Le racisme/sexisme/...

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5194
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Le racisme/sexisme/...

#16 Message par Bubu » vendredi 10 janvier 2014 à 0:18

Mars a écrit :Phi, je crois que le fait de te dire "Je suis raciste puisque j'ai pensé telle chose", prouve justement que tu ne l'es pas !
Trop facile. Et limite démagogique
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5194
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Le racisme/sexisme/...

#17 Message par Bubu » vendredi 10 janvier 2014 à 0:19

Nova a écrit :
Bubu a écrit :
Choisissons un apéro mixte alors : saucisson sec/fruits secs et alcool/boissons sans alcool, comme ça personne ne se sentira visé ? :lol:
pour moi ce sera saucisson aux noisettes, pistaches et un Jack ou alors un Oasis tropical, ça depend des jours
Avec ou sans glace ? :lol:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Mizton
Forcené
Messages : 910
Enregistré le : vendredi 13 janvier 2012 à 14:18
Localisation : Nantes

Re: Le racisme/sexisme/...

#18 Message par Mizton » vendredi 10 janvier 2014 à 18:24

Voilà, je suis pour l'apéro mixte, ou ya du choix... Et pour les discussions où si on te connait pas on ne te dit pas direct "alors, t'as une copine ?" sous prétexte que t'es un mec, mais plutôt "t'as quelqu'un ?" ou "t'as une copine ou un copain en ce moment ?" Bref, avoir le choix de réponse, avoir la possibilité d'être ou de ne pas être (musulman, hétéro, français...) :p
Compagnon NPTT (neuro-pas-très-typique) d'aspicot :) -> HPI confirmé
Et Annihilator assumé :p

Avatar du membre
Nova
Forcené
Messages : 2022
Enregistré le : mardi 19 novembre 2013 à 15:40

Re: Le racisme/sexisme/...

#19 Message par Nova » samedi 11 janvier 2014 à 19:15

Bubu a écrit :
Nova a écrit :
Bubu a écrit :
Choisissons un apéro mixte alors : saucisson sec/fruits secs et alcool/boissons sans alcool, comme ça personne ne se sentira visé ? :lol:
pour moi ce sera saucisson aux noisettes, pistaches et un Jack ou alors un Oasis tropical, ça depend des jours
Avec ou sans glace ? :lol:
Avec please :)
Đī@gnőstįqué

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19850
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Le racisme/sexisme/...

#20 Message par Jean » dimanche 12 janvier 2014 à 3:46

Merci pour toute cette discussion.

Parce qu'il est difficile de rester à l'écart des normes sociales.

On a pourtant le droit et la possibilité de s'en défendre. Je suis allé chercher ma deuxième fille à la sortie du cinéma, la première fois où elle a eu droit à une sortie du soir. Après l'avoir ramenée, sa mère me demande, dans son sommeil, comment çà s'est passé.

Je réponds (en gros, et en plus policé) : "c'est un arabe et un noir". Je ne certifie pas la formule, il y a longtemps ...

Sa mère sourit ou grimace sous l'oreiller : en fin de compte, notre fille - apparemment très conformiste, au contraire de sa sœur aînée aspie non diagnostiquée à l'époque - serait moins raciste que nous ?

On est coincé !
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26600
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le racisme/sexisme/...

#21 Message par freeshost » mardi 24 juin 2014 à 5:56

Oui, maudite focalisation sur un attribut.

J'ai lu et visionné que les personnes autistes mettaient toutes les informations sur un pied d'égalité. Donc, les personnes neurotypiques seraient plus enclines à hiérarchiser les informations. Et certaines personnes neurotypiques feraient de certains attributs (valeurs dans les champs) "le mal", du négatif, du dévalorisé, et donneraient aux personnes qui ont ces attributs le rôle de bouc émissaire. Exemples :

- Certaines personnes disent que les personnes homosexuelles, c'est d'la merde, la dégradation du "modèle familial", qu'c'est pas bien parce que ça ne sert pas à la reproduction.
- Certaines personnes disent que les noirs sont mauvais.
- Pour d'autres, plus rares, c'est du racisme avec les yeux bridés.
- Pour d'autres, c'est l'antisémitisme, "les juifs, tous des voleurs !",
- Pour certains mecs, les femmes sont des "salopes", des "chiennes", et elles sont "compliquées",
- Pour d'autres, c'est de l'islamophobie ("musulman = guerre sainte = guerre froide"),
- ...

De prime abord, je me dis que les personnes autistes sont épargnées par cette sélection "naturelle" des informations, et qu'elles sont moins enclines à chercher du bouc émissaire (comme du héros) car elles savent que ce n'est pas du tout rationnel (d'amalgames en amalgames).

J'espère qu'il n'y aura pas de l'autismophobie ou de l'aspergophobie. :mrgreen: Bah ! sinon, nous manifesterons dans les rues et créerons l'"Asperger Pride". :lol:

Peut-être que certaines personnes - surtout parmi les neurotypiques ? - veulent associer une apparence (image) à un attribut non visible de manière simpliste (créer une corrélation parmi nos légendes urbaines et autres mythes) : "Mohamed = arabe = musulman", "Il a les yeux bridés donc il parle chinois.", "Il a la peau brune donc il est africain.", "Il utilise un ordinateur au bar, c'est donc un geek.", etc. Et ces personnes ne se gênent pas de voir mille corrélations là où il n'y en a pas. Menace du stéréotype, effet Rosenthal/Pygmalion, erreur fondamentale d'attribution (dès page 23), peut-être même que les personnes autistes ne sont pas à l'abri de ces biais cognitifs. Que l'on soit autiste ou non, il me semble une bonne chose de prendre conscience que "même moi, je n'échappe pas aux biais cognitifs", même si certaines personnes autistes sont peut-être moins sujettes à certains de ces biais cognitifs.

Bon, il y a un pas entre faire une généralisation sur un groupe (créer ou adopter un préjugé ou un stéréotype ou une idée fausse puis faire de l'induction hâtive) et stigmatiser les personnes qui nous semblent faire partie de ce groupe voire leur nuire socialement.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
phi
Forcené
Messages : 1321
Enregistré le : vendredi 15 mars 2013 à 9:50

Re: Le racisme/sexisme/...

#22 Message par phi » vendredi 2 janvier 2015 à 16:34

Je n'ai pas encore fait de retour sur ce vieux topic.

Sinon, je voulais vous faire découvrir une sorte de jeu vidéo qui parle de ce sujet.

Il s'appuie sur un article de Thomas Schelling qui modélise les comportements racistes dans la société.

Le jeu (en anglais)
Traduction en français

Amusez-vous bien !
3 mars 2016, Dr L : "Je n'ai aucun doute sur le fait que vous soyez autiste"
22 juillet 2016, diag effectué. TSA-SDI \o/

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26600
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le racisme/sexisme/...

#23 Message par freeshost » vendredi 2 janvier 2015 à 17:01

Vive la psychologie sociale. :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26600
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le racisme/sexisme/...

#24 Message par freeshost » lundi 3 octobre 2016 à 12:13

N'arrivant pas à écraser un SDF, les agents l'abattent.

On se demande pourquoi tant de policiers songent tout de suite à tuer.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Alone3545
Forcené
Messages : 3165
Enregistré le : mercredi 11 novembre 2015 à 13:43

Re: Le racisme/sexisme/...

#25 Message par Alone3545 » lundi 3 octobre 2016 à 17:52

Ce sont des schizophréne à faire cela. En fait ce n'est pas le noir qui devrait se faire soigner mais les SS blancs.

Le problème c'est que des gens malheurrudement sont sociopathe et ne ressentent aucun remord et s'en prenne à des gentils sous tel prétexte (handicap psychique) pour le tuer.
Diagnostiqué, 24 ans.

Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1104
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Re: Le racisme/sexisme/...

#26 Message par Rudy » lundi 3 octobre 2016 à 20:38

freeshost a écrit :Que l'on soit autiste ou non, il me semble une bonne chose de prendre conscience que "même moi, je n'échappe pas aux biais cognitifs", même si certaines personnes autistes sont peut-être moins sujettes à certains de ces biais cognitifs.
J'aime beaucoup cette façon de penser.

Je pense que personne n'est à l'abri d'avoir des propos/pensées/comportements racistes/sexistes. Nier totalement et sûrement que l'on est raciste ou sexiste, je pense que c'est autant se tromper qu'affirmer être raciste et trouver ça "normal" sans se poser de questions. Dans les deux cas, il y a un manque de réflexion et donc, potentiellement, un manque d'ouverture d'esprit et de remises en question. Se reconnaître aussi soi-même potentiellement vulnérable aux "biais cognitifs", c'est développer aussi de l'humilité et de la tolérance envers ceux chez qui on le constate, et cela évite d'avoir une position fermée, voir agressive, envers ceux qui ne partagent pas la même opinion que nous.

Je suis féministe, pour autant, je sais que je ne suis pas infaillible et que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre! Donc je rejoins d'autres propos tenus ici: que tu te poses la question et que tu remettes ça en question, je trouve ça très intelligent.
Pas diag.

Bilans cognitifs: Pré-diagnostiquée Asperger léger à modéré.
Psychiatre: Troubles évoquant TSA + dys associés et anxiété. Préconisation.
En cours d'évaluation au CRA.

Avatar du membre
Alone3545
Forcené
Messages : 3165
Enregistré le : mercredi 11 novembre 2015 à 13:43

Re: Le racisme/sexisme/...

#27 Message par Alone3545 » lundi 3 octobre 2016 à 21:25

Se remettre en question à la place dire n'importe quoi c'est meilleur; après il faut avoi confiance en soipour se lancer dans la conversation avec les autres mais ne pas s'enflammer et se controler en restant naturel, pas facile :innocent:

J'ai tendance à trop avoir de biais cognitif ce qui fait que je fait trop tôt des déduction (alors que parfois je me pose mille questions pour aborder une fille) et souvent je me fait pieger sur des truc betes et j'en loupe pas une :(
Spoiler :  : 
Hyperbole
S'aérerl'esprit, sortir (vaincre sa peur modéremment mais petit à petit et se forcer un peu) et être en contact avec les autres est le meilleur médicament pur guérir à condition de varier les frequentations pour prendre du recul.

Aujourdhui j'ai encore dit des conneries et j'ai regretté après coup. En faite parfois je sais réfléchir, ou plutôt pour savoir je dois agir puis réfléchir ensuite.

Un moment quand j'ai dit à monsieur T que mademoiselle A va utiliser son Mac (je voulais simplement dire ordinateur portable mais souvent les gens ont des Mac dans les jeunes que je fréquente. Sauf qu'elle était métisse et monsieur T à dit : elle n'est pas née avec une cuillère dans la bouche. Je lui ai dit : Une personne colorée peut être très bien riche et on acru que j'avais des préjugé sur cela (genre les colorés sont pauvre et que je disais l'inverse) et jai eu l'impression que monsieur T voulait insinuer qu'elle pouvais pas avoir un Mac vu qu'elle était coloré donc pauvre selon ce que je pense que monsieur T voulait dire. Apparemment c'est un malentendu mais monsieur A à dit: on jour au roi du silence, ça m'a énervé et frustré :(
Diagnostiqué, 24 ans.

Avatar du membre
LOUNA
Fidèle
Messages : 138
Enregistré le : vendredi 19 juin 2015 à 18:19
Localisation : Océan indien

Re: Le racisme/sexisme/...

#28 Message par LOUNA » lundi 3 octobre 2016 à 22:20

Un phénomène qui m'énerve particulièrement : parce que je suis supposée appartenir à telle catégorie, je suis sensée supporter les discours racistes inhérents à cette catégorie.

Par exemple entre personnes d'une même origine géographique, les gens se permettent des remarques désobligeantes et infondées sur les personnes d'autres origines. Sachant que j'ai telle couleur de peau, on m'attribue telle religion, donc je me trouve témoin de discours antipathiques envers telle autre religion. Comme je suis une femme, je dois acquiescer à des stupidités androphobes. Etc..

C'est tellement courant, ce racisme ordinaire, qu'il m'est impossible de répliquer à chaque horreur que j'entends. Même le fait de répliquer paraît vain. Ce genre d'individus n'étant pas habitués à raisonner mais seulement à répéter des "idées" pré-mâchées, ils sont trop opaques à de vrais arguments et la discussion est rendue trop difficile.
TSA. Diagnostic réalisé par l'UMMA de Marseille en juin 2017

Avatar du membre
Alone3545
Forcené
Messages : 3165
Enregistré le : mercredi 11 novembre 2015 à 13:43

Re: Le racisme/sexisme/...

#29 Message par Alone3545 » lundi 3 octobre 2016 à 23:52

ça me fait penser à un prof qui nous disait que les femmes étaient moins bonne en maths et meilleur pour faire les papiers et fait pour faire les taches domestiques. Une blague de sa part mais avec un fond de vérité sur ces pensés. :x

Il y a trois sortes de discriminations:

La gentil, surnommer Banania une personne coloré (en référence à l'exotisme du fruit);

La bête (entre gentil et méchante) ( L'homme pense, la femme dépense)

La méchante (Tel peuple sont bête)

NB: Le sexisme c'est un peu du racisme.le racisme n'existe pas car il n'y a pas de race humaine, pourtant on parle de race humaine avec le racisme. Il n'y a ni de race humaine, ni de race animalière mais des nuances dit ethnie, tout homme est un animal, ne l'oublions pas. Il n'y à aucune raison de traiter certains homme comme singe, on l'est tous ou aucun homme ne l'est!

à mort les clichés :bravo:
Diagnostiqué, 24 ans.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26600
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le racisme/sexisme/...

#30 Message par freeshost » jeudi 6 octobre 2016 à 14:52

Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Répondre