[Index] Biologie : Pour parler de biologie

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Betta splendens
Forcené
Messages : 522
Enregistré le : dimanche 19 septembre 2010 à 21:42
Localisation : Dans les nuages

Re: Pour parler de biologie

#541 Message par Betta splendens » vendredi 23 novembre 2018 à 19:27

blague de biologiste sur la mitose: je suis un je suis deux, je suis nombreux.


C'est de là que viens ma blague, je viens à plusieurs (mais à chaque fois je doit l’expliquée, c'est pas drôle en faite :lol: ).

J'ai bien les vidéo que fait ce youtubeur




Modération (Tugdual) : Correction de balise (YouTube).
Neuro-atypique (TSA) diagnostiquée à 21 ans, plusieurs soupçon de TSA dans la familles, un cousin diagnostiqué et 2 cousines en attentes de diagnostique.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3201
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Pour parler de biologie

#542 Message par lepton » vendredi 23 novembre 2018 à 20:14

Betta splendens a écrit :
vendredi 23 novembre 2018 à 19:27
blague de biologiste sur la mitose: je suis un je suis deux, je suis nombreux.
Les virus ne savent pas ce qu'ils ratent ! :lol:

Bon, prochain objectif : parler du phrynosome cornu à la machine à café... :mrgreen:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#543 Message par Tugdual » dimanche 25 novembre 2018 à 10:07

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3201
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Pour parler de biologie

#544 Message par lepton » lundi 26 novembre 2018 à 13:03

Je ne sais pas si ça va dans la rubrique "épigénétique"...
Les neurones du cerveau sont capables de modifier leur ADN !
Diagnostiqué TSA/Asperger.

martine_75
Fidèle
Messages : 119
Enregistré le : vendredi 19 octobre 2018 à 19:33

Re: Pour parler de biologie

#545 Message par martine_75 » lundi 26 novembre 2018 à 13:28

Merci Lepton

En Chine, a suivre demain après publication de l'étude :
https://theconversation.com/la-chine-fa ... spr-107619
Diagnostic "TSA sans déficience intellectuelle ni retard de langage"

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#546 Message par Tugdual » lundi 14 octobre 2019 à 21:58

Ni plante, ni animal, ni champignon, une seule cellule mais de multiples noyaux, des centaines de types sexuels :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de biologie

#547 Message par freeshost » dimanche 20 octobre 2019 à 1:23

Salut, la gang,

Est-ce qu'on apprend les rôles de différentes substances dans notre corps à l'école obligatoire ou au gymnase ?

Insuline, dopamine, glucose, fructose, alcool, etc.

Je n'en ai pas l'impression.

Qu'en est-il à l'heure actuelle (dans vos pays respectifs, dans vos écoles respectives) ?

Serait-il pertinent d'enseigner cela en fin primaire ou en fin d'école obligatoire ?

J'ai l'impression d'avoir appris plein de choses dans des livres, mais pas à l'école.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Curiouser
Forcené
Messages : 614
Enregistré le : mardi 3 septembre 2019 à 9:43
Localisation : Île-de-France

Re: Pour parler de biologie

#548 Message par Curiouser » dimanche 20 octobre 2019 à 16:23

Pour le cycle 4 en France (5e, 4e et 3e), en Sciences de la Vie et de la Terre, voici les programmes et attendus de fin de cycle (fin de 3e) pour

« Le vivant et son évolution »


> Expliquer l’organisation du monde vivant, sa structure et son dynamisme à différentes échelles d’espace et de temps.
> Mettre en relation différents faits et établir des relations de causalité pour expliquer :
  • la nutrition des organismes,
  • la dynamique des populations,
  • la classification du vivant,
  • la biodiversité (diversité des espèces), la diversité génétique des individus, l’évolution des êtres vivants.
Spoiler : Repères de progressivité : 
La nutrition des organismes : on passe progressivement de l’organisation fonctionnelle à l’échelle des organismes à des mécanismes expliqués jusqu’à l’échelle cellulaire ; le rôle des micro-organismes peut être abordé chaque année.
La dynamique des populations : on passe progressivement de l’étude de la diversité des modes de reproduction et des modalités de rencontre des gamètes à la transmission du patrimoine génétique, au maintien des espèces et à la dynamique des populations.
La diversité génétique des individus : on passe progressivement du constat de la diversité des êtres vivants et de leurs interactions aux mécanismes à l’origine de cette diversité.
La classification du vivant et l’évolution des êtres vivants : dans le prolongement du cycle 3 et tout au long du cycle 4, les élèves découvrent de nouvelles espèces et de nouveaux groupes, construisant ainsi tout au long du cycle l’idée que la classification évolutive est une méthode scientifique universelle pour décrire la diversité du vivant. Dès que les élèves ont les bases génétiques et paléontologiques suffisantes, on peut donner tout son sens à la signification évolutive de cette classification.
Spoiler : Connaissances et compétences associées : 

Relier les besoins des cellules animales et le rôle des systèmes de transport dans l’organisme.
» Nutrition et organisation fonctionnelle à l’échelle de l’organisme, des organes, des tissus et des cellules.
» Nutrition et interactions avec des micro-organismes.
Relier les besoins des cellules d’une plante chlorophyllienne, les lieux de production ou de prélèvement de matière et de stockage et les systèmes de transport au sein de la plante.

Relier des éléments de biologie de la reproduction sexuée et asexuée des êtres vivants et l’influence du milieu sur la survie des individus, à la dynamique des populations.
» Reproductions sexuée et asexuée, rencontre des gamètes, milieux et modes de reproduction.
» Gamètes et patrimoine génétique chez les Vertébrés et les plantes à fleurs.

Relier l’étude des relations de parenté entre les êtres vivants, et l’évolution.
» Caractères partagés et classification.
» Les grands groupes d’êtres vivants, dont Homo sapiens, leur parenté et leur évolution.

Expliquer sur quoi reposent la diversité et la stabilité génétique des individus.

Expliquer comment les phénotypes sont déterminés par les génotypes et par l’action de l’environnement.

Relier, comme des processus dynamiques, la diversité génétique et la biodiversité.


» Diversité et dynamique du monde vivant à différents niveaux d’organisation; diversité des relations interspécifiques.
» Diversité génétique au sein d’une population ; héritabilité, stabilité des groupes.
» ADN, mutations, brassage, gène, méiose et fécondation.

Mettre en évidence des faits d’évolution des espèces et donner des arguments en faveur de quelques mécanismes de l’évolution.
» Apparition et disparition d’espèces au cours du temps (dont les premiers organismes vivants sur Terre).
» Maintien des formes aptes à se reproduire, hasard, sélection naturelle.
Spoiler : Exemples de situations, d’activités et d’outils pour l’élève : 
Ce thème se prête notamment :
» à l’histoire des sciences, lorsque l’élève situe dans son contexte historique et technique l’évolution des connaissances sur la reproduction, la génétique ou l’évolution ;
» aux observations à différentes échelles pour la constitution des organismes étudiés et la diversité du vivant (dont les bactéries et les champignons).

On privilégie des observations de terrain pour recueillir des données, les organiser et les traiter à un niveau simple, ainsi que la mise en œuvre de démarches expérimentales.
Cette thématique est l’occasion d’utiliser des outils de détermination et de classification.

Ce thème se prête aussi aux applications biotechnologiques, lorsque l’élève réalise des cultures de cellules ou étudie des protocoles d’obtention d’organismes génétiquement modifiés, de lignées de cellules (sources de cellules mères, croissance, conservation, normes éthiques) ou de clonage.

Utiliser des connaissances pour évaluer et argumenter la possibilité et les formes de vie sur d’autres planètes
« Le corps humain et la santé »

> Expliquer quelques processus biologiques impliqués dans le fonctionnement de l’organisme humain, jusqu’au niveau moléculaire : activités musculaire, nerveuse et cardio-vasculaire, activité cérébrale, alimentation et digestion, relations avec le monde microbien, reproduction et sexualité.
> Relier la connaissance de ces processus biologiques aux enjeux liés aux comportements responsables individuels et collectifs en matière de santé.
Spoiler : Connaissances et compétences associées : 

Expliquer comment le système nerveux et le système cardiovasculaire interviennent lors d’un effort musculaire, en identifiant les capacités et les limites de l’organisme.
» Rythmes cardiaque et respiratoire, et effort physique.
Mettre en évidence le rôle du cerveau dans la réception et l’intégration d’informations multiples.
» Message nerveux, centres nerveux, nerfs, cellules nerveuses.
Relier quelques comportements à leurs effets sur le fonctionnement du système nerveux.
» Activité cérébrale ; hygiène de vie : conditions d’un bon fonctionnement du système nerveux, perturbations par certaines situations ou consommations (seuils, excès, dopage, limites et effets de l’entraînement).

Expliquer le devenir des aliments dans le tube digestif.
» Système digestif, digestion, absorption ; nutriments.
Relier la nature des aliments et leurs apports qualitatifs et quantitatifs pour comprendre l’importance de l’alimentation pour l’organisme (besoins nutritionnels).
» Groupes d’aliments, besoins alimentaires, besoins nutritionnels et diversité des régimes alimentaires...

Relier le monde microbien hébergé par notre organisme et son fonctionnement.
» Ubiquité, diversité et évolution du monde bactérien.
Expliquer les réactions qui permettent à l’organisme de se préserver des micro- organismes pathogènes.
» Réactions immunitaires.
Argumenter l’intérêt des politiques de prévention et de lutte contre la contamination et/ou l’infection.
» Mesures d’hygiène, vaccination, action des antiseptiques et des antibiotiques .

Relier le fonctionnement des appareils reproducteurs à partir de la puberté aux principes de la maîtrise de la reproduction.
» Puberté ; organes reproducteurs, production de cellules reproductrices, contrôles hormonaux.
Expliquer sur quoi reposent les comportements responsables dans le domaine de la sexualité : fertilité, grossesse, respect de l’autre, choix raisonné de la procréation, contraception, prévention des infections sexuellement transmissibles.
Spoiler : Repères de progressivité : 
Activités musculaire, nerveuse et cardiovasculaire ; activité cérébrale
On peut partir des observations des modifications du fonctionnement cardiovasculaire lors de l’effort musculaire pour identifier progressivement les relations qui existent entre les différents systèmes et le fonctionnement des muscles. L’étude du mouvement ou de l’adaptation cardio-respiratoire permet dès le début du cycle de découvrir l’organisation fonctionnelle du système nerveux, y compris au niveau cellulaire. Cependant, les mécanismes nerveux à l’échelle cellulaire et le fonctionnement cérébral ne seront développés qu’à partir de la 4e. Tout au long du cycle, le lien est fait avec l’éducation à la santé.

Alimentation et digestion
Ce thème peut être abordé à tout moment, mais on réserve l’étude des mécanismes moléculaires à la classe de 3e. On veille à ce que l’éducation à la santé accompagne l’étude à différents moments.

Relations avec le monde microbien
À partir des exemples rencontrés dans le programme du cycle 4, on découvre progressivement l’importance du monde microbien hébergé par l’organisme. On aborde également tout au long du cycle les mécanismes concernant les mesures d’hygiène, la vaccination et les antibiotiques, en découvrant quelques manifestations de l’immunité dont l’explication globale est atteinte en classe de 3e.

Reproduction et sexualité
L’explication des mécanismes de la reproduction se construit au cours du cycle 4, du fonctionnement des organes aux phénomènes régulateurs, de l’échelle de l’organisme à l’échelle moléculaire. On veille à ce que les techniques de maîtrise de la procréation s’intègrent en cohérence avec les connaissances acquises.
L’étude des infections sexuellement transmissibles (IST) et de l’importance du monde microbien doit être menée en cohérence avec la programmation concernant le monde microbien.
Au fur et à mesure de l’acquisition des connaissances sur la reproduction, les élèves sont amenés à distinguer reproduction et sexualité et à argumenter les comportements responsables.
Spoiler : Exemples de situations, d’activités et d’outils pour l’élève : 
Ce thème se prête :
» à l’histoire des sciences, lorsque l’élève situe dans son contexte historique et technique, l’évolution des idées sur la vaccination et les antibiotiques ;
» à l’interprétation évolutive d’adaptations concernant le fonctionnement humain ;
» à la prévention de conduites addictives ;
» aux applications biotechnologiques, lorsque l’élève explique, à partir des connaissances acquises, les procédés et étapes de fabrication de vaccins et de techniques de procréation médicalement assistée.
L’élève construit ses compétences par des collaborations avec des partenaires dans le domaine de la santé (médecins, sportifs ; …).
Les exemples et les démarches choisies permettent à l’élève d’envisager les facteurs du bien-être physique, social et mental, et découvrir l’intérêt et les logiques des politiques de santé publique. Cette thématique contribue particulièrement à l‘EMC.
Source Eduscol

Pour le cycle 3, c'est-à-dire le CM1, le CM2 et la sixième (de 9 à 11 ans globalement), voir le programme officiel, à partir de la page 91.

Donc pour répondre à ta question... non, on n'apprend guère les rôles des différentes substances que tu nommes à l'école primaire ou au collège.
freeshost a écrit :J'ai l'impression d'avoir appris plein de choses dans des livres, mais pas à l'école.
Je rejoins ton impression...
Non diagnostiquée
Début du parcours diagnostic en mars 2020. Ne reste plus qu'à poursuivre...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de biologie

#549 Message par freeshost » lundi 21 octobre 2019 à 1:10

D'un côté, je me dis qu'on aurait pu nous enseigner plein de choses utiles (en biologie, en psychologie, en neurosciences, etc.) à l'école obligatoire.

D'un autre côté, je me dirais que le personnel enseignant aurait dû faire / a dû faire face à notre manque de motivation en de telles matières quand nous étions plus jeunes. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 918
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: Pour parler de biologie

#550 Message par cléa » lundi 21 octobre 2019 à 2:32

Bonjour. Ce n'est qu'a partir du collège qu'on apprenait les svt. Mes parents m'avaient auparavant abonnée à un magazine de sciences très vulgarisé mais tout de même utile à ma curiosité.

Je trouve cela dommage, moi aussi je trouve important de cultiver un intérêt pour cette matière. qu'on se destine ou non à un cursus scientifique, il est toujours bon d'en savoir un minimum sur notre fonctionnement par exemple.

Ça serait utile à entretenir sa santé et celle des autres, au moins.

La seule chose dont je me souviens en cours primaires c'est d'avoir étudié sommairement le système digestif et sa façon d'absorber les nutriments.

Agrémenté d'une pyramide alimentaire, que je trouve toujours discutable, mais c'est un autre sujet.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de biologie

#551 Message par freeshost » mardi 22 octobre 2019 à 23:07

cléa a écrit :
lundi 21 octobre 2019 à 2:32
Agrémenté d'une pyramide alimentaire, que je trouve toujours discutable, mais c'est un autre sujet.
On dirait qu'il y a des variations de cette pyramide alimentaire d'un pays à l'autre. :o
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#552 Message par Tugdual » jeudi 24 octobre 2019 à 20:35

Le dernier épisode de Dirty Biology :

Spoiler : ▮▶ : 
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#553 Message par Tugdual » vendredi 22 novembre 2019 à 20:42

La suite :
Spoiler : ▮▶ : 

Voir ensuite ceci...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de biologie

#554 Message par Tugdual » samedi 30 novembre 2019 à 14:51

Classification sur la chaîne "Plantecarnivore" :

Spoiler : ▮▶ (1) : 
Spoiler : ▮▶ (2) : 
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26897
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Biologie : Pour parler de biologie

#555 Message par Tugdual » vendredi 27 mars 2020 à 13:58

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Répondre