Se moquer du handicap, et l'autodérision.

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 6019
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Se moquer du handicap, et l'autodérision.

#1 Message par Bubu » jeudi 25 mars 2021 à 11:47

Il y a beaucoup de membres en situation de handicap ici, dont moi, et pourtant j'en plaisante.
Evidemment, la situation de handicap n'est absolument pas drôle.
Mais en rire de temps en temps ça fait du bien.
Faire de la dérision ou de l'autodérision sur cette situation permet parfois de s'évader grâce au rire et à l'humour.

Quelle est votre prédisposition humoriste face à cette situation pas drôle du tout ?
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Clovis
Forcené
Messages : 926
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Se moquer du handicap, et l'autodérision.

#2 Message par Clovis » jeudi 25 mars 2021 à 11:57

Je pars du principe que l'humour de soi vaut mieux que la haine de soi.
Diagnostiqué TSA.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 6019
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Se moquer du handicap, et l'autodérision.

#3 Message par Bubu » jeudi 25 mars 2021 à 12:08

Clovis a écrit :
jeudi 25 mars 2021 à 11:57
Je pars du principe que l'humour de soi vaut mieux que la haine de soi.
C'est juste.
Sauf que l'humour de soi vient de la haine de soi. Comme l'humour tout court est une exacerbation de la haine.
Sans être masochiste, on jouit de nos faiblesses pour les tourner en ridicule.
Et on y prend un grand plaisir. Car on parle de soi (narcissisme) pour se ridiculiser. L'avantage de droit étant que quand l'on parle de soi, on ne blesse personne.
Ce mécanisme peut s'établir sur sa propre considération de son intelligence, de son corps, de sa mentalité, voire tout mélangé.

Les Intouchables, film populaire, montrait bien que l'on pouvait-être en situation de handicap sans être impotent et se taper des barres de rire... :hotcry:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

rodriguo
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : vendredi 2 avril 2021 à 22:19

Re: Se moquer du handicap, et l'autodérision.

#4 Message par rodriguo » vendredi 2 avril 2021 à 22:22

Bonjour,

En effet excellente réflexion, je pense même que l'humour peut être une arme de défense très efficace psychologiquement.

Répondre