà de tout ça il y a surtout la bétise humaine qui pense qu'on peut évoluer vers toujours plus de modernité tout en restant en bonne santé et en préservant la nature. :geek: Maintenant on est obligé d'avoir un smartphone pour faire certaines démarches administratives. Comme par hasard il devient de plus en plus compliqué de le faire avec l'ordinateur. Je trouve que c'est particulièrement un scandale.

Et pour être quelqu'un qui se considère comme électro-sensible, je suis parfaitement consciente de l'impact des ondes et je tiens à soulever la question dans une société où il y a de plus en plus d'enfants autistes et où les femmes enceintes, abusent de leur smartphone qu'elles utilisent posé sur leur ventre, et donnent le téléphone à leur bébé à 5 cm de leur tête pour leur montrer un dessin-animé... alors même qu'il est notoirement connu que les téléphones portables sont dix fois plus dangereux chez les enfants en bas-âge que chez les adultes. Parce que oui, la T.V., les livres pour enfants, les jouets, et le téléphone fixe, c'est has been, c'est déjà dépassé depuis longtemps... mais personne ne s'en rend compte.
Spoiler : 
Pour divaguer un peu plus je tiens aussi à préciser que j'en ai marre que la majorité des personnes ne se remette pas en question. Quand je vois que dans les transports en communs 90% des personnes sont soit sur leur téléphone portable, soit pire en train de carrément téléphoner, alors qu'ils ne sont pas sensés ignorer, car c'est une information qui circule, que les ondes téléphoniques sont bien plus dangereuses que les autres ondes, que c'est encore pire quand on est dans un lieu clos (voiture ou transport), et encore pire quand ce moyen de transport est en déplacement (phénomène d'amplification lié à l'enfermement des ondes dans un espace métallique et difficulté à capter quand le portable est en déplacement => amplification de la dangerosité des ondes). Désolée si je ne m'exprime pas en langage exact mais l'idée est là. Et le summum pour moi c'est quand une femme, enceinte ou avec son bébé, utilise le téléphone à deux centimètres de sa progéniture dans un transport, en déplacement, et en plus quand le téléphone est en communication, ça c'est vraiment le summum de la bétise. Si c'est dans un train l'énervement peut tellement monter en moi que je vais lui faire une remarque. Heureusement dans certains pays (en Allemagne si je ne me trompe pas), on interdit l'usage du téléphone dans les transports ou lieux publics). Car oui quand on est proche des ondes, et entouré de nombreuses sources, c'est dangereux...
En passant ces personnes n'ont également aucun respect pour les personnes qui les entourent. Ni pour la santé des gens, ni pour leur dignité. On leur demande pas de devenir potes avec tout le monde mais rendre le monde aussi inhumain (chaque personne ayant les yeux rivés sur son écran, le visage éclairé par son écran et le cerveau détruit par son téléphone je suppose)...

Pour ceux que ça intéresse, je vous donne des informations qui étaient placardées dans la salle d'attente de mon médecin généraliste:
PORTABLE
10 précautions clé

1) Pas de portable pour les moins de 12 ans, sauf en cas d’urgence
2) Maintenir le portable à plus d’un mètre du corps (grâce à un kit mains
libres équipé d’un tube à air, ou à une oreillette Bluetooth)
3) Rester à plus d’un mètre de distance d’une personne en communication
et éviter l’utilisation dans les lieux publics (bus, métro,...)
4) Eviter le plus possible de porter un portable sur vous
5) Si vous devez le porter sur vous, la face clavier doit être dirigée vers le
corps, la face antenne, vers l’extérieur
6) N’utilisez le portable que pour établir le contact, ou pour des
conversations rapides
7) A l’oreille, changez de côté régulièrement et attendez que le
correspondant ait décroché pour approcher le portable
8°) Eviter d’utiliser le portable lorsque la force du signal est faible ou lors de
déplacements rapides
9) Communiquez par SMS plutôt que par téléphone
10)Choisissez un appareil avec le DAS (débit d’absorption spécifique)

A titre informatif quand on achète un téléphone le DAS est indiqué sur les critères du téléphone. Il faut que le DAS soit le plus bas possible. Néanmoins j'ai remarqué que pour un même modèle selon le vendeur et l'année d'achat le DAS peut varier, ce n'est donc pas une information 100% fiable mais déjà intéressante.

Je reste tout de même consciente que quand on est entouré de proches qui se contre-fichent des effets du téléphone sur la santé et préfèrent bien plus entretenir leur addiction au téléphone et leur plaisir à l'utiliser, il reste très difficile d'appliquer ces conseils. La plupart des personnes de mon entourage (98% je dirais), s'obstine à vouloir passer des heures au téléphone (portable évidemment, parce qu'ils n'ont pas de fixe ou que leur fixe est portatif, ce qui est loin d'être sans risque) à raconter sa vie au téléphone plutôt qu'à s'écrire par email. Je dirais que seules 2% des personnes que je connais utilisent leur téléphone de manière brève et se concentrent sur ce qui est strictement utile à dire par téléphone portable. Je dirais que ces personnes là ont une maturité, un contrôle d'elles-même et un minimum de sens critique. Ceci dit, j'avoue être dans certains cas moi aussi accro au téléphone portable, voire en sur-utilisation (surtout avec mon copain, oui, j'avoue tout... relation "à distance" du moins habitation séparée n'arrangeant pas la situation)... Mais quoi qu'il en soit je n'ose même pas imaginer l'usage qu'en font les autres gens... car moi qui me contrôle un minimum (càd que quand je "déborde" dans mon utilisation c'est soit que je suis déprimée donc impossible de bouger et le téléphone est la facilité, soit quand mon copain me manque vraiment trop et que mon besoin de lui parler me fait perdre tout sens critique)... Mais mon dieu quand j'imagine ma mère (oui, en ce moment, je suis en colère contre ma mère), qui sur-utilise son téléphone avec moi, avec sa soeur, avec ses amies, avec ses autres enfants ... quand je la vois sur son téléphone avec un comportement d'adolescente (alors qu'en passant elle ferait mieux de s'occuper de ses problèmes de couple et le téléphone n'arrange rien, mais bref)... Je me demande ce que va devenir sa santé autant mentale que physique... car c'est un petit peu la facilité de se laisser aller comme ça... Et ce qui m'énerve par dessus tout, c'est que ayant de sérieuses difficultés à m'affirmer, je ne sais pas mettre correctement un terme à une conversation (à moins d'être très vexante ou de culpabiliser à fond) parce que je suis plutôt une personne passive dans les interactions et que les autres prennent pour une bonne poire de qui ils font ce qu'ils veulent... du coup à chaque fois j'ai l'impression d'utiliser le portable selon l'usage des autres... mais un de ces quatre c'est moi qui ne vais plus répondre et ça sera mieux comme ça.. J'ai déjà pris mes distances avec certains et tant mieux pour le bien de tous :mrgreen: bref j'arrête de m'énerver.

Le sujet des téléphones n'est pas chez moi un intérêt spécifique au sens où je passe du temps dessus mais un sujet sur lequel on peut facilement me lancer car avant je m'y suis pas mal penchée et pour moi ça a toujours été d'une importance primordiale... Quand pour certaines autres personnes Snapshat ou Facebook a plus d'importance dans leurs vies.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26883
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#2 Message par Tugdual » dimanche 7 juin 2020 à 10:57

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 10:14
Il y a plus d'une dizaine d'années j'avais quand même vu un reportage qui montrait que dans des endroits où davantage de vaccins étaient autorisés sur les enfants, il y avait plus de cas d'autisme... et montrait même des enfants qui, après avoir reçu le vaccin, avaient développé de l'autisme (aux Etats-Unis). Je n'ai plus ce reportage et je ne me souviens plus de la fiabilité de ce reportage, j'étais adolescente quand j'ai vu ça et je me souviens encore de passages du reportage tellement cela m'a marqué.
Attention, corrélation n'est pas causalité (voir ici ou ).

De plus, aucun lien n'a été établi entre autisme et vaccins (voir ici ou ).


daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 10:14
Pour les ondes, je reste sceptique : on n'a aucun recul.
Si : on a plus de trente ans de recul, des études en pagaille, et un consensus clair.

Il y a danger uniquement si suffisamment d'énergie est en jeu, soit en raison de la puissance d'émission, soit en raison de la plage de fréquence.

On est en dehors de ces cas dans l'utilisation courante des ondes électromagnétiques (voir ici).

Le danger le plus avéré des ondes électromagnétiques dans la vie courante est l'exposition au soleil.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3194
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#3 Message par lepton » dimanche 7 juin 2020 à 11:10

Tugdual a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 10:57
Si : on a plus de trente ans de recul
Un peu plus de trente ans : les premières transmissions radio depuis la Tour Eiffel ont eu lieu en 1910... :)
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 699
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#4 Message par daphnée » dimanche 7 juin 2020 à 11:16

Si : on a plus de trente ans de recul
Non, on n'a pas trente ans de recul.

J'ai 28 ans et j'ai commencé à utiliser "beaucoup plus" mon téléphone portable à environ 20 ans.

Avant, on l'utilisait de manière raisonnable.

Enfin, moi du moins.

Avant j'utilisais mon téléphone à peine une ou deux fois par jour maximum, ou par semaine même... et le gardais éteint très souvent. Je suis consciente que les autres l'utilisaient un peu plus. Mais plus les années passent, plus les gens l'utilisent chaque heure, chaque minute, chaque seconde, voire dorment avec sous l'oreiller, téléphone allumé, bien-entendu.

Mais quoi qu'il en soit avant on n'avait même pas internet sur le téléphone et on mettait deux secondes à taper chaque lettre (téléphone à neuf touches). Bien-sûr qu'on l'utilisait beaucoup moins. Notre bébé n'avait pas beaucoup d'intérêt à toucher ce téléphone, il pouvait à la limite s'amuser du bruit des touches, mais on n'y pensait pas trop.

Je dirais donc qu'on a au grand maximum 16 ans de recul.

Et on a même bien moins de 16 ans de recul car les personnes qui l'ont utilisé un tel nombre d'années ont commencé à l'utiliser étant adulte ou ado et bien entendu avec moins de vulnérabilité pour leur corps (mais vulnérabilité quand même).
Un peu plus de trente ans : les premières transmissions radio depuis la Tour Eiffel ont eu lieu en 1910... :)
Je parle du fait qu'on est envahie d'ondes téléphoniques, pas de la première apparition des ondes.
De plus, aucun lien n'a été établi entre autisme et vaccins (voir ici ou là).
D'après ces articles, aucun lien n'est établi entre autisme et vaccins contre le ROR.

Et je n'aime pas du tout la théorie selon laquelle "il y a seulement plus de cas diagnostiqués".
Car qui arriverait à faire la part des choses au milieu de la facilité à diagnostiquer et la probable augmentation des facteurs d'autisme ? C'est une question qui me semble assez compliquée à résoudre et mérite d'appliquer le principe de précaution en l'absence de connaissances scientifiques solides.

A moins que je sois si peu au courant des dernières connaissances scientifiques.

Mais il y a moins de deux ans, j'avais acheté un magasine scientifique connu (le nom m'échappe) qui faisait état de l'ensemble des théories scientifiques (ou moins scientifiques) sur les causes de l'autisme et la question de leur augmentation. Et de ce que je sais aujourd'hui, on n'a pas encore la réponse.
Spoiler : 
Ca semble bizarrement déranger pas mal de médecins que l'autisme puisse être lié à des causes "modernes" si je puis appeler ça comme ça.

Et quels sont les médecins qui connaissent vraiment l'autisme ?

Puisqu'on est dans l'article coup de gueule je vais aussi citer deux remarques stupides que je me suis prises les derniers temps mais qui valent la peine d'être citées :

- parole d'un médecin généraliste "votre TCA là... enfin votre trouble dont vous me parlez" (alors certes j'ai aussi des troubles du comportement alimentaire mais à la base je parlais d'un TSA et visiblement elle ne connait même pas l'abéviation T.S.A)... rassurant ! et elle me juge en plus
- parole d'un autre médecin généraliste : "vous de l'autisme ?! Mais pas du tout. Je peux vous le dire directement en vous voyant, moi qui ai travaillé en psychiatrie ... non vous n'êtes pas autiste" et à la consultation suivante "vous autiste ? mais moi aussi !" ... Non mais vraiment il faut arrêter de se moquer du monde...

Et ces mêmes médecins là vont vous conseiller tout un tas de produits plus ou moins pharmaceutiques, de soigner votre maladie mentale, vos problèmes familiaux et compagnie... mais non surtout pas penser à l'autisme.
Le deuxième médecin dont j'ai parlé a même essayé de me faire croire (et il en était peut-être convaincu le pauvre) que mon alimentation causait mes traits autistiques et qu'il me suffisait de changer d'alimentation). Alors je veux bien que l'alimentation puisse diminuer des traits autistiques, mais si c'était si simple que ça, vraiment ça se saurait !
Alors maintenant y'en a marre des personnes qui mettent la tête dans le sable et qui ventent la modernité à tout va. Bien-sûr on peut continuer comme ça mais moi dans le futur je vois un monde où on sera une majorité d'autistes... Et je ne suis pas la seule à penser ça. Une personne (je sais plus si c'est une médecin ou pas) a donné son avis là-dessus et c'est même passé dans les médias ou sur youtube bref, l'information s'est répandue mais apparemment n'a pas survécu longtemps... et pourtant je pense que c'est intéressant d'envisager cette possibilité.

Et avec tout le respect que j'ai pour les personnes autistes et toutes les qualités que je leur reconnais, toute la confiance que j'ai dans les connaissances actuelles pour apaiser leur quotidien voire le rendre très supportable (quand du moins on trouve les personnes capables de nous aider, ce qui est très difficile....), je suis quand même convaincue que l'autisme est quand même à la base empreint d'une grande souffrance et ce n'est pas ce que je souhaite aux générations futures.
Modifié en dernier par daphnée le dimanche 7 juin 2020 à 11:34, modifié 1 fois.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26883
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#5 Message par Tugdual » dimanche 7 juin 2020 à 11:33

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 11:16
Je dirais donc qu'on a au grand maximum 16 ans de recul.
Les études sur le sujet ont commencé à se multiplier au début des années 90. Ça fait trente ans.

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 11:16
D'après ces articles, aucun lien n'est établi entre autisme et vaccins contre le ROR.
Oui, et c'est à partir de cette source qu'ont dérivé les autres rumeurs de lien entre autisme et vaccins.

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 11:16
[...] C'est une question qui me semble assez compliquée à résoudre et mérite d'appliquer le principe de précaution en l'absence de connaissances scientifiques solides.
Le principe de précaution est utile quand on a des soupçons un tant soit peu sérieux. Si on l'applique en dehors de ce cadre, on peut l'appliquer partout, et tout s'interdire, car il est impossible de prouver que quoi que ce soit est 100% sans danger.

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 11:16
Mais il y a moins de deux ans, j'avais acheté un magasine scientifique connu (le nom m'échappe) qui faisait état de l'ensemble des théories scientifiques (ou moins scientifiques) sur les causes de l'autisme et la question de leur augmentation. Et de ce que je sais aujourd'hui, on n'a pas encore la réponse.
Ne pas avoir de réponse est une chose. Ça n'empêche pas de se garder d'attribuer des causes là où rien n'est prouvé.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 699
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#6 Message par daphnée » dimanche 7 juin 2020 à 11:41

Les études sur le sujet ont commencé à se multiplier au début des années 90. Ça fait trente ans.
Des études basées sur une période où l'usage du téléphone était correct ne permettent pas de conclure efficacement.
Oui, et c'est à partir de cette source qu'ont dérivé les autres rumeurs de lien entre autisme et vaccins.
C'est scientifiquement faux d'avoir un tel raisonnement.

Imaginons qu'il existe une allergie aux légumes.
Si je prouve que Coralie n'est pas allergique aux tomates, mais qu'elle mange par ailleurs d'autres légumes,
je ne peux certainement pas conclure: elle n'est pas allergique aux légumes puisqu'elle n'est pas allergique aux tomates
.

Pareil pour les vaccins. Si on arrête de vacciner les enfants contre le ROR dans une région donnée (au japon par exemple) et qu'on constate que le nombre de cas d'autisme est le même (au lieu de diminuer)... est-ce que ça ne nous passe pas par la tête que ces enfants ont reçu d'autres vaccins ? et depuis quand il y a du mercure uniquement dans le vaccin contre le ROR ?
Spoiler : 
Je ne suis pas contre les vaccins contre le tétanos, le ROR et compagnie. Je suis contre la tentation de vacciner pour tout et n'importe quoi. Et je suis contre le fait de rejeter des causes plausibles de l'autisme. Car comme l'explique l'article, les vaccins font beaucoup plus de bien que de mal, mais à petite dose (en faible probabilité) font aussi du mal à certains... (du moins on suppose). Et je me demande qui serait aller inventer qu'après un vaccin son enfant semble être devenu autiste. Je me demande pourquoi comme par hasard ça aurait été dû à autre chose. Et j'ai aussi rencontré un homme dans ma vie (croisé dans la rue) qui s'est confié à moi et m'a raconté avoir développé une maladie (je ne sais plus laquelle) juste après un vaccin. Je ne suis toujours pas contre les vaccins. Mais de là à ne pas reconnaître à ces gens ce qu'ils ont subi c'est un peu poussé !
Le principe de précaution est utile quand on a des soupçons un tant soit peu sérieux.
Je me suis beaucoup penchée sur des alertes de certains scientifiques au niveau des ondes et ai même assisté à une conférence sur le sujet, j'estime que les doutes sont sérieux (premièrement). Deuxièmement, le principe de précaution tend justement à être appliqué quand on ne sait pas ce qu'il peut y avoir comme conséquences sur la santé (notamment). Généraliser le wifi dans les écoles et universités, encore plus dans les écoles primaires (ou maternelles je ne sais pas si la folie en est arrivée là), relève de l'inconscience la plus totale d'après moi. Et je plains cette génération.

Je trouve cela d'autant plus scandaleux que ce changement (généralisation des ondes) n'est en rien nécessaire.
Ne pas appliquer le principe de précaution et se borner à mettre en place quelque chose qui n'est pas nécessaire relève selon moi de la folie.
Spoiler : 
Je pense qu'à ce niveau là de folie, on pourra très bien d'ici dix ans envoyer nos enfants à l'école maternelle avec un téléphone portable sur eux, sous des prétextes qu'on finira par se trouver, et trouver ça totalement normal (et même accuser ceux qui critiquent cela de paranoiaques).
Après on est pour ou contre le principe de précaution, je comprends ! Moi je ne suis pas une personne qui ne s'intéresse qu'à ce qui est prouvé, mais je comprends très bien que certains raisonnent d'une manière plus pragmatique, plus sûre, plus mathématique que moi.
Modifié en dernier par daphnée le dimanche 7 juin 2020 à 11:49, modifié 4 fois.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4099
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#7 Message par lulamae » dimanche 7 juin 2020 à 11:47

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 11:16
Avant j'utilisais mon téléphone à peine une ou deux fois par jour maximum, ou par semaine même... et le gardais éteint très souvent. Je suis consciente que les autres l'utilisaient un peu plus. Mais plus les années passent, plus les gens l'utilisent chaque heure, chaque minute, chaque seconde, voire dorment avec sous l'oreiller, téléphone allumé, bien-entendu.

Mais quoi qu'il en soit avant on n'avait même pas internet sur le téléphone et on mettait deux secondes à taper chaque lettre (téléphone à neuf touches). Bien-sûr qu'on l'utilisait beaucoup moins. Notre bébé n'avait pas beaucoup d'intérêt à toucher ce téléphone, il pouvait à la limite s'amuser du bruit des touches, mais on n'y pensait pas trop.
Mais qu'est-ce qui t'empêche d'avoir un téléphone comme ça ? Le mien est un téléphone à touches, qui ne fait que téléphone. Pourquoi te mets-tu, toi la première, en danger, alors que tu es convaincue que ces ondes sont nocives, et que tu es de surcroît électro-sensible ?
A moins que je sois si peu au courant des dernières connaissances scientifiques.

Mais il y a moins de deux ans, j'avais acheté un magasine scientifique connu (le nom m'échappe) qui faisait état de l'ensemble des théories scientifiques (ou moins scientifiques) sur les causes de l'autisme et la question de leur augmentation. Et de ce que je sais aujourd'hui, on n'a pas encore la réponse.
Alors maintenant y'en a marre des personnes qui mettent la tête dans le sable et qui ventent la modernité à tout va. Bien-sûr on peut continuer comme ça mais moi dans le futur je vois un monde où on sera une majorité d'autistes... Et je ne suis pas la seule à penser ça. Une personne (je sais plus si c'est une médecin ou pas) a donné son avis là-dessus et c'est même passé dans les médias ou sur youtube bref, l'information s'est répandue mais apparemment n'a pas survécu longtemps... et pourtant je pense que c'est intéressant d'envisager cette possibilité.
@Daphnée, tu devrais te relire avant d'affirmer des choses comme ça, parce que le moins qu'on puisse dire, c'est que ces affirmations fantaisistes ne sont pas étayées. Youtube n'a jamais été un média garant de vérité, loin de là ! En plus, il faudrait justement savoir quelle personne défendait justement cette théorie - c'est important l'auteur et la fonction de cet auteur.

Ca n'empêche pas qu'on puisse avoir de sérieux doutes sur le bien-fondé de la modernité à tout-va, pour le bien-être et l'équilibre des gens. Je partage ces doutes, mais malheureusement, il y a une dimension politique sur laquelle il est difficile d'agir à grande échelle (et faire circuler des informations sur les réseaux sociaux ne change pas grand-chose, car on y lit ce qu'on a envie d'y lire). Cela peut commencer par ses choix personnels, et par montrer l'exemple. :D
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Mylie
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#8 Message par Mylie » dimanche 7 juin 2020 à 11:51

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 11:16
Et je n'aime pas du tout la théorie selon laquelle "il y a seulement plus de cas diagnostiqués".
Car qui arriverait à faire la part des choses au milieu de la facilité à diagnostiquer et la probable augmentation des facteurs d'autisme ? C'est une question qui me semble assez compliquée à résoudre et mérite d'appliquer le principe de précaution en l'absence de connaissances scientifiques solides.
Ça me rappelle des débats qui ont pu exister dans les groupes en lien avec la muco; dans les années 90, quand le test de dépistage a été généralisé à la naissance (le test à la sueur, que tous les bébés passent), il y a eu un pic de diagnostic. Il y a eu tout un tas de théorie pour expliquer ce pic, disant que c'était une maladie nouvelle etc.. (un peu dans la même veine que ce qu'on a pu entendre sur les cancers). Sauf que les familles ont été étudiées, et des décès "étranges" ont été relevés dans les arbres généalogiques; des personnes qui décédaient jeunes, ou enfant, sans que la cause exacte n'ait été connue. Dans ma famille, jusqu'à ce que je naisse, il y avait l'idée, dans la famille de ma mère notamment, qu'il y avait des soucis digestifs notoires, et dans les grandes familles d'antan, des décès d'enfants dits "fragiles de naissances" étaient connus. Du côté de mon père, c'est plus difficile de savoir, vu que ses racines au delà de ses grands parents ne sont pas en France, donc il y a une perte dans les connaissances généalogiques, et des familles plus petites.

Depuis, le gène a été séquencé, et est bien connu (j'ai même pu retrouver des origines "cachées" de la famille, puisqu'un des gènes se retrouve dans une population particulière et manque de bol pour mon grand père qui voulait cacher ça, j'en ai hérité ^^")

De plus en plus, la recherche avance sur l'autisme, pour comprendre ses origines, les gènes qui sont à l'oeuvre etc.. Je suis persuadée que dans 10, 20, 30 ans, les choses seront plus claires sur le sujet !
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 699
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#9 Message par daphnée » dimanche 7 juin 2020 à 11:58

Mais qu'est-ce qui t'empêche d'avoir un téléphone comme ça ?
Je suis l'une des personnes qui a "tenu" le plus longtemps avec un téléphone à neuf touches.
Au jour d'aujourd'hui j'en ai un car mon smartphone est cassé (la batterie de ces téléphones là a une durée de vie assez limité à moins de claquer dans 1000 euros l'achat de son téléphone et encore, car on les utilise pour tout et n'importe quoi)...
J'hésite à garder mon petit téléphone (si ce genre de téléphone continue à exister).

En réalité, je suis passée au smartphone quand je me suis rendue compte que certains textos et notamment provenant de l'administration étaient "illisibles" sur mon téléphone et il m'était recommandé de changer de téléphone ! Je ne blague pas.

D'autre part du fait des mes difficultés quotidiennes (que j'attribue à l'autisme), dans les démarches et les déplacements, je me vois mal me passer d'un smartphone et être celle qui "se complique la vie plus que les autres" alors que je suis justement plus fatigable que les autres (enfin pas vous hein, je parle de la majorité des gens)... Ne nous mentons pas, se passer de smartphone aujourd'hui c'est avoir une vie relativement compliquée. Tout est simplifié pour les gens qui ont un smartphone. Tout passe par les applis.

De plus, étant donné que la grande majorité des personnes ont carrément des conversations par messages (sont capable d'envoyer trente messages en une heure), je parle de ceux qui ne sont pas spécialement dispos ou d'accord pour parler de vive voix, je préfère encore parler sur une appli connectée à internet (même si ma tête est à même pas 20 cm du téléphone et que ça fait déjà suer), que recevoir 30 textos en une heure et me prendre ces ondes dans la tête (et je peux vous dire qu'après je sens la sensation dans mon cerveau, sorte de mal de tête ou de pression dans la tête), je ressens très bien et ce n'est pas psychologique, que les ondes sont mauvaises (de même quand je reste près d'une heure au téléphone)...
Spoiler : 
Dans la conférence à laquelle j'ai assisté, présentée par des scientifiques (médecins, chercheurs, spécialistes des téléphones, des ondes) j'ai appris une information très intéressante.

La barrière hémato-encéphalique protège le cerveau contre les substances toxiques et les micro-organismes pathogènes.
Au bout de 50 min d'appel, cette barrière héamato-encéphalique est en quelque sorte rompue / fragilisée...
Daphnée, tu devrais te relire avant d'affirmer des choses comme ça
ok je vais essayer de retrouver qui a dit ça... mais pour moi ce n'est pas ce qui a le plus d'importance... cette avis m'a tout simplement percutée... je trouve ça plausible !
Je suis persuadée que dans 10, 20, 30 ans, les choses seront plus claires sur le sujet !
Vivement que les choses soient claires et vivement que les diagnostics ne soient plus le parcours du combattant.
Modifié en dernier par daphnée le dimanche 7 juin 2020 à 12:25, modifié 5 fois.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 699
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#10 Message par daphnée » dimanche 7 juin 2020 à 12:05

Voilà j'ai retrouvé un article critique sur la personne justement:

https://journalmetro.com/opinions/metro ... dici-2025/

Donc cette personne est accusée d'établir un lien de corrélation et non un lien de causalité (ce qui semble exact en effet).

En revanche, je trouve sa peur intéressante. On pourrait tenir la même inquiétude au regard de différentes causes suspectées de l'autisme.

Et encore une fois, je trouve qu'il est facile de dire "c'est juste qu'on diagnostique plus de cas".

A mon avis on a la chance de diagnostiquer plus de cas.

Mais on n'a pas du tout la chance d'évoluer dans un monde comme le notre par contre...

Pour l'image ci-joint, j'aimerais bien que le jour où on sera à peu près "fixé" sur les critères diagnostiques, on continue d'analyser l'évolution du nombre de cas, qu'on cerne bien où est le problème...

Spoiler : 
Et pourquoi pas observer cette courbe et se demander à partir de quel endroit de la courbe on a commencé à diagnostiquer plus de cas... et se demander également si on a continué à "diagnostiquer" plus de cas de manière exponentielle depuis ce moment-là :lol:

Personnellement (et ce n'est que mon humble avis) je penche plutôt pour l'idée de l'augmentation des cas. Au rythme où vont les diagnostics (deux ans d'attente pour la majorité des gens, et encore certains errent pendant dix ans), je ne suis pas trop convaincue qu'on augmente les diagnostics à cette vitesse^^.

Cela dit je veux bien admettre et ça me semble même être une évidence que le facteur de l'augmentation du nombre de diagnostics joue dans la tournure que prend la courbe, ça qui pourrait le nier ?
Fichiers joints
file-20170422-22929-j6d9pw.jpg
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3194
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#11 Message par lepton » dimanche 7 juin 2020 à 13:11

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 12:05
Et pourquoi pas observer cette courbe et se demander à partir de quel endroit de la courbe on a commencé à diagnostiquer plus de cas... et se demander également si on a continué à "diagnostiquer" plus de cas de manière exponentielle depuis ce moment-là :lol:
Ah oui, c'est vrai. Je n'avais jamais fait le rapprochement avec la mort de Coluche...

Encore une fois, corrélation n'est pas causalité.

Il y a une forte corrélation entre les morts par noyade en piscine et les films dans lesquels apparaît Nicolas Cage, par exemple...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Marisol
Forcené
Messages : 735
Enregistré le : mercredi 5 juin 2019 à 8:39

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#12 Message par Marisol » dimanche 7 juin 2020 à 13:17

@Daphnée : il existe encore des téléphones à 9 touches dans les magasins de téléphonie (2 ou 3 modèles).
Le N*k*a 3310 avec 3G (utilisé par 1 connaissance), par exemple, est pas trop mal d'après cette personne.
Il est petit et assez joli (de belles couleurs vives qui permet de la retrouver au fin fond du sac), se glisse dans la poche avant du jeans, ...

Il y a aussi des modèles avec clapet dans les boutiques.
Je pense que c'est en grande partie destiné aux personnes âgées/clientèle avec difficultés car les touches sont très grandes (difficultés visuelles, de praxies, ou autres ...).
maman d'un ado TED

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4099
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#13 Message par lulamae » dimanche 7 juin 2020 à 14:36

daphnée a écrit :
dimanche 7 juin 2020 à 11:58
D'autre part du fait des mes difficultés quotidiennes (que j'attribue à l'autisme), dans les démarches et les déplacements, je me vois mal me passer d'un smartphone et être celle qui "se complique la vie plus que les autres" alors que je suis justement plus fatigable que les autres (enfin pas vous hein, je parle de la majorité des gens)... Ne nous mentons pas, se passer de smartphone aujourd'hui c'est avoir une vie relativement compliquée. Tout est simplifié pour les gens qui ont un smartphone. Tout passe par les applis.
Tu veux dire pour le GPS ? Je n'en ai pas non plus. Il est vrai qu'il m'arrive de me perdre, mais globalement je m'en sors assez bien sans. Je trouve au contraire que la vie est simple sans smartphone. Et si tu surfes sur internet à partir d'un ordi, ce n'est pas moins dangereux ?
Je trouve pas mal de départager les choses : tu cites les jeunes qui font tout sur le smartphone, et j'en ai un bel exemplaire chez moi - s'ils allaient sur internet sur un ordi, lisaient dans des livres, etc... Ils seraient moins enchaînés à leur smartphone toute la journée.
ok je vais essayer de retrouver qui a dit ça... mais pour moi ce n'est pas ce qui a le plus d'importance... cette avis m'a tout simplement percutée... je trouve ça plausible !
J'ai lu l'article ci-dessous, je trouve clair le passage "vérifier qui est l'auteur". Surtout, à mon sens, il n'est pas possible que des enfants deviennent autistes après un vaccin, ou parce qu'ils habitent à côté de champs où on met du Round-up. On ne peut pas devenir autiste : quand on dit que c'est environnemental, ce sont des facteurs liés à la grossesse de la mère, pas liés à un enfant déjà né. Ou alors, qu'on me reprenne si j'ai mal compris ? :innocent:

Un article de Spectrum News sur le sujet :
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... e-l-enfant

Un autre article :
https://www.spectrumnews.org/features/d ... se-autism/

Je n'ai pas traduit ce second, mais ça peut être une idée.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10918
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#14 Message par Lilette » dimanche 7 juin 2020 à 15:29

Mais :lol:
Le coup des vaccins qui causent l'autisme qui débute après avoir eu un smartphone, ou en mangeant des pizzas industrielles ou ou ...
Ça faisait longtemps tiens, ça manquait presque.
Ou pas.
"Bonjour je veux un diagnostic à tous prix donc je cherche des causes dans tout & n'importe quoi".

Ah et, depuis quand le journal Métro est une preuve scientifique de quoique ce soit ?
N'importe quoi :lol:
TSA.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 699
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: [Index] Humeur : Juste pour gueuler !

#15 Message par daphnée » dimanche 7 juin 2020 à 16:34

Oui les petits téléphones c'est pas une mauvaise idée mais pour google maps et les démarches ça peut être utile surtout si on a un problème avec son ordi... si on a des difficultés au quotidien (quand on n'est pas à côté de l'ordi) ou si les sites utilisables sur l'ordi sont volontairement rendus compliqués pour qu'on utilise l'appli (ça franchement je le soupçonne vraiment).
Et oui, c'est beaucoup moins dangereux d'utiliser internet sur l'ordi.

Lilette ta remarque n'est pas très sympa : je ne "veux" pas être autiste, je pense vraiment être autiste.

J'ai peut-être tort sur mes raisonnements et pas assez de connaissances scientifiques mais de toute façon les choses dont j'ai parlé ont des impacts quand même sur la santé.

Et la science évolue en permanence.

Sans parler qu'il y a des théories "officiellement admises" et d'autres beaucoup moins connues.

Donc c'est pas la peine de me faire passer pour une dingue.

Et en plus de ça tu n'as pas compris pourquoi j'ai mis le lien métro (mais ce n'est pas grave) :
je l'ai mis uniquement pour montrer de quelle personne je parlais (qui avait émis une hypothèse),
et pour montrer à peu près le contenu de ce qu'elle avait dit.

Mais je ne t'en veux pas de ne pas avoir compris mon intention.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Répondre