Pour parler d'écologie, d'environnement

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Philippe_m
Fidèle
Messages : 134
Enregistré le : samedi 19 septembre 2015 à 14:14

Re: Pour parler d'écologie

#421 Message par Philippe_m » jeudi 5 octobre 2017 à 11:45

Tu vas tomber de haut en apprenant les dernières révélations sur Monsanto !
Autiste Asperger (diagnostic CRA)

bidouille
Forcené
Messages : 3051
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#422 Message par bidouille » jeudi 5 octobre 2017 à 12:02

Ce qu'il y'a de genial avec une certaine ideologie c'est de voir que quant une personne n'est pas du meme avis voir pire apporte des arguments on l'accuse d'etre une vendue aux industriel... C'est pratique pour garder l'esprit fermé.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Philippe_m
Fidèle
Messages : 134
Enregistré le : samedi 19 septembre 2015 à 14:14

Re: Pour parler d'écologie

#423 Message par Philippe_m » jeudi 5 octobre 2017 à 12:26

Bidouille, ici c'est un fil sur l'écologie. Mais rien ne t'empêche de créer un fil sur l'agriculture chimique et toxique
Autiste Asperger (diagnostic CRA)

bidouille
Forcené
Messages : 3051
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#424 Message par bidouille » jeudi 5 octobre 2017 à 14:06

Sinon pour ton idée de poste je n'en vois pas l'interet. ici le theme est l'écologie, pas agriculture bio ou "le naturel c'est bien le chimique interdit" . on s'en fou en fait du moment que le pesticide soit ecologique.

Un pesticide peut etre naturel et etre mauvais pour l'envirronement, exemple: les larves de coccinelles asiatiques. qu'on met en grande quantité dans les champs bio en France et qui ont clairement participé a la baisse des populations de coccinelles autochtones.

Si on est ecolo on l'est jusqu'au bout, l'idée etant d'utiliser le moins d'intran possible, et quant on y est obligé d'opter pour celui qui sera le plus efficace pour un moindre impact sur l'écosysteme.
Le fait de choisir un intran naturel n'est en rien un gage de faible impact sur l'écosysteme. De meme le fait de choisir un intran chimique n'est pas necessairement synonime de fort impact sur l'écosysteme que l'intran soit dit "naturel" ou dit "chimique"

Si ton idée n'est que de parler de naturel, ouvre un post sur le naturel.


https://www.efsa.europa.eu/sites/defaul ... ent_fr.pdf

Bref encore du foin pour rien...
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22812
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#425 Message par Tugdual » vendredi 6 octobre 2017 à 9:48

En ce moment, beaucoup de gesticulations :
bidouille a écrit :Bref encore du foin pour rien...
Pas pour rien, hélas : à force de répétition dans les médias
qui relaient tout et n'importe quoi sans le moindre recul
(quand ce n'est pas avec complaisance), la peur s'insinue
dans l'esprit du public, et avec la peur, le doute vis à vis
de la Science, mal comprise parce que mal enseignée ...

Et on en arrive à ce genre de conséquence :
Seppi a écrit : En revanche, nous devons nous pencher sur la demande suivante du Parlement Européen :

« demande à la Commission de garantir que ce même document d’orientation précise qu’aucune
hiérarchie ne donne la priorité aux données scientifiques générées conformément à des protocoles
d’études convenus au niveau international par rapport aux autres données scientifiques;
»

Avez-vous bien lu ? Lorsqu'on sera confronté à une étude scientifique solidement étayée, réalisée
conformément aux bonnes pratiques de laboratoire, et à un chef-d'œuvre de « science » poubelle
ou de « science » militante, ou encore de « science » militante poubelle, il sera interdit de donner
la priorité à la première sur la base des qualités respectives.

Il s'est trouvé deux eurodéputés pour accepter de mettre ça dans un projet de résolution et 389
eurodéputés pour l'adopter. La politique postmoderne non seulement cautionne la « science »
postmoderne, mais la promeut !
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

bidouille
Forcené
Messages : 3051
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#426 Message par bidouille » vendredi 6 octobre 2017 à 10:37

En effet ca me semble très inquietant :? :shock:
Modifié en dernier par bidouille le vendredi 6 octobre 2017 à 11:57, modifié 1 fois.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Philippe_m
Fidèle
Messages : 134
Enregistré le : samedi 19 septembre 2015 à 14:14

Re: Pour parler d'écologie

#427 Message par Philippe_m » vendredi 6 octobre 2017 à 10:54

Tugdual, je suis désolé, mais tes propos ne sont pas responsables
Le journal Le Monde nous révèle ces jours ci les manipulations de Monsanto pour fausser (à son avantage) tous les rapports scientifiques sur le glyphosate. Tous les liens que tu indiques ne valent rien.
Qu'à titre personnel, tu continues à consommer des céréales traitées, cela te regarde. Mais ne fait pas croire que leur consommation est sans danger.
Autiste Asperger (diagnostic CRA)

bidouille
Forcené
Messages : 3051
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#428 Message par bidouille » vendredi 6 octobre 2017 à 11:11

Manifestement ca ne concerne pas toutes les données scientifiques. le monde met le doigt sur une pratique qui ne concerne pas que Monsanto et qui porte sur une minorité d'étude, et qui est connue depuis longtemps. Bref c'est pas un scoop. ca ne remet pas en cause le concensus scientifique. D'autant que le scientifique en question avait declaré le conflit d'interet.
Les etudes concernée ont été retiré des publications scientifiques. Alors si on vois toujours les liens de Tugdual, c'est que les publication sont toujours valables.
De plus si je ne me trompe pas ces etudes portent plus sur l'eventuelle toxicité pour le consommateur ou l'agriculteur et pas sur l'aspect ecologique du glyphosate non? serions nous hors sujet?
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 682
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#429 Message par piedsboueux » vendredi 6 octobre 2017 à 12:04

AU sujet de l'envers du monde (là où pour vous les gens vivent la tête à l'envers) j’enrichis la page http://cilaos-mon-amour.com/alerte-agriculture.html

pour ajouter ces images...

Image

Image
usage massif des pesticides à proximité des lieux de vie, des enfants...
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Pour parler d'écologie

#430 Message par Pupuce » vendredi 6 octobre 2017 à 12:49

............................
Modifié en dernier par Pupuce le dimanche 12 novembre 2017 à 11:19, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22812
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#431 Message par Tugdual » vendredi 6 octobre 2017 à 12:49

Philippe_m a écrit :Le journal Le Monde nous révèle ces jours ci les manipulations de Monsanto pour fausser (à son avantage) tous les rapports scientifiques sur le glyphosate.
C'est bien un gros problème, qu'un journal comme Le Monde
ne soit pas capable de faire son travail d'information, de recul,
d'analyse des données, de recoupement des sources scientifiques,
et se contente de relayer des discours militants sans filtre aucun.
Où est le travail du journaliste ? Et la plus-value qu'on en attend ?
Philippe_m a écrit :Tous les liens que tu indiques ne valent rien.
Un bel exemple de "bulle informationnelle" ...
piedsboueux a écrit :pour ajouter ces images... [...] usage massif des pesticides à proximité des lieux de vie, des enfants...
C'est gentil, mais ça n'apporte pas grand chose. Il faudrait
aussi éviter de poster plusieurs fois les mêmes images ...

À propos des « Monsanto Papers » : Modifications :
  • 10/10/2017 : Ajout d'un lien.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

bidouille
Forcené
Messages : 3051
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#432 Message par bidouille » vendredi 6 octobre 2017 à 13:14

y'aurai aussi beaucoup a s'interesser a l'impact du bio sur l'envirronement et la santé.
L'agriculture bio ou pas est mauvaise pour l'envirronement. Mais reviendrons nous a la chasse et la cueillette?
Le bio etant moins productif, devra t'on deforester pour pouvoir nourrir toute la population?
L'impact des intran bio sur l'envirronement et la santé c'est pas mal aussi et bien plus pourri que le glyphosate.

L'huile de neem qui etait très utilisé en bio qui a fini par etre interdite vu l'impact sur les butineurs.

Des pesticides utilisés dans l'agriculture biologique comme la pyréthrine, la roténone182... sont toxique et mauvais pour l'environement.

Le probleme est quelle alternative au glyphosate qui serait moins toxique ou moins d'impact sur l'envirronement et aussi efficace. Le bio n'est pas une alternative, les rendement sont trop faibles, et necessite une deforestation (si on souhaite remplacer toute l'agriculture) qui aurait un impact très negatif sur l'envirronement. Leurs pesticide sont tout aussi nocif pour l'envirronement et toxique.

wikipedia:
"Certains produits naturels et minéraux autorisés en agriculture biologique (cuivre, pyrèthres) peuvent être dangereux pour l'homme. La roténone, utilisée autrefois en agriculture biologique mais interdite désormais dans l'Union européenne, est classée par l'Organisation mondiale de la santé dans la catégorie des pesticides modérément dangereux154. En France, les producteurs bio ont obtenu des dérogations afin de maintenir son usage notamment sur les pommes, les poires, les pêches, la vigne et les pommes de terre. "

La il font tout pour interdire le glyphosate??? alors qu'en agriculture conventionelle on utilise plus des pesticide interdit car toxique, qu'on utilise par derogation en bio?

Revenir a l'époque de la chasse et de la cueillette? Pas sure qu'on y survive tous

C'est interessant ton site sur Cilaos mais j'y comprend rien a ce qu'il raconte. ca manque de clarté.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 10 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22812
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#433 Message par Tugdual » vendredi 6 octobre 2017 à 13:45

Pupuce a écrit :Nous aurons sans doute très bientôt les preuves nécessaires pour écarter le glyphosate des pratiques agricoles. Attendons les répercussions du procès qui se prépare(et nous pourrons nous écharper ensuite :mrgreen: )
Mais ça ne nous apprendra rien qu'on ne sait déjà :
le consensus scientifique est ici solide (depuis les
dizaines d'années d'utilisation et d'études du produit)
et de fait relayé par toutes les agences sanitaires :
le glyphosate est l'herbicide avec le minimum d'impact ...

Imaginer que Monsanto ait soudoyé la grande majorité
des scientifiques et les agences sanitaires, pendant ces
dizaines d'années, n'a pas de sens : même l'industrie
du pétrole, autrement plus riche, n'a pu contrecarrer
le consensus scientifique sur le réchauffement climatique ...

Interdire le glyphosate est possible, mais c'est un choix
idéologique, pas sanitaire, vu l'état des connaissances ...
Pupuce a écrit :Je suis partisane de l'impact le moins grand possible sur la nature.
C'est d'autant plus important de pousser la réflexion ...

On est bien parti en France pour interdire le glyphosate,
mais l'agriculture répondant à un besoin vital (nourrir la
population), d'autres produits seront forcément utilisés,
et vu l'excellent profil du glyphosate, il est difficile de
concevoir que l'impact sur la nature va être positif ...

Allons plus loin et imaginons qu'on bascule toute notre
agriculture en Bio : dans une optique (très !) optimiste,
les rendements baissent de 15 à 20%, qu'il va falloir
compenser en augmentant les surfaces agricoles.
La nature va-t-elle y trouver son compte, en terme
de perte de biodiversité ? Sans compter que cette
agriculture biologique utilise des pesticides, quand
bien même naturels (regardez de plus près d'où ils
viennent et comment ils sont fabriqués en quantité),
pas moins impactants que ceux de synthèse ...

Si on veut minimiser notre impact sur la nature,
il faut d'abord minimiser les surfaces agricoles (bio
ou pas, ce sont des pertes énormes de biodiversité),
et donc s'assurer les meilleurs rendements possibles ...

Ensuite, il faut lutter contre l'artificialisation des sols ...

Modifications :
  • 07/10/2017 : Ajout d'un lien.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Pupuce
Forcené
Messages : 5331
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Pour parler d'écologie

#434 Message par Pupuce » vendredi 6 octobre 2017 à 14:01

.............................
Modifié en dernier par Pupuce le dimanche 12 novembre 2017 à 11:16, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3431
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Pour parler d'écologie

#435 Message par hazufel » vendredi 6 octobre 2017 à 14:15

Tugdual a écrit :Allons plus loin et imaginons qu'on bascule toute notre
agriculture en Bio : dans une optique (très !) optimiste,
les rendements baissent de 15 à 20%, qu'il va falloir
compenser en augmentant les surfaces agricoles.
Il faudrait que soit revu complétement la gestion de la production, quand on voit ce qui est jeté, gâché, perdu.
Récemment, j'ai vu le cas d'un producteur bio qui s'est vu refuser une grosse partie de sa production, par une grande enseigne bio , parce que les courgettes n'étaient pas "belles".
Grâce aux réseaux sociaux, ils ont pu vendre toute la production, aux gens du coin, au prix de revente à cette enseigne.
Il serait peut-être intéressant, que des réseaux comme la ruche qui dit oui, les amap ou autres petits regroupements soient davantage connus et mis en valeur. Les producteurs qui y vendent ont en général de petites surfaces, avec haies et bocages.

Il y a de plus en plus d'initiatives collectives pour cultiver en ville, ou dans des petits espaces de villages. Le film Demain a donné l'idée de lancer beaucoup de ces initiatives, et ça commence à essaimer dans pas mal de communes. Pour avancer, je vois davantage l'avenir écologique sous cet œil, plutôt que d'un autre qui accuse.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Répondre