Page 58 sur 63

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : samedi 20 octobre 2018 à 9:15
par Tugdual

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : samedi 20 octobre 2018 à 9:33
par Tugdual

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : mardi 23 octobre 2018 à 22:48
par freeshost
Pourquoi Mozilla s’associe avec ProtonVPN
Mozilla cherche à ne plus dépendre excessivement de Google. Mais la fondation cherche aussi à trouver des sources de financement qui cadrent avec ses valeurs. Son partenariat avec ProtonVPN répond à ces deux exigences.

Très dépendante du partenariat qu’elle a avec Google, Mozilla cherche depuis des années à diversifier ses sources de financement pour ne plus dépendre d’un seul acteur — qui plus est, un acteur dont le fonds de commerce consiste à exploiter les données des données personnelles des internautes, une pratique qui ne colle pas tout à fait avec les objectifs éthiques que brandit la fondation, qui édite Firefox.

L’arrivée des contenus sponsorisés dans les onglets est un exemple de cette politique de diversification. Son partenariat avec ProtonVPN, annoncé lundi 22 octobre, illustre aussi cette volonté d’élargir son horizon financier. Un partenariat qui, pour le coup, colle plus avec les valeurs que revendique Mozilla, puisque la nouvelle est présentée comme l’occasion de « tester de nouvelles façons de vous protéger en ligne ».

Un partenariat sous forme de test

Un VPN est un réseau privé virtuel servant d’interface entre l’internaute et le reste du net. Concrètement, la connexion Internet passe par un relais avant d’atteindre sa destination. De cette façon, le lieu d’arrivée de la liaison voit l’adresse IP du relais et non pas celle attribuée par le fournisseur d’accès à Internet. Ainsi, l’identité de l’internaute est en quelque sorte masquée.

L’initiative est toutefois plutôt limitée, en l’état actuel des choses. L’option d’abonnement mensuel à ProtonVPN via Firefox ne sera proposée qu’à un petit groupe aléatoire d’usagers situé aux États-Unis. La fondation assure avoir bien passé en revue l’offre de ProtonVPN avant de se lancer avec la société suisse, qui est aussi connue pour son service de webmail très sécurisé.

« Après avoir souscrit un abonnement, [les heureux élus] pourront télécharger et installer le logiciel VPN. Windows, MacOS, Linux, iOS et Android sont tous supportés. Le VPN peut être facilement activé ou désactivé selon les besoins, et l’abonnement peut être annulé à tout moment ». Le prix mensuel est fixé à 10 dollars par mois. C’est 2 dollars de plus que l’offre n°3, qui est l’une des plus complètes.

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : samedi 27 octobre 2018 à 12:54
par Tugdual

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : mardi 30 octobre 2018 à 12:06
par Benoit
Où on reparle de l'école 42 qui ne brille décidément pas dans les questions de respect de ses élèves.
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tec ... essive.php

La journaliste a préféré ne pas rappeler l'épisode où le président utilise l'amphi de l'école pour des pratiques privées avec sa femme.

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : mardi 30 octobre 2018 à 12:28
par Tugdual
Ça fait décidément envie...

:roll:

Déjà, en d'année dernière :

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : mercredi 31 octobre 2018 à 9:04
par Tugdual

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : mercredi 31 octobre 2018 à 9:09
par Tugdual
Espionnage via l’autoradio chez General Motors :

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : samedi 3 novembre 2018 à 0:48
par freeshost
WhatsApp va bientôt diffuser de la publicité.
L'app de messagerie va commencer à monétiser les Statuts, sa propre version des Stories, en y affichant des annonces commerciales.

Attendue depuis longtemps, la publicité va bel et bien faire son apparition sur WhatsApp. Chris Daniels, vice-président de l'app de messagerie propriété de Facebook, a confirmé l'information en marge d'un événement à New Delhi, en Inde, rapporte le site du quotidien «Hindustan Times».

Les annonces publicitaires ne s'afficheront pas dans les conversations mais dans la section Statut, qui présente, comme les stories de Snapchat ou Instagram, des images visibles pendant 24 heures maximum. «Ce sera le principal mode de monétisation pour la société et une opportunité pour les entreprises d'atteindre les utilisateurs de WhatsApp», a expliqué le dirigeant. Ce dernier n'a pas précisé de date de lancement, mais d'après les rumeurs, il pourrait avoir lieu l'année prochaine.

Il y a trois mois, WhatsApp a lancé un outil baptisé WhatsApp Business API. Il permet de faciliter les conversations entre les entreprises et leurs clients via l'app de messagerie instantanée. Si le service est gratuit, certains messages sont facturés aux sociétés.
Vous voulez toujours glisser sur Ouatsape ? :lol:

Pour ma part, avec le groupe spectro-autiste suisse, je leur ai fait part de l'autre logiciel qu'est Signal. J'y avais d'ailleurs créé un groupe. M'est avis que ça va affluer !

[En plus du groupe avec le logiciel Slack.] [Il y a aussi l'idée de créer un groupe avec Mattermost, mais ça demande plus de compétences informatiques.]

Un bateau sur lequel on plante de nombreux panneaux publicitaires est voué à couler, à prendre l'eau. :mrgreen:

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : lundi 5 novembre 2018 à 16:56
par olivierfh
BFM TV: Un détecteur de mensonge basé sur les expressions faciales testé dans des aéroports européens
On ne recherche pas des signes comme le sourire ou le froncement de sourcils, mais de très petits mouvements, tels qu'un regard allant vers la gauche ou la droite
Je sens que ça ne va pas faciliter la vie des autistes...

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : lundi 5 novembre 2018 à 19:38
par Tugdual
Voir aussi à ce sujet :
Je pense aussi qu'il risque d'y avoir des dégâts collatéraux...

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : samedi 10 novembre 2018 à 18:52
par 2N3055
L'information, c'est vous qui la vivez, c'est nous qui en vivons.
Et ça, c'était répété à chaque début d'un journal TV,
juste histoire de bien mettre les choses au point.
Certains pensent encore que c'était juste de l'humour,
mais, pour rester dans l'humour, j'aurai envie de leur dire
ce que disait parfois dans ses sketches Raymond Devos :
…quoi que…
Et finalement, par quel média l'information est elle maintenant diffusée,
et qui contrôle (pour l'instant) ce média ?
Câbles sous-marins : la guerre invisible - Le Dessous des cartes - ARTE

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : dimanche 11 novembre 2018 à 21:29
par Tugdual
Dans son essai Le Troisième Cerveau, Pierre-Marc de Biasi, directeur de recherche émérite au CNRS, alerte sur la relation de dépendance que nous entretenons avec le Smartphone, outil « intrusif, injonctif et addictif ».
Source : Le Smartphone, poison ou remède ?

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : mercredi 14 novembre 2018 à 21:35
par Tugdual
Sur Alternatives Economiques :

Re: Pour parler des libertés numériques, ici !

Posté : vendredi 16 novembre 2018 à 10:14
par Tugdual