Pour parler d'écologie, d'environnement

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Pupuce
Forcené
Messages : 5328
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Pour parler d'écologie

#436 Message par Pupuce » vendredi 6 octobre 2017 à 14:22

............
Modifié en dernier par Pupuce le dimanche 5 novembre 2017 à 2:48, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 682
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#437 Message par piedsboueux » vendredi 6 octobre 2017 à 19:25

il ya un gros couac dans le film demain: de voir L'homme politique N°1 de la Région y faire un grand sourire et ainsi se mettre "au vert", alors que c'est un fervent destructeur de la nature et promoteur d'une société "tout voiture", qui veut déclasser le Parc National de la Réunion en Parc régional pour construire des hôtels et des routes dans les hauts, qui laisse s'installer un tourisme et une économie dévastateurs...

ça fait tâche, et ça discrédite ce film..
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#438 Message par Tugdual » samedi 7 octobre 2017 à 10:02

Des lectures très instructive sur ce blog : On y trouve de quoi s'informer sur ces fameux
pesticides Bio que sont les pyréthrines : Ou encore sur l'huile de neem désormais interdite :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#439 Message par Tugdual » samedi 7 octobre 2017 à 10:53

Deux extraits des liens précédents ...
Pyréthrines vs pyréthroïdes a écrit :L'emploi des pyréthrines naturelles est très fréquent en agriculture biologique
car leur action de choc est importante. Leur polyvalence permet de lutter
contre de nombreux lépidoptères, diptères, homoptères, hémiptères, thysanoptères,
hyménoptères, coléoptères, et j'en passe. Bref, elles sont actives sur pucerons,
mouches, moustiques, punaises, guêpes, chenilles, asticots, cicadelles et autres.

[...]

On peut noter que leur dégradation est rapide, en particulier par l'action de
la lumière, ce qui leur donne une action peu prolongée dans le temps. C'est
un avantage en termes d'effets secondaires sur l'environnement, mais c'est
un inconvénient sur le plan agricole, en termes de durée d’efficacité.
Pour maintenir la protection active, ou en cas d'attaques répétées ou
prolongées d'insectes nuisibles, l'agriculteur peut être conduit à répéter
les traitements plus d'une fois par semaine.

Pourtant, leur polyvalence pour lutter contre les insectes nuisibles s'accompagne
de la même polyvalence à éliminer les insectes utiles. Les insectes auxiliaires
comme les coccinelles, chrysopes, syrphes, anthocorides ou abeilles sont éliminés
aussi rapidement que les nuisibles.
Autre inconvénient, et pas des moindres, ce groupe de molécules est extrêmement
toxique pour la faune aquatique. Un déversement accidentel, même de quantités
limitées, dans un cours d'eau, peut tuer la totalité des poissons sur plusieurs kilomètres.
De la production des pyréthrines naturelles a écrit : Les pyréthrines sont des insecticides produits à partir de fleurs de pyrèthres
de Dalmatie et de chrysanthèmes. On les retrouve dans des dizaines de
préparation homologuées en agriculture biologique.

Les fleurs en question, bien entendu, doivent être cultivées quelque part.
En l’occurrence, c’est en Tanzanie (60% de la production mondiale), en Papouasie
Nouvelle-Guinée et au Kenya. On apprend dans ce document kenyan qu’il faut
52.000 plants pour obtenir 25kg de poudre. Ici, on découvre que le pyrèthre,
sans surprise, est attaqué par des ravageurs et des champignons.

Et dans cette étude australienne fort détaillée (1), le lecteur perspicace trouve
confirmation de ce que le bon sens lui suggérait peut-être déjà. Pour traiter
ces cultures non-alimentaires, les Tanzaniens et les Néo-Guinéens n’ont aucune
raison d’utiliser des pesticides bio, plus coûteux. Ils emploient l’arsenal conventionnel.

[...]

En 2010, des chercheurs allemands avaient relevé le paradoxe. Le Kenya produit
des fleurs séchées de pyrèthre, mais « 95% de la pyréthrine brute est exportée
vers des pays développés plus soucieux de l’environnement, où elle est vendue à
prix premium, laissant le Kenya importer des pesticides de synthèse meilleur marché » (2).


[...]

Ma surprise fut telle que je décidai de chercher un peu plus. Et je suis tombé
sur un document kenyan, de HighChem Agriculture, une entreprise de conseil et
d’accompagnement des producteurs de pyrèthre, qui vend aussi les semences et
les productions obtenues. Ce document explique les grandes étapes de la culture
(http://www.highchemagriculture.co.ke/en ... arming.php) et on y apprend
que le contrôle des ravageurs se fait sur la base de 3 insecticides de synthèse,
le carbaryl (un carbamate interdit en Europe depuis 2006), le dioxathion
(un organophosphoré interdit en Europe depuis 2002) et, ô surprise,
l’alphacypermethrine, un pyrethroïde de synthèse.
Et tout ça pour produire une pyréthrine naturelle, autorisée en agriculture biologique ?
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Pupuce
Forcené
Messages : 5328
Enregistré le : vendredi 3 janvier 2014 à 3:44

Re: Pour parler d'écologie

#440 Message par Pupuce » samedi 7 octobre 2017 à 12:32

...........
Modifié en dernier par Pupuce le dimanche 5 novembre 2017 à 2:47, modifié 1 fois.
Officiellement non-autiste

"J'aurais pas été besoin" Nikos Aliagas, philosophe grec des Lumières

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2045
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Pour parler d'écologie

#441 Message par hazufel » lundi 9 octobre 2017 à 14:32

Pour ceux qui participent déjà activement, il ne fait rien découvrir, mais il montre des initiatives souvent à toute petite échelle, et dans le monde entier, issues la plupart du temps, d'une prise de conscience collective. Je trouve qu'il donne l'énergie d'y croire et de surtout se dire que le changement n'est pas à attendre d'un quelconque gouvernement, mais de l'implication de tous. Seul, ou ensemble. A deux, ou à dix.
J'ai pu passer le film à plusieurs instits (classique). Elles ont redécouvert une possibilité d'apprendre autrement, ça leur a donné de l'oxygène, elles étaient pleines d'énergie. Dans leur métier, c'est pas souvent ce qu'on voit d'elles.
A ma belle mère qui l'a d'abord qualifié de "belle utopie" a été donnée la possibilité de le revoir, quelques mois plus tard, à l'initiative d'une de ses copines qui en faisait une projection semi publique : grand engouement, les mamies du groupe ont mis en place des tas de petites initiatives d'éducation écologique pour les enfants, et les adultes, des ateliers, des conférences, etc.
Je vois ce film comme un vecteur, qui ouvre le champ des possibles et donne l'espoir à tous ceux qui veulent que quelque chose change. D'ailleurs, Cyril Dion a projeté le film dans nombre d'écoles, collèges, lycées. Des centaines d'initiatives collectives et participatives sont nées depuis, des monnaies locales se créent (même à Paris.), etc.

@Piedsboueux, rien n'est parfait, mais au moins ce film est positif et donne envie de se bouger.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

bidouille
Forcené
Messages : 3029
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#442 Message par bidouille » lundi 9 octobre 2017 à 14:39

J'ai trouver une chaine interessante sur le sujet .
Le Réveilleur je vous met quelques video en exemple, y'en a pleins j'ai pas tout regardé:


Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#443 Message par Tugdual » mercredi 10 janvier 2018 à 10:13

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25240
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler d'écologie

#444 Message par freeshost » jeudi 18 janvier 2018 à 9:08

Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 3921
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Pour parler d'écologie

#445 Message par misty » jeudi 18 janvier 2018 à 15:35

freeshost a écrit :Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes est abandonné. :mrgreen:
:bravo:
Sans oublier le vote au parlement européen pour l'interdiction de la pêche électrique: http://www.20minutes.fr/planete/2204199 ... t-europeen :D
*Diag TSA*

“Balance every thought with its opposition. Because the marriage of them is the destruction of illusion.”
"Actions prove who someone is, words just prove who they pretend to be."

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: Pour parler d'écologie

#446 Message par philigram » vendredi 19 janvier 2018 à 10:44

J'étais contre NDL mais en lisant certains rapports, je ne sais pas si c'est finalement mieux de ne rien faire à NDL et agrandir à Nantes, au niveau nuisances.
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#447 Message par Tugdual » vendredi 16 février 2018 à 13:00

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#448 Message par Tugdual » mercredi 21 février 2018 à 10:25

Personnellement, je n'aime ni le poisson ni la pêche, mais
voici de quoi comprendre un peu mieux la pêche électrique :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#449 Message par Tugdual » samedi 3 mars 2018 à 12:57

Une pollution pernicieuse : J'ai d'abord été sceptique sur la conclusion :
ces billes de plomb tirées par les chasseurs seraient à l’origine d’immenses
dégâts locaux. Le journaliste y relatait alors des problèmes d’enfoncement
du marais du parc de la Brière, voisin de Guérande, de pollution et
empoissonnement au saturnisme des milieux naturels. La chasse a même
dû être arrêtée. L’enquête révèle que 1 000 tonnes de plomb étaient
déversées par an dans les 7 000 hectares du marais
.
Un petit calcul :
  • 1000 tonnes de plomb par an sur 7000 hectare ;
  • 143 kg de plomb par an par hectare ;
  • 4081 cartouches par an par hectare (30/35 g par cartouche) ;
Finalement ce n'est pas si ahurissant ...

C'est questionnant pour nos campagnes, même à un degré moindre ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21163
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler d'écologie

#450 Message par Tugdual » dimanche 11 mars 2018 à 10:25

Parlons thermorégulation :
thermoregulation_w.jpg
Source : Le pull, plus écolo que le chauffage central ...

On le savait déjà, mais la mise en chiffres est amusante ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Répondre