Pour parler de cinéma ...

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Pour parler de cinéma ...

#601 Message par Meddio » jeudi 7 juin 2018 à 13:03

Après, comme dit sur le fil des jeux-vidéos, ça me paraît toujours étrange de rejeter totalement une forme d'expression sous quelque raison que ce soit :
Il peut y avoir un jeu vidéo pourri comme un chef d’œuvre, il peut y avoir un opéra pourri comme un chef d'oeuvre, il peut y avoir un manga pourri comme un chef d’œuvre.

C'est comme si on écoutait quelqu'un qui chantait mal et au lieu d'en déduire que le chanteur chantait faux, on disait "les micros c'est vraiment pourri !"
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3639
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Pour parler de cinéma ...

#602 Message par hazufel » jeudi 7 juin 2018 à 14:13

Meddio a écrit :Après, comme dit sur le fil des jeux-vidéos, ça me paraît toujours étrange de rejeter totalement une forme d'expression sous quelque raison que ce soit :
Il peut y avoir un jeu vidéo pourri comme un chef d’œuvre, il peut y avoir un opéra pourri comme un chef d'oeuvre, il peut y avoir un manga pourri comme un chef d’œuvre.

C'est comme si on écoutait quelqu'un qui chantait mal et au lieu d'en déduire que le chanteur chantait faux, on disait "les micros c'est vraiment pourri !"
Ça te parait étrange parce que tu es ouvert à tous styles confondus, mais il est très courant dans les milieux littéraires de considérer la fantasy comme une sous littérature (et pourtant quand tu lis le Goncourt 2016 et le Seigneur des anneaux, ou un autre roman de Tolkien pour ne citer que lui, il n'y pas photo sur la différence de qualité littéraire).
Ce même milieu littéraire qui n'est souvent rompu qu'à encenser un seul style, celui du regardage de nombrils de nombre d'auteurs, en littérature française notamment.
Pour ce qui est des films, pour nombre de personnes, regarder un manga, c'est regarder un dessin animé, et donc c'est pour les enfants, et donc c'est nul. Et ce, y compris, voire davantage, dans les milieux sociaux dits élevés.
Si je n'ai toujours pas regarder le Tombeau des Lucioles que j'ai depuis des années, c'est parce que je sais déjà qu'il va me bouleverser au delà de ce qu'un film de guerre peut ébranler le commun des mortels. Et ce que dit Misty à propos du film, ne m'encourage pas du tout à le regarder quand même.
Un de mes fils, est parti se cacher sous son lit à la fin de la Tortue Rouge, il était submergé par une émotion pourtant jamais dite. Pour lui, la famille se terminait et c'était insupportable au delà du quantifiable.
Quand je regarde Totoro, je suis autant submergée de peine que mes fils quand Meï disparait pour aller apporter un épi de maïs à l’hôpital pour sa maman, et qu'elle demeure introuvable. Aussi submergée de joie quand Totoro prend Satsuki dans ses bras et l'emmène au chat bus pour retrouver Meï. La force des personnages nous transcende dans tous ces films.
Je trouve par ailleurs que le lien entre Hauru et Sophie dans le château ambulant est bien plus intense que dans n'importe quel film estampillé film d'amour. Je peux les avoir vus 20 fois au moins, je ne m'en suis jamais lassée et suis toujours emportée quand je les vois, pour ces deux là, parce que ce sont mes préférés, mais les autres me font vibrer également.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1695
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#603 Message par Siobhan » jeudi 7 juin 2018 à 20:08

hazufel a écrit :
Meddio a écrit :Après, comme dit sur le fil des jeux-vidéos, ça me paraît toujours étrange de rejeter totalement une forme d'expression sous quelque raison que ce soit :
Il peut y avoir un jeu vidéo pourri comme un chef d’œuvre, il peut y avoir un opéra pourri comme un chef d'oeuvre, il peut y avoir un manga pourri comme un chef d’œuvre.

C'est comme si on écoutait quelqu'un qui chantait mal et au lieu d'en déduire que le chanteur chantait faux, on disait "les micros c'est vraiment pourri !"
Ça te parait étrange parce que tu es ouvert à tous styles confondus, mais il est très courant dans les milieux littéraires de considérer la fantasy comme une sous littérature (et pourtant quand tu lis le Goncourt 2016 et le Seigneur des anneaux, ou un autre roman de Tolkien pour ne citer que lui, il n'y pas photo sur la différence de qualité littéraire).
Ce même milieu littéraire qui n'est souvent rompu qu'à encenser un seul style, celui du regardage de nombrils de nombre d'auteurs, en littérature française notamment.
Pour ce qui est des films, pour nombre de personnes, regarder un manga, c'est regarder un dessin animé, et donc c'est pour les enfants, et donc c'est nul. Et ce, y compris, voire davantage, dans les milieux sociaux dits élevés.
Si je n'ai toujours pas regarder le Tombeau des Lucioles que j'ai depuis des années, c'est parce que je sais déjà qu'il va me bouleverser au delà de ce qu'un film de guerre peut ébranler le commun des mortels. Et ce que dit Misty à propos du film, ne m'encourage pas du tout à le regarder quand même.
Un de mes fils, est parti se cacher sous son lit à la fin de la Tortue Rouge, il était submergé par une émotion pourtant jamais dite. Pour lui, la famille se terminait et c'était insupportable au delà du quantifiable.
Quand je regarde Totoro, je suis autant submergée de peine que mes fils quand Meï disparait pour aller apporter un épi de maïs à l’hôpital pour sa maman, et qu'elle demeure introuvable. Aussi submergée de joie quand Totoro prend Satsuki dans ses bras et l'emmène au chat bus pour retrouver Meï. La force des personnages nous transcende dans tous ces films.
Je trouve par ailleurs que le lien entre Hauru et Sophie dans le château ambulant est bien plus intense que dans n'importe quel film estampillé film d'amour. Je peux les avoir vus 20 fois au moins, je ne m'en suis jamais lassée et suis toujours emportée quand je les vois, pour ces deux là, parce que ce sont mes préférés, mais les autres me font vibrer également.
:bravo:

Je suis content d'avoir aujourd'hui des amis et connaissances aux goûts culturels éclectiques et basées sur la qualité perçue des oeuvres individuelles, parce que les questions du genre "T'es plutôt musique métal ou pop ? Manga ou BD franco belge ? Films classiques ou animes ?" ça m'a toujours grave gonflé d'y répondre.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3605
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#604 Message par Lilas » dimanche 10 juin 2018 à 17:20

Quelqu'un a-t-il vu ou eu un retour sur le film "Champions" sorti cette semaine au cinéma?
Je suis tentée d'aller le voir, mais un avis autre que ceux d'allocine ne serait pas de refus.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1695
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#605 Message par Siobhan » vendredi 15 juin 2018 à 23:24

Lilas a écrit :Quelqu'un a-t-il vu ou eu un retour sur le film "Champions" sorti cette semaine au cinéma?
Je suis tentée d'aller le voir, mais un avis autre que ceux d'allocine ne serait pas de refus.
Moi aussi ce film m'interroge, si tu vas le voir je serai curieux d'avoir ton avis dessus.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3605
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#606 Message par Lilas » samedi 16 juin 2018 à 20:48

Je vais essayer de me motiver pour y aller demain.
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3605
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#607 Message par Lilas » dimanche 17 juin 2018 à 14:01

Je viens d'aller voir ce film, "Champions".

J'étais seule dans la salle, et c'est bien dommage parce qu'il mérite d'être vu.

J'ai eu un peu peur au début que ce soit un film lourdingue qui fasse rire aux depends des personnes handicapées, mais cette impression s' est vite estompée car le film est très respectueux, et a l'intelligence de présenter chacun comme un individu à part entière, avec son histoire et son caractère, au-delà de la première image que l'on peut avoir et qui s'arrête au handicap.

Et un bon point, pas de discussion à avoir sur le talent des acteurs à "jouer les handicapés" car tous le sont réellement.

Autant "Monsieur Je-sait-tout" m'avait énervée par la façon de traiter le sujet du handicap, autant "Champions" me réconcilie avec le cinéma.

Image
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1695
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#608 Message par Siobhan » dimanche 17 juin 2018 à 23:08

Lilas a écrit :Je viens d'aller voir ce film, "Champions".

J'étais seule dans la salle, et c'est bien dommage parce qu'il mérite d'être vu.

J'ai eu un peu peur au début que ce soit un film lourdingue qui fasse rire aux depends des personnes handicapées, mais cette impression s' est vite estompée car le film est très respectueux, et a l'intelligence de présenter chacun comme un individu à part entière, avec son histoire et son caractère, au-delà de la première image que l'on peut avoir et qui s'arrête au handicap.

Et un bon point, pas de discussion à avoir sur le talent des acteurs à "jouer les handicapés" car tous le sont réellement.

Autant "Monsieur Je-sait-tout" m'avait énervée par la façon de traiter le sujet du handicap, autant "Champions" me réconcilie avec le cinéma.

Image
Merci pour ton retour d'expérience Lilas :)
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Pour parler de cinéma ...

#609 Message par Mélimélo5 » lundi 18 juin 2018 à 10:43

Qui a regardé le film "magic in the Moonlight" hier soir de Woody Allen?

L'univers du film m'a beaucoup plu, il parlait de perception extra sensorielles.

D'après google Woody Allen aurait un trouble asperger, vous pensez que c'est vrai?
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 23441
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#610 Message par Tugdual » lundi 18 juin 2018 à 11:12

Mélimélo5 a écrit :D'après google Woody Allen aurait un trouble asperger, vous pensez que c'est vrai?
Il y a une discussion pour ça ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4379
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Pour parler de cinéma ...

#611 Message par misty » lundi 18 juin 2018 à 11:42

Lilas a écrit :J'ai eu un peu peur au début que ce soit un film lourdingue qui fasse rire aux depends des personnes handicapées, mais cette impression s' est vite estompée car le film est très respectueux, et a l'intelligence de présenter chacun comme un individu à part entière, avec son histoire et son caractère, au-delà de la première image que l'on peut avoir et qui s'arrête au handicap.
Merci pour ton retour, j'avais les mêmes craintes que toi vu certaines critiques lues, mais du coup j'essaierai de le voir. :)

Hier je suis allée au ciné aussi mais c'était pour *emmener ma fille* voir notre chanda-hibouala favori sur écran géant (il est vraiment très gros dessus, mais toujours aussi mignon). Je suis un modèle d'abnégation, je sais...Image
hazufel a écrit :Si je n'ai toujours pas regarder le Tombeau des Lucioles que j'ai depuis des années, c'est parce que je sais déjà qu'il va me bouleverser au delà de ce qu'un film de guerre peut ébranler le commun des mortels. Et ce que dit Misty à propos du film, ne m'encourage pas du tout à le regarder quand même.
Je pense qu'il est vraiment à voir, même si c'est difficile. Justement parce que c'est difficile, en fait. Mais je conçois que des fois la période qu'on traverse ne s'y prête pas. :?
Mélimélo5 a écrit :Qui a regardé le film "magic in the Moonlight" hier soir de Woody Allen?
Je l'ai vu il y a longtemps et n'avais pas du tout aimé. Je suis tellement déçue par tous les Woody Allen sortis depuis Vicky Cristina que je ne regarde plus rien de lui, pourtant je me suis accrochée et en ai "volontairement subi" plein depuis. Après L'homme irrationnel j'ai stop ça suffit comme ça.
D'après google Woody Allen aurait un trouble asperger, vous pensez que c'est vrai?
Il fait partie de ceux que je considère les moins susceptibles d'avoir quoi que ce soit d'autistique. En même temps, ceux que je trouve les meilleurs candidats n'apparaissent jamais, donc je ne dois pas être dans le "listes-move" du tout.

Pour revenir aux dinosaures, parmi ceux qui ont vu le dernier, certains pensent-ils que ça vaut vraiment le coup de le voir au ciné (c'est J.A. Bayona et je me mets encore des claques de ne pas m'être déplacée pour A monster calls en très grand)?
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1695
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#612 Message par Siobhan » lundi 18 juin 2018 à 19:45

Ça y est, j'ai vu le film "Champions", et ai vraiment bien aimé. J'y ai trouvé des similitudes assez profondes avec le film "Monsieur-je-sais-tout", que j'ai apprécié aussi.

Donc "Champions" j'ai trouvé ça plein d'humanité et courageux comme film.

Et d'autant plus courageux, et même malin, du fait du choix de l'équipe du film de présenter une sorte de mise en abîme, en faisant jouer les rôles d'handicapés dans le film à des personnes dont certaines ont probablement des restrictions similaires à celles des personnages que chacun-e joue dans le film.
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3605
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#613 Message par Lilas » lundi 18 juin 2018 à 20:27

Le réalisateur raconte : "C’était en fait un des aspects les plus imprévisibles du projet : pouvoir compter sur des personnes avec des handicaps mentaux qui, en plus de cela, n’avaient jamais mis les pieds sur un tournage. Compter sur des acteurs novices pour jouer ses personnages principaux, ce n’est jamais facile. D’autant qu’ils sont tous réunis dans la plupart des scènes. Mais en aucun cas cela n’a été plus compliqué en raison de leur handicap. Au contraire. Cela a été un avantage de voir leur enthousiasme à sentir que c’était « leur film »."
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1695
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#614 Message par Siobhan » lundi 18 juin 2018 à 20:37

Lilas a écrit :
Le réalisateur raconte : "C’était en fait un des aspects les plus imprévisibles du projet : pouvoir compter sur des personnes avec des handicaps mentaux qui, en plus de cela, n’avaient jamais mis les pieds sur un tournage. Compter sur des acteurs novices pour jouer ses personnages principaux, ce n’est jamais facile. D’autant qu’ils sont tous réunis dans la plupart des scènes. Mais en aucun cas cela n’a été plus compliqué en raison de leur handicap. Au contraire. Cela a été un avantage de voir leur enthousiasme à sentir que c’était « leur film »."
CQFD puissance 2 :D
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Pour parler de cinéma ...

#615 Message par Anahata » mercredi 20 juin 2018 à 20:41

Bonsoir, quelqu'un a-t-il un ou plusieurs films de type fantastique, à me conseiller ? (Et si oui, lesquels)
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

Répondre