Page 35 sur 38

Re: Pour parler de biologie

Posté : jeudi 24 août 2017 à 10:24
par olivierfh
philigram a écrit :Il faut connaitre aussi les groupes des parents, je pense, pour avoir les gênes récessifs.
Oui cf. Wikipédia Groupe sanguin: Génétique des systèmes ABO et Rhésus:
- système ABO des allèles (variantes de gène) A (=A1 ou A2), B et O: le groupe sanguin A est le génotype A/O (A sur l'un et O sur l'autre de la paire de chromosomes) ou A/A , le groupe B est B/O ou B/B
- système Rhésus des allèles D et d: le Rh+ est D/d ou D/D
Donc comme dans une paire de chromosomes l'un vient du père et l'autre de la mère, par exemple si l'un est A/O et l'autre B/O la probabilité d'enfant de groupe AB (génotype A/B) est 25% et la probabilité de groupe O (génotype O/O) est 25%, tandis que si l'un est A/A et l'autre B/B la probabilité de groupe AB est 100%.
Et si les deux parents Rh+ sont D/d la probabilité d'enfant Rh+ est 75%, tandis que si au moins l'un des deux est D/D c'est 100%.

Re: Pour parler de biologie

Posté : jeudi 24 août 2017 à 20:58
par Alone3545
Oui cest ca ! :wink:

À terme je pense que logiquement les AB devrait être plsu abondant et les O se faire plus rare....

Re: Pour parler de biologie

Posté : jeudi 16 novembre 2017 à 9:30
par lepton
L'étude des mutations génétiques dans les populations isolées...

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/u ... mps_118343

Re: Pour parler de biologie

Posté : jeudi 16 novembre 2017 à 9:38
par Tugdual
Très intéressant ...

Re: Pour parler de biologie

Posté : jeudi 16 novembre 2017 à 11:12
par hazufel
Un autre article qui mentionne la réduction calorique comme explication possible de cette mutation Protéine PAI-1 et une émission de Sur les épaules de Darwin qui relatait également les expériences de ralentissement de la dégénérescence par la réduction calorique ménager sa monture

Re: Pour parler de biologie

Posté : lundi 19 février 2018 à 10:30
par Tugdual
Spoiler :  : 
Source : La vie intérieure de la cellule ...

Re: Pour parler de biologie

Posté : mardi 27 mars 2018 à 22:29
par Tugdual
Si vous aimez les tardigrades, vous allez adorer les :

Re: Pour parler de biologie

Posté : vendredi 18 mai 2018 à 19:42
par hazufel
La cause de l’explosion du Cambrien - terrestre ou cosmique ?
Très étonnant article.

nouvelles hypothèses des causes de l’explosion du cambrien

Traduction de l’abstract :

« Nous examinons les preuves saillantes conformes à la thèse de Hoyle-Wickramasinghe (H-W) de Cometary (Cosmic) Biology. Une grande partie de ces preuves physiques et biologiques sont multifactorielles. Une attention particulière est accordée aux études récentes qui datent l'émergence des rétrovirus complexes des lignées de vertébrés à ou juste avant l'explosion cambrienne de 500 Ma. Ces virus sont connus pour être associés de façon plausible à des processus génomiques évolutifs majeurs. Nous croyons que cette coïncidence n'est pas fortuite, mais qu'elle est cohérente avec une prédiction clé de la théorie H-W selon laquelle les frontières évolutives majeures d'extinction-diversification coïncident avec des événements de bombardement de comètes-bolide contenant des virus. Un deuxième point focal est l'évolution remarquable de la complexité intelligente (Céphalopodes) qui culmine avec l'émergence de la Pieuvre. Un troisième point focal concerne les preuves fossiles de micro-organismes contenues dans les météorites ainsi que la détection dans la haute atmosphère de particules apparentes porteuses de vie provenant de l'espace. Selon nous, l'ensemble des données multifactorielles et des analyses critiques rassemblées par Fred Hoyle, Chandra Wickramasinghe et leurs nombreux collègues depuis les années 1960 mène à une conclusion très plausible - la vie peut avoir été semée ici sur Terre par des comètes porteuses de vie dès que les conditions sur Terre ont permis son épanouissement (environ ou juste avant 4 millions d’années) ; et des organismes vivants tels que les bactéries résistantes et résistantes à l'espace, les virus, les cellules eucaryotes plus complexes, les ovules fécondés et les semences ont été continuellement livrés à la Terre depuis lors, ce qui en fait un moteur important de l'évolution terrestre qui a entraîné une diversité génétique considérable et qui a conduit à l'émergence de l'humanité. »

Re: Pour parler de biologie

Posté : samedi 19 mai 2018 à 9:51
par hazufel
Excellente émission de la méthode scientifique sur les notions d’inné et d’acquis qui n’auraient plus le même sens au vu des dernières études menées dans le monde animal. Se fondre l’un dans l’autre, s’entremêler devient plus juste.
Avec un enregistrement de Konrad Lorenz qui parle de ses oies au début :love:
inné ou acquis, où est passé l’instinct ?

Avec Gilles Boeuf Biologiste, professeur à l'université Pierre et Marie Curie, conseiller scientifique auprès du président du Muséum d'Histoire naturelle et au cabinet de Ségolène Royal
et Anne-Sophie Darmaillacq, Maître de conférence en Biologie du comportement à l’Université de Caen Chercheuse au sein de l’UMR “Ethologie animale et humaine”, Equipe neuroéthologie cognitive des céphalopodes. Passionnants l’un et l’autre.

Re: Pour parler de biologie

Posté : samedi 19 mai 2018 à 11:47
par lepton
hazufel a écrit :La cause de l’explosion du Cambrien - terrestre ou cosmique ?
Très étonnant article
La panspermie me met un peu mal à l'aise.
Si la vie existe effectivement ailleurs que sur Terre, ce type de recherche pourrait être pertinent et intéressant.
Mais lancer des hypothèses concernant un éventuel brassage génétique alors que pour le moment on ne parvient à détecter que quelques molécules organiques complexes sur les comètes, je trouve ça prématuré...

Et puis je fais un blocage quand je lis le nom de Fred Hoyle dans un article. Autant que ses travaux sur la nucléosynthèse étaient remarquables, mais le reste... :roll:
Bon, c'est un avis personnel.

Mais si on trouve de la vie sur Europe ou Encelade, puisqu'il y a de bonnes chances pour qu'il y en ait, ce serait intéressant d'y réfléchir...

Re: Pour parler de biologie

Posté : samedi 19 mai 2018 à 12:20
par olivierfh
hazufel a écrit :Très étonnant article.
nouvelles hypothèses des causes de l’explosion du cambrien
Unless all the new genes expressed in the squid/octopus lineages arose from simple mutations of existing genes in either the squid or in other organisms sharing the same habitat, there is surely no way by which this large qualitative transition in A-to-I mRNA editing can be explained by conventional neo-Darwinian processes, even if horizontal gene transfer is allowed. One plausible explanation, in our view, is that the new genes are likely new extraterrestrial imports to Earth - most plausibly as an already coherent group of functioning genes within (say) cryopreserved and matrix protected fertilized Octopus eggs.
Très étrange article quand même: des virus extraterrestres qui sont venus apporter quelques nouveautés d'accord, mais avec les œufs de pieuvre dans l'espace ça devient peu crédible. :)

Re: Pour parler de biologie

Posté : samedi 19 mai 2018 à 12:29
par hazufel
Personnellement il me fait davantage penser à de la SF qu’autre chose :mryellow: , mais mes connaissances très petites dans ce domaine précis de la biologie ne peuvent me faire avancer d’arguments pertinents pour le défendre ou au contraire le déplorer.
Je me fierai aux avis éclairés de ceux qui en savent plus que moi sur le sujet comme lepton.

Re: Pour parler de biologie

Posté : samedi 19 mai 2018 à 12:38
par Tugdual
Je ne suis pas non plus fan de cette hypothèse de la panspermie, parce
qu'elle implique une entité extraordinaire (la vie extra-terrestre, en plus
du transport spatial sans encombre d'éléments de cette vie), tout ça
pour seulement expliquer la complexification et l'explosion du vivant ...

Rasoir d'Ockham oblige, ce n'est pas l'hypothèse la plus vraisemblable ...
lepton a écrit :Mais si on trouve de la vie sur Europe ou Encelade, puisqu'il y a de bonnes chances pour qu'il y en ait, ce serait intéressant d'y réfléchir...
Même pas, puisqu'on a tout lieu de penser que la vie est capable
d'apparaître dès que certaines conditions apparaissent, permettant
à des composés chimiques de s'organiser de façon complexe, ceci
si les conditions adéquates persistent suffisamment longtemps ...

Les pieuvres ont carrément droit au titre (!) sur Futura-Sciences : On sent quand même poindre un argument récurrent du dessein
intelligent
, selon lequel la vie est trop complexe pour s'en passer ...

Re: Pour parler de biologie

Posté : samedi 19 mai 2018 à 12:46
par hazufel
Pour les céphalopodes que je connais un peu mieux que ces théories, je préfère les études menées en éthologie. Si elles sont extraordinaires ça n’a pas grand chose à voir avec une complexité inexplicable. C’est fou ce dessein intelligent :shock:

Merci de vos avis éclairés :bravo:

Re: Pour parler de biologie

Posté : mercredi 23 mai 2018 à 9:54
par Tugdual
Je découvre ces bestioles :
vers_geant.jpg
Source : Des vers géants prédateurs envahissent les jardins français ...