[index] Informatique : l'ordinateur quantique

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

[index] Informatique : l'ordinateur quantique

#1 Message par philigram » mardi 4 juillet 2017 à 18:09

http://www.lemonde.fr/sciences/article/ ... 50684.html

Si Lepton a l'obligeance de m'expliquer le principe ... de façon synthétique, j'en serais ravi :D
J'ai lu pas mal de fois le principe, qui fait référence à la superposition des états. Mais concrètement, je ne vois pas comment ça permet de faire du calcul.
Actuellement tout est basé sur les 2 deux états d'un transistor : 0/1. Mais là, ce "transistor" peut avoir une infinité d'états ... Et ensuite ?
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: La physique quantique

#2 Message par Benoit » mardi 4 juillet 2017 à 18:35

En attendant son passage, ce que j'ai compris. :crazy:

Informatique de base : basée sur l'algèbre de Boole (cf. booléens), stockage d'information à la base avec des bits qui valent 0 ou 1
Informatique quantique : on jette les bits à la poubelle, maintenant les qbits peuvent valeur 0, 1 ou à la fois 0 et 1 (sous forme de combinaison diverses et variées).

Plus d'information par grain de donnée élémentaire => plus de possibilités, on passe de 2 dimensions à 2 puissance N dimensions (où N est la taille du Qubit).
Par contre, il faut toujours projeter "intelligemment" les espaces pour avoir des résultats compréhensibles par les humains, et là c'est plus coton.

/béotien.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: La physique quantique

#3 Message par philigram » mardi 4 juillet 2017 à 19:04

Benoit: un qbit peut donc être Un pourcentage de 0 ou une probabilité qu'il vaille 0 ?

Arius : le chiffre vient du calcul du manque de matière, ou encore des équations directement. Je crois.
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29496
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#4 Message par Tugdual » mardi 4 juillet 2017 à 19:39

À ce sujet, sur Techno-Sciences :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3389
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: La physique quantique

#5 Message par lepton » mercredi 5 juillet 2017 à 9:39

Comme Philigram, je lis beaucoup sur le sujet, mais je bloque également là dessus.
La fonction d'onde décrit la probabilité que la particule ait tel ou tel état quantique. Avant mesure, les états sont superposés.
D'après ce que j'ai compris, dans un qubit, on affecte un coefficient à chaque état, les deux états coexistant simultanément.
Comme on raisonne dans un espace vectoriel, les coefficients sont des nombres complexes. Chaque coefficient peut prendre n'importe quelle valeur, pourvu que la somme de leur carré soit égale à 1 (nombres complexes...). On peut donc donc théoriquement mémoriser une infinité d'états sur ce système.
Voilà pour ce que j'ai compris. Ensuite, mon cerveau bloque sur les développements mathématiques, mes compétences étant très limitées dans ce domaine.

Pour les amateurs de formules compliquées, le qubit est décrit par la sphère de Bloch.

Edit : orthographe
Modifié en dernier par lepton le mercredi 5 juillet 2017 à 10:35, modifié 1 fois.
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 3108
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: La physique quantique

#6 Message par olivierfh » mercredi 5 juillet 2017 à 9:42

philigram a écrit :Je ne pense pas que ça soit un calcul probabiliste. Sur l'exemple de la cryptographie, il faut une précision extrême.
Il semble que ça soit l’algorithmie qui soit différente.
Effectivement: l'article de Techno-Sciences indiqué cite Wikipédia Calculateur quantique#Le qubit qui renvoie à Qubit:
L'enjeu de l'informatique quantique est de concevoir des algorithmes, et les structures physiques pour les exécuter, tels que toutes les propriétés de la superposition soient utilisées pour le calcul, les qubits devant à la fin de l'exécution se trouver dans un état donnant le résultat de calcul sans risque d'obtenir un résultat aléatoire. (...) Pour la Science a par exemple expliqué qu'un algorithme quantique pouvait répondre à la question, à propos de deux cartes à jouer, « les deux cartes sont-elles de la même couleur », en autant de cycles qu'un algorithme classique en aurait besoin pour donner la couleur d'une seule des cartes.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: La physique quantique

#7 Message par Benoit » mercredi 5 juillet 2017 à 9:47

Probabiliste /= Aléatoire.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29496
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#8 Message par Tugdual » mercredi 5 juillet 2017 à 10:30

Ce que j'ai compris de l'ordinateur quantique ...

Un processeur classique contient un registre de calcul
sur "n" bits : ce registre contient donc un nombre précis,
codé en binaire sur "n" bits, à tout moment connu et
accessible, et sur lequel on va effectuer des opérations
mathématiques et logiques dont le résultat est prévisible,
à chaque étape des calculs et bien sûr en fin de calcul.

Un processeur quantique contient un registre de calcul
sur "n" quBits : ce registre forme un vecteur de "2n"
nombres complexes, dont le contenu (constitué d'infos
quantiques indéterminées), est inconnu jusqu'à ce
qu'on effectue sa mesure, à la toute fin de l'algorithme.

Plus précisément : on part d'une donnée de "n" bits,
elle est convertie en "quBit" avec son vecteur interne
de "2n" nombres complexes, sur lequel l'algorithme est
appliqué, et à la fin, l'opération de lecture matérialise
le résultat sous la forme d'une donnée de "n" bits.

Les algorithmes de ce type de processeur quantique sont
particuliers et consistent en des multiplications de matrices
sur ce fameux vecteur de nombre complexes. Des recherches
sont en cours sur la mise au point de tels algorithmes ...

L'ensemble reste probabiliste, un algorithme devant être
exécuté plusieurs fois pour qu'une solution se dégage.
Spoiler :  : 
Ceci sous toute réserve. J'ai beaucoup de mal à
concevoir les principes de la physique quantique ...
Modifications :
  • 05/07/2017 : Formulation ("jusqu'à ce qu'on effectue sa mesure").
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3389
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: La physique quantique

#9 Message par lepton » mercredi 5 juillet 2017 à 10:37

Tugdual a écrit :J'ai beaucoup de mal à concevoir les principes de la physique quantique ...
Comme tout être humain normalement constitué! :mryellow:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 3108
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: La physique quantique

#10 Message par olivierfh » mercredi 5 juillet 2017 à 10:48

Tugdual a écrit :L'ensemble reste probabiliste, un algorithme devant être
exécuté plusieurs fois pour qu'une solution se dégage.
Ça il me semble que ce n'est pas du tout ce que dit Wikipédia cité plus haut
les qubits devant à la fin de l'exécution se trouver dans un état donnant le résultat de calcul sans risque d'obtenir un résultat aléatoire.
mais c'est peut-être parce que je n'ai pas compris ce que Benoit a voulu dire en mentionnant la différence entre probabiliste et aléatoire?
Modifié en dernier par olivierfh le mercredi 5 juillet 2017 à 10:53, modifié 1 fois.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: La physique quantique

#11 Message par Benoit » mercredi 5 juillet 2017 à 10:52

Ils disent la même chose si on ajoute qu'une exécution comprend plusieurs cycles.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 3108
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: La physique quantique

#12 Message par olivierfh » mercredi 5 juillet 2017 à 11:02

Et donc c'est l'algorithme qu'on programme qui doit faire que ce qui est à la base probabiliste finit dans un état qui donne une réponse certaine, même si les différents chemins pour y arriver sont répartis aléatoirement?
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29496
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#13 Message par Tugdual » mercredi 5 juillet 2017 à 11:37

Non, c'est le fait d'exécuter plusieurs fois cet algorithme,
qui fait apparaître une solution plus souvent que les autres.

Je crois qu'il faut éviter le mot "aléatoire", qui est trompeur.

Le vecteur interne du processeur quantique ne contient pas
des données aléatoires, mais des données indéterminées,
au sens quantique du terme : ces données sont intrinsèquement
indéterminées, jusqu'à ce qu'on en effectue une mesure ...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5988
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: La physique quantique

#14 Message par Bubu » mercredi 16 août 2017 à 13:16

lepton a écrit :
Bubu a écrit :Bon, le chat de Schrödinger est mort.
Dans d'atroces souffrances.
Schrödinger est un salaud. Soit.
Pour te consoler, et rien que pour toi, on va monter l'expérience du lesquen de Schrödinger. Je suis sûr que tu vas aimer.

Puisque la réponse est 42, dis-toi que le chat a vécu plus de choses intéressantes que le cachalot ou le pot de pétunias. :D
:lol:

Quelqu'un pourrait expliquer le fonctionnement, l'idée de base, d'un ordinateur quantique ?
Quel lien entre la Physique et l'ordinateur ?
C'est quoi un q-bit ?
En quoi ça serait révolutionnaire ?
Comment il permettrait de passer d'une complexité algorithmique (petit o et grand o) exponentielle à une complexité linéaire ?
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29496
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#15 Message par Tugdual » mercredi 16 août 2017 à 13:27

Tu peux aller voir Science Étonnante ...
Spoiler :  : 
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Répondre