[Index] Rêves dirigés, lucides

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
laurent
Adepte
Messages : 231
Enregistré le : mercredi 2 avril 2014 à 18:07

Re: Rêves dirigés

#46 Message par laurent » jeudi 12 juin 2014 à 21:20

Pour Liesl : désolé pour ma réponse tardive.
En te lisant, dans les premières lignes, ça m'a également un peu fait penser à un récit d'expérience de mort imminente, mais si tu n'étais pas mort cliniquement à ce moment là ça ne s'applique sûrement pas...
Non, je n'étais pas mort, mais pas loin de la sortie non plus.
Sans doute comateux.
Étais-tu sous anesthésie ? Je ne sais pas si c'est possible mais si ça avait été le cas tu aurais pu reconstituer les choses à l'aide des voix et des sons autour de toi lorsque tu commençais à "planer" et ainsi avoir ces impressions ?
Je ne sais pas: je me souviens avoir été déposé, par la personne qui me tenait dans ses bras, sur un plan surmonté de ce cône, qu'il y avait de la lumière assez forte et puis cette vision de moi et de l'environnement, mais pas le souvenir d'entendre quoi que ce soit, plutôt un film muet et l'impossibilité d'interagir autrement qu'en faisant le spectateur.
Quand ils m'ont emporté dans une chambre, une fois les examens terminés ( si j'en crois ma mère, j'ai eu droit à ce moment là , quand je planais, à une ponction lombaire, une sorte d'exposition à des rayons de chais pas quoi (cobalt : j'ai ce mot associé à cette période dans la tête ,sans savoir de quoi il retourne vraiment) et durant tout ce temps, j'étais endormi (comateux?).
Le problème avec ma mère, c'est qu'elle ne veut pas parler de chose qu'elle ne comprend pas et c'est difficile de remettre certains sujets sur le tapis ( j'ai vu cette attitude, notamment pour mon rêve/éveillé avec la forme de l'ours dans ma chambre : sur mon fil, si tu ne l'as pas lu) ,car elle élude de suite.
Je vois des "mondes" tout comme toi, mais sous un angle unique**. J'appelle ça des tableaux, mais je suis la plupart du temps externe à ces paysages/environnements, je pense qu'ils sont tout simplement vus par mes yeux et que donc je ne me vois pas moi-même à l'intérieur.
(« C'est quoi exactement l'amour pour toi ? - C'est quand la personne que j'aime va bien avec mes paysages ! » Ou comment passer pour une folle )
Et bien, non, il n'y a pas de folie, la dedans, juste de l’imagination et une référence qui t'est personnelle, dans la transformation que tu lui fais prendre.
Ces mondes que l'on s'invente,  sont des refuges, par lesquels on peut passer provisoirement pour déstresser, pour se rassurer, ou bien parce que l'ennui est tellement fort qu'il faut une matière à dévorer pour l'esprit, toujours affamé, toujours en quête d'autre chose.
Ces terres nouvelles, sans cesse à reconquérir, parce que perdues dés que le réel s'invite dans les yeux, sont essentielles à un équilibre interne : c'est du moins ainsi que je vois les choses.

Ne rester en permanence que dans un seul de ces mondes, serait peut être bien ce quelque chose approchant la folie, si tant est que ce terme recouvre vraiment quelque chose de défini ?

Mais se servir de cette capacité de projection est agréable pour « dégrisailler » le quotidien et éloigner les angoisses.

Il faut que j'essaie de rester dans le sujet, car j'ai une propension à m'en écarter facilement... :)

Avatar du membre
Liesl
Fidèle
Messages : 118
Enregistré le : vendredi 4 avril 2014 à 17:29

Re: Rêves dirigés

#47 Message par Liesl » vendredi 13 juin 2014 à 10:20

laurent a écrit :Et bien, non, il n'y a pas de folie, la dedans, juste de l’imagination et une référence qui t'est personnelle, dans la transformation que tu lui fais prendre.
C'est vrai, mais sorti comme ça et sans explications (j'ai dû le faire plus d'une fois) en général les gens me regardent bizarrement. Et je n'ai pas le courage d'expliquer, c'est trop flou et bizarre pour être crédible. Je sais que j'avais essayé quelques fois, parfois à plusieurs reprises pour la même personne qui avait du mal à saisir, et après avoir parlé pendant plusieurs minutes du sujet on m'avait souvent sorti des choses comme "mais quel est le rapport ?" ou bien "J'y comprend plus rien" (ou pire "T'as des hallucinations ??"). Alors je me tais. Après je ne suis pas très douée pour expliquer ce genre de choses non plus, et c'est difficilement explicable de toute façon. Maintenant plus ça va et moins j'ai envie de parler de ce genre de choses avec quelqu'un dans ma vie, ça ne m'apporte pas grand chose et les réactions me poussent souvent à entrer en phase "Mais pourquoi j'ai dit ça" qui me met dans tous mes états pour rien, alors à quoi bon :)
كن ثريا في البية ان لم تستطيع ان تكون نجمة في السماء

Bran Rêve-d'Encre
Forcené
Messages : 585
Enregistré le : lundi 19 mai 2014 à 23:58

Re: Rêves dirigés

#48 Message par Bran Rêve-d'Encre » vendredi 13 juin 2014 à 16:05

Vers 10 ans et demi, environ, j'ai fait une méningite, qui a failli m'emporter définitivement au pays de nulle part : lorsque je suis arrivé à l’hôpital, j'étais tellement affaibli que l' infirmier, ou un médecin, qui me portait dans ses bras, m'emmena directement dans une salle, dans laquelle i l y avait une sorte de gros cône argenté, sous lequel il m'étendit.
Je pense que tu as vécu une Expérience de Mort Imminente,c'est un phénomène surnaturel vécus par un bon nombre de gens au XXème siècle à travers le monde et se caractérisant notamment par les effets que tu as décrit. On n'en connaît pas vraiment les origines et il semble qu'elle survient quand la personne est littéralement entre le vie et la mort. Bien sûr ce n'est qu'une hypothèse mais elle s'en rapproche,c'est à la fois étrange et intéressant,selon les personnes les réactions et les perceptions sont différentes,mais ça les marque de façon profonde. Ce détachement,cet éloignement de la réalité que tu dis avoir ressenti est assez fort et doit avoir encore plus approfondi cette sensation de malaise,de choc que tu ressens encore...Néanmoins on perçois une certaine maturité pour cet age-là.

Cette déconnexion de la réalité dont tu parles par la suite est fascinante,et m'interpelle au plus haut point car je m'y retrouve presque totalement,tout ce que tu expose me rappelle ce que je fais depuis des années lorsque je suis dans le monde;je le prends,je le change,je le remodèle selon mes idées,suivant mes inspirations,tout ce que je vois,ce que je vis,ce qui m'arrive passe dans le filtre de cette imagination,quand rien n'arrive,j'imagine des situations se présentant d'elle-mêmes,les dialogues,le temps qu'il fait et qui passe et je m'y immerge...Mais je ne perds jamais de vue qu'au-delà se trouve le monde réel,sans que cela m'affecte pour autant,je vis une histoire en ce moment-même,et ce que j'ai pu vivre durant des années peut s'étaler sur des siècles d'histoire,en faisant apparaître de nombreuses personnes sur des générations. En dehors je reprends également certaines scènes qu je revis,que je regardes,je les arrête,un peu comme un réalisateur,c'est vraiment fascinant.
Le monde que je parcoure est très réel, très crédible et les personnages semblent vrais aussi, mais je n'ai pas d 'amis parmi eux : je suis surtout spectateur.
Est-ce qu'il te remarque ou tu es comme un spectateur au sens large que personne ne voit?

Pour ma part,je suis souvent un second rôle,le genre de personne qui dans un film aurait une importance mineure,qu'on verrait souvent à l'arrière-plan(en passant j'ai souvent eût l'impression d'être un second rôle dans ma propre vie).
Jean-Philippe,26 ans,aspie soupçonné,voyage entre ce monde et d'autres...

Mon fil de présentation

Bran Rêve-d'Encre
Forcené
Messages : 585
Enregistré le : lundi 19 mai 2014 à 23:58

Re: Rêves dirigés

#49 Message par Bran Rêve-d'Encre » vendredi 13 juin 2014 à 16:23

Et bien, non, il n'y a pas de folie, la dedans, juste de l’imagination et une référence qui t'est personnelle, dans la transformation que tu lui fais prendre.
Je suis tout à fait d'accord là-dessus,c'est une manière de jouer avec l'imagination,de se poser ses propres bases et références,et si on écrit,c'est une très bonnes façon de décomposer les évènements pour mieux les raconter et les décrire.
Ces mondes que l'on s'invente, sont des refuges, par lesquels on peut passer provisoirement pour déstresser, pour se rassurer, ou bien parce que l'ennui est tellement fort qu'il faut une matière à dévorer pour l'esprit, toujours affamé, toujours en quête d'autre chose.
Je plussois,j"ai toujours l'esprit qui tourne,encore et encore,je suis toujours à réfléchir,à faire quelque chose,à lire,à écrire,à travailler sur une chose ou une autre et quand je n'arrive pas à m'occuper,je ne tient pas en place et je me plonge dans un de ces mondes que je me suis créée. Je me suis toujours senti un peu à l'étroit dans ma propre vie,et ces création sont l'occasion de libérer et maîtriser toute ma créativité,donner vie et forme à mon talent...
Ces terres nouvelles, sans cesse à reconquérir, parce que perdues dés que le réel s'invite dans les yeux, sont essentielles à un équilibre interne : c'est du moins ainsi que je vois les choses.
C'est aussi comme cela que je vois les choses,des choses arrivent,prennent vie,mais elles filent comme des oiseaux ou des anguilles,c'est pourquoi tout ce qu'il me passe par la tête,que je consigne comme les moines et les érudits de l'Age Médiéval tout ce qui me vient à l'esprit comme des légendes,des faits et les histoires des peuples,c'est un savoir précieux.
Ne rester en permanence que dans un seul de ces mondes, serait peut être bien ce quelque chose approchant la folie, si tant est que ce terme recouvre vraiment quelque chose de défini ?
Cela ne pourrait-il pas dans ce cas se rapprocher d'une dépendance à un MMORPG?Je sais qu'il y en a qui sont vraiment à fond dedans,avec des problèmes pour en sortir...
Mais se servir de cette capacité de projection est agréable pour « dégrisailler » le quotidien et éloigner les angoisses.
+10000 :D .
Jean-Philippe,26 ans,aspie soupçonné,voyage entre ce monde et d'autres...

Mon fil de présentation

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29396
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Rêves dirigés

#50 Message par Tugdual » mercredi 16 juillet 2014 à 21:04

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Rêves dirigés

#51 Message par G.O.B. » lundi 18 août 2014 à 18:00

F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
Niejcas
Forcené
Messages : 618
Enregistré le : mardi 8 avril 2014 à 18:14
Localisation : Paris 12

Re: Rêves dirigés

#52 Message par Niejcas » lundi 18 août 2014 à 18:13

Oh mon dieux je découvre ce sujet il va falloir que je lise et écrive. Mais ça va être (très) long.
« How small a thought it takes to fill a whole life »

Entretien pré-diagnostic le 15 Mai 2014.
Diagnostic les 8 et 9 Octobre 2014.
Bilan le 4 décembre 2014.
TSA / HQI confirmé.

Avatar du membre
Niejcas
Forcené
Messages : 618
Enregistré le : mardi 8 avril 2014 à 18:14
Localisation : Paris 12

Re: Rêves dirigés

#53 Message par Niejcas » lundi 18 août 2014 à 18:35

laurent a écrit :presque identique à la chute soudaine que je ressentais avant de m'endormir
Question un peu à part : la chute en question : une impression de chavirer d'avant en arrière ou l'inverse ? Un peu comme être dans des montagnes russes (mais sans en avoir peut être jamais fait en vrai).

En ce qui me concerne, m'assoupir me faisait ça plus jeune, et j'avais complètement oublié la chose avant que ça me reprenne depuis peu. Et selon mes souvenirs il y a un raison très simple à ça : l'orientation du lit.

Actuellement je suis tête au sud et pieds au nord. Même si j'ai un oreiller, j'ai l'impression d'avoir les jambes plus haut et la tête en bas, comme incliné en arrière. Pourtant j'ai un oreiller (et même un traversin dessous). Si je fais le test tête nord et pieds au sud, ça inverse la sensation. Mais au moment de m'assoupir ça me donne cette sensation de chavirer.

J'ai finis par changer l'orientation de mon lit car pendant 6 ans, mon lit était est-ouest. C'était désagréable, je passais mon temps à me tourner sur le côté gauche puis le côté droit, je mettais de temps à m'endormir.
Depuis je dors mieux quand même, même si j'ai du mal à me concentrer et m'assoupir, les sensations sont déjà bien mieux.

- - - -

Sur les rêves "lucides" j'ai de quoi écrire qui date d'il y a 3-4 ans. C'est encore frais.
« How small a thought it takes to fill a whole life »

Entretien pré-diagnostic le 15 Mai 2014.
Diagnostic les 8 et 9 Octobre 2014.
Bilan le 4 décembre 2014.
TSA / HQI confirmé.

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Rêves dirigés

#54 Message par G.O.B. » lundi 18 août 2014 à 22:07

(je viens de finir le documentaire, vraiment passionnant, et un peu jaloux de ceux qui possèdent ce don :mryellow: )
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
Idée
Forcené
Messages : 3995
Enregistré le : vendredi 13 juillet 2012 à 19:58

Re: Rêves dirigés

#55 Message par Idée » mardi 19 août 2014 à 3:32

C'est marrant cette histoire de vérification par rapport à un mot qui change lorsqu'on le regarde une seconde fois pour se rendre compte que l'on rêve. Je ne recherche pas ce type de rêve (qui ne m'intéressent pas plus que ça), mais j'ai souvent vécu cette expérience de me rendre compte que je rêve parce qu'un mot, une phrase écrite, une image, un lieu, etc. se modifie... (par ex., j'essaie de relire quelque chose ou de visualiser de nouveau une image, un objet, mais n'y arrive pas, car ça change tout le temps - je ne cherche pas à vérifier si je suis dans un rêve, mais la situation me fait m'en rendre compte).
HP+SA

Bran Rêve-d'Encre
Forcené
Messages : 585
Enregistré le : lundi 19 mai 2014 à 23:58

Re: Rêves dirigés

#56 Message par Bran Rêve-d'Encre » vendredi 22 août 2014 à 15:58

Je n'ai pas eût le temps de regarder le documentaire mais l'histoire des mots qui changent quand on les regarde,ça me parle aussi,je les remarque souvent,de loin je comprends le concept du mot et quand je m'approche je n'arrive pas à les lire,et c'est le déclic :) .
Jean-Philippe,26 ans,aspie soupçonné,voyage entre ce monde et d'autres...

Mon fil de présentation

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Rêves dirigés

#57 Message par G.O.B. » vendredi 22 août 2014 à 16:04

Niejcas a écrit :Sur les rêves "lucides" j'ai de quoi écrire qui date d'il y a 3-4 ans. C'est encore frais.
Raconte, j'ai complètement oublié de te demander mercredi :D
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
Niejcas
Forcené
Messages : 618
Enregistré le : mardi 8 avril 2014 à 18:14
Localisation : Paris 12

Re: Rêves dirigés

#58 Message par Niejcas » vendredi 22 août 2014 à 16:22

C'est sur ma todo list (mais je crois pas que ça soit vraiment rassurant :D ).
Là je dois préparer ma sortie de demain avec le gappesm (qui me fait un peu stresser).
« How small a thought it takes to fill a whole life »

Entretien pré-diagnostic le 15 Mai 2014.
Diagnostic les 8 et 9 Octobre 2014.
Bilan le 4 décembre 2014.
TSA / HQI confirmé.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29396
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Rêves dirigés

#59 Message par Tugdual » samedi 23 août 2014 à 11:37

Voilà qui peut vous intéresser : pour contrôler vos rêves ...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Bran Rêve-d'Encre
Forcené
Messages : 585
Enregistré le : lundi 19 mai 2014 à 23:58

Re: Rêves dirigés

#60 Message par Bran Rêve-d'Encre » dimanche 24 août 2014 à 22:10

C'est assez intéressant de voir ça,même si je crois que je préfères entretenir cette technique par moi-même,c'est tellement plus exaltant;cette nuit-même,j'ai rêvé que je regardait un film qui passait sur une chaîne que je n'avais pas IRL,la chaîne Polar,et je pouvais tout comprendre,je pouvais lire clairement et j'arrivais même à changer le cours du film,qui était déjà étrange;j'avais là un film italien des années 70 nommé Cry Hard,et deux femmes discutaient dans un appartement,une dans la trentaine ou quarantaine aux longs cheveux bruns et l'autre dans la vingtaine avec des cheveux châtains clairs assez courts;ils parlaient d'un homme et en me concentrant assez fort,je pouvais changer l'intonation de la voix,la rendre totalement à côté de la plaque,j'ai même pu placer une voix d'homme chez la jeune femme,c'était marrant :lol: .
Jean-Philippe,26 ans,aspie soupçonné,voyage entre ce monde et d'autres...

Mon fil de présentation

Répondre