Amoureuse d'un asperger

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
darkangel
Régulier
Messages : 44
Enregistré le : vendredi 7 janvier 2011 à 19:13

Re: Amoureuse d'un asperger

#106 Message par darkangel » samedi 24 septembre 2011 à 6:58

Jean a écrit : Ce n'est pas le terme que j'aurais mis pour Mars. :hotcry:
Comment ça?

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21124
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Amoureuse d'un asperger

#107 Message par Jean » samedi 24 septembre 2011 à 9:39

C'est de al politesse : je ne me vois pas écrire que ma compagne est chieuse sur un forum public.

D'ailleurs franchement, je en crois pas que çà m'aurait branché.

Les chieuses, c'est bien, mais pas nécessairement pour vivre avec;

NB : il y a du second degré quelque part 8)
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Corinne
Habitué
Messages : 92
Enregistré le : dimanche 6 mars 2011 à 11:26

Re: Amoureuse d'un asperger

#108 Message par Corinne » samedi 24 septembre 2011 à 17:35

Oui Jean, il y a du second degré et même du troisième : fallait ce titre pour vendre le livre certainement !! .... et pour secouer les filles trop "gentilles". Je détesterais être une "chieuse" du genre méchante ou capricieuse, mais en lisant le livre on voit surtout qu'il propose de rester "soi-même", d'être bien dans sa peau, de ne pas changer sa vie de fond en comble parce qu'on est amoureuse (ce qui pourtant est assez typique chez les filles qui auront tendance à centrer toute leur vie sur leur amoureux). Et être moins naïve sur les grandes déclarations d'amour masculines lors de la première rencontre qui ont surtout pour but d'accéler l'arrivée à la phase finale....(coucher avec la fille). En fait, l'idée est de proposer aux "gentilles filles" d'avoir un peu la même attitude qu'ont les hommes qui gardent leurs copains, leurs loisirs et qui ne changent pas tout leur emploi du temps pour une fille. ça paraît évident...mais pour les filles peu sûres d'elles je t'assure que cela ne coûle pas de source ! Et être ainsi n'empêche pas à une fille d'être douce, sympa, gaie; mais il leur faut éviter de trop en faire (du genre rédiger dix poèmes d'amour, renoncer aux sorties avec les copines, arrêter sa participation au club de gym pour être plus disponible).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21124
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Amoureuse d'un asperger

#109 Message par Jean » samedi 24 septembre 2011 à 23:08

Corinne a écrit :mais il leur faut éviter de trop en faire (du genre rédiger dix poèmes d'amour, renoncer aux sorties avec les copines, arrêter sa participation au club de gym pour être plus disponible).
OKkké ! Mars n'a rien fait de tout çà.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
omega
Forcené
Messages : 1669
Enregistré le : lundi 18 janvier 2010 à 17:22

Re: Amoureuse d'un asperger

#110 Message par omega » lundi 26 septembre 2011 à 11:11

Jean a écrit :C'est de al politesse : je ne me vois pas écrire que ma compagne est chieuse sur un forum public.

D'ailleurs franchement, je en crois pas que çà m'aurait branché.

Les chieuses, c'est bien, mais pas nécessairement pour vivre avec;

NB : il y a du second degré quelque part 8)
Où donc? :mryellow:
Pour ma part, tes 3 propositions me semblent parfaitement acceptables au 1er degré... :lol:
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21124
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Amoureuse d'un asperger

#111 Message par Jean » lundi 26 septembre 2011 à 23:26

et oui, c'est acceptable au 1er degré.

Le second degré, c'est de [faire semblant et] donner l'impression que c'est de la politesse.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Titiana
Forcené
Messages : 1338
Enregistré le : lundi 1 février 2010 à 20:31
Localisation : Alpes martimes

Re: Amoureuse d'un asperger

#112 Message par Titiana » mardi 27 septembre 2011 à 8:49

Je suis heureuse Darkangel que cela aille dans le bon sens :D mais la patience est et sera (comme je te l'ai dis précedemment) ta meilleure amie :kiss:
Maman de Léon 13 ans

darkangel
Régulier
Messages : 44
Enregistré le : vendredi 7 janvier 2011 à 19:13

Re: Amoureuse d'un asperger

#113 Message par darkangel » jeudi 27 octobre 2011 à 18:09

Merci beaucoup pour votre aide ! J'ai été patiente, et cela a été très bénéfique. Tout s'est arrangé ! Nous sommes très proches, très fusionnels, très tactiles (parfois notre comportement pourrait ressembler à celui d'un couple!) je dirais même que notre relation s'est renforcée, c'est lui qui a fait le premier pas, il a décidé de s'ouvrir peu à peu...! Merci en tout cas, de m'avoir informée, et encouragée. :kiss:

Avatar du membre
maho
Forcené
Messages : 5139
Enregistré le : samedi 30 décembre 2006 à 22:05
Localisation : Yvelines

Re: Amoureuse d'un asperger

#114 Message par maho » jeudi 27 octobre 2011 à 18:52

Quelles bonnes nouvelles Darkangel!!
Tant mieux si tout va bien :bravo:
Suzanne, la vieille qui blatere, maman de Loic 29 ans

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8318
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

Re: Amoureuse d'un asperger

#115 Message par Mars » jeudi 27 octobre 2011 à 21:11

Ravie que ça aille pour le mieux entre vous :D
Si tu le peux, évite de te projeter, profite du moment présent.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21124
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Amoureuse d'un asperger

#116 Message par Jean » jeudi 27 octobre 2011 à 22:35

Ravi, moi aussi.

On a fait ce qu'on a pu, tout en pensant qu'on ne pouvait pas grand chose sur des questions sentimentales. Ce ne sont pas pourtant les seules où on se sent désarmé. :?
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Pablo84
Habitué
Messages : 60
Enregistré le : samedi 1 octobre 2011 à 18:26

Re: Amoureuse d'un asperger

#117 Message par Pablo84 » mardi 1 novembre 2011 à 19:26

Darkangel, je prie sincèrement (pas dans le sens religieux) pour que vous soyez deux amoureux
enfin déclarés !

Avatar du membre
Québécoise
Régulier
Messages : 42
Enregistré le : mardi 18 octobre 2011 à 22:46

Re: Amoureuse d'un asperger

#118 Message par Québécoise » mardi 1 novembre 2011 à 22:47

Coucou Darkangel!
Je suis loin d'être une experte, cela fait quelques mois seulement que je suis en processus de diagnostic... En bref, j'ai un gros TDA(H) avec de bonnes lacunes sociales en plus, on sait pas exactement... ^-^
Mais je voulais te saluer, car j'ai 18 ans, et cela fait 7 mois que je sors avec un garçon qui souffre de personnalité borderline. C'est un duo qui vit des montagnes russes, je te le garantie!
Je suis incapable d'expliquer des idées, sentiments, organiser des rendez-vous, toujours démontrer mon affection... et lui de son côté a des phases où il se sens abandonné, déteste tout, et me déteste même moi! Il m'a avoué m'hair, vouloir me voir mourir car je le faisais souffrir en l'abandonnant... Mais il m'a pardonné car il sait que c'est un des symptômes (apparente indifférence) et je ne lui en veut pas non plus, je sais que ce n'est pas de sa faute.
Bref, je connais les relations difficiles, et dans un sens je pense pouvoir compatir avec toi mais avec lui aussi. Les relations sont toujours des nouvelles aventures à mes yeux, je n'ai aucune idée comment les gérer (même les amis!), etc...
Aussi, lorsque j'ai parlé à mes proches de mes inquiétudes qui me poussent à faire un diagnostic, ils ont tous été surpris: l'une de mes plus grandes qualité est d'être acceuillante, chaleureuse, sociale. En effet, lorsque je parle à une personne, j'aime sa proximité, son amitié, pouvoir partager... Mais JA-MAIS je ne fais le premier contact, vais dire bonjour à des connaissances, etc. Aussi, je crois n'avoir que 3 amis, même si je suis toujours entourée de personnes: à mes yeux, c'est des personnes à qui parler et qui sont gentilles. Ca semble méchant; mais ce ne l'est pas: avoir trop d'amis est difficile à gérer (je trouve) et je suis très attachée à eux, juste que je ne suis pas si à l'aise avec eux.

Bref, toute cette grosse histoire pour te saluer, te dire que je te soutiens, et ne baisse pas les bras! Mon copain et moi avons souvent très peur de nous perdre, par exemple lorsque je suis indifférente ou qu'il a une phase durant laquelle il me déteste. Mais il faut croire en l'autre (même si vous n'êtes pas un couple 'officiel' ou 'typique'). Je crois que c'est (c'était plutôt! :bravo: ) difficile pour lui de faire le premier pas; et que, comme dans mon cas, ce n'est pas qu'il ne veut pas le faire.

Bon courage, continue de faire des efforts et d'être patiente! :)

cathyrobin
Nouveau
Messages : 8
Enregistré le : mercredi 2 novembre 2011 à 14:55

Re: Amoureuse d'un asperger

#119 Message par cathyrobin » mercredi 2 novembre 2011 à 15:01

bonjour !
je suis nouvelle sur le forum. je suis la maman d'ungraçon de 8 ans qui vient d'être diagnostiquer SA, je me renseigne donc bcp sur le syndrome. je suis touchée par ton témoignage car mon fils est encore jeune mais je souhaiterai qu'il puisse avoir la chance de tomber amoureux et surtout d'etre aimé en retour !
je comprends qu'il soit completement deboussolé par ton amour car c'est bcp démotions à gérer et j'ai lu (SA de Tony Attwood) qu'il est pê plus facile de commencer par discuter par lettre ou par mail et ensuite de vous voir physiquement ! je pense qu'il ne faut pas aller trop vite pour éviter de le stresser de trop !
je te souhaite bon courage et bcp de patience et espère avoir de tes (bonnes) nouvelles bientôt...
cathy

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: Amoureuse d'un asperger

#120 Message par Murielle » mercredi 2 novembre 2011 à 15:49

Quelle bonne nouvelle Darkangel.!!! :bravo: :bravo: :bravo:
Merci à toi de nous avoir tenu au courant.!!! :D
Bon vent à vous deux.! :love:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Répondre