Un peu de poésie en partage

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1832
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Un peu de poésie en partage

#61 Message par Siobhan » lundi 6 mai 2019 à 23:19

Même procédé de variation qu'avec "Je suis comme je suis" de Jacques Prévert,
Mais avec "La muse vénale" de Charles Baudelaire cette fois :




O chevalier de mon cœur, parangon des palais.

Auras-tu, quand Janvier lâchera ses Borées,

Durant les noirs ennuis des neigeuses soirées.

Un tison pour chauffer tes deux pieds violets ?



Ranimeras-tu donc tes mains aux cals épais

Aux entêtantes ténèbres qui envahissent la durée ?

Tes écots dépensés et ton plaisir défait.

Récolteras-tu l'or des voûtes azurées?



Il te faut, pour gagner ton pain de chaque soir.

Comme une pieuse recluse, prier seul dans le noir,

Chanter des Te Deum auxquels tu ne crois guère,



Ou, prostitué à jeun, étaler tes sourires

Et ton rire trempé de pleurs qu'on ne voit pas,

Pour faire s'épanouir l'auréole des vulgaires.



edit : changements mineurs
Modifié en dernier par Siobhan le vendredi 10 mai 2019 à 22:16, modifié 5 fois.
homme, diagnostic TSA.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4099
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Un peu de poésie en partage

#62 Message par lulamae » lundi 6 mai 2019 à 23:55

Un composé toute seule, que je voulais mettre en fin de recueil, mais je n'ai plus très envie de publier :

Voler et vivre


Piste de décollage
Elle grimpe sur l’aile
Se glisse dans le cockpit
Un dernier signe de la main
C’est parti pour un tour de piste
Décoller, partir loin
Vivre sans bornes
Toucher aux confins
De la terre vue du ciel
De l’expérience humaine
Je suis un peu Amelia
J’aurais bien pris la voie des airs
D’autres le feront pour moi
Mais les ailes des avions
Sont les lignes du papier
Les ailes des oiseaux
Les symboles gracieux
Qu’ils tracent dans les airs
Sont les mots grattés par la plume
Vivre libre, écrire, c’est pareil
Avoir le verbe haut
Aimer le matériau de la vie
Tel qu’il est en vérité
Suivre les contours bruts
Transformer ce qu’on peut
Être idiote comme un prince
Un Prince a-t-il peur d’aimer ?
« Aimer fait souffrir » disais-tu
Ici je te réponds que non
Cela, je l’ai appris
Cette expérience je la connais
Il existe une loi dans le monde
Qui vaut toutes les lois :
Aimer, même la mauvaise personne
Même sans retour, sans partage
Ne trame pas un tissu de malheur
Cela dépend de l’amour
Il en existe une forme qui circule
Anonyme et muet, délicat,
Tissé d’attentions, d’évidences
L’amour donné transite
Par des relais pirates
C’est un réseau libre
Il a tous les noms, toutes les voix
Amoureuses, amicales
Chuchotant de meilleurs lendemains
Solitaires ou solidaires
Il revient, plus fort encore,
Mais pas des mêmes personnes,
Pas des mêmes personnes.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1832
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Un peu de poésie en partage

#63 Message par Siobhan » mardi 7 mai 2019 à 0:49

Spoiler : 
lulamae a écrit :
lundi 6 mai 2019 à 23:55
Un composé toute seule, que je voulais mettre en fin de recueil, mais je n'ai plus très envie de publier :

Voler et vivre


Piste de décollage
Elle grimpe sur l’aile
Se glisse dans le cockpit
Un dernier signe de la main
C’est parti pour un tour de piste
Décoller, partir loin
Vivre sans bornes
Toucher aux confins
De la terre vue du ciel
De l’expérience humaine
Je suis un peu Amelia
J’aurais bien pris la voie des airs
D’autres le feront pour moi
Mais les ailes des avions
Sont les lignes du papier
Les ailes des oiseaux
Les symboles gracieux
Qu’ils tracent dans les airs
Sont les mots grattés par la plume
Vivre libre, écrire, c’est pareil
Avoir le verbe haut
Aimer le matériau de la vie
Tel qu’il est en vérité
Suivre les contours bruts
Transformer ce qu’on peut
Être idiote comme un prince
Un Prince a-t-il peur d’aimer ?
« Aimer fait souffrir » disais-tu
Ici je te réponds que non
Cela, je l’ai appris
Cette expérience je la connais
Il existe une loi dans le monde
Qui vaut toutes les lois :
Aimer, même la mauvaise personne
Même sans retour, sans partage
Ne trame pas un tissu de malheur
Cela dépend de l’amour
Il en existe une forme qui circule
Anonyme et muet, délicat,
Tissé d’attentions, d’évidences
L’amour donné transite
Par des relais pirates
C’est un réseau libre
Il a tous les noms, toutes les voix
Amoureuses, amicales
Chuchotant de meilleurs lendemains
Solitaires ou solidaires
Il revient, plus fort encore,
Mais pas des mêmes personnes,
Pas des mêmes personnes.
Chouette texte, merci Lulamae


Cela me fait penser à un texte que j'ai mis beaucoup de temps à associer au domaines de l'amour et de l'amitié, mais que je trouve maintenant pile en rapport avec ces deux thèmes (de manière métaphorique) :

"Les règles du Fight Club" (Chuck Palahniuk, Fight Club ) :
La première règle du Fight Club est : On ne parle pas du Fight Club.

La seconde règle du Fight Club est : On NE parle PAS du Fight Club !

Troisième règle du Fight Club : Si quelqu'un hurle "stop !" , s'évanouit, ou tape par terre le combat s'arrête.

Quatrième règle : Seulement deux personnes par combat.

Cinquième règle : Un combat à la fois, les gens.

Sixième règle : Le combat se fait à mains nues. Pas de chemise, pas de chaussure, pas d'armes.

Septième règle : Le combat dure aussi longtemps qu'il le faut.

Et la huitième et ultime règle : Si c'est votre premier soir au Fight Club, vous devrez vous y battre.
homme, diagnostic TSA.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1832
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Un peu de poésie en partage

#64 Message par Siobhan » jeudi 9 mai 2019 à 21:21

(Désolé pour le double post)


Le poème de Paul Éluard que je préfère : "La nuit n’est jamais complète"
Spoiler : 
La nuit n’est jamais complète

Il y a toujours puisque je le dis

Puisque je l’affirme

Au bout du chagrin une fenêtre ouverte

Une fenêtre éclairée

Il y a toujours un rêve qui veille

Désir à combler faim à satisfaire

Un cœur généreux

Une main tendue une main ouverte

Des yeux attentifs

Une vie à se partager.
homme, diagnostic TSA.

Estran
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mercredi 6 mars 2019 à 16:39
Localisation : Dinan (22)

Re: Un peu de poésie en partage

#65 Message par Estran » jeudi 9 mai 2019 à 21:27

Lulamae, ton poème est magnifique !
Présomption de TSA. Pas de diagnostic.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4099
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Un peu de poésie en partage

#66 Message par lulamae » jeudi 9 mai 2019 à 23:27

Estran a écrit :
jeudi 9 mai 2019 à 21:27
Lulamae, ton poème est magnifique !
Merci. C'est un hommage à Amelia Earhart, à l'Idiot de Dostoïevski, et à l'internet libre - tout ça ! :D
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Estran
Occasionnel
Messages : 29
Enregistré le : mercredi 6 mars 2019 à 16:39
Localisation : Dinan (22)

Re: Un peu de poésie en partage

#67 Message par Estran » vendredi 10 mai 2019 à 13:52

Ce qu'il y a de chouette avec la poésie de qualité, c'est qu'on peut y projeter plein de choses, selon ce qu'on est ou la période qu'on traverse, et que ça peut être très différent de ce que l'auteur y a mis :)
Présomption de TSA. Pas de diagnostic.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1832
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Un peu de poésie en partage

#68 Message par Siobhan » jeudi 16 mai 2019 à 11:41

Petite création en anglais, "Growing eyes" :
Spoiler : 
Growing eyes



Ripped wings, and broken heart,
What did happen ?
When did I fall ?

But regrowing wings is not so hard
It's as easy as growing my eyes.


You can't have the earth, and have the sky,
You'll fight bravely,
You'll fall hard.

Don't despise the ones that can't fly,
They probably have trouble at growing their eyes.
homme, diagnostic TSA.

Diego1111
Régulier
Messages : 52
Enregistré le : mardi 24 décembre 2019 à 12:17

Re: Un peu de poésie en partage

#69 Message par Diego1111 » mardi 10 mars 2020 à 20:24

Je me laisse bercer
Sans jamais me lasser
Par le sublime espoir
D'au fond de tes yeux voir
Eclairé d'un sourire
Un arc-en-ciel surgir
Je m'interroge sur moi et, dans une moindre mesure, sur huit milliards d'autres êtres humains.

"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes." Emil Cioran

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5657
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Un peu de poésie en partage

#70 Message par Bubu » jeudi 12 mars 2020 à 21:42

Arielle

Que tu es belle
J'aime la choucroute
Malgré tes croûtes
Et tes oreilles
même décollées, sont très belles

Envie d'anus ?
Mais tu n'es pas Vénus
Un jour nous eussent
Des moments de joie
Mais c'était quand ce n'était pas toi.

(Bon j'avoue, j'ai un peu foiré au niveau alexandrins, mais ça rime. C'est ma dernière création)



Je suis un poète célèbre, sauf que personne ne me connait.
Mon petit doigt bien caché m'a dit l'autre soir une confidence : que je vais bientôt être publié !
Rimbaud et Baudelaire peuvent aller se coucher fissa ! C'est moi que je vous le dis !

Je veux une sucette goût céleri. Vous êtes préviendus ! :evil:

J'ai un peu froid à la tête. Vous n'auriez-pas un entonnoir s'il vous plait ? :innocent:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Enora12
Passionné
Messages : 487
Enregistré le : vendredi 16 mai 2014 à 17:58

Re: Un peu de poésie en partage

#71 Message par Enora12 » mardi 17 mars 2020 à 14:54

Sourire

Sourire à la haine
Oublier les méchancetés
Un pas après l’autre
Réouvrir son cœur
Impossible retour en arrière
Réapprendre à vivre
Entouré de personnes chaleureuses

Peurs

Peurs
Enfin en déroute
Une bonne fois pour toute
Reste la confiance
Sur le chemin qui commence

Liberté

Liberté
Liberté de rêver
De croire à ses pensées
De se piéger pour fuir la réalité
Liberté
Liberté de pleurer
pour mieux évacuer
Les émotions non digérées
Liberté
Liberté de renoncer
Aux attentes démesurées
Vestiges du passé qui nous a enfermé
Liberté
Liberté de retrouver
Un libre arbitre prisonnier
Depuis des années
Liberté
Liberté de pouvoir voler
De nouveau vers la réalité
Sans crainte du passé et sans attentes démesurées
Liberté
Liberté d’apprendre à s’aimer
Sans renoncer à sa personnalité
Et commencer à s’affirmer
Pour voler et découvrir des amitiés
Pas de Tsa

mariée, des enfants

Enora12
Passionné
Messages : 487
Enregistré le : vendredi 16 mai 2014 à 17:58

Re: Un peu de poésie en partage

#72 Message par Enora12 » mercredi 18 mars 2020 à 9:31

Mon cœur se serre et se desserre
A votre pensée
Sans cesse ambivalent
Il ne sait décider
M’avez-vous fait du mal ?
Ou m’avez-vous épargné ?
Tellement de ressemblances
Que ce ne peut exister
Toute cette irrationalité
Qui freine ma liberté
C’est difficile à accepter
Pourquoi ne puis je cesser
De me questionner à votre sujet ?
Pas de Tsa

mariée, des enfants

Enora12
Passionné
Messages : 487
Enregistré le : vendredi 16 mai 2014 à 17:58

Re: Un peu de poésie en partage

#73 Message par Enora12 » samedi 21 mars 2020 à 12:28

La balle

Semblable à la balle, qui rebondit de surface en surface
L’humain panse ses plaies.
Au contact du vide,
A chaque rebond
Une couleur apparait
Nouvelle, différente de la première.
Construction éphémère
De la balle en devenir
Remplie de fêlures, teinte de mille couleurs
Empreintes du passé
Qui ne saurait s’effacer,s’oublier
Riche désormais
Des chocs apprivoisés
La balle rebondit vers une autre vie
Pas de Tsa

mariée, des enfants

Diego1111
Régulier
Messages : 52
Enregistré le : mardi 24 décembre 2019 à 12:17

Re: Un peu de poésie en partage

#74 Message par Diego1111 » mercredi 25 mars 2020 à 22:06

Chaque soir, un vieillard têtu et solitaire
Souffle, entre ses mains, sur une fragile flamme
Pour un peu raviver le foyer de son âme
Juste le temps de murmurer une prière

Soudain, du tréfonds de son esprit ranimé
Jaillit, vif comme une flammèche, un souvenir
Illuminant, dans l'éclat d'un demi-sourire
Les traits, à peine esquissés, d'un visage aimé

Le corps ébranlé par des vagues d'émotions
Mais luttant contre le courant de sa passion
L'homme protège, accrochée à son cœur, sa lueur

Et, avant qu'une ultime larme ne l'éteigne
De l'amour éternel appelle le seul règne
Car il ne connaît plus grand allié du bonheur

Edité les 28, 29 et 31 mars : quelques retouches
Je m'interroge sur moi et, dans une moindre mesure, sur huit milliards d'autres êtres humains.

"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes." Emil Cioran

Diego1111
Régulier
Messages : 52
Enregistré le : mardi 24 décembre 2019 à 12:17

Re: Un peu de poésie en partage

#75 Message par Diego1111 » mardi 31 mars 2020 à 12:28

De la parole ou du silence
Guère n'importe le vainqueur
Tant que tu entends dans ton coeur
Battre encore un peu l'espérance
Modifié en dernier par Diego1111 le samedi 4 avril 2020 à 15:56, modifié 1 fois.
Je m'interroge sur moi et, dans une moindre mesure, sur huit milliards d'autres êtres humains.

"Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes." Emil Cioran

Répondre