[Index] Biologie : Pour parler de biologie

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4956
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Pour parler de biologie

#16 Message par Manichéenne » mardi 3 février 2015 à 13:16

freeshost a écrit :Comment se fait-il que l'hémophilie ne se déclare pas chez la femme mais que celle-ci puisse la transmettre ?
C'est un gène récessif sur le chromosome X. Une femme ne peut donc être atteinte que si ses deux parents étaient porteurs du gène, et donc si son père était hémophile lui même. Autrement, une femme sera porteuse sans déclarer la maladie puisqu'elle a une autre chromosome avec un gène exprimé. Les hommes n'ayant qu'un chromosomes X, le gène est toujours exprimé s'il est présent.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: Pour parler de biologie

#17 Message par laboulette » mardi 3 février 2015 à 13:24

C'est pourquoi, c'est très rare chez la femme. C'était peut-être plus fréquent quand les gens se mariaient entre cousins.

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Pour parler de biologie

#18 Message par Laura Ingalls » mardi 3 février 2015 à 13:34

freeshost a écrit : - Pourquoi les ongles poussent-ils ? Mis à part à leur coloration, je ne vois pas trop à quoi ils servent. Peut-on arrêter leur excroissance ? :mrgreen:
Wombat a écrit :- Pourquoi les ongles poussent-ils ? Mis à part à leur coloration, je ne vois pas trop à quoi ils servent. Peut-on arrêter leur excroissance ?
Drôle de question qui n'est mine de rien pas si facile à répondre... Les ongles sont fait de kératine comme les cheveux, et comme eux ils poussent tout le temps, il n'y pas de solution pour arrêter leur croissance à ce que je sais, et l'idée reçus qu'un peut accéléré ou ralentir leur croissance est nullement fondée. il est vrais qu'ils ne sont plus de grande utilité pour nous aujourd'hui, ils avait autrefois un usage assez utile et polyvalent. Alors que les griffes servent à déchiré, ce défendre, grimpée... les ongles servent pour la toilettage, gratter, creuser, etc des petit usage comme ça... plus indirectement et plus naturellement, elle aurais pu probablement être un étirage post-primate lorsque ils étais griffes.
ils servent à se gratter! Et à satisfaire minou qui réclame des gratouilles derrière les oreilles, ou ailleurs! lol Ils servent aussi à décoller des étiquettes, ouvrir des emballages en plastique, gratter une guitare, très très important ça! Ils facilitent le démêlage de fils pleins de nœuds, le perçage de boutons.....Ils servent à plein de choses en fait!
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#19 Message par Cryptobiose » mardi 3 février 2015 à 13:50

Salut !

j'adore la biologie :D

Bon, je voudrais profiter de ce topic nouvellement créé pour vous faire un petit topo sur les tardigrades ! Je m'incruste :mryellow:

Image
Introducting.. My friend the Tardigrada ! :love:
Futura Sciences a écrit : De tardus (lent) et gradi (marcher). En anglais water bear (ours d'eau). Groupe d'animaux de petite taille, de 50 micromètres à 1,2 mm, portant quatre paires de pattes courtes. On en connaît 600 espèces, terrestres (dans le sol) ou aquatiques (eau douce et océan) et sous tous les climats.

Plusieurs caractères, dont la présence d'une cuticule, les rapprochent des arthropodes. Dans la classification actuelle, ce sont des panarthropodes, aux côtés de onycophores (péripates, vers cuticulés à pattes) et des euarthropodes (arthropodes proprement dits, comprenant notamment les insectes et les crustacés).

Les tardigrades se singularisent par des capacités de résistance exceptionnelles lorsqu'ils entrent en vie ralentie, ou anhydrobiose, ou cryptobiose. Ils sont alors capables de résister à :
- une température voisine du zéro absolu et une température maximale de 151°C,
- des durées très importantes de congélation (des tardigrades récoltés dans des carottes glaciaires et qui s'y trouvaient depuis 2000 ans sont revenus à la vie),
- le vide,
- une pression de 600 mégapascals (soit la pression qui règnerait au fond d'un hypothétique océan de 60 000 mètres de profondeur),
- une dose de rayons X de 570 000 rads (alors que 500 rads constituent la dose létale pour l'Homme).
D'après des zoologistes russes, des tardigrades ont résisté à une sortie dans l'espace.
Source
Voici la place des tardigrades dans l'arbre phylogénétique du vivant (pas loin des mollusques et des arthropodes, mais les tardigrades forment un embranchement à part entière : classe ! 8) )
Image

3 classes de tardigrades, les Eutardigrada, les Heterotardigrada et les Mesotardigrada (mais paraît que ceux là ont disparu :( )
Image

Les tardigrades sont capables de choses exceptionnelles :
Image

Illustrées ici :
Image

Pour ceux qui veulent aller plus loin en compagnie de nos amis les tardigrades, un pdf (!) en français sur le sujet :D

Tardigrada rules !
Fichiers joints
Tardigrades.pdf
(2.53 Mio) Téléchargé 35 fois
TSA Image TDA

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28843
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de biologie

#20 Message par freeshost » mardi 3 février 2015 à 13:57

Atom a écrit :Image
Sur cette image, c'est un vrai tardigrade ? Avec cette roue blanche à dix dents ?

C'est quoi, ce truc vert ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#21 Message par Cryptobiose » mardi 3 février 2015 à 14:12

Pas trouvé les sources pour cette image, je ne sais pas si c'est une image microscopique retouchée ou une illustration, je ne m'y connais pas du tout dans ce domaine. Le truc vert est une plante vue au microscope (ou représentée)

Voici une image sourcée :mryellow:

Image
A tardigrade (or water bear). Photo by Dr Ralph Schill. Supplied by Dave Roberts

pour la bouche (orifice buccal), voici une vidéo de la série Cosmos : l'épisode 2 parlait des tardigrades (c'est une animation)


edit : après, il y a plus de 1000 espèces je crois, là ce n'est qu'une parmi d'autres :)
TSA Image TDA

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28843
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de biologie

#22 Message par freeshost » mardi 3 février 2015 à 14:30

Incroyable qu'ils aient une bouche aussi régulière en "roue de dix dents". :o

En plus, ils semblent très résistants à presque tout !

Ils se trouvent dans nos lits ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
Laura Ingalls
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : jeudi 31 janvier 2013 à 23:47

Re: Pour parler de biologie

#23 Message par Laura Ingalls » mardi 3 février 2015 à 14:34

Betta splendens a écrit : Quelles plantes sont comestibles sous nos latitudes ?

il y en a un sacrè paquet: pissenlit,violette, ortie, gland (oui, avec une certaine préparation),racine d'orchidée (et oui mais a évité en raison de leur statue), carotte sauvage, myrtille , framboise, sauge, primevert.....bref la liste est énorme
Les primevères et les racines d'orchidées ça se mange? Je ne savais pas! *L'orchidée c'est une plante tropicale, ça ne pousse pas sous nos latitudes :?: (dehors dans la flore locale, je veux dire)! à moins qu'on ne soit pas sous les même latitudes?*

Sinon, c'est clair qu'il y en a un paquet! Fraise, mûre, groseille, cassis, on peut citer une longue liste de plantes potagères et aromatiques. La rose: pétales + cynorrhodon, le truc rouge qui contient le gratte-cul, qui fait suite à la fleur. Bien-sûr faut enlever le gratte-cul, qui lui ne se mange pas.
Sinon, sauvage, dans la nature, y en a un sacré paquet aussi, à part ce que t'as déjà cité! Fraise des bois, mûres, châtaignes, noisettes, ail des ours, plantin, serpolet (thym sauvage), camomille, les bourgeons de sapin (on en fait des bonbons! Quand j'étais petite, on enlevait les aiguilles et on mangeait le bout central qui reste!), et j'en oublie!
Quelques fleurs aussi: capucines, soucis, bourrache, pâquerettes sauf erreur...y en a encore plein d'autres!
Sinon, c'est pas des plantes, mais y a pas mal de champignons! Faut être très prudents toutefois pour ne pas faire de confusions avec des espèces toxiques. Si on a le moindre doute, faut pas les manger!
Manichéenne a écrit :
freeshost a écrit :Comment se fait-il que l'hémophilie ne se déclare pas chez la femme mais que celle-ci puisse la transmettre ?
C'est un gène récessif sur le chromosome X. Une femme ne peut donc être atteinte que si ses deux parents étaient porteurs du gène, et donc si son père était hémophile lui même. Autrement, une femme sera porteuse sans déclarer la maladie puisqu'elle a une autre chromosome avec un gène exprimé. Les hommes n'ayant qu'un chromosomes X, le gène est toujours exprimé s'il est présent.
Ah oui, c'est comme le daltonisme! J'allais dire oui les femmes peuvent être hémophiles, j'en ai déjà connu!
"L'autisme n'est pas contagieux et je trouve que c'est bien dommage d'ailleurs!" J. Schovanec

Diagnostiquée asperger

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#24 Message par Cryptobiose » mardi 3 février 2015 à 14:52

freeshost a écrit :Incroyable qu'ils aient une bouche aussi régulière en "roue de dix dents". :o

En plus, ils semblent très résistants à presque tout !

Ils se trouvent dans nos lits ?
Les tardigrades sont partout :twisted: !

Mais plutôt à proximité des mousses (bryophytes) plutôt que dans ton lit (ce ne sont pas des acariens :o (qui sont des arthropodes, eux)

J'ai un pdf en anglais sur les habitats des tardigrades :
Résume a écrit : Summary
Tardigrades live on both terrestrial and aquatic
bryophytes, with the lowest numbers in the tropics.
Epiphytic mosses seem to be especially suitable for
them. Altitude is influential on species and numbers in
some cases, but in others researchers were unable to
find any differences. There are indications that the
greatest numbers on higher mountains occur at mid
elevations. Latitude, scale, and moisture availability
most likely play a role.
Numbers of species in most studies are modest. In
forests, studies reported herein range 7-42 species. In
one study, the number of species was greater in the pine
forest, but the number of individuals differed little from
that of clearcut areas. Macrobiotus hufelandi seems to
be the most common species just about everywhere.
The most common genera are Echiniscus, Macrobiotus,
Diphascon, and Hypsibius, and the genera recently
segregated from them. Tardigrades comprised only
1.2% of the invertebrates in an expansive New Zealand
study and Hingley found only two taxa in peatlands.
Dry habitats may pose food limitations; constantly wet
ones may be unfavorable to their longevity.
Although mosses get wet and dry on top first, it
appears that tardigrades have little ability to migrate
and do not even seem to be arranged in vertical
assemblages. But, they have eyespots, indicating that
light may play some role in their locations.
Fichiers joints
Tardigrade_Habitats.pdf
(863.15 Kio) Téléchargé 31 fois
TSA Image TDA

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28843
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de biologie

#25 Message par freeshost » mardi 3 février 2015 à 14:55

Parce que télécharger n'est pas un crime. :)
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#26 Message par Cryptobiose » mardi 3 février 2015 à 15:03

:mryellow:
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 25 février 2016 à 14:44, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28843
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de biologie

#27 Message par freeshost » mardi 3 février 2015 à 15:04

Il a compris que l'essentiel est invisible pour les yeux. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

Diagnostiqué autiste en l'été 2014 :)

Avatar du membre
laboulette
Forcené
Messages : 1192
Enregistré le : mardi 2 juillet 2013 à 16:45

Re: Pour parler de biologie

#28 Message par laboulette » mardi 3 février 2015 à 15:21

Le tardigrade, ça me fais penser dans une moindre mesure aux archaébactéries.
Ce sont des organismes extrêmophiles puisqu'ils peuvent vivre dans des conditions extrêmes (eau très chaude des volcans, eaux très salées) qui d'ordinaire sont peu compatible avec la vie telle qu'on est habitué à la trouver.
Ce pourrait être une des forme de vie très ancienne.

Avatar du membre
KoaKao
Forcené
Messages : 2686
Enregistré le : jeudi 28 août 2014 à 22:53
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#29 Message par KoaKao » mardi 3 février 2015 à 15:29

Ah c'est vraiment pas beau ! mais bon ^^'
loup autiste

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#30 Message par Cryptobiose » mardi 3 février 2015 à 15:39

laboulette a écrit :Le tardigrade, ça me fais penser dans une moindre mesure aux archaébactéries.
Ce sont des organismes extrêmophiles puisqu'ils peuvent vivre dans des conditions extrêmes (eau très chaude des volcans, eaux très salées) qui d'ordinaire sont peu compatible avec la vie telle qu'on est habitué à la trouver.
Ce pourrait être une des forme de vie très ancienne.
J'ai lu en effet à plusieurs reprises que les tardigrades sont parmi les espèces qui se rapprochent le plus des archées et des bactéries (procaryotes) parmi les eucaryotes (en terme de survie en conditions extrêmes justement).

Image
TSA Image TDA

Répondre