[Index] Biologie : Pour parler de biologie

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: Pour parler de biologie

#46 Message par jutana » mercredi 4 février 2015 à 14:29

titre :La génétique des populations

http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/ ... uille.html
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#47 Message par Cryptobiose » mercredi 4 février 2015 à 14:57

Herlock Martin a écrit :Dès que je vois un water bear je me gratte, c'est fou...pourtant j'en ai eu en fond d'écran pendant longtemps au boulot :D peut être viennent ils de l'espace...d'après Watson et Crick la vie via l'ADN, vient de l'espace, les tardigrades pouvaient être du voyage...
Il y a un certain nombre de théories qui imaginent que les éléments nécessaires à la vie pourraient provenir de l'espace, notamment par l'eau de comètes (ce que les premiers prélèvements sur Rosetta ne semblent pas confirmer pour l'instant il me semble, mais bon, ce n'est qu'une comète parmi d'autres, ne perdons pas espoir :mryellow: )

Je ne sais pas si les tardigrades viennent de l'espace, et si dans ce cas s'ils viendraient forcément du même package que les éléments de base nécessaires à l'apparition et au développement de la vie sur Terre, cela me semble faire beaucoup quand même :D

Mais je ne pense pas que les tardigrades viennent de l'espace :mryellow:

Autant cela me semble tout à fait possible pour les élèments de base de la vie sur Terre, autant les tardigrades, je n'y crois pas trop. Mais c'est un avis personnel :wink:

Cool le fond d'écran tardigrade :D
TSA Image TDA

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1461
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: Pour parler de biologie

#48 Message par Athéna » mercredi 4 février 2015 à 15:06

Atom a écrit :Si, du coup.

De la toute toute toute petite biologie :mryellow:
si mais je parle en termes universitaires, en termes de matières. J'aime beaucoup la microbio et j'ai eus quelques cours mais je n'avais jamais entendu parler des tardigrades !

En fait, il y a des sous-domaines et la biologie des mammifères est souvent qualifiée de biologie tout court par les étudiants alors qu'on va dire microbio pour la microbio (je sais pas si je suis claire...)

moi mon truc c'est la phyto et la microbio, du coup, j'adore les algues bleues, les cyanobactéries car elles se situent entre les deux (j'ai une prédilection pour les inclassables)
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10959
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Pour parler de biologie

#49 Message par Lilette » mercredi 4 février 2015 à 15:19

Spoiler :  : 
Cool, je ne suis pas la seule à ponctuer toutes mes phrases par un smiley, merci Atom :mrgreen:
TSA.

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: Pour parler de biologie

#50 Message par jutana » mercredi 4 février 2015 à 16:56

titre : la contrainte (en biologie)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Contrainte_%28Biologie%29
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
KoaKao
Forcené
Messages : 2686
Enregistré le : jeudi 28 août 2014 à 22:53
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#51 Message par KoaKao » mercredi 4 février 2015 à 18:01

Si ont me pause des question sur la Chimie je serais ravis d'y répondre. Ici sur le poste de bio ? Ou faut-il créer un autre poste ?
Car si comme freeshost la dit dans le premier poste ont parle ici de bio, chimie, médecine... Autant renommer le poste en "Pour parler de biologie, chimie, medecine etc"
loup autiste

Avatar du membre
Liya
Forcené
Messages : 1254
Enregistré le : vendredi 25 juillet 2014 à 14:16
Localisation : vers Lyon
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#52 Message par Liya » mercredi 4 février 2015 à 18:47

jutana a écrit :Bonjour

Quelqu'un se serait-il interessé au paludisme, favisme et (si) conséquenses sur les génes, et aurait des sources ou documentation svp?

Merci d'avance
bonjour jutana! A vrai dire je ne comprends pas bien le sens de ta question, peux-tu préciser?
Car ce sont favisme et paludisme n'ont a priori pas grand chose à voir, et "conséquence sur les gènes" qu'entends-tu par là?

J'essaierai de te répondre, je ne suis pas spécialiste de ces deux troubles, mais je dois pouvoir répondre à des questions simples :)
"Neuro-atypique en attente de définition"
Dyspraxique - QI très hétérogène - Diag SA en libéral (à approfondir / confirmer)
Ma présentation ici

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: Pour parler de biologie

#53 Message par jutana » mercredi 4 février 2015 à 19:38

je voyage juste et ce voyage m'amène vers différentes contrées, lesquelles je trouve soit se ressemblent, soit se rejoignent :

paludisme -> m'a entrainé vers la drépanocytose (qui m'a d'ailleurs fait penser à l'hémophilie par certains côtés)

http://www.larecherche.fr/actualite/vie ... 2011-78569

... puis paludisme -> épilepsie

http://www.jnlf.fr/data/ModuleProgramme ... e/6262.asp

... je voyage c'est tout.
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Liya
Forcené
Messages : 1254
Enregistré le : vendredi 25 juillet 2014 à 14:16
Localisation : vers Lyon
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#54 Message par Liya » mercredi 4 février 2015 à 20:05

:bravo: je comprends mieux.

Dans ce cas tu es surement plutôt à la recherche de détails, je ne saurais pas trop t'aider.

Je suis plus calée dans les neurosciences, bien que le domaine soit tellement large qu'il est impossible de se tenir au courant de tout. :crazy:
"Neuro-atypique en attente de définition"
Dyspraxique - QI très hétérogène - Diag SA en libéral (à approfondir / confirmer)
Ma présentation ici

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: Pour parler de biologie

#55 Message par jutana » mercredi 4 février 2015 à 21:39

jutana a écrit :je voyage juste et ce voyage m'amène vers différentes contrées, lesquelles je trouve soit se ressemblent, soit se rejoignent :

paludisme -> m'a entrainé vers la drépanocytose (qui m'a d'ailleurs fait penser à l'hémophilie par certains côtés)

http://www.larecherche.fr/actualite/vie ... 2011-78569

... puis paludisme -> épilepsie

http://www.jnlf.fr/data/ModuleProgramme ... e/6262.asp

... je voyage c'est tout.
Je cherche à savoir, ou voir si liens possibles entre tout ça .... si une personne touchée par paludisme (ou drépanocytose, ou quelque chose comme ça) ne pourrait pas laisser des "traces" (ou empreintes, ou bizarerie, ou biais ... ) cérébales, sanguines etc sur sa descendance
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Avatar du membre
Herlock Martin
Forcené
Messages : 746
Enregistré le : lundi 11 août 2014 à 23:05

Re: Pour parler de biologie

#56 Message par Herlock Martin » jeudi 5 février 2015 à 0:07

Atom, que peut on dire des papattes des tardigrades...sont ils les seuls à en avoir tant...je veux dire ramenés à une taille de mammifères ils seraient curieux avec leurs six pattes...et ça n'a rien à voir avec les pattes graciles des insectes et autres arthropodes...je dois pas être très clair mais si tu vous un peu où je veux en venir, qu'en penses tu?
Après concernant la vie qui viendrait de l'espace, pour moi beaucoup de choses doivent provenir de cet immense océan qu'est l'univers, sans doute plus que l'on peut imaginer...après tout, la Terre n'est qu'un îlot dans cet espace mouvant, il doit y avoir foule de composés voire d'organismes qui ont pu échouer sur notre rocher :mrgreen:
Et puis vu de la Lune on fait partie de l'espace d'une certaine manière... :mrgreen:
Je dois choquer les scientifiques, c'est mon côté poète à la grecque :lol:
Prédiag TSA en 14...
Scores élevés sur WAIS en 14 et 16
Prédiag TSA bis en 16
TSA diagnostiqué en 17
3 ADOS, 1 ADI, 1 SQC, 1 M-CHAT, 2 WAIS, pour un atypique même dans l'autisme :mryellow:

Avatar du membre
jutana
Forcené
Messages : 3579
Enregistré le : lundi 24 mars 2014 à 12:43

Re: Pour parler de biologie

#57 Message par jutana » jeudi 5 février 2015 à 2:29

Je continue mon voyage...


La Méfloquinine, le Clopidogrel (en autre) medicament donné dans des cas de paludisme ... dans le passé c'était essentiellement par la quinine

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9floquine

Le CYP2c19 enzyme hépathique "métabolise" ( "annule", "absorbe" ) le Clopidogrel, les inhibiteurs de la pompe à proton (ipp), antipaludiques...

http://translate.google.fr/translate?hl ... rev=search.

Le Cloridogrel peut entrainer hémorragie et cas d'hémophilie ( http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9mophilie )

http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/eco ... 245911.htm

"Les moustiques anophèles utilisent une molécule appelée l'anophèline, qui a comme cible la trombine, une enzyme primordiale dans le processus de coagulation du sang...."

http://www.grid-france.fr/actualite/943 ... -paludisme
(◕^^◕)Non-Diagnostiquée2016 début de ma démarche auprès de pro/structures spécialisées TSA en vue d'éliminer ou pas cette auto suspicion de TSA-et être informée et/ou orientée vers des solutions, soutiens pour évoluer/avancer-orientation en secteur privé(◕^^◕)

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#58 Message par Cryptobiose » jeudi 5 février 2015 à 6:01

Herlock Martin a écrit :Atom, que peut on dire des papattes des tardigrades...sont ils les seuls à en avoir tant...je veux dire ramenés à une taille de mammifères ils seraient curieux avec leurs six pattes...et ça n'a rien à voir avec les pattes graciles des insectes et autres arthropodes...je dois pas être très clair mais si tu vous un peu où je veux en venir, qu'en penses tu?
Après concernant la vie qui viendrait de l'espace, pour moi beaucoup de choses doivent provenir de cet immense océan qu'est l'univers, sans doute plus que l'on peut imaginer...après tout, la Terre n'est qu'un îlot dans cet espace mouvant, il doit y avoir foule de composés voire d'organismes qui ont pu échouer sur notre rocher :mrgreen:
Et puis vu de la Lune on fait partie de l'espace d'une certaine manière... :mrgreen:
Je dois choquer les scientifiques, c'est mon côté poète à la grecque :lol:
Bon, désolée d'avance pour la logorrhée, je me suis complètement enflammée sur les tardigrades et l'espace :crazy:

Herlock, voici ce que j'en pense !

(Je précise que je n'ai aucune formation en biologie, c'est du home made, alors si je raconte n'importe quoi, ne me tapez pas ! Mais dites le moi par contre ^^)

Tout d'abord, voyons comment se place le tardigrade dans l'arbre du vivant.

D'un point de vue phylogénétique, le clade des tardigrades ne semble pas poser tellement de problèmes.

Ils partagent des caractéristiques communes avec les arthropodes et les onychophores avec qui ils forment le groupe des panarthropodes :
Spoiler :  : 
Les panarthropodes (Panarthropoda) sont des métazoaires ecdysozoaires segmentés à squelette externe plus ou moins rigide, regroupant les euarthropodes et les proarthropodes (appelés aussi pararthropodes).
Les panarthropodes se caractérisent par :
la présence de pattes
la présence de griffes
un système nerveux ventral avec ganglions cérébroïdes fusionnés
un corps segmenté
un nombre d'appendices pairs.
des appendices péribucaux modifiés pour la prise de nourriture.
un cœur dorsal avec ostioles latéraux.
la cavité générale est un hémocœle.

Source
Qui lui même s'inclue dans le clade des Ecdysozoaires
Spoiler :  : 
Les Ecdysozoaires (Ecdysozoa) sont un clade d'animaux représentant une des deux divisions des protostomiens dont le développement s'effectue par une ou plusieurs mues (exuviation) cuticulaires. 

Source
Qui lui même s'inscrit dans le clade des Protostomes
Spoiler :  : 
Les Protostomiens ou Protostomes (Protostomia) sont un des deux rameaux des bilatériens.
La caractérisation est basée sur des critères embryologiques. Le nom, qui signifie en grec bouche en premier, décrit leur particularité principale :
Lors de l'embryogénèse, après la phase de gastrulation, le blastopore deviendra la bouche, l'anus nécessitant le percement d'un pore secondairement à la mise en place des tissus.

Source
Qui s'incrit dans celui des Bilatériens
Spoiler :  : 
Les bilatériens (Bilateria) sont une des deux grandes subdivisions morphologiques et phylogénétiques deseumétazoaires (en opposition aux radiés).

Les bilatériens sont caractérisés par une symétrie bilatérale (cette symétrie définit des axes antéro-postérieur, dorso-ventral et médio-latéral) à l'origine de leur nom, la présence de trois feuillets cellulaires fondamentaux (ils sont triploblastiques) ectoderme, mésoderme et endoderme (au lieu de deux pour les autres métazoaires diploblastiques), un tube digestif à deux orifices (la bouche et l'anus) et des organes différenciés. Le système nerveux n'est plus constitué d'un plexus nerveux, mais les neurones sont regroupés au sein de structures diverses : ganglions, chaîne nerveuse ou cerveau.

Source
Eux-mêmes incluent dans les Eumétazoaires
Spoiler :  : 
Les métazoaires supérieurs ou eumétazoaires (Eumetazoa) sont des organismes vivants pluricellulaires hétérotrophes. Ils possèdent un ensemble de caractéristiques qui permet de les séparer des autres métazoaires. Ce clade comprend tous les principaux groupes d'animaux à part les éponges et les placozoaires.

(je passe les caractéristiques principales car on va y passer des plombes sinon ^^ )

Source
Eux-mêmes incluent dans les Métazoaires
Spoiler :  : 
Métazoaire (nom de taxon : Metazoa, du grec meta 'après' et zōon 'animal', par opposition aux protozoaires) est un nom de clade désignant les animaux. Les organismes ainsi qualifiés sont des eucaryotes multicellulaires mobiles ethétérotrophes.
Le concept de métazoaire est apparu par opposition aux protozoaires, qui sont généralement unicellulaires, à une époque où ces derniers étaient parfois inclus dans le règne animal. La compréhension actuelle de la phylogénie a conduit à limiter la notion d'animal (nom de taxon : Animalia) aux seuls métazoaires.
Apparus il y a environ 800 millions d'années, les Métazoaires regroupent plus d'un million d'espèces décrites mondialement réparties dans tous les milieux, y compris les plus extrêmes.

Source
Enfin incluent dans les Eucaryotes (j'ai sauté quelques étapes mais bon en finirait pas :D )
Spoiler :  : 
Le domaine des Eukaryota ou Eucaryotes (du grec eu, bien et karuon, noyau) regroupe tous les organismes unicellulaires ou pluricellulaires qui se caractérisent par la présence d'un noyau et de mitochondries dans leurs cellules, et s'oppose aux domaines des Eubacteria et des Archaea.

Source
Tout ça pour dire que le tardigrade ne débarque pas de nulle part ! Il a sa place dans l'arbre du vivant malgré ses caractéristiques impressionnantes, on lui trouve des caractéristiques communes avec d'autres espèces et il semble s'inscrire plutôt bien dans l'arbre phylogénétique.

On pense tardigrade = E.T car les tardigrades sont déroutants, mais bien d'autres espèces le sont.

C'est certes impressionnant pour un organisme multicellulaire d'avoir de telles propriétés, mais chez les procaryotes c'est déjà plus courant (bactéries et archées powah !).

Le tardigrade est un badass, mais je ne pense pas qu'il faille nécessairement venir de l'espace pour l'être.

Les pattes ? Ils ont 8 pattes (et pas 6 :wink: ). Comme les araignées. Le nombre de pattes chez les panarthropodes, c'est très variable :innocent:

La comparaison avec les mammifères ne fait pas vraiment sens, ils sont trop éloignés dans l'arbre du vivant...
Une poule à taille humaine serait beaucoup plus proche taxinomiquement parlant (et pourtant tout aussi bizarre :D).

Et voici 2 onychophores, sur le même niveau dans l'arbre que les tardigrades et les arthropodes. Si c'est difficile de voir la proximité à l'oeil nu avec les arthropodes, elle est peut être plus évidente avec les onychophores ? (même si techniquement, je ne suis pas sûre que ça soit pertinent non plus, mais bon :D )

Euperipatoides rowelli 
Image

Je ne connais pas l'espèce
Image

La sur-adaptation est possible et courante dans le vivant : le vivant essaie des choses, au hasard, et garde ce qui marche bien. Les facultés acquises ne s'éliminent pas tant qu'elles ne sont pas nuisibles à l'espèce (et encore, demandez à vos dents de sagesse :mryellow:). Enfin, c'est ce que j'ai compris du darwinisme en tout cas !

C'est sûr qu'on ne sait pas trop pourquoi le tardigrade débarque avec ses facultés exceptionnelles, mais, pourquoi pas, en fait ?

A mon avis, les tardigrades n'ont pas des facultés de dingue car ils viennent de l'espace, mais leurs facultés de dingues leur permettent d'y survivre (à partir de caractéristiques développées par hasard : Darwin).

C'est sûr que le science est loin d'avoir tout compris au tardigrade, et il a beaucoup à nous apprendre je crois. C'est un animal fascinant :bravo:

De plus, le tardigrade a certes des facultés impressionnantes, mais résister quelques siècles en cryptobiose, ce n'est pas non plus la même chose que traverser l'immensité du vide spatial pendant des années-lumières.

Lors de l'expérience Tardis de 2011 à bord du Soyouz, plusieurs espèces de tardigrades ont été exposées 10 jours au vide spatial. Alors OK certaines espèces de tardigrades résistent bien au vide spatial et à la déshydratation qui va avec 8)

Mais dans le compte-rendu de l'expérience (je retrouve pas l'article là, dsl), on peut lire que les rayonnements UV-A et UV-B ont terrassé tous les tardigrades, exceptés 12% d'une seule des espèces, Milnesium tardigradum.

Les quelques tardigrades qui ont réussi à survivre à ces rayonnements en réparant leur ADN sont balèzes, c'est clair :o

Mais parmi ces quelques warriors de l'extrêmes, certains sont morts après, et les survivants ont vu leur système de reproduction atteint, quoiqu'encore fonctionnel.

Donc, en remettant les choses dans leur contexte, je pense qu'avec ces conclusions au bout de seulement 10 jours dans l'espace ... traverser le vide intergalactique à dos de comète, je n'y crois pas trop :naugty:

Les rayons UV auront la peau des tardigrades :(

Cela en revanche démontre à quel point la vie est capable d'inventer des possibilités de survie hallucinantes.

Pour conclure, je dirais que dans les abysses, il y a des poissons dont la femelle intègre et fusionne le mâle pendant la reproduction, d'autres capables de se rendre invisibles par illusion d'optique, il y a les monotrèmes (ornithorynque et échidnée) et les lapins :mryellow: sur la terre ferme, il y a tant de choses incroyables sur cette planète... J'ai l'esprit scientifique et pourtant je vois la poésie aussi dans la beauté du vivant ici :D

Mais rationnellement les faits ne vont pas dans le sens des tardigrades extra-terrestres, à mon avis en tout cas.

En revanche, pour les éléments de base de la vie, cela ne m'étonnerait pas qu'un jour on démontre que tout ça ait été apporté par un caillou de passage :mryellow:

Bon, de toute façon, le génome du tardigrade est en cours de séquençage, donc, si jamais il devait être extra terrestre, je pense qu'on finira pas le savoir !


Après, je ne suis pas du tout biologiste, je fais peut être de gros raccourcis ou des contre sens, je ne sais pas (désolée si c'est le cas) :innocent:

Voilà, c'était mon point de vue sur la question (et non, je n'ai pas du tout passer 3h dessus! :mryellow: )

Tardigrada Love :love:

edit : fautes :mryellow:
Modifié en dernier par Cryptobiose le jeudi 5 février 2015 à 6:39, modifié 1 fois.
TSA Image TDA

Cryptobiose
Forcené
Messages : 3395
Enregistré le : vendredi 1 août 2014 à 21:28

Re: Pour parler de biologie

#59 Message par Cryptobiose » jeudi 5 février 2015 à 6:17

Pour conclure, je dirais que dans les abysses, il y a des poissons dont la femelle intègre et fusionne le mâle pendant la reproduction, d'autres capables de se rendre invisibles par illusion d'optique, il y a les monotrèmes (ornithorynque et échidnée) et les lapins :mryellow: sur la terre ferme, il y a tant de choses incroyables sur cette planète... J'ai l'esprit scientifique et pourtant je vois la poésie aussi dans la beauté du vivant ici :D
En me relisant, je me rends compte qu'il y sans doute plus poétique que ce poisson abyssal mais bon, il est 6h16 hein :lol:
TSA Image TDA

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 4271
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#60 Message par WinstonWolfe » jeudi 5 février 2015 à 6:19

À bientôt sur le fil "Les aspies et les tardigrades" :mryellow: Merci pour les découvertes !

Répondre