L'oreille absolue

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#316 Message par Bubu » lundi 5 février 2018 à 21:36

Bon, j'insiste.
Pour moi l'oreille, avoir une bonne oreille, c'est un sujet qui me tient à cœur.

Avez-vous besoin que je vous montre une palette de couleurs pour reconnaître une couleur ?
Non. A l'instar de l'oreille absolue, nous avons une vision Absolue. Nous n'avons pas besoin d'une référence pour reconnaître une couleur.

Imaginez ce même phénomène au niveau acoustique, et vous comprendrez l'oreille Absolue. C'est la même chose.
Ces personnes n'ont pas besoin de référence (fréquentielle) pour reconnaître une note.
Elles ont en elles une cartographie neuronale des fréquences. Qui leur fait reconnaître directement les notes, sans repère.

C'est tout.

C'est un avantage ultime quand on reste dans leur diapason, mais sinon, c'est un calvaire pour elles !
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

bézèdach44
Forcené
Messages : 1265
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: L'oreille absolue

#317 Message par bézèdach44 » mardi 6 février 2018 à 12:22

Tu vas le répéter 150 000 fois sur toutes les pages du sujets ? Ou tu veux qu'on te dises "oui merci Bubu c'est toi qui a raison tu nous apportes la science à chaque fois que tu parles tu nous éclaire de tes connaissances merci infiniment" ? Tu l'as répété je ne sais combien de fois, on a tous très bien compris/ou on le savait déjà, mais tu t'obstines a rajouter des post qui ne font absolument pas avancer le sujet c'est hyper lourd.
Autiste.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4004
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: L'oreille absolue

#318 Message par WinstonWolfe » mardi 6 février 2018 à 13:05

Modération (Winston) : On a déjà verrouillé une fois le sujet une fois. bézèdach44, n'hésite pas à utiliser la fonction ignorer, plutôt que de relancer une polémique.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#319 Message par Bubu » mardi 6 février 2018 à 14:18

Je risque gros à te dire ça, bzh :
(Je risque t'être banni)
Modération (Tugdual) : XXX

Il ne faut pas hésiter à répéter quand on est dans une démarche pédagogique.
Au revoir.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22840
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: L'oreille absolue

#320 Message par Tugdual » mardi 6 février 2018 à 14:25

Modération (Tugdual) : Sérieusement, Bubu, modère-toi.

On n'est pas censé être dans une cour d'école ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#321 Message par Bubu » mardi 6 février 2018 à 14:36

Je suis blessé.
Vous m'avez tous royalement envoyé chier.
J'oublie ce sujet.

(J’espère quand même que certaines personnes auront su ce qu'était l'oreille absolue)
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#322 Message par Bubu » mercredi 28 février 2018 à 19:31

Petite parenthèse :
La musique de notre jeu commence par un la en soprano. Ça fait la si do. (FaM, SolM, DoM)
Et bien même après quelques jours sans l'écouter, je me souviens de la hauteur exacte des la si et do. Vérifiées quand la musique se lance.
L'oreille est bizarre !
Pourtant je n'ai pas l'oreille absolue.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#323 Message par Bubu » samedi 28 avril 2018 à 20:40

Depuis 3 semaines, je me pose des questions .... :innocent:
Je me demande si je n'aurais pas l'oreille absolue, mais sans éducation.
Je me suis retrouvé a mémoriser les fréquences machinalement.
Tous les matins, je chante un la et le vérifie sur mon diapason, et c'est juste.
C'est curieux.

En même temps, vu que je ne m’intéresse qu'aux musiques anciennes, c'est inutile. (Le diapason change tout le temps)
Mais c'est une sensation bizarre. :innocent:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: L'oreille absolue

#324 Message par Meddio » mardi 1 mai 2018 à 8:09

Je suis aussi dans le doute.

Je peux retenir des paroles très facilement, mais aussi la musique - et pour des morceaux plus ou moins complexes. Une fois retenue, je peux jouer cette musique au piano (ou à la guitare mais j'aime moins) avec relativement peu d'erreurs (accords et mélodie) - et je ne parle pas que de jouer les accords qu'on retrouve dans toutes les chansons de rock populaires, ça peut tout aussi bien être un nocturne de Chopin, une chanson d'Hendrix à la guitare.

Petit, ça a été un élément de dispute avec ma professeur de piano car je ne comprenais pas pourquoi elle voulait me forcer à apprendre le solfège qui m'embêtait (pour n'être pas vulgaire) alors que j'étais capable de le refaire les morceaux de tête. Du coup, j'ai arrêté.

Toutefois, je ne pense pas avoir l'oreille absolue pour autant, car si je peux refaire un morceau au piano ou à la guitare, je n'entends pas le nom des notes. Je ne suis pas capable, après une écoute de dire "alors là, il a fait, sib, do, do#, sib, do, fa#, fa" mais je peux le refaire au clavier.
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#325 Message par Bubu » samedi 12 mai 2018 à 19:13

C'est intéressant.
J’espère que je vais pas me faire à nouveau insulter, mais :
Pour savoir si on a l'oreille absolue ou pas il faut au préalable savoir solfier.
Puisque justement, il faut pouvoir nommer les notes.
Sans référence, c'est l'atout de l'oreille absolue.

Il se trouve qu'en fait je peux mémoriser les fréquences à long terme.
Mais j'ai toujours travaillé les intervalles, l'oreille relative.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#326 Message par Bubu » mardi 25 septembre 2018 à 15:13

Un exemple de démarche quand on a l'oreille relative :


Quand on écoute ça et que l'on sait que c'est en Do mineur, on sait que la fondamentale est do.
Du coup on en déduit les notes du thème.

Do - Sol [mesure 1 ]
Mib - Fa [mesure 2 ]
Sol - Lab [mesure 3 ]
Fa - sol [mesure 4 ]
Ré - Mib [mesure 5]
Si[bécarre] - Do [mesure 6]
Fa sol [mesure 7]
Do [mesure 8]

Rien de bien compliqué.

Ensuite on peut faire une analyse harmonique s'il n'y a pas de bonne série à la télé. :love:

En fait, on compte quand on n'a pas l'oreille absolue.
Do ---- si la sol. Donc c'est Sol
Mib ---- fa. Donc c'est un Fa.
Ainsi de suite. On compte.

Après il y a des automatismes qui se créaient :
On reconnait la seconde, la tierce (Majeure et mineure), la quarte (augmentée aussi par exemple do-fa#), la quinte (diminuée aussi par exemple si-fa), la sixte, la septième (mineure et majeure), et pour finir l'octave. Ça demande des années de travail, mais l'oreille absolue on s'en fout.
[modification tardive]
En fait j'aurais du mettre l'octave comme premier intervalle facile à entendre. (Puisque c'est la même note, un multiple de la fréquence)
Naturellement, si on fait chanter un même air par une femme et un homme, même sans qu'ils aient pris des cours de musique, ils chanteront la même chose à l'octave près.
L'octave et la quinte sont des intervalles qui sont utilisés dans toutes les musiques du Monde. Ce sont des intervalles "universels".
(Pour la quarte (juste) un prof nous avait dit que ce sont les 2 premières notes de la Marseillaise. Je marche toujours comma ça perso pour la reconnaître)

Oui parfois, on en rencontre, des énergumènes qui peuvent solfier et chanter sans référence ... Personnellement je n'en ai rencontré que 2. Et malgré tout, ils n'étaient pas meilleurs que les autres.
Modifié en dernier par Bubu le samedi 23 février 2019 à 12:23, modifié 2 fois.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Miriel
Régulier
Messages : 40
Enregistré le : jeudi 20 décembre 2018 à 15:12

Re: L'oreille absolue

#327 Message par Miriel » samedi 23 février 2019 à 2:27

Ma question risque de paraître complètement idiote, mais je n’ai jamais fait de solfège ni de musique, je ne sais pas non plus lire une partition, mais j’arrive très facilement à reproduire les musiques que j’écoute au piano (d’une seule main par contre). Est-ce que ça pourrait être l’oreille absolue ou est-ce que ça n’a rien à voir ? Est-ce que tout le monde est capable de la même chose ?
Je me rappelle facilement des musiques mais pour le reste je n’ai pas la mémoire auditive mais beaucoup plus visuelle.
Pré diag en faveur d’un éventuel tsa, en attente d’examens complémentaires pour plus de réponses, se reconnaît davantage dans les tda.

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4004
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: L'oreille absolue

#328 Message par WinstonWolfe » samedi 23 février 2019 à 6:37

Miriel a écrit :
samedi 23 février 2019 à 2:27
Ma question risque de paraître complètement idiote, mais je n’ai jamais fait de solfège ni de musique, je ne sais pas non plus lire une partition, mais j’arrive très facilement à reproduire les musiques que j’écoute au piano (d’une seule main par contre). Est-ce que ça pourrait être l’oreille absolue ou est-ce que ça n’a rien à voir ? Est-ce que tout le monde est capable de la même chose ?
Je me rappelle facilement des musiques mais pour le reste je n’ai pas la mémoire auditive mais beaucoup plus visuelle.
Ce n'est pas l'oreille absolue, mais une très bonne oreille relative. Tout le monde n'est pas capable de le faire, au moins naturellement. La plupart des gens par contre peuvent acquérir cette faculté par le travail ; ça peut être plus ou moins long. En fait, il s'agit de reconnaître les intervalles (les différences de hauteur des notes entre elles) et de les reproduire. L'oreille absolue, elle, consiste à reconnaitre la hauteur d'une note sans référence (sans s'appuyer sur les intervalles).
(Diagnostiqué autiste en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

Miriel
Régulier
Messages : 40
Enregistré le : jeudi 20 décembre 2018 à 15:12

Re: L'oreille absolue

#329 Message par Miriel » samedi 23 février 2019 à 12:03

D’accord je comprends mieux, merci pour cette précision. :)
Pré diag en faveur d’un éventuel tsa, en attente d’examens complémentaires pour plus de réponses, se reconnaît davantage dans les tda.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5263
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: L'oreille absolue

#330 Message par Bubu » samedi 23 février 2019 à 13:16

L'oreille absolue est une bénédiction pour les adeptes de musiques standardisées de la musique contemporaine occidentale. Où le la est fixe à 440Hz.
Sinon c'est un calvaire. Par exemple en tempérament Valotti, le sib est accordé sur le la moderne. Donc ils doivent tout transposer d'un demi-ton.
En plus ce n'est pas un tempérament égal. Du coup ils n'entendent que des fausses notes. Des acouphènes.
"J'entends un la donc c'est un sib sur leur meuble ancestral qu'ils appellent instrument de musique, et toutes les autres notes sont fausses".

En musique moderne, c'est indéniable, c'est .... un don.
Mais pour la musique ancienne c'est un handicap. Car l'oreille absolue est rigide. Alors que le la et le tempérament changent tout le temps.

L'oreille absolue se développe chez certains très jeunes enfants, qui grâce à la plasticité neuronale (dûe à ce très jeune âge) peuvent créer une cartographie des fréquences dans l'aire auditive.
De mon point de vue, c'est un mauvais apprentissage, sauf si le musicien ne se consacre qu'aux musiques modernes. Avec un la fixe.(à 440 Hz aujourd'hui).
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Répondre