Changement de personnalité?

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Skye45
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : samedi 13 juin 2020 à 3:38

Changement de personnalité?

#1 Message par Skye45 » jeudi 18 juin 2020 à 2:57

Modération (Tugdual) : Déplacement du sujet depuis "Les Actualités".


Bonjour à tous je me posais une question (en fais plusieurs mais je vais commencé par celle-là)

Est-ce que je suis la seul qui inconsciemment change de personnalité pour s'adapter à l'environnement que je ne contrôle pas ? Par contre si je suis dans une situation en dehors du travail (souper de famille par exemple) je me déconnecte complètement de mes émotions et je suis déconnecté de la réalité je parle avec les personnes mais je ne sais pas ce qu'ils disent et aucune information n'est enregistré. Dans ses situations je ne me rends même pas compte si mon souper est complètement froid (c'est quelqu'un qui ma fait remarquer que mon repas au restaurant était froid mais je l'avais déjà manger sans jamais m'en rendre compte).

Au travail je suis capable de communiqué avec les clients et mes collègues ils ne me croyaient pas quand je leur ai dit que j'étais vraiment pas à l'aise et faisait de l'anxiété quand je suis avec d'autres personnes. Sauf que quand que je quitte le travail le masque tombe et je redeviens moi même, cela m'épuise complètement d'ailleurs après une avant midi de travail je suis complètement vider d'énergie.

Est-ce que cela vous arrive aussi à vous ?
Skye45 : Pré-diagnostic par psychologue

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 894
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Changement de personnalité?

#2 Message par Loner » samedi 20 juin 2020 à 1:43

Je ne sais pas si il s'agit de la même chose mais je ressens un truc un peu similaire. Par contre, je ne dirais pas qu'il s'agit d'un changement de personnalité.. en tout cas dans mon cas.

En gros , je dis souvent que je suis en apnée en journée et que je respire vraiment le soir.
Ma journée se déroule en trois étapes.

1) je suis au boulot ou en société. Je fais des efforts pour me normer à minima.

2) retour maison, je reprends quelques steréoptypies (pointe des pieds, doigt qui gigotent, petits bruits , parler tout seul, quelques isolements )mais conserve une adaptabilité pour assurer ma vie de famille.

3) les filles sont couchées, je retrouve ma bulle totale. Et mes passe-temps (recherche internet, créativité..). Mon moment préféré de la journée.

Je pense que la vie sociale me fatigue beaucoup et que lorsque je suis chez moi , je me sens suffisamment libre pour décompresser à la manière qui me correspond.
Je ne dirais pas que j'ai deux personnalités. Je dis souvent qu il y a un moi bulle et un moi faux. Mais c'est pas tout à fait juste.
Je ne pense pas qu'un moi soit moins moi que l'autre. En plus au travail, j'ai des rituels, des routines aussi ^^

Les deux se compensent en fait. J'ai besoin d'être en relation mais il me faudra du temps pour m'en remettre.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Mylie
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: Changement de personnalité?

#3 Message par Mylie » samedi 20 juin 2020 à 10:05

C est quelque chose qui me parle, au boulot, je contrôle beaucoup ce que je fais, et je pense passer inaperçue. Depuis le collège, j ai réussi à trouver des moyens de "devenir invisible" pour qu'on me laisse tranquille.

Le soir quand je rentre chez moi, je suis vraiment fatiguée (d ailleurs ma fatigue ne s explique pas depuis des années, celle ci étant trop importante pour s expliquer uniquement par mes soucis de santé, et il est vrai que depuis le confinement, et surtout depuis que j ai une bonne routine quotidienne, je suis en pleine forme !). Heureusement, j ai un mari qui n est pas très bavard et il ne se formalise pas si je le filtre quand il me parle. En plus, on est autant geek l un que l autre donc je peux jouer aux jeux vidéos tranquillement sans que ça le dérange, ce qui m aide à décompresser (ça et une bonne douche où je suis tranquille, je peux me parler toute seule, fermer les yeux et sentir l eau sur ma peau, mettre ma musique).

Par contre, il y a un truc que je ne m explique pas: je n aime pas les foules, je n aime pas rencontrer des inconnus et je n aime pas devoir discuter de tout et de rien. Mais au boulot, tous les ans, on a une conférence, et comme c est moi qui envoi et saisi les questionnaires sur lesquels la conférence s appuie, et dont les participants sont invités, je me retrouve à faire "la potiche" avec d autres collègues. Et j adore ça !
En fait, déjà au début, je relis la liste des invités deux ou trois fois. Quand ils arrivent, ils me disent leur nom et direct je leur dis le nom de leur organisme et leur attrape leur badge rapidement, ce qui impressionne pas mal (et ça flatte les invités, genre je les ai reconnu !). Puis ensuite on assiste à la conférence dans le fond (qui est intéressante) et à la fin, on doit souhaiter une bonne soirée à ceux qui partent (et on a droit aux petits fours :mrgreen:). Le seul moment difficile c est le moment des petits fours parce que je ne sais jamais quoi dire, donc je reste avec mes collègues plutôt que de discuter avec les invités. Je ne comprends pas trop comment je peux aimer faire ça alors que clairement, sur le papier c est pas du tout le genre de chose que je suis censée aimer.. (c est comme pendant mes études, j ai été présidente d une association et je devais faire des discours devant plein de mode, c était hyper stressant mais j aimais beaucoup faire ça, je pense que ça doit avoir avec mon estime de moi; ça a beaucoup boosté ma confiance en moi, par contre après j étais HS).

Ce message est un peu long, désolée.. Encore une fois, je rappelle que je ne suis pas diagnostiquée et peut être pas autiste (et ce que j ai décrit fait partie des choses qui me font douter parce que j ai tendance à penser que si c était le cas, ça me serait impossible).
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 894
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Changement de personnalité?

#4 Message par Loner » samedi 20 juin 2020 à 17:34

Mylie a écrit :
samedi 20 juin 2020 à 10:05
que j ai décrit fait partie des choses qui me font douter parce que j ai tendance à penser que si c était le cas, ça me serait impossible).
Quelles choses ? Le fait de parler en public c'est ça ? Ce ne serait pas incompatible.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Mylie
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: Changement de personnalité?

#5 Message par Mylie » samedi 20 juin 2020 à 17:42

Oui, le fait d'être à l'aise dans certaines situations sociales, comme parler devant un public. En plus, je suis une spécialiste pour le faire en mode "yolo", c'est à dire ne pas y penser les jours/heures qui précèdent, relire mes notes très peu de temps avant l'heure prévue (généralement juste le plan de ce que je dois dire et les infos clefs) et improviser totalement en regardant au final très peu mes notes. J'adore cette petite adrénaline qui précède ce genre de moment, mais après je suis quand même bien fatiguée. J'aime beaucoup quand on me demande de faire un compte rendu en réunion (du moment qu'on me prévient assez en avance pour structurer tout ça correctement).
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 894
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Changement de personnalité?

#6 Message par Loner » samedi 20 juin 2020 à 17:54

Ben je ne vois pas en quoi ce ne serait pas compatible avec un TSA.
Quand j'anime des interventions en cours magistral auprès d'étudiants, je ne me sens pas mal à l'aise.
Et au contraire, plus c'est improvisé, mieux c'est pour moi.
J'ai observé que je perdais davantage mes moyens si j'ai des notes ou suis contraint d'utiliser un Power Point. Ca me parasite.
Du coup, j'y vais comme ça.
Après je suis assez "expert" dans ce que je raconte face aux étudiants. Il n y a pas de conventions dans l'oration si ce n'est se dire qu'on s'adresse à la personne la plus éloignée de nous (pour le volume de la voix si il n y a pas de micro) et penser à garder son point fixe (un point stratégique qui évite de croiser les regards)

Par contre, il ne faut pas qu'ils viennent me parler après en individuel...Et comme il y a toujours des étudiants qui font ça. C'est chiant.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
Glaciell
Adepte
Messages : 271
Enregistré le : mercredi 8 janvier 2020 à 17:00

Re: Changement de personnalité?

#7 Message par Glaciell » samedi 20 juin 2020 à 18:06

C'est une question intéressante, mais je la trouve complexe. Déjà, je ne suis pas sûre de la définition qu'on donne à "personnalité" (j'imagine qu'il en existe une en psychologie). Ensuite, où se situe la frontière entre "s'adapter à des situations", "porter un masque", et "changer de personnalité" ? Je suppose que la personnalité évolue au fil du temps et des expériences, mais peut-on dire qu'elle change ? C'est quoi, être soi-même en fait ? Peut-on être quelqu'un d'autre que soi-même ? (On a basculé de la psycho à la philo et je ne suis pas mieux munie :oops: ). Revêt-on une facette différente d'une même personnalité en fonction des situations ?
Skye45 a écrit :
jeudi 18 juin 2020 à 2:57
Est-ce que je suis la seul qui inconsciemment change de personnalité pour s'adapter à l'environnement que je ne contrôle pas ?
J'avais cette impression quand j'étais plus jeune mais je ne l'ai plus. J'avais l'impression d'endosser différents rôles en fonction des situations, et chacun de ces rôles aurait pu être moi, mais je ne savais pas du coup ce qui était moi parce qu'en même temps je cherchais toujours à m'adapter. Puis j'ai fini par me rendre compte de vers quelle version de moi je finissais toujours par revenir lorsque je n'avais pas à participer à une situation sociale particulière. J'ai aussi compris que je pouvais apprécier de me conformer à un rôle qu'on attend de moi pendant un moment mais que ça ne me définit pas. Je vois ça un peu comme un contrat : dans telle situation, il est socialement convenu qu'on se comporte comme ci ou comme ça, qu'on s'habille comme ci ou comme ça... chacun construit une version de lui-même pour cette situation donnée, qui peut aller du conformisme à l'anticonformisme selon ce qu'on veut exprimer... À moi de voir comment je me mets en scène dans telle situation donnée... Au fil du temps, je choisis de plus en plus d'être à l'extérieur telle que je suis chez moi. Mais il y a des situations anxiogènes dans lesquelles me présenter différemment me permet de mettre une distance-bouclier avec la situation pour mieux m'en sortir. Ca passe par l'attitude, les vêtements, la façon de parler. C'est un peu comme si je me cachais derrière une apparence... Je ne sais pas si ce que je raconte a un sens. :lol:

Skye45 a écrit :
jeudi 18 juin 2020 à 2:57
Par contre si je suis dans une situation en dehors du travail (souper de famille par exemple) je me déconnecte complètement de mes émotions et je suis déconnecté de la réalité je parle avec les personnes mais je ne sais pas ce qu'ils disent et aucune information n'est enregistré. Dans ses situations je ne me rends même pas compte si mon souper est complètement froid (c'est quelqu'un qui ma fait remarquer que mon repas au restaurant était froid mais je l'avais déjà manger sans jamais m'en rendre compte).
Ça peut m'arriver mais je ne sais pas vraiment pourquoi ni dans quelle situation. C'est juste que parfois, certaines infos m'échappent, parce que je n'ai pas pensé à y faire attention (un repas qui refroidit... la taille d'une personne... etc.). Mais je crois que ça m'échappe parce que sur le moment je ne perçois pas ça comme une info pertinente par rapport à d'autres infos qui requièrent mon attention. En gros ça m'est complètement égal. Ça m'a marqué un jour de réaliser après 3 ans qu'une connaissance était petite. Quand elle a mentionné sa taille, qui la complexait (1m50), j'ai eu l'impression de découvrir. J'avais absolument jamais fait attention, pourtant j'avais dû lui faire la bise plusieurs fois, on avait participé à des stages ensemble, bref c'était pas faute de l'avoir vue et côtoyée. Mais justement, j'étais plus concentrée sur ce qu'elle disait et ce que je répondais que sur sa taille. Et en même temps, d'autres fois un détail que personne ne remarque me saute aux yeux et ça occupe toute mon attention. Et des trucs énormes m'échappent, c'est très frustrant.
Pas de diagnostic. Actuellement en tout début de réflexion et de cheminement...
Des doutes également concernant ma fille de 11 ans, HPI et TAG.

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 894
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Changement de personnalité?

#8 Message par Loner » samedi 20 juin 2020 à 18:17

Glaciell a écrit :
samedi 20 juin 2020 à 18:06
: ). Revêt-on une facette différente d'une même personnalité en fonction des situations
Et encore on a pas parlé du faux self ^^

Erwing Goffman, dans son ouvrage sur les prisons psychiatriques américaines des années 50 ) disait que si on se montrait de la même façon aux autres quelques soient les sphères (privées, pro, sociales), on deviendrait fou. Je suppose qu'on ne parle pas de ses questions existentielles au boulanger et de la météo à sa femme..ou alors il y a peut-être un problème ^^

Goffman compare la vie à une scène de théâtre avec la face (ce qu'on montre aux spectateurs) et les coulisses.

On a besoin de cliver, de compartimenter.
Si on ne le faisait pas, ça reviendrait à déconsidérer totalement l'autre et l'existence aussi de nos propres coulisses...

Sans doute que ce n'est pas facile de juguler entre les espaces pour un autiste. Je ne sais pas . Et que les différentes facettes se recouvrent parfois d'une teinte un tantinet exagérée car moins naturelle ou maladroitement apprise. Je remarque toutefois que certains ados autistes que j'accompagne sont très sensibles aux "rôles", aux "costumes". Certains jeunes sont exceptionnels en théâtre. Je ne sais pas si il y a eu des observations de faites sur ce sujet. Mais ça revient pas mal.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Skye45
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : samedi 13 juin 2020 à 3:38

Re: Changement de personnalité?

#9 Message par Skye45 » dimanche 21 juin 2020 à 1:20

Merci pour vos réponses.
Effectivement dans certaines situations sociales je suis un peu exagéré est mes réactions amplifiées.
Tandis que dans la réalité je suis quelqu'un d'assez calme. Quand je suis dans une situation sociale que je ne suis pas à l'aise et anxieuse je me déconnecte de la réalité, je suis présente physiquement mais la tête n'est définitivement pas présente. Donc souvent les gens trouvent que je suis froide parce que je n'intéragis pas avec eux et que je ne me fais pas de "fun".

J'arrive généralement a ne pas trop me préoccupé de l'avis des autres mais cela affecte les gens qui sont plus proches de moi (ma famille, mes beaux parents) puisque j'ai souvent l'air malheureuse et que je n'ai pas l'air heureuse de les voir. Donc le fait que ca affecte les gens autour de moi c'est ce que je trouve poche.
Skye45 : Pré-diagnostic par psychologue

Répondre