Un peu de poésie en partage

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1835
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Un peu de poésie en partage

#106 Message par Siobhan » samedi 27 juin 2020 à 16:52

édité supprimé
homme, diagnostic TSA.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Un peu de poésie en partage

#107 Message par lulamae » samedi 27 juin 2020 à 18:36

Siobhan a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 16:52
édité supprimé
Spoiler : 
Déjà ? Je n'ai pas eu le temps de le voir ! :(
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 694
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Un peu de poésie en partage

#108 Message par Curiouser » samedi 27 juin 2020 à 18:49

lulamae a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 18:36
Siobhan a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 16:52
édité supprimé
Spoiler : 
Déjà ? Je n'ai pas eu le temps de le voir ! :(
Moi non plus !
Remboursez ! :mrgreen:

Allez, puisque j'interviens sur le fil, autant en mettre un, tout neuf :

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Triste douleur, au liseré d’argent
Vient recouvrir le miroir
Souillé de l’intérieur
Par les griffes du monde
Quotidien

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
(2 haïkus d'il y a quelques semaines)

Fente d’une nuit
Réfléchit dans l’œil du chat
La calme insomnie


Malaise s’injecte
Tel une guêpe qui danse
Dans le ciel brisé
Non diagnostiquée
Début du parcours diagnostic en mars 2020. Ne reste plus qu'à poursuivre...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Un peu de poésie en partage

#109 Message par lulamae » samedi 27 juin 2020 à 19:48

J'aime beaucoup le premier, il fait réfléchir (comment ça, griffé de l'intérieur ?). Il sonne vrai pour moi. Les haïkus sont des vrais (5-7-5), ils sont justement observés.

J'en mets un ci-dessous, du recueil que j'ai terminé mais non envoyé (je n'y arrive pas) - de manière amusante, il fait partie d'une sous-partie qui s'intitulait "confinement", avant le vrai de cette année.

Le lézard c'est vraiment mon animal totem : j'en vois souvent, il est même arrivé qu'ils surgissent juste sous mes pieds, ou sortent leur tête d'un mur au moment où je passais. Celui-là était tranquillement campé sur ses pattes avant au seuil de la baie vitrée, là où j'habitais avant, en train de zyeuter à l'intérieur de la pièce. :)
animal totem 6.odt
(6.23 Kio) Téléchargé 9 fois
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 694
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Un peu de poésie en partage

#110 Message par Curiouser » samedi 27 juin 2020 à 20:31

Merci de ton retour :)
Spoiler : griffé de l'intérieur : 
je vois cela comme un miroir inversé, si l'on veut, où dans le reflet du miroir se trouve tout le monde contemporain, cette réalité qui griffe, qui accroche, qui fait mal. Je ne sais pas si c'est très clair, je vois littéralement la scène, mais ce n'est parfois pas facile à retranscrire par les mots.
J'aime beaucoup aussi ton poème. Une syntaxe, des mots clairs, en apparence simples, mais porteurs d'une profondeur qui touche à l'essentiel.
Non diagnostiquée
Début du parcours diagnostic en mars 2020. Ne reste plus qu'à poursuivre...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Un peu de poésie en partage

#111 Message par lulamae » samedi 27 juin 2020 à 20:50

Curiouser a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 20:31
Merci de ton retour :)
Spoiler : griffé de l'intérieur : 
je vois cela comme un miroir inversé, si l'on veut, où dans le reflet du miroir se trouve tout le monde contemporain, cette réalité qui griffe, qui accroche, qui fait mal. Je ne sais pas si c'est très clair, je vois littéralement la scène, mais ce n'est parfois pas facile à retranscrire par les mots.
Spoiler : 
Je le comprends différemment, avec ma sensibilité propre : le miroir reflète un extérieur indifférent, peut-être un urbanisme froid, urbain. Mais c'est dans la psyché que les griffes de la nuit se réveillent, et lacèrent la fragile membrane qui protège du monde. Bon, ce n'est pas très gai, personne n'a envie de séjourner longtemps dans ma psyché, je pense.
Pourtant, les poèmes que j'écris sont plutôt innocents, ils sont rarement empreints de violence.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

EnHans
Forcené
Messages : 1810
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Un peu de poésie en partage

#112 Message par EnHans » samedi 27 juin 2020 à 21:04

"lulamae a écrit : ↑27 juin 2020 18:36
Siobhan a écrit : ↑27 juin 2020 16:52
édité supprimé
Spoiler :
Déjà ? Je n'ai pas eu le temps de le voir ! :(
Moi non plus !
Remboursez ! :mrgreen:"

+1 :mryellow:
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 694
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Un peu de poésie en partage

#113 Message par Curiouser » samedi 27 juin 2020 à 21:12

lulamae a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 20:50
Spoiler : 
Je le comprends différemment, avec ma sensibilité propre : le miroir reflète un extérieur indifférent, peut-être un urbanisme froid, urbain. Mais c'est dans la psyché que les griffes de la nuit se réveillent, et lacèrent la fragile membrane qui protège du monde. Bon, ce n'est pas très gai, personne n'a envie de séjourner longtemps dans ma psyché, je pense.
Pourtant, les poèmes que j'écris sont plutôt innocents, ils sont rarement empreints de violence.
Spoiler : 
Ah mais ça rejoint ce que je ressentais lors de l'écriture du texte, le chaos qui s'agrippe et lacère la paroi qui protège du monde. De toute manière, c'est aussi cela qui est beau et intéressant avec la poésie, et même plus largement la littérature, cette déclinaison de ressentis différents, forcément teintés du vécu propre à chacun.
En y repensant, j'ai pas mal de poèmes qui évoquent le côté "griffu" et potentiellement blessant de l'environnement du quotidien, parmi ceux écrits il y a dix ans.

Le mur patiemment
Ne sachant quoi dire
Gardait le silence

Revenus de voyages
Les pieds et les muscles
Cherchaient à dire
Dire comme parler
Les fleuves
Du sommeil insaisissable

Pourtant pourtant
Cela se sent
Le mur se moque

- - - - - - - - - - - - - -
Des griffures sous la pluie m'écorchaient le visage. Route comme un mouchoir sale dans lequel on se mouche, encore une fois. Et puis l'ombre des muqueuses, alliée au pouls battant de cette cité qui venait se coller (ailes des pigeons et des grands musées) contre les yeux

J'arrivais enfin à voir plus clair dans le jeu des saisons.
Non diagnostiquée
Début du parcours diagnostic en mars 2020. Ne reste plus qu'à poursuivre...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Un peu de poésie en partage

#114 Message par lulamae » samedi 27 juin 2020 à 23:18

J'aime beaucoup ces images. C'est épuré et très parlant.

Un poème qui inclut davantage de violence. C'était au tout début où j'allais à Paris pour le diagnostic.
Spoiler : 
Orphée à l'envers

Si le monde s'effondrait
Si la terre s'entrouvrait
Exhalant des miasmes de colère
Si des vagues démesurées
Se ramassant sur elles-mêmes
Monstres lointains à l'horizon
Menaçaient de toute leur hauteur
Si la Ville était en proie au pillage
A l'anarchie, à la déréliction sauvage
Si des gens mouraient
Chez eux ou dans les rues
Si la Terre nous retournait
La torture de ses espèces
L'insuffisance, l'arrogance
Je sais qu'il existe une personne
Que je devrais rechercher
Au hasard des rues, sans adresse
Autour de moi la folie déchaînée
Apocalypse d'hydrocarbures en feu
Devrais-je donc craindre ce baptême ?
Ma peau a reçu les cicatrices d'usage
J'ai déjà approché les dragons
Et jamais je n'ai baissé les yeux !
Il existe décidément une personne
A retrouver, à remonter vers la vie
Une personne dont je n'admettrais pas
La perte ou la disparition
Parce que ma propre perdition
Mes errances inconsolées
La volonté que j'y ai puisé
Sont le revers exact des siennes
Le théâtre du monde en chaos
N'offre pas de meilleure scène
Pour l'essence douce et funèbre
D'un sentiment innommé.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1835
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Un peu de poésie en partage

#115 Message par Siobhan » dimanche 28 juin 2020 à 5:10

lulamae a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 18:36
Siobhan a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 16:52
édité supprimé
Spoiler : 
Déjà ? Je n'ai pas eu le temps de le voir ! :(
Curiouser a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 18:49
lulamae a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 18:36
Siobhan a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 16:52
édité supprimé
Spoiler : 
Déjà ? Je n'ai pas eu le temps de le voir ! :(
Moi non plus !
Remboursez ! :mrgreen:

Allez, puisque j'interviens sur le fil, autant en mettre un, tout neuf :

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Triste douleur, au liseré d’argent
Vient recouvrir le miroir
Souillé de l’intérieur
Par les griffes du monde
Quotidien

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
(2 haïkus d'il y a quelques semaines)

Fente d’une nuit
Réfléchit dans l’œil du chat
La calme insomnie


Malaise s’injecte
Tel une guêpe qui danse
Dans le ciel brisé
EnHans a écrit :
samedi 27 juin 2020 à 21:04
"lulamae a écrit : ↑27 juin 2020 18:36
Siobhan a écrit : ↑27 juin 2020 16:52
édité supprimé
Spoiler :
Déjà ? Je n'ai pas eu le temps de le voir ! :(
Moi non plus !
Remboursez ! :mrgreen:"

+1 :mryellow:
Vous êtes bêtes :mrgreen: :lol: :kiss:
homme, diagnostic TSA.

Diego1111
Régulier
Messages : 54
Enregistré le : mardi 24 décembre 2019 à 12:17

Re: Un peu de poésie en partage

#116 Message par Diego1111 » dimanche 5 juillet 2020 à 14:17

Funambulisme

Il faudrait

Pouvoir trouver refuge en soi toujours
Sans verrouiller la porte à double tour

De ses faiblesses avoir pleine conscience
Sans ne jamais perdre en soi sa confiance

Accueillir à bras ouverts la souffrance
Sans se complaire en la désespérance

En l'amour avoir une inébranlable foi
Sans renoncer à se protéger quelquefois

Heureuses les âmes agiles
Pleines de force et de douceur
Qui marchent droites sur un fil
Et défient du vide leur peur
Je m'interroge sur moi et, dans une moindre mesure, sur huit milliards d'autres êtres humains.

"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes." Emil Cioran

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1835
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Un peu de poésie en partage

#117 Message par Siobhan » vendredi 10 juillet 2020 à 17:52

Cette couleur d'une âme, d'un visage et d'un jour

Il y a dans le visage des gens qu'on a aimé
Un souvenir d'un angle d'attaque
Cette couleur en néfatif de la posture d'âme adoptée
Alors en face d'eux

----------

Gratitude

Il y a peu de mots qui sourient à la vie
Comme une présence
homme, diagnostic TSA.

Diego1111
Régulier
Messages : 54
Enregistré le : mardi 24 décembre 2019 à 12:17

Re: Un peu de poésie en partage

#118 Message par Diego1111 » mardi 28 juillet 2020 à 22:07

Presque rien

Inspirer
Sentir l'air
Expirer
Puis se taire
Je m'interroge sur moi et, dans une moindre mesure, sur huit milliards d'autres êtres humains.

"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes." Emil Cioran

Répondre