[Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1651 Message par Tugdual » samedi 16 janvier 2021 à 10:42

La qualité de vie est-elle vraiment meilleure :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1652 Message par Tugdual » lundi 18 janvier 2021 à 11:44

La NRA quitte l’État de New York en prétextant la faillite :
Extrait :
Cette grande annonce survient alors même que les dirigeants sont accusés de détournement de fonds. En août 2020, la procureure générale de New York, Letitia James, a entamé une procédure judiciaire contre Wayne LaPierre et d’autres membres haut placés. Ils sont accusés d’avoir utilisé des millions de dollars de l’association à des fins personnelles. Selon l’enquête, 63 millions de dollars (52 millions d'euros) ont été dilapidés en trois ans par les têtes pensantes de l’association pour leurs familles et amis ou sous forme de cadeaux aux plus gros fournisseurs.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1653 Message par Tugdual » mardi 9 février 2021 à 10:27

« Je me suis habituée à la solitude » :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21381
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1654 Message par Jean » mardi 9 février 2021 à 12:30

lemonde.fr
« Psychologiquement déstabilisante, la pandémie de Covid-19 a renforcé le complotisme »
Elisabeth Berthou

Un cerveau intuitif, peu porté sur l’analyse, adhère à des croyances infondées qui font le lit des théories du complot. Thierry Ripoll, chercheur en psychologie cognitive, dissèque ce mécanisme dans « Pourquoi croit-on ? ».
d9a492f_787469919-monge-myop-thierry-ripoll-2.jpg
Thierry Ripoll est aussi membre du Laboratoire de psychologie cognitive de l’université d’Aix-Marseille.

Professeur de psychologie cognitive à l’université d’Aix-Marseille, membre du Laboratoire de psychologie cognitive et directeur du Centre de formation des psychologues de l’éducation nationale, Thierry Ripoll est notamment l’auteur de Pourquoi croit-on ?, publié en octobre 2020 (éditions Sciences humaines).
Nos conseils pour identifier les discours complotistes et ne pas tomber dans leurs pièges

Vous distinguez croyance et croyance infondée. Quelle est la différence ?

Le mot « croyance » est polysémique. Dans les phrases « Je crois qu’il va pleuvoir », ou « Je crois en l’immortalité de l’âme », le mot « croire » a un sens différent. Les croyances sont infondées quand elles font l’objet d’une adhésion extrême en dépit de l’absence de données empiriques ou d’arguments théoriques. Le cas de la croyance religieuse est fascinant : elle a structuré toutes les cultures, bien qu’aucune donnée empirique ne permette de la valider. Les croyances infondées sont souvent la cause d’une mauvaise représentation du monde conduisant à se tromper sur le réel. Dès lors, les décisions, les choix, les comportements issus de ces croyances risquent de porter préjudice à la personne et à la société.

Pour autant, une croyance infondée peut apporter un bénéfice. C’est le cas des rituels. En situation de stress, beaucoup d’individus croient que leur rituel leur permet d’être plus efficaces. On le voit dans les stades : certains sportifs se signent, d’autres croisent les doigts, etc. Le rituel n’a aucun effet, mais la croyance en son pouvoir en a un, car elle contribue à modifier positivement l’état cérébral du croyant et à le rendre plus confiant et donc plus performant. C’est un véritable effet placebo.

Quelles composantes favorisent les croyances infondées ?

J’en distingue trois. La première est culturelle et sociologique : il est plus probable d’être croyant dans une société globalement croyante que dans une société globalement sceptique. La deuxième est liée au niveau de croyance de la famille dont on est issu. La troisième est d’ordre psychoaffectif : des traits de personnalité et des pathologies contribuent au développement de croyances. Cette dernière composante est elle-même dépendante de l’environnement : une situation de stress, le sentiment de perdre le contrôle ou celui de ne plus comprendre son univers tendent à générer des croyances infondées. En dernier ressort, le mode de traitement de l’information est déterminant : il s’agit de la dimension cognitive dépendant de celles précédemment citées. Pour n’en donner qu’un exemple, on a démontré qu’une modification de l’état psychique d’un individu peut le conduire à adopter un mode de traitement de l’information l’amenant à développer des croyances infondées.
La manière dont notre cerveau traite les informations qui lui parviennent est déterminante…

Tout humain dispose de deux systèmes de traitement de l’information : intuitif et analytique. Le premier est rapide, requiert peu de ressources cognitives, et s’impose naturellement. Il sous-tend la plupart des biais de raisonnement. Le second, plus récent d’un point de vue évolutif, est sollicité dès lors qu’on tente de comprendre notre univers : il est au fondement de la science et de la philosophie. Il est coûteux, exige un effort cognitif, et est corrélé au niveau de formation que l’on a reçu. Plus les individus utilisent le système intuitif, plus ils sont susceptibles de développer des croyances infondées.

Malheureusement, la puissance des intuitions peut conduire aux pires solutions et conclusions. Cela fut ainsi le cas lorsque, en mars 2020, Donald Trump contesta le taux de mortalité du Covid-19 avancé par l’OMS [l’Organisation mondiale de la santé] sur la base de son « intuition » : un président sollicitant trop son système intuitif représente un réel danger pour la planète.
Comment les biais de raisonnement renforcent-ils les croyances ?

Parmi les nombreux biais, celui appelé « sauter sur la conclusion » consiste à valider une hypothèse sur la base de trop peu de données empiriques. Les tests montrent que les croyants sont davantage victimes de ce biais que les sceptiques. En outre, les individus qui concluent trop hâtivement ont aussi plus de difficultés à abandonner une croyance ainsi établie quand on leur livre des informations contradictoires. Dès lors, ils peuvent persévérer dans une croyance qui va se maintenir malgré des objections évidentes, persévération de surcroît alimentée par des informations accessibles sur les réseaux sociaux.

Un autre biais, celui de « synchronicité », est lié à la recherche d’explications causales dont la fonction première et essentielle pour un cerveau de Sapiens est de comprendre le monde. Quand deux événements indépendants mais perçus comme rares ont lieu simultanément, nous avons tendance à établir une relation causale. En outre, les humains peinent à comprendre le hasard, ils interprètent souvent des phénomènes aléatoires comme ne l’étant pas. Ce biais est à l’origine de nombreuses croyances. « Comme par hasard » est d’ailleurs une antienne du discours complotiste suggérant l’existence d’une causalité cachée ou dissimulée.

Vous avez aussi étudié l’adhésion aux « croyances magiques »…

Elles proviennent de confusions entre ce qui relève des catégories du physique et de celles du mental. Au cours de son développement, un enfant apprend à distinguer les objets inanimés des animés – les êtres vivants, qui sont potentiellement porteurs d’états mentaux et d’intentions. Dans le cadre de la croyance, s’opère une sorte de régression à un stade infantile qui fusionne de manière erronée les catégories physiques et mentales. Cette confusion catégorielle est au cœur de nombreuses croyances. Ainsi, parmi les explications données sur la cause de la pandémie, on a pu entendre que « la Terre se venge de l’homme en lui imposant le Covid ». C’est typiquement une croyance magique. Les confusions catégorielles expliquent notre tendance naturelle à projeter de l’esprit dans ce qui en est dépourvu.

Les croyances relèvent-elles de pathologies ?

La croyance est naturelle, et toutes les croyances font intervenir les mêmes processus, mais parfois, la frontière entre le normal et le pathologique est ténue. Prenons un religieux et un schizophrène qui entendent des voix : dans le premier cas, on trouvera cela normal et dans le second, on invoquera une pathologie. Dans les deux cas, il s’agit d’hallucinations. On a aussi montré que lorsqu’un croyant ou un schizophrène entendent des voix, celles-ci sont produites par une partie du cerveau impliquée dans le langage. Une production interne issue de l’activité cérébrale est ainsi perçue comme externe, révélant une incapacité à distinguer les stimuli qu’elle produit de ceux qu’elle perçoit. En outre, des marqueurs biologiques de dysfonctionnement ont été identifiés, tels que la dopamine : une activité dopaminergique excessive va susciter l’émergence de croyances.

Certains types de personnalité sont-ils plus sensibles aux croyances complotistes ?


Il est certain que la composante paranoïaque joue un rôle : le discours complotiste porte toujours sur une pseudo-réalité négative et dangereuse. Mais pour être activée, elle doit être exacerbée par l’environnement. Le complotisme et le radicalisme religieux qui mènent à des actes graves sont des phénomènes compensatoires. Si le sujet se trouve en difficulté psychologique, ne parvient pas à s’intégrer dans la société ou souffre de sa position sociale, il développera une conception du monde explicative de son mal-être : la souffrance interne prend ainsi un sens. En outre, cela donne aux complotistes la satisfaction de comprendre ce que les autres ne comprennent pas. Ainsi, un complotiste très actif sur les réseaux sociaux prétend que si ce qu’il raconte est jugé aberrant, c’est parce que les autres sont « décérébrés ». N’oublions pas que les complotistes se targuent d’éclairer les gens. Ils obtiennent donc une satisfaction narcissique immense et compensatrice.

Le complotisme jouerait donc un rôle de régulateur dans le psychisme ?

Absolument. Prenons le cas de la pandémie, qui génère du stress et un sentiment de perte de contrôle, accentués par la réduction de la ­liberté. C’est psychologiquement très déstabilisant. Ce phénomène massif a renforcé le complotisme ambiant, car c’est une manière de compenser le trouble induit. Le complotiste est en position d’expliquer ce qui est en train de se passer, la raison de cette pandémie. Et cela permet une sorte d’homéostasie psychique dont nous avons besoin dans une telle période.
Nos conseils pour identifier les discours complotistes et ne pas tomber dans leurs pièges

Vous relevez un fait récent : la science est devenue une cible…


Je suis très inquiet de la défiance, savamment exploitée et distillée par les leaders populistes du moment, vis-à-vis de la science. Au début du XXe siècle, Einstein était un héros mondial. Aujourd’hui, aucun scientifique ne serait identifié ainsi. Sur les réseaux sociaux, la rationalité scientifique est remise en question par beaucoup d’individus car la science est perçue comme faisant partie du « système ». Comme la rhétorique populiste des antisystèmes est d’identifier un pouvoir où la science occupe une place importante, nombre d’entre eux la rejettent, au risque d’introduire un relativisme aussi déstabilisant que dangereux.

Peut-on réduire les croyances infondées telles que le complotisme ?

C’est très difficile car elles génèrent des contenus qui ont des fonctions psychologiques bien identifiées ; ce sont de formidables béquilles. S’y opposer frontalement conduit à les renforcer ! Si je m’attaque à la croyance, je malmène le dispositif que l’individu a mis en place pour survivre psychologiquement, et cela peut ­conduire à le radicaliser davantage. Même une conception aussi délirante que le platisme [la conviction que la Terre est plate] ne peut être efficacement déstabilisée quand elle est confrontée à l’évidence empirique. La seule possibilité consiste à conduire le croyant à s’interroger sur les processus mis en place pour croire. S’interroger sur la genèse d’une croyance est plus efficace que remettre en cause sa validité.

Elisabeth Berthou
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 6065
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1655 Message par Bubu » mardi 9 février 2021 à 13:24

Je ne voudrais surtout pas sombrer dans le complotisme, mais pour moi ce sont les chinois qui l'ont inventé la Covid-19 dans des labos secrets, pour changer l'ordre mondial en catimini comme dit Casimir.
Si j'ai bien compris, ils ont choisi délibérément de croiser l'ADN de chauves souris alien avec celui des humains....
Les humains ne sont toujours pas pourvus d'ailes malgré les croisements, mais bon. En échange on récolte la Covid-19. C'est pas si mal déjà, comme ça on peut condamner tout le monde sans preuves.
C'est génial : on critique et insulte tout le monde dans un déni absolu, sans avoir à se justifier et n'apporter aucune solution (a part un putsch militaire).. La stratégie de l'extrême droite. C'est ça aussi la République.
C'est un complot pour détruire l'ordre mondial ! Mais attention, ah ça non, je ne suis pas complotiste !

J'avoue, c'est Marine Le Pen grâce à sa bienséance habituelle, qui m'a tendue la perche. (Et Julien Odoul qui est un pur canon franchement sans ironie ! Comme quoi on peut être une égérie de l'Homme ... et quand même être un petit fasciste ! :hotcry: )Et Mac Donald Trump, avec ses cheveux colorés en jaune, comme son effigie sur ses restaurants, pendant ses si courtes périodes où il était à jeun mais sous coke, et où il n'était plus devant les tribunaux en tant qu'accusé.

:innocent:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21381
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1656 Message par Jean » samedi 13 février 2021 à 16:05

8 heures aux urgences à Brest : management et marketing

Témoignage personnel d'un passage aux urgences du CHRU de Brest. Une bonne organisation, du personnel surchargé, mais une information déficiente.

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... -marketing
cavale blanche.jpg
cavale bansky.jpg
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1657 Message par Tugdual » samedi 13 février 2021 à 17:24

Que ce soit aux urgences ou ailleurs, il faut toujours avoir de quoi lire pour passer le temps...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21381
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1658 Message par Jean » samedi 13 février 2021 à 17:28

Bien sûr, mais je pensais que mon portable le permettrait.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1659 Message par Tugdual » mardi 23 février 2021 à 10:00

L'industrie du tabac parie un milliard :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21381
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1660 Message par Jean » mardi 23 février 2021 à 23:17

Livre noir des discriminations en MSA 1/2

Retour 20 ans en arrière. Les discriminations liées au sexe ou aux activités syndicales ont-elles vraiment changé ? Un état des lieux à la MSA, sécurité sociale agricole. Un milieu dit protégé.

https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... -en-msa-12
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21381
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1661 Message par Jean » mercredi 24 février 2021 à 0:43

Livre noir des discriminations en MSA 2/2
Revue des discriminations en Mutualité Sociale Agricole dans les années 80/90 : après les femmes et les délégués du personnel, CDD, Temps partiel, Ethnies, Secret professionnel, Handicap, divers
https://blogs.mediapart.fr/jean-vincot/ ... -en-msa-22
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1662 Message par Tugdual » mardi 2 mars 2021 à 21:19

De quoi ne pas être gêné par les voisins :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1663 Message par Tugdual » vendredi 5 mars 2021 à 9:18

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 30640
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1664 Message par Tugdual » vendredi 12 mars 2021 à 14:34

J'adore ce genre d'article :
Spoiler : 

Si j'ai bien tout compris, c'est mort...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 29252
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Articles divers à partager sur autre chose que l'autisme !

#1665 Message par freeshost » vendredi 12 mars 2021 à 14:49

L'humour me va si bien. :mrgreen:

Le bistrot et le restaurant avec des potes (du poker, par exemple) aussi, mais sont rendus impossibles avec la pandémie. :o

Après, étant donné la fatigabilité qui épuise les cuillères, il s'agit de doser le tout, de trouver la bonne dose, en sachant que l'entretien des relations puise dans le budget des cuillères. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Répondre