Pour parler de cinéma ...

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4381
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Pour parler de cinéma ...

#691 Message par misty » lundi 20 mai 2019 à 18:08

lulamae a écrit :Ben pourquoi ?
1/ je déteste l'acteur principal (oui, même si c'est pas C.Deneuve :mryellow: )
2/ je n'aime pas ce qui a été choisi de sa vie (qui serait très longue à raconter)
3/ je trouve le principe un peu amoral rapport aux descendants
Vivement un biopic sur le "reclus de Providence" !
Image Ah non! Parle pas de malheur!!! Image
Siobhan a écrit :Justement, c'est tout l'intérêt de Fluctuat Nec Mergitur, qui ce concentre sur ce qu'il y a d'édifiants chez ceux qui sont en fin de compte tous les adversaires des terroristes du 10 novembre.
Comment ça? Ce ne sont pas des témoignages de survivants?
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1703
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#692 Message par Siobhan » lundi 20 mai 2019 à 18:24

misty a écrit :
lundi 20 mai 2019 à 17:03
Siobhan a écrit :As-tu vu la mini-série documentaire "Fluctuat Nec Mergitur" ?
Non, j'ai vu qu'il y avait Hollande dedans et je t'avoue que sa présence me dérange. Je le regarderai peut-être à l'occasion mais perso c'est plus le processus de radicalisation qui m'intéresse. J'hésite pour "L'adieu à la nuit", mais en même temps je déteste C.Deneuve, surtout dans ce type de rôles ("Tout nous sépare" j'ai tenu 10 minutes :? )...
(...)
Par contre, sur le processus de radicalisation, je te conseille très fortement cette vidéo de 5 minutes Misty, une rencontre entre une femme victime de DAESH, et un de ses anciens tortionnaires, capturé. Terrifiant, mais aussi édifiant.
À entendre le type, on croirait avoir en face quelqu'un qui a monté une entreprise qui a fait faillite et qui dirait "J'ai joué, et j'ai perdu, c'est pas grave."... Terrible, encore une fois.

https://www.youtube.com/watch?v=94-WoJVjrAI
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1703
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#693 Message par Siobhan » lundi 20 mai 2019 à 18:25

misty a écrit :
lundi 20 mai 2019 à 18:08
(...)
Siobhan a écrit :Justement, c'est tout l'intérêt de Fluctuat Nec Mergitur, qui ce concentre sur ce qu'il y a d'édifiants chez ceux qui sont en fin de compte tous les adversaires des terroristes du 10 novembre.
Comment ça? Ce ne sont pas des témoignages de survivants?
Pardon, je n'ai pas été clair, pour moi les victimes des terroristes du 13 novembre font partie de ceux que j'appelle "Les adversaires des terroristes du 13 novembre".
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3503
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pour parler de cinéma ...

#694 Message par lulamae » lundi 20 mai 2019 à 21:31

Misty a écrit : Ah non! Parle pas de malheur!!!
:lol: Le cri du coeur...
Spoiler : 
Pas pu coller les smileys, ils ne viennent pas d'ici. :geek:
Je ne connais même pas Nicholas Hoult, ni aucun des films dans lesquels il a joué...
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 23537
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#695 Message par Tugdual » lundi 20 mai 2019 à 22:09

Pour des critiques gauchisantes :
Pour des critiques genrées :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3503
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pour parler de cinéma ...

#696 Message par lulamae » dimanche 26 mai 2019 à 21:35

Je ne sais pas à quoi va ressembler le film et ne connais pas la plate-forme Freeform, mais j'ai trouvé une annonce pour un film sur une jeune fille autiste, "Everything's gonna be okay", avec une actrice elle-même autiste, Kayla Cromer (elle l'a annoncé récemment) :
https://www.disabilityscoop.com/2019/05 ... how/26641/



L'article était dans la revue de presse "spotted around web may 20th" :
https://www.spectrumnews.org/news/spott ... -may-2019/
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 23537
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#697 Message par Tugdual » mardi 28 mai 2019 à 9:19

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 23537
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#698 Message par Tugdual » samedi 29 juin 2019 à 13:41

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3503
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pour parler de cinéma ...

#699 Message par lulamae » mardi 9 juillet 2019 à 18:48

J'ai vu Nevada la semaine dernière, et j'ai été captivée par ce film, où les détenus d'une prison peuvent intégrer un programme pour dresser des chevaux sauvages (mustangs), et les vendre ensuite aux enchères.

Le film est rude, de même que le personnage principal, incarné par Matthias Schoenaerts, mais tout y est, on a l'impression de sentir physiquement la chaleur, la poussière, les chevaux, tout... J'ai rarement ressenti autant cette impression d'être de plain-pied dans le film. Le parallèle entre le mustang et l'homme enfermé est subtil mais présent, pas d'étalage de sentiments niais (une scène un peu mélo avec sa fille), au contraire, tout dans la retenue, mais très intense. Des scènes sur la prison qui font réfléchir sans rien asséner, sur la violence sociale qui a pu aussi former ces hommes.
Les seconds rôles sont tous excellents aussi. :D

A noter une scène un peu dure quand les mustangs sont capturés au début - rien de gore, mais on ressent vraiment leur stress… J'ai eu du mal.

Diagnostic d'autisme juillet 2019.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3619
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#700 Message par Lilas » vendredi 12 juillet 2019 à 11:41

J'ai vu hier "Les enfants de la mer", qui devrait plaire à certains ici. :)
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4381
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Pour parler de cinéma ...

#701 Message par misty » vendredi 12 juillet 2019 à 20:06

Lilas a écrit : qui devrait plaire à certains ici. :)
Je ne vois pas de qui tu peux bien parler :mrgreen: mais j'y vais lundi! Tu avais lu le manga?
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3619
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Pour parler de cinéma ...

#702 Message par Lilas » vendredi 12 juillet 2019 à 20:47

misty a écrit :
vendredi 12 juillet 2019 à 20:06
Tu avais lu le manga?
Non, je ne connaissais pas du tout... mais j'ai tout de suite pensé que ça pourrait te plaire. :wink:
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4381
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Pour parler de cinéma ...

#703 Message par misty » lundi 15 juillet 2019 à 17:06

Tu avais très bien pensé :) : j'ai été complètement fascinée. Déjà au niveau visuel c'est incroyable, je pense n'avoir jamais rien vu d'aussi beau. Il y a des passages complètement déments au niveau du graphisme et des couleurs.
J'ai été très touchée par le scénario aussi, et par la manière de traiter le sujet de la communication et des limites que représentent les mots. D'ailleurs ça m'a parlé à plein de niveaux différents et d'une façon que je serais incapable d'expliquer.

Seul truc que j'ai trouvé dommage: avec cette mode des fins post-générique, les 3/4 des spectateurs étaient partis et n'ont pas vu l'épilogue. C'est vraiment nul pour eux. :(
*Diag TSA*


"You, sent out beyond your recall,
go to the limits of your longing.
Embody me.
Flare up like a flame
and make big shadows I can move in.
Let everything happen to you: beauty and terror.
Just keep going. No feeling is final..."

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1703
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour parler de cinéma ...

#704 Message par Siobhan » lundi 15 juillet 2019 à 17:41

Spoiler : 
lulamae a écrit :
mardi 9 juillet 2019 à 18:48
J'ai vu Nevada la semaine dernière, et j'ai été captivée par ce film, où les détenus d'une prison peuvent intégrer un programme pour dresser des chevaux sauvages (mustangs), et les vendre ensuite aux enchères.

Le film est rude, de même que le personnage principal, incarné par Matthias Schoenaerts, mais tout y est, on a l'impression de sentir physiquement la chaleur, la poussière, les chevaux, tout... J'ai rarement ressenti autant cette impression d'être de plain-pied dans le film. Le parallèle entre le mustang et l'homme enfermé est subtil mais présent, pas d'étalage de sentiments niais (une scène un peu mélo avec sa fille), au contraire, tout dans la retenue, mais très intense. Des scènes sur la prison qui font réfléchir sans rien asséner, sur la violence sociale qui a pu aussi former ces hommes.
Les seconds rôles sont tous excellents aussi. :D

A noter une scène un peu dure quand les mustangs sont capturés au début - rien de gore, mais on ressent vraiment leur stress… J'ai eu du mal.

J'ai aussi adoré ce film. Au passage, une réplique intéressante : un prisonnier condamné pour une longue peine, qui se trouve (à raison je crois) efficacement intimidé par un des membres du personnel de la prison (l'éleveur de chevaux), lorsque celui-ci lui dit, en gros : "Si tu refait une connerie comme celle que tu viens de faire, je veillerai personnellement à ce que tu passe 10 ans en hôpital psychiatrique.". Et le taulard musclé (l'acteur pricipal) de devenir instantanément tout penaud.

~"Vu sur le fronton d'un hôpital psychiatrique [Faux] : «Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir.» [Ou pas. :mrgreen: ] ~"
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Cardamome
Forcené
Messages : 855
Enregistré le : samedi 4 février 2017 à 20:07

Re: Pour parler de cinéma ...

#705 Message par Cardamome » lundi 15 juillet 2019 à 17:42

Est ce que ce serait indiqué pour mon fils âgé de 14 ans ? (Qui aime les mangas !)
Ou bien plutôt pour des adultes ?
je n'ai pas du tout entendu parler de ce film.
maman d'un ado diagnostiqué avec TSA peu avant ses 12 ans.

"Caminante, no hay camino, se hace camino al andar."
Antonio Machado

Répondre