[Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1816 Message par Tugdual » lundi 4 mai 2020 à 9:12

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1817 Message par Tugdual » mardi 5 mai 2020 à 8:54

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1818 Message par Tugdual » lundi 11 mai 2020 à 8:46

Biden :
Extrait :
Les États-Unis s’apprêtent à organiser une élection dans laquelle le candidat démocrate, Biden, est atteint de déclin mental et cède déjà la place à son épouse dans certaines interviews. Face à lui, il y a, bien sûr, le président Trump dont le narcissisme et les incohérences sont patentes. Contrairement à ce qui s’est passé pour Reagan ou Wilson, le déclin mental de Biden n’a pas eu lieu après la prise de fonction mais existe avant même l’élection.

Il existe de très nombreuses vidéos qui montrent que Biden ne sait pas très bien où il est : il déclare être candidat au Sénat, semblant oublier qu’il souhaite être élu président, il confond sa femme et sa sœur, il ne sait plus réciter la déclaration d’indépendance que tous les Américains apprennent par cœur. Les questions qui se posent donc renvoient à la stratégie des Démocrates qui, pour ce qui concerne l’appareil du parti, connaissent l’état clinique de Biden mais persistent dans le soutien à un candidat qui s’apparente plus à Bouteflika qu’à Kennedy ou Obama sur le plan de l’acuité intellectuelle.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1819 Message par Tugdual » lundi 11 mai 2020 à 8:47

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1820 Message par Tugdual » samedi 16 mai 2020 à 9:51

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1821 Message par Tugdual » lundi 18 mai 2020 à 9:00

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1822 Message par Tugdual » mardi 19 mai 2020 à 9:29

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Aliocha1
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 13 mai 2020 à 12:38

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1823 Message par Aliocha1 » mercredi 1 juillet 2020 à 11:20

Est-ce que des personnes s'intéressent à ce courant quelque peu en vogue dans le milieu libertaire ?

C'est une synthèse intéressante entre une critique anticapitaliste et une forme de démocratie directe. On pourrait le rapprocher du communisme libertaire. Je commence seulement à découvrir mais ça a l'air plutôt solide et bien ancré dans le contexte de notre époque.
En questionnement.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1824 Message par freeshost » mercredi 1 juillet 2020 à 21:58

La Russie vote l’extension de l’ère Poutine jusqu’en 2036.
Antoine Lambroschini
1 juillet 2020

La Russie a adopté la vaste révision constitutionnelle autorisant Vladimir Poutine à se maintenir au Kremlin jusqu’en 2036, un référendum dénoncé par l’opposition qui y voit une manœuvre pour perpétuer sa mainmise sur le pays.

Les Russes ont validé à 74,1 % ce bloc d’amendements qui, outre la question des mandats du président en exercice, introduisent aussi ses principes conservateurs dans la Constitution, selon des résultats portant sur près de 30 % des bureaux de vote répartis sur l’immense territoire russe et diffusés mercredi par la Commission électorale centrale.

La participation tournait, quant à elle, autour de 65 %.

Le doute n’a jamais pesé quant à l’issue du scrutin : la réforme a été approuvée par le législateur en début d’année et le nouveau texte de la Constitution est déjà en vente dans les librairies.

Vladimir Poutine avait, pour sa part, demandé mardi aux Russes de garantir « la stabilité, la sécurité et la prospérité » de la Russie, qu’il se targue d’avoir sortie du chaos post-soviétique.

Le scrutin, prévu à l’origine pour avril, a été repoussé à cause de la pandémie de COVID-19. Pour éviter une trop forte affluence dans les bureaux de vote, il s’est déroulé sur une semaine et les électeurs devaient se munir de masques de protection et de gants.

Amendement le plus controversé : celui accordant à Vladimir Poutine l’option de deux mandats supplémentaires à l’issue de l’actuel en 2024. Une nécessité selon lui, car la classe politique ne doit pas se perdre dans « une quête de successeurs potentiels ».

Dieu, mariage, retraite

Ce changement lui permettrait de rester au Kremlin jusqu’en 2036, l’année de ses 84 ans. D’autres amendements renforcent certaines prérogatives présidentielles.

La révision introduit aussi dans la Constitution des principes conservateurs chers au président — foi en Dieu, mariage réservé aux hétérosexuels, enseignement patriotique -, ainsi que des garanties sociales, comme l’indexation des retraites.

Ioulia Zabolotova, une retraitée de 83 ans, était enthousiaste dans un bureau de vote moscovite mercredi : « Il faut soutenir Poutine, jamais je n’ai vécu aussi bien qu’avec lui. Il a relevé le pays du chaos ! ».

Les détracteurs de M. Poutine, notamment l’opposant Alexeï Navalny, jugent quant à eux que le référendum n’a d’autre but que de lui garantir « une présidence à vie » et que les autres mesures ont visé à faire aller les Russes aux urnes.

Sergueï Lepnoukhov, un juriste moscovite de 47 ans, ne décolérait pas. « Il ne faut pas toucher à la Constitution, elle doit être inaliénable […] mais [Poutine] veut s’accaparer le pouvoir, alors il s’est trouvé une porte dérobée. C’est honteux et malheureux ».

Un petit groupe de Moscovites a manifesté son mécontentement place Pouchkine, dans le centre de Moscou, et en début de soirée mercredi, sans être dispersé par la police présente en nombre et malgré l’interdiction des rassemblements imposée à cause du nouveau coronavirus, selon des journalistes de l’AFP.

Succès sur-mesure

Le vote est intervenu sur fond de baisse de la popularité de M. Poutine à cause d’une réforme des retraites décriée et de la crise de la COVID-19. De mai 2018 à juin 2020, le taux d’approbation de sa politique mesuré par l’institut indépendant Levada est descendu de 79 % à 60 %.

Selon les critiques du Kremlin, le pouvoir a multiplié les ruses pour s’assurer un succès retentissant et une participation électorale forte au scrutin.

L’aspect le plus insolite aura été l’installation de lieux de vote de fortune en extérieur, dans les cours ou sur des terrains de jeux, sans grand respect du secret du vote ni surveillance adéquate des urnes.

Le but de la manœuvre, d’après l’opposition, n’était pas de protéger l’électorat du nouveau coronavirus mais de se fabriquer un résultat sur-mesure.

L’ONG Golos, spécialisée dans l’observation des élections et honnie des autorités, a en outre dénoncé des pressions hiérarchiques sur les fonctionnaires et les salariés pour qu’ils aillent voter.

La commission électorale russe n’a constaté pour sa part « aucune infraction sérieuse » pendant le scrutin.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
ブノワ
Adepte
Messages : 292
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1825 Message par ブノワ » vendredi 3 juillet 2020 à 18:06

Maintenant que E. Philippe est arrivé laborieusement à se faire ré-élire dans sa ville de droite, on va se taper un nouveau premier ministre, ancien Sarkozyste, en charge de la gestion du déconfinement (= aller bosser bandes de fainéants).
Bonne chance à tous, en attendant de savoir si l'ancienne porte parole passe au handicap, ce serait le pompon.

"Surprise", le nouveau PM était impliqué dans le passage en mode commercial des hopitaux par le passé, le truc que Macron avait prétendu "vouloir remettre en cause".
Bientôt, Donald passera pour un gauchiste en France.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
ブノワ
Adepte
Messages : 292
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1826 Message par ブノワ » lundi 6 juillet 2020 à 15:41

Très bientôt, annonce du futur gouvernement "gaulliste de gauche" (comme si de Gaulle avait été de gauche).

Les journaux président le retour de R. Bachelot, malheureusement pas à la Santé ou au Handicap (de mémoire, elle avait été très bonne à son poste, et la seule que je connaisse à avoir donné la parole à des autistes assistant à des réunions).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Répondre