[Index] Habitat : Connaissez-vous le micro-habitat (Tiny House) ?

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29496
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

[Index] Habitat : Connaissez-vous le micro-habitat (Tiny House) ?

#1 Message par Tugdual » lundi 29 juillet 2013 à 22:56

Yvan Saint-Jours, le créateur de la revue "La maison écologique",
vient de créer un blog pour tracer la construction de sa "tiny house".
Yvan Saint-Jours a écrit :La tiny house c'est une maison minuscule sur roues.
Il faut un permis de conduire mais pas de permis de construire.

Venue des Etats-Unis, cette nouvelle façon d'habiter permet
de se libérer des emprunts et des loyers offrant la possibilité
de moins travailler (comme le dit le fameux dicton :
"habiter moins pour travailler moins").

La vie simple imposée par ce petit espace offre plus de temps
pour soi et les autres : ménage, rangement, réparation, entretien
deviennent minuscules ; lecture, partage, jardinage, rire
deviennent majuscules.

Alors en route vers une vie simple, heureuse et joyeuse…
en route vers la tiny house !
La suite : la tiny house

Une photo de micro-habitat :
jay-shafer-tumbleweed_480.jpg
D'autres photos : Inspirations américaines

Qui sait, cela peut donner des idées ...

:)
Modifié en dernier par Tugdual le mardi 30 juillet 2013 à 8:03, modifié 1 fois.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
samoju
Forcené
Messages : 784
Enregistré le : vendredi 12 février 2010 à 22:36
Localisation : draguignan
Contact :

Re: Conaissez-vous le micro-habitat ...

#2 Message par samoju » mardi 30 juillet 2013 à 7:28

J avais vu reportage a ce sujet. Ce n est rien d autre il me semble qu'une roulotte stylisée.
Seule différence si mes souvenirs sont bons, la possibilité d enlever les roues et de la poser de manière fixe.
Nathalie Leca , maman de 3 phénomènes et passionnée

Avatar du membre
Olivier
Forcené
Messages : 1309
Enregistré le : lundi 17 novembre 2008 à 16:49

Re: Conaissez-vous le micro-habitat ...

#3 Message par Olivier » mardi 30 juillet 2013 à 7:34

Il y a peu, j'ai entendu cette émission...http://www.franceculture.fr/emission-te ... 2013-07-13

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5988
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Connaissez-vous le micro-habitat ...

#4 Message par Bubu » mardi 30 juillet 2013 à 8:25

On appelle ça des mobil-homes et c'est loin d'être nouveau :innocent:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29496
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Conaissez-vous le micro-habitat ...

#5 Message par Tugdual » mardi 30 juillet 2013 à 8:31

samoju a écrit :Ce n est rien d autre il me semble qu'une roulotte stylisée.
Les techniques de fabrication sont différentes.

En outre, tandis que les roulottes sont pensées
avant tout pour le déplacement (tirées par un
ou deux chevaux). Ce n'est pas du tout le cas
des micro-maisons, pour lesquelles
le déplacement sur route reste occasionnel.

La principale conséquence est que ces dernières
peuvent donc se permettre d'être plus lourdes.
Elles sont aussi moins chères que les roulottes.

Ceci peut toutefois se discuter, car on commence
à voir des roulottes conçues spécialement pour
les campings, le déplacement devenant alors
secondaire, voire complètement abandonné.

Exemple dans un camping, la roulotte-spa :
RoulotteSpa_480.jpg
Si l'idée est sympa, la dénomination de "roulotte"
ne me semble plus appropriée ...
Olivier a écrit :Il y a peu, j'ai entendu cette émission...http://www.franceculture.fr/emission-te ... 2013-07-13
Merci, téléchargement en cours ...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Mars
Modératrice
Messages : 8318
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 15:02
Localisation : finistère

Re: Connaissez-vous le micro-habitat ...

#6 Message par Mars » mardi 30 juillet 2013 à 13:50

Sans vouloir me mêler des dénominations, je veux juste dire que j'ai passé, il y a 2 ans, une semaine dans une roulotte fixe, près de Gavarnie. Moi qui ai une immense maison, ça ne m'a pas paru petit, j'ai même énormément apprécié. Toute l'année, je ne sais pas si c'est facile d'y vivre, par contre.
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29496
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Connaissez-vous le micro-habitat ...

#7 Message par Tugdual » mardi 30 juillet 2013 à 21:53

BubuLeChercheur a écrit :On appelle ça des mobil-homes et c'est loin d'être nouveau :innocent:
Il y a deux grandes différences :
  • les micro-maisons (comme les roulottes)
    sont beaucoup plus petites (environ 10m2)
    que les mobilhomes (couramment au delà de 25 m2) ;
  • la finition est bien plus chaleureuse
    que dans un mobilhome préfabriqué,
    à la finition un peu "toc" ...
Mars a écrit :Sans vouloir me mêler des dénominations, je veux juste dire que j'ai passé, il y a 2 ans, une semaine dans une roulotte fixe, près de Gavarnie. Moi qui ai une immense maison, ça ne m'a pas paru petit, j'ai même énormément apprécié. Toute l'année, je ne sais pas si c'est facile d'y vivre, par contre.
L'ambiance quotidienne doit être proche
dans une micro-maison et une roulotte en bois ...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5988
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Connaissez-vous le micro-habitat ...

#8 Message par Bubu » mercredi 31 juillet 2013 à 14:24

Oui on peut toujours jouer sur les mots, les superficies .... mais pour moi ça reste ni plus ni moins des mobil-homes
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
'Οδυς
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : mercredi 11 février 2015 à 21:49

Les habitats alternatifs

#9 Message par 'Οδυς » samedi 26 novembre 2016 à 10:43

Modération (Tugdual) : Fusion de sujets (début).


Bonjour.
Après avoir scruté différents sujets, j'ai vu que si certains portent sur l'écologie, le minimalisme ou une super caravane pour vélo, aucune ne parlait directement des habitats léger, de leurs aménagements et forcément ... des démarches administrative qui en découle. :evil:

Donc amateur de yourte, de cabane haut perché, de tiny house,de bus, van, mobil home ... , pourquoi ne pas réfléchir ici aux étapes nécessaires et aux possibilités d'aménagements?

Personnellement, je réfléchie à la possibilité de vivre petit à petit dans une zone non-constructible avec un mobil home.
Mais bien entendu, je n'ai jamais acheter un terrain et je n'ai guère confiance dans la mise en place d'un tel projet puisqu'il faut la signature du maire et prendre en compte le PLU, le permis d'aménager. Ce serait dommage d'acheter un terrain pour ne rien pouvoir y faire.

Une caravane étant plus mobile peut contourner le problème de l'aménagement s'il est déplacer tout les 3 mois. Mais le problème serait cette fois quelle caravane pour quel véhicule (voir le ptac) ainsi que de conduire avec [sachant que moi et les créneaux, ça fait 2 (c'est pour cela que quelque part si un convois exceptionnelle faisait le chemin, ce serait bien)].

Ensuite, y a les installations diverse (eau, électricité, assainissement).

Une fois cela fait (donc le plus rude en terme de prise de tête), il y a l'aménagement qui tient plus du bricolage et du jardinage qui est déjà plus intéressant. Tour à patate, bassin de phytoépuration...
Diagnostiqué le 03/10/2016...

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Les habitats alternatifs

#10 Message par Rem 82 » samedi 26 novembre 2016 à 12:21

Purée mais c'est une bonne idée un mobil-home en pleine cambrousse !!!! :love:

Je vais soumettre ça a mes intervenants la semaine prochaine ! ;)

Et les préjugés genre "ca ne vous ira pas , etcc..." c'est f*ck it !! :!:

La vie en ville avec ses 4 voisins et tous les contraintes qui vont avec j'ai assez donné ! :evil:

Je te souhaite de réaliser ton rêve ! :bravo:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
'Οδυς
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : mercredi 11 février 2015 à 21:49

Re: Les habitats alternatifs

#11 Message par 'Οδυς » samedi 26 novembre 2016 à 13:32

On y est très très loin.
Mon échec de retour à l'université à cause de l'administration et du cadre flou de ma situation m'a fait prendre conscience d'un besoin de détail et de planification important et de ce que je lis ici et là, c'est un projet difficile.
C'est pour cela que je suis assez surpris que les médias et les sites sur le sujets mettent plus en avant que c'est "classe" et "tendance" alors que peut de mairie semblent très ouverte sur le sujet et peut très rapidement conduire à une expulsion de son propre terrain.
L'association Halem a l'air d'avoir des infos intéressante.
Pour les mobil home, les sites de constructeurs semblent précis sur les règlementations (ce qui est je suppose dans leur intérêt).
J'ai trouvé un petit site, ooreka qui semble avoir des réponses assez détaillé.

Mais en général, je me demande déjà quelle ancienne usage avait le terrain non-constructible. Si la demande ressemble à celui de l'ancien propriétaire, j'imagine que tant que l'on reste discret, la mairie ne va pas forcément crier au "mitage" du lieu.
L'autre chose que je me demande, ce sont les moyens juridiques à disposition.
Diagnostiqué le 03/10/2016...

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Les habitats alternatifs

#12 Message par Djinpa » dimanche 27 novembre 2016 à 11:42

youppie! Des bonnes questions!
Que je me pose depuis trente ans.
Depuis que j'ai pris conscience de mon besoin de vivre seule et protégée du bruit, dans un espace dont l'aménagement est conçu dans une optique de simplicité d'utilisation, robuste, facile à réparer et entretenir,et, cerise sur le gâteau, autonome en eau-electricité, pour ouvrir les possibles quant au lieu d'installation.
Ma situation étant très instable, j'ai mis ce projet en stand by pour les mois à venir, jusqu'à ce que je sois fixée à propos de la vente de la maison que j'occupe actuellement.
Ca ne m'empêche pas de faire le point sur ce que j'en pense!
-j'ai tout à gagner à réfléchir par moi-même à mes besoins particuliers en matière de logement: je suis la meilleure spécialiste de mon propre cas!
-Une fois que j'ai écarté les options ordinaires en matière de logement, qui me font payer fort cher des caractéristiques dont je n'ai pas spécialement besoin ( pour moi-même: je n'accorde que peu de valeurs aux "marques" et autres objets inutiles achetés pour le prestige qu'ils procurent), j'ai pu lire dans "passerelle-éco" un dossier sur l'autoconstruction légère qu'il est possible de construire un chalet ossature bois autonome pour 8000 à 13000€: visiter un 20m2 non autonome construit pour 3000€ dans une commune voisine m'a prouvé que c'était faisable, j'ai commencé à réfléchir sérieusement à l'idée de me construire mon chalet sur mon terrain du hameau dans lequel j'habite déjà depuis dix ans, supercalme. Résultat:
-avec 25000€,je peux me construire mon 34m2,confortable, sain, chaleureux, calme, avec deux chambres(une rdc pour moi, une sous les combles pour mon fils), autonome eau/electricité/assainissement, trois mois de travail/homme en autoconstruction accompagnée,durée de vie minimale 20 ans pour le photovoltaique, probablement beaucoup plus pour l'ossature du bâti.CAD UN LOYER DE REMBOURSEMENT d'environ 200€/mois sur 15 ans.-et fini les factures eau-electricité!
il y a plein de plans en open-source disponibles dans la mouvance alter, et dans mon coin, le groupe de SEL(service d'échange locaux, on échange des services sans argent) a construit ce printemps une maison ossature bois/paille banchée en trois mois pour une famille de 4 personnes....oui, c'est possible, et c'est enthousiasmant.
Evidemment, du coup les vieux bâtis ruraux non isolés qui coûtent une fortune en chauffage vont avoir plus de peine à trouver locataire si ce genre d'autoconstruction se diffuse,, idem les logements sociaux , donc leur valeur immobilière va se décoter.-Ca ne fait pas l'affaire de tout le monde, de gros intérêts financiers sont en jeu, en particuliers ceux du BTP, qui créée exprès des normes de construction pour verrouiller le marché: en effet, en France, la construction est soumises à quantité de normes, et d'obligation d'utiliser seulement des produits et processus homologués, et devinez quoi? seuls les grands groupes ont les reins assez solides pour investir dans une procédure d'homologation très couteuse, dont ils répercutent l'amortissement ...auprès des clients captifs....cad nous, Eux, ils touchent les dividendes.
j'en ai des tonnes à raconter sur la construction sociale et les convergences d'intérêt qui ont amené à faire croire que le citoyen lambda ne peut pas prendre en main la construction de son logement-
Quelle proportion de votre budget dépensez-vous pour votre logement? Combien payez-vous pour un logement qui ne vous convient pas suffisamment? Qui en a marre de se faire tondre la laine sur le dos, en plus d'être mal logé?
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Avatar du membre
'Οδυς
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : mercredi 11 février 2015 à 21:49

Re: Les habitats alternatifs

#13 Message par 'Οδυς » dimanche 27 novembre 2016 à 12:51

C'est super!
Moi, ce qui me fait peur, c'est la possibilité de la mairie de rendre inapplicable tout projet.
A une époque, je m'étais vaguement intéresser à l'écoconstruction après avoir été maçon. Je me souviens d'un site qui proposait des rassemblement de bénévoles pour construire ici et là des maisons de se type. Je me souviens plus du nom de l'assos. Après, je me suis pas sentis le courage de partir dans l'inconnu et vivre en toile de tente accompagné de parfait inconnus... et surtout de déjà prendre contact ^^

Terre compressé dans des banche (pisé) au lieux de béton, ossature bois avec un mélange paille terre, mur en roseaux, en botte de paille (ça tient!), des fondations en pneus ( ^^ ) ...
Cependant, le problème pour moi est toujours où et pour quelle terrains est-ce possible?

Après, ton expérience m'intéresse. Qu'est ce qui t'a au départ donné l'idée d'acheter un terrain. A quel nombres de bornes par rapport a ton travail (si tu en as un ou avait).
As-tu pris contact avec l'association du SEL. Comment ça se passe concrètement?
Diagnostiqué le 03/10/2016...

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Les habitats alternatifs

#14 Message par Djinpa » dimanche 27 novembre 2016 à 18:21

'Οδυς a écrit :C'est super!
Moi, ce qui me fait peur, c'est la possibilité de la mairie de rendre inapplicable tout projet.
oui, c'est vrai que ce qui semble arbitraire peut faire peur. Je me rassure en me rappelant que ce n'est pas "la mairie" qui accepte ou refuse, c'est un employée du service ad hoc, qui accepte ou refuse sur base de textes, et de réglements. Donc si je me renseigne sur ce qui est applicable, je peux configurer mon projet pour qu'il soit accepté-Pour ce qui nous occuppe:
d'après ce que j'ai compris, jusque 34m2, on eput se contenter de la déclaration de travaux préalable., au risque que une municipalité suivante de demande de la raser; par contre, si tu deposes un permis de construire, et qu'il est accepté, personne ne peut plus te demander de modifier.
Tout le hic est dans "terrain constructible": la plpart des communes rurales ont un plan d'occupation des sols, auquel il est difficile de déroger, même si on peut demander une modification de destination; l'enjeu pour les communes est de déterminer quelles sont les parcelles déjà raccordées en bordure à l'eau/electricité, et de n'accorder de permis que pour celles-là, car si elles accordent un permis, la loi leur impose d'installer une nouvelles arrivée de l'eau/elec/assainissement en bord de terrain à leurs frais, ce qui ne les enchante pas!
Cependant, cette réticence peut être levée en introduisant une demande de permis de bâtir pour une maison autonome eau elec assainissement, par exemple en montagne.. mais le raisonnement devrait rester valide en bordure de hameau en milieu rural.
La demande de permis de batir, bien que fastidieuse, (je n'en serais pas capable), ne nécessite pas de connaissances pointues et peut être introduite par le particulier qui autoconstruit sans passer obligatoirement par un architecte, même s'il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour le calcul de l'ossature.[/quote]
'Οδυς a écrit : A une époque, je m'étais vaguement intéresser à l'écoconstruction après avoir été maçon. Je me souviens d'un site qui proposait des rassemblement de bénévoles pour construire ici et là des maisons de se type. Je me souviens plus du nom de l'assos. Après, je me suis pas sentis le courage de partir dans l'inconnu et vivre en toile de tente accompagné de parfait inconnus... et surtout de déjà prendre contact ^^
je comprends :crazy:
'Οδυς a écrit : Terre compressé dans des banche (pisé) au lieux de béton, ossature bois avec un mélange paille terre, mur en roseaux, en botte de paille (ça tient!), des fondations en pneus ( ^^ ) ...
Cependant, le problème pour moi est toujours où et pour quelle terrains est-ce possible?
oui, je me suis intéressée aussi à ces techniques, j'ai opté finalement pour une ossature bois posée sur pilotis solidarisés avec un système plaques-rotules sur des pieux de fondation(vis métalliques de 1,20-1,50m de long, et quinze cm de diam, et location de la machine qui les plante, environ mille euros total) qui conviennent bien à mon terrain argilocalcaire et sont moins onéreux.
'Οδυς a écrit :
Après, ton expérience m'intéresse. Qu'est ce qui t'a au départ donné l'idée d'acheter un terrain.
en fait, c'était il y a quinze j'avais acheté avec mon ex. et lui voulait du grrrrand, l'emplacement est exceptionnel, pour le calme, mais c'est trop grand, et je préférerais plus petit., que j'ai envie d'installer dans le fond du verger.-qui est en zone constructible
.
'Οδυς a écrit : A quel nombres de bornes par rapport a ton travail (si tu en as un ou avait).
je n'ai plus de travail, et j'envisage de me reconvertir dans du télétravail, à domicile donc.
'Οδυς a écrit : As-tu pris contact avec l'association du SEL. Comment ça se passe concrètement?
je suis membre du SEL depuis plusieurs années, mais je vais rarement aux réunions- :innocent:
c'est la dernière fois, en septembre , qu'ils m'ont raconté cette dernière construction collective, ou chacun amène sa force de travail selon horaires mutuellement négociés,et est payé en griottes( une griotte vaut 5 minutes de travail, et cinq minutes de maconnage valent cinq minutes d electricien, ou de cuisinier. Je peux aussi échanger mes griottes contre du fromage, des vêtements,des meubles, un massage, de la laine...
les quelques centaines de SEL français sont interconnectés, et j'ai entendu dire que on peut aussi échanger avec un sel voisin ou lointain, mais je n'ai pas expérimenté moi-même.
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Djinpa
Forcené
Messages : 696
Enregistré le : mercredi 18 mai 2016 à 15:13
Localisation : Bourgogne du sud

Re: Les habitats alternatifs

#15 Message par Djinpa » dimanche 27 novembre 2016 à 18:33

Et, pour ne pas être contraint de vivre dans une tente, c'est aussi possible de loger chez un selien, moyennant griottes, bien entendu...
peut-être Aspie, en attente d'un premier rdv demandé au CRA.
premier rdv le 04/07, demande de bilans ergo/neuro en cours
Premier diag Asperger posé par un neurologue expert juillet 2016, communiqué en décembre

Répondre