Pour discuter de mathématique

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22779
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour discuter de mathématique

#631 Message par Tugdual » lundi 12 août 2019 à 11:00

J'ai un coeur a écrit :
lundi 12 août 2019 à 5:35
Vraiment assimilées ?
J'entends par cela que la notion, et les ressources associées, sont accessibles naturellement et rapidement, sans effort.

Cela passe chez moi par la pratique, donc des exercices. Les premiers peuvent être laborieux, demandant des efforts pour mobiliser les ressources nécessaires à leur résolution (ce qui est normal quand on aborde une notion nouvelle), puis les exercices deviennent de plus en plus faciles à faire au fur et à mesure de l'assimilation. À noter aussi que plusieurs séries d'exercices séparées dans le temps me semblent plus efficaces (pour l'assimilation) que trop d'exercices dans un unique laps de temps.

Il me semble vraiment important de bien maîtriser les notions d'un niveau avant de passer à la suite. Cela facilite les apprentissages à venir, qui s'appuient généralement sur les notions précédemment étudiées.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1590
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour discuter de mathématique

#632 Message par Siobhan » lundi 12 août 2019 à 16:47

Tugdual a écrit :
lundi 12 août 2019 à 11:00
(...)
Il me semble vraiment important de bien maîtriser les notions d'un niveau avant de passer à la suite. Cela facilite les apprentissages à venir, qui s'appuient généralement sur les notions précédemment étudiées.
D'accord avec toi Tugdal.

Un autre élément à considérer je trouve, et si je vais dire une bêtise reprenez-moi, je trouve que tous les apprentissages en profondeur (surtout dans le domaine des mathématiques) sont liés à une certaine douleur interne parfois durable, qui pour moi est un signe que j'ai appris quelque chose d'important. Je considère donc que ce type de douleur "intellectuelle" (La dissonnance cognitiven, mon marteau pour tous les clous :lol: :mrgreen: ) n'est pas à fuir, mais à considérer comme un signal (pas forcément positif d'ailleurs, on peut être en train d'apprendre mal ou d'apprendre une ânerie lorsque ce genre de sensation arrive.)

Est-ce que ce que j'évoque résonne avec les expériences d'apprentissage de certains ?
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

camille-madeleine
Fidèle
Messages : 156
Enregistré le : mardi 2 janvier 2018 à 13:48
Localisation : Herault 34

Re: Pour discuter de mathématique

#633 Message par camille-madeleine » lundi 12 août 2019 à 17:36

Il s'agit effectivement d'une construction qu'il faut monter pas à pas, d'où la nécessité de tourner autour de chaque notion pour bien se l'approprier et monter l'étape suivante. Ensuite il y a aussi des pièces annexes agréables à explorer.

Cela ne correspond pas exactement à ce que j'ai expérimenté, j'aurais plutôt dit qu'il s'agissait d'accéder à la perfection de plus en plus absolue au sens de l'esthétique ainsi que la griserie de faire aussi bien que les "vrais mathématiciens", ce qui pour moi est irréalisable dans le domaine des arts.
Adulte (68 ans) suspectée Aspie, non diagnostiquée

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1590
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Pour discuter de mathématique

#634 Message par Siobhan » lundi 12 août 2019 à 20:11

Merci pour ton retour camille-madeleine.


Une remarque :
camille-madeleine a écrit :
lundi 12 août 2019 à 17:36
(...)
Ensuite il y a aussi des pièces annexes agréables à explorer.
(...)
Des pièces annexes agréables, il y en a, mais il y a aussi des pièces annexes désagréables à explorer à la suite de ce que j'appellerais un apprentissage profond. C'est en rapport avec ça que j'évoque une douleur d'ordre cognitif (et donc une douleur physique, d'une certaine manière).

Ou alors je fais des crises d'épilepsie sans m'en être jamais rendu compte :lol: :mrgreen: :evil:
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

camille-madeleine
Fidèle
Messages : 156
Enregistré le : mardi 2 janvier 2018 à 13:48
Localisation : Herault 34

Re: Pour discuter de mathématique

#635 Message par camille-madeleine » lundi 12 août 2019 à 21:30

Siobhan a écrit :
lundi 12 août 2019 à 20:11
Une remarque :
camille-madeleine a écrit :
lundi 12 août 2019 à 17:36
(...)
Ensuite il y a aussi des pièces annexes agréables à explorer.
(...)
Des pièces annexes agréables, il y en a, mais il y a aussi des pièces annexes désagréables à explorer à la suite de ce que j'appellerais un apprentissage profond. C'est en rapport avec ça que j'évoque une douleur d'ordre cognitif (et donc une douleur physique, d'une certaine manière).

Ou alors je fais des crises d'épilepsie sans m'en être jamais rendu compte :lol: :mrgreen: :evil:
Je ne suis pas sure de bien comprendre, est-ce que tu fais référence à ce que j'appellerais le vertige qui m'a saisi quand j'ai essayé d'imaginer ce que peut être la représentation graphique d'une fonction de l'ensemble des complexes vers l'ensemble des complexes ? ( il m'a fallu au moins six mois avant que je ne me pose la question !!! )
ou encore lorsque j'ai compris qu'il y avait "plein" de distances et qu'alors les boules ne sont pas rondes ?
ou quand j'ai réalisé que la géométrie sur le globe terrestre n'est pas la géométrie euclidienne. ? la encore je n'ai pas le souvenir de l'avoir entendu ni vraiment lu il m'a fallu beaucoup de temps avant que je passe des mots à l'image (ce n'est jamais spontané chez moi et je rappelle que je ne suis pas diagnostiquée)

Bon il y en a eu beaucoup d'autres, certaines où je ne me suis pas aventurée parce que pas assez intelligente.

Bonne soirée

Edit : je ne dirais pas douleur mais une fois la difficulté surmontée (lorsque cela se fait), je peux être déstabilisée parce que mes "certitudes", mes repères, sont chamboulés. Le retour à l'équilibre avec les nouvelles conceptions peut me demander du temps.
Bon, pour être franche, cela fait un temps certain que je n'ai plus étudié de maths ...
Modifié en dernier par camille-madeleine le lundi 12 août 2019 à 22:38, modifié 1 fois.
Adulte (68 ans) suspectée Aspie, non diagnostiquée

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26703
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour discuter de mathématique

#636 Message par freeshost » lundi 12 août 2019 à 22:10

Quand vous apprenez de nouvelles choses, vous ressentez une douleur intellectuelle ? Moi, il m'arrive de ressentir de la difficulté intellectuelle (j'ai simplement perdu le fil). Ou de me dire... "Je ne comprends rien à ça. Il y a sûrement beaucoup de choses que je devrai apprendre au préalable, mais je ne sais pas lesquelles."
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22779
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour discuter de mathématique

#637 Message par Tugdual » lundi 12 août 2019 à 22:18

Siobhan a écrit :
lundi 12 août 2019 à 16:47
Un autre élément à considérer je trouve, et si je vais dire une bêtise reprenez-moi, je trouve que tous les apprentissages en profondeur (surtout dans le domaine des mathématiques) sont liés à une certaine douleur interne parfois durable, qui pour moi est un signe que j'ai appris quelque chose d'important.
Pas de ça chez moi...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
J'ai un coeur
Passionné
Messages : 334
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: Pour discuter de mathématique

#638 Message par J'ai un coeur » lundi 12 août 2019 à 22:34

camille-madeleine a écrit :
lundi 12 août 2019 à 21:30
Siobhan a écrit :
lundi 12 août 2019 à 20:11
Une remarque :
camille-madeleine a écrit :
lundi 12 août 2019 à 17:36
(...)
Ensuite il y a aussi des pièces annexes agréables à explorer.
(...)
Des pièces annexes agréables, il y en a, mais il y a aussi des pièces annexes désagréables à explorer à la suite de ce que j'appellerais un apprentissage profond. C'est en rapport avec ça que j'évoque une douleur d'ordre cognitif (et donc une douleur physique, d'une certaine manière).

Ou alors je fais des crises d'épilepsie sans m'en être jamais rendu compte :lol: :mrgreen: :evil:
Je ne suis pas sure de bien comprendre, est-ce que tu fais référence à ce que j'appellerais le vertige qui m'a saisi quand j'ai essayé d'imaginer ce que peut être la représentation graphique d'une fonction de l'ensemble des complexes vers l'ensemble des complexes ? ( il m'a fallu au moins six mois avant que je ne me pose la question !!! )
ou encore lorsque j'ai compris qu'il y avait "plein" de distances et qu'alors les boules ne sont pas rondes ?
ou quand j'ai réalisé que la géométrie sur le globe terrestre n'est pas la géométrie euclidienne. ? la encore je n'ai pas le souvenir de l'avoir entendu ni vraiment lu il m'a fallu beaucoup de temps avant que je passe des mots à l'image (ce n'est jamais spontané chez moi et je rappelle que je ne suis pas diagnostiquée)

Bon il y en a eu beaucoup d'autres, certaines où je ne me suis pas aventurée parce que pas assez intelligente.

Bonne soirée
À quel point es tu passionné des mathématiques s'il te plaît. Moi par exemple j'ai commencé à me mettre au mathématiques, je pense que je peux faire 2h par jours mais aujourd'hui je n'ai pas ressenti le besoin d'ouvrir mon livre.
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

camille-madeleine
Fidèle
Messages : 156
Enregistré le : mardi 2 janvier 2018 à 13:48
Localisation : Herault 34

Re: Pour discuter de mathématique

#639 Message par camille-madeleine » lundi 12 août 2019 à 22:50

J'ai un coeur a écrit :
lundi 12 août 2019 à 22:34
À quel point es tu passionné des mathématiques s'il te plaît. Moi par exemple j'ai commencé à me mettre au mathématiques, je pense que je peux faire 2h par jours mais aujourd'hui je n'ai pas ressenti le besoin d'ouvrir mon livre.
Bon j'ai édité mon précédent message pendant que tu postais, en fait j'ai fait des études de maths quand j'étais jeune, j'ai compris bien après que mes difficultés de visualisation m'empêchaient de vraiment comprendre. J'avoue que je ne fais plus de mathématiques depuis plusieurs années et lorsqu'on ne s'entraine pas on oublie extrêmement vite. Les maths n'étaient pas une vraie passion, j'ai suivi les études parce que, n'ayant étudié ni latin, ni grec, ni allemand, étant nulle en physique ou biologie, restaient que les maths. Il y a deux ou trois sujets qui m'ont passionnée quand je m'y suis remise vers 40 ans et que j'ai fait un peu de recherche mais j'ai vite atteint mes limites de compréhension ... :hotcry: même si cela s'apparentait à un intérêt restreint. Et j'ai tout abandonné.

Maintenant j'étudie un tout autre domaine ...
Spoiler : 
la théologie
où les langues me manquent toujours.
Adulte (68 ans) suspectée Aspie, non diagnostiquée

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26703
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour discuter de mathématique

#640 Message par freeshost » lundi 12 août 2019 à 22:51

Si tu veux, tu peux apprendre des langues. :P
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
J'ai un coeur
Passionné
Messages : 334
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: Pour discuter de mathématique

#641 Message par J'ai un coeur » lundi 12 août 2019 à 22:58

freeshost a écrit :
lundi 12 août 2019 à 22:51
Si tu veux, tu peux apprendre des langues. :P
Vous pensez qu'on peut apprendre une langue avec des livres ? Ou bien il faut absolument partir sur place et la pratiquer ?
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26703
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour discuter de mathématique

#642 Message par freeshost » lundi 12 août 2019 à 23:04

Diversifie autant que tu peux tes manières d'apprendre. Autrement dit, tout ce que tu fais en ta langue maternelle, essaie de le faire en les langues que tu veux apprendre.

Pour ma part, lire des livres, des articles de journaux, des livres de grammaire, m'aider de dictionnaires, écouter des chansons et les chanter au début sans forcément comprendre, trouver des personnes qui parlent ces langues, voyager dans des pays où ces langues sont parlées (bon, c'est plus cher en monnaie et en organisation, ainsi qu'en cuillères), regarder des vidéos dans ces langues, faire mes recherches Qwant dans ces langues (et pas seulement en français).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

camille-madeleine
Fidèle
Messages : 156
Enregistré le : mardi 2 janvier 2018 à 13:48
Localisation : Herault 34

Re: Pour discuter de mathématique

#643 Message par camille-madeleine » lundi 12 août 2019 à 23:07

freeshost a écrit :
lundi 12 août 2019 à 22:51
Si tu veux, tu peux apprendre des langues. :P
je vais essayer en septembre mais saurais-je m'y tenir suffisamment ? (ce sera une langue morte). J'aimerais aussi retrouver le niveau d'anglais qui fut le mien, ah ! le plaisir des exercices de grammaire !
Adulte (68 ans) suspectée Aspie, non diagnostiquée

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26703
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour discuter de mathématique

#644 Message par freeshost » lundi 12 août 2019 à 23:10

Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
J'ai un coeur
Passionné
Messages : 334
Enregistré le : mardi 4 décembre 2018 à 2:15

Re: Pour discuter de mathématique

#645 Message par J'ai un coeur » lundi 12 août 2019 à 23:39

freeshost a écrit :
lundi 12 août 2019 à 23:04
Diversifie autant que tu peux tes manières d'apprendre. Autrement dit, tout ce que tu fais en ta langue maternelle, essaie de le faire en les langues que tu veux apprendre.

Pour ma part, lire des livres, des articles de journaux, des livres de grammaire, m'aider de dictionnaires, écouter des chansons et les chanter au début sans forcément comprendre, trouver des personnes qui parlent ces langues, voyager dans des pays où ces langues sont parlées (bon, c'est plus cher en monnaie et en organisation, ainsi qu'en cuillères), regarder des vidéos dans ces langues, faire mes recherches Qwant dans ces langues (et pas seulement en français).
Pourquoi en cuillères ?
J'ai consulté deux psychologues. Les deux m'ont dit que j'étais autiste. Je suis en attente d'un rendez-vous avec le CRA pour un diagnostic officiel.

Répondre