Homéopathie, effet placebo ...

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Nymphaea
Adepte
Messages : 273
Enregistré le : vendredi 27 février 2015 à 19:32

Re: Effet placebo de l'homéopathie efficace ?

#181 Message par Nymphaea » vendredi 20 mars 2015 à 23:59

Il est super l'article de Cortex sur les manquements de la médecine traditionelle, merci Lila :).
En cours de démarche pour le diag

Saduoc35
Habitué
Messages : 69
Enregistré le : dimanche 1 février 2015 à 18:22

Re: Effet placebo de l'homéopathie efficace ?

#182 Message par Saduoc35 » dimanche 22 mars 2015 à 17:53

Très idéologique comme article.
L'utopie est aussi une croyance, et sa capacité à créer des théories sacrées est la même que pour la foi, je pense.

Quand à la médecine, son rôle n'a pas changé : faire en sorte que le malade ne souffre pas et qu'il se rétablisse.
Ce sont les moyens d'y arriver qui ont changé.
SA diagnostic tardif

bidouille
Forcené
Messages : 3041
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Effet placebo de l'homéopathie efficace ?

#183 Message par bidouille » lundi 23 mars 2015 à 9:12

J'ai trouvé cette histoire par rapport a l'exercice illégal de la médecine
http://www.leparisien.fr/espace-premium ... 627225.php

Ce type de soucis est rarement médiatisé, bien que fréquent, je pense que ca ressort pour convaincre la population de la nécessité de règlementer la profession.
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article545
Un article explicant ce qu'est l'exercice illegal de la médecine et pourquoi il est imparfait pour lutter contre les sectes et les médecines paranormales.

Je vous met le lien vers leur article sur le délit d'escroquerie dont ils parlent dans le premier article.

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article546
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
G.O.B.
Forcené
Messages : 7724
Enregistré le : vendredi 27 décembre 2013 à 22:07

Re: Effet placebo de l'homéopathie efficace ?

#184 Message par G.O.B. » mercredi 3 juin 2015 à 20:56

Conférence TED (vidéo en VOST) >> James Randi: Homeopathy, quackery and fraud
F84.5 | Things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21453
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#185 Message par Tugdual » jeudi 21 septembre 2017 à 19:29

Modération (Tugdual) : Déplacement de messages depuis ici (début).


Si toute information est bienvenue :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

bidouille
Forcené
Messages : 3041
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#186 Message par bidouille » vendredi 22 septembre 2017 à 9:43

trublion a écrit :Bonjour tout le monde !

Depuis longtemps j'ai de sérieux troubles de l'attention , et en ce moment de grosses insomnies (je me suis endormi à 4h il y a 3 jours , 7h le lendemain et une nuit blanche aujourd'hui où j'ai dormi de 11h à 16h30 , alors que je suis resté seul , je ne suis pas sorti faire la fête ou autre) , autant dire que ce n'est pas très adapté à une vie étudiante.

Je me demandais si vous pensiez que l'homéopathie serait une bonne solution pour cela (j'aimerais éviter des médicaments , oui je suis un peu bobo :mrgreen: )et quels produits en particulier ?
J'ai parfois l'impression que certains produits fonctionnent bien qu'il est possible que ça soit un effet placebo , en l'occurence je me fais des infusions avec du "Rhodolia" et de l"Ashwaganda" et j'ai vraiment l'impression que ça fonctionne pour l'énergie et l'attention.

Et si cela déchaine des passions de haine contre "cette foutue arnaque qu'est l'homéopathie" n'hésitez pas toute information est bienvenue :)

Voilà merci d'avance et bonne soirée !
La phytotherapie , a une efficacité , en soit tes infusion de Rhodolia et de Ashwaganda, peuvent tout a fait presenter une efficacité car contiene des principes actifs, il peux y 'avoir aussi des effets secondaires. Donc c'est possible qu'il y'ai plus qu'un effet placebo. Après j'ai pas trop etudier ces deux plantes en particulier.

La noix par exemple avant de se coucher a des vertue reconnue scientifiquement pour aider a l'endormissement.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15979282

Pour l'homeopathie c'est juste de l'effet placebo, ca n'a rien a voir avec la phytotherapie.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Philippe_m
Fidèle
Messages : 131
Enregistré le : samedi 19 septembre 2015 à 14:14

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#187 Message par Philippe_m » vendredi 22 septembre 2017 à 11:57

Sur le site de l'Institut National Homéopathique Français (INHF) figure la (longue) liste de tous les docteurs en médecine participant à cette association. On peut également parler de tous ces médecins, docteurs en médecine, qui après tout leur long cursus d'étude, prennent encore une année supplémentaire pour se spécialiser en homéopathie. On peut citer également le professeur Montagnier, prix nobel de médecine et défenseur de l'homéopathie.

Sortir un article loufoque, qui prétendrait que l'homéopathie serait du charlatanisme, donc que tous ces docteurs en médecine seraient des charlatans, n'est pas digne d'un modérateur. Ce n'est pas la première fois d'ailleurs que ce modérateur fait la preuve de son intolérance.
Un avertissement de la part des autres modérateurs serait bienvenu.
Autiste Asperger (diagnostic CRA)

bidouille
Forcené
Messages : 3041
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#188 Message par bidouille » vendredi 22 septembre 2017 à 12:28

Ce n'est pas par ce que certains medecin s'engouffre dans l'homeopathie que l'homeopathie c'est pas du charlatanisme.
Scientifiquement parlant l'homepathie n'a pas d'efficacité.
https://www.nhmrc.gov.au/guidelines-publications/cam02

l'avis de l'academie de médecine sur le sujet
http://www.academie-medecine.fr/publication100035253/

dans le code de déontologie médicale l'article 39:
Article 39 (abrogé au 8 août 2004)
Abrogé par Décret 2004-802 2004-07-29 art. 5 A JORF 8 août 2004

Les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire [*médicament de confort*] ou insuffisamment éprouvé.
Toute pratique de charlatanisme est interdite.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo ... e=20040807


Le site que tu dis loufoque site ses sources au moins.
Références :
- Homeopathy: what does the "best" evidence tell us? Med J Aust. 2010 Avr. 19;192(8):458-60.
- Are the clinical effects of homoeopathy placebo effects? Comparative study of placebo-controlled trials of homoeopathy and allopathy.
- House of Commons Science and Technology Committee Evidence Check: Homeopathy. Fourth Report of Session 2009-10.
- Ultramolecular homeopathy has no observable clinical effects. A randomized, double-blind, placebo-controlled proving trial of Belladonna 30C
- Homoeopathic Oscillococcinum for preventing and treating influenza and influenza-like syndromes.
- Are the clinical effects of homeopathy placebo effects? A meta-analysis of placebo-controlled trials.
- Trial shows that homoeopathic arnica is no better than placebo
- Special Report Degrees in homeopathy slated as unscientific. Nature 446
- Ultrafast memory loss and energy redistribution in the hydrogen bond network of liquid H2O. Cowan ML, Bruner BD, Huse N, Dwyer JR, Chugh B, Nibbering ET, Elsaesser T, Miller RJ.
- Homeopathic arnica for prevention of pain and bruising: randomized placebo-controlled trial in hand surgery.
Modifié en dernier par bidouille le vendredi 22 septembre 2017 à 12:55, modifié 1 fois.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
Calme
Fidèle
Messages : 170
Enregistré le : samedi 5 août 2017 à 14:08

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#189 Message par Calme » vendredi 22 septembre 2017 à 12:54

Philippe_m a écrit :Sur le site de l'Institut National Homéopathique Français (INHF) figure la (longue) liste de tous les docteurs en médecine participant à cette association. On peut également parler de tous ces médecins, docteurs en médecine, qui après tout leur long cursus d'étude, prennent encore une année supplémentaire pour se spécialiser en homéopathie. On peut citer également le professeur Montagnier, prix nobel de médecine et défenseur de l'homéopathie.

Sortir un article loufoque, qui prétendrait que l'homéopathie serait du charlatanisme, donc que tous ces docteurs en médecine seraient des charlatans, n'est pas digne d'un modérateur. Ce n'est pas la première fois d'ailleurs que ce modérateur fait la preuve de son intolérance.
Un avertissement de la part des autres modérateurs serait bienvenu.
On fait plus fantaisiste comme assertions. L'homéopathie est considérée comme une pseudo-science pour la simple est bonne raison que les études sérieuses s'étant penchées sur le sujet démontrent sans l'ombre d'un doute le fait que les granules homéopathiques n'ont pas plus d'effet qu'un placebo. Les dilutions homéopathiques interdisent de penser que les granules prescrites puissent avoir le moindre effet en mal ou en bien. Le primum non nocere est respecté, la chose est certaine, car avaler cent fois la dose recommandée d'un traitement homéopathique n'aura pas de conséquence sur celui qui l'a ingérée. Du tout.

Pour rappel, les fameuses granules ne sont pas des concentrés de principe actif, mais des perles de sucre imprégnées de solution d'eau ayant eu un lointain contact avec une molécule de principe actif un jour.
Pour plus d'information sur le principe de la dilution homéopathique, ce simple article wikipédia dit l'essentiel qui est très accessible, n'hésitez pas à cliquer.

Si des équipes ont produit des résultats, ils n'ont malheureusement pas été reproduits.

Il est à noter que décrire une pratique comme reposant sur l'effet placebo n'est absolument pas insultant ou dévalorisant. L'importance thérapeutique de l'effet à été démontrée. La relation du patient au praticien, l'écoute, la forme des pilules, leurs couleurs, etc. sont des questions très sérieuses et la charlatanerie débute à l'instant ou l'on fait passer ce que l'on vend pour ce que ça n'est pas. Or vendre le sucre au prix de l'or est un acte de charlatanerie, et les pratiques qui en découlent sont du même acabit.
Il n'est que de se rendre en pharmacie pour voir comme les granules sont partout accessibles et, du fait qu'elles côtoient des drogues médicinales, associées au reste des médicaments. Le travail de suggestion des laboratoires vendant et vantant l'homéopathie est à ce titre très astucieux. Et le problème se situe en partie là.

L'argument d'autorité selon lequel un prix nobel délivrerait en tout et pour tout une parole d'évangile est invalide. Montagnier a reçu ce prix pour sa co-découverte du VIH, pas pour ses considérations sur l'homéopathie. Invoquer cette récompense de la sorte n'est donc pas pertinent.

De la même manière, que des médecins se fassent, en plus de leur réelles compétences en médecine sanctionnées par un diplôme, astrologues, iridologues, voyants, pygomanciens ou ufologues ne valide en rien la crédibilité scientifique des disciplines sus-citées.

EDIT : j'oubliais de traiter de la question des sources, mais bidouille l'a heureusement fait avant moi.

Par ailleurs, j'imagine que d'autres seront d'accord pour dire comme la question n'est pas celle de l'opposition entre science et pratiques non reconnues par la science, mais bien celle du rapport entre science et pseuso-science.
Est considéré comme pseudo-science ce qui prétend relever de la science sans apporter les preuves nécessaires.
Le charlatanisme ce qui consiste en la pratique de l'imposture, ou d'un jeu de dupes envers autrui, grâce à des trucages, des déformations de la réalité (par exemple via l'exploitation de biais cognitifs), ou des falsifications, en vue de gagner sa confiance, généralement pour obtenir de l'argent ou tout autre avantage.
Mâle adulte de 30 ans Diag. en cours — Pistes évoquées : SED, TSA, HPI

« Là où la modération est une erreur, l'indifférence est un crime. »
G.C. Lichtenberg, in Le miroir de l'âme

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21453
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#190 Message par Tugdual » vendredi 22 septembre 2017 à 13:55

Philippe_m a écrit :Sur le site de l'Institut National Homéopathique Français (INHF) figure la (longue) liste de tous les docteurs en médecine participant à cette association. On peut également parler de tous ces médecins, docteurs en médecine, qui après tout leur long cursus d'étude, prennent encore une année supplémentaire pour se spécialiser en homéopathie.
Ceci illustre hélas le manque de culture scientifique
d'une partie du corps médical, manque décrié depuis
longtemps par certains médecins (voir Winckler).
Spoiler :  : 
Martin Winckler a écrit :2- Les insuffisances de la médecine et de la pharmacie « officielles »

Les arguments précédents ne témoignent pas seulement d’une grave carence de notre système éducatif, qui n’aborde que tardivement et partiellement ce qui devrait être inculqué à tout élève, quel que soit le stade auquel il abandonne sa scolarité : ce qu’est la science, ce que sont un fait scientifique et une théorie scientifique. [2]

Ils relèvent aussi d’un mythe, celui de la médecine et de la pharmacologie « officielles », qui seraient scientifiques, par opposition à tout ce qui est charlatanesque.

1-La médecine a longtemps été charlatanesque, et le Diafoirus du « Malade Imaginaire » n’en était pas une caricature ; la sincérité et l’honnêteté des médecins n’était pas en cause, ils avaient effectivement l’impression que la saignée ou la bave de crapaud recueillie au crépuscule étaient parfois efficaces : mais ils n’avaient pas les moyens de distinguer efficacité réelle, coïncidence et effet placebo.

Ce n’est que très lentement que a médecine a progressivement adopté une démarche rationnelle : méthode anatomo-clinique ou corrélation entre les symptômes observés et les découvertes d’autopsie(Morgagni, XVIII ème siècle), méthode expérimentale (Claude Bernard XIXè siècle), conférences de consensus et médecine basée sur les preuves (XX ème siècle).

Mais ces avancées théoriques ont été longues à commencer à s’implanter dans l’enseignement et dans la pratique ordinaires : il a fallu attendre le début du XX ème siècle pour que la médecine curative commence à avoir un effet mesurable sur la santé des populations occidentales (l’homéopathie n’en a jamais eu aucun) et pour que, comme le disait le professeur Jean Bernard : « on ait plus de chances de guérir, lorsqu’on était malade, en allant consulter un médecin plutôt que n’importe qui ».

Mais cette évolution théorique est loin d’être généralisée en pratique : sans parler des problèmes d’organisation du système de soins qui influent toujours sur leur qualité (et il n’y a pas d’organisation « neutre »), le comportement de beaucoup de médecins est loin d’être toujours rationnel et conforme aux « données les plus récentes de leur art » ; beaucoup ne suivent aucune Formation Médicale Continue, certains se contentent d’un « moi, je fais comme ça, je trouve que ça marche bien » qui ne vaut pas mieux que le « moi, je prends des médicaments homéopathiques, je trouve que ça me réussit bien ».

On ne peut ici que déplorer la carence extraordinaire du Conseil de l’ Ordre des Médecins, censé lutter contre le charlatanisme, mais qui, par confraternité, laisse fleurir sans broncher les plaques de médecins annonçant les pratiques les plus farfelues telles que l’iridologie ; il y a là, pourtant, une véritable tromperie de ceux qui s’abritent derrière un diplôme attestant de l’acquisition de certaines connaissances pour justifier des pratiques en contradiction totale avec ces mêmes connaissances.

À ces lacunes de la médecine dite « officielle », il faut rajouter sa fréquente impuissance : les médecins ne savent pas tout guérir ni même tout soulager (et ont le tort de ne pas toujours le reconnaître) ; mais, si nous n’avons pas de moyens de connaître notre avenir, devons-nous pour autant croire en l’astrologie ?

2-L’industrie pharmaceutique ne répond pas, on s’en doute, au schéma idéal et désintéressé de la mise sur le marché des seuls produits à efficacité démontrée en précisant bien leurs limites ; la liste serait trop longue de ses pratiques aboutissant à éloigner de ce que serait une consommation rationnelle des médicaments :tentatives de monopolisation de la formation continue des médecins, marketing médical , publicités rédactionnelles, présentation d’études tronquées, promotion de fausses innovations, combat pour l’obtention du droit à faire de la publicité directe auprès du grand public, etc. [3]

Donc : le charlatanisme médical et pharmaceutique « officiels » est bien une réalité, et explique sans doute, en grande partie, le détournement de nombreux patients vers les pratiques « alternatives ».

Attitude évidemment irrationnelle, et consistant à tomber de Charybde en Scylla : ne se sentant pas le courage ou les moyens de combattre, au jour le jour, au cas par cas, pour que la médecine soit de moins en moins charlatanesque et inefficace, ils se jettent dans le charlatanisme et l’inefficacité absolus ; démarche analogue à celle de beaucoup d’hommes qui, ne pouvant supporter l’idée qu’ils vont définitivement disparaître un jour, se réfugient dans la croyance en un au-delà qui les dispense de combattre pour rendre le peu de temps qu’il leur est accordé de vivre aussi agréable que possible. Plutôt le mythe radical que la réalité imparfaite.
Philippe_m a écrit :On peut citer également le professeur Montagnier, prix nobel de médecine et défenseur de l'homéopathie.
L'argument d'autorité est risqué avec le Pr Montagné ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 4968
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#191 Message par Bubu » vendredi 22 septembre 2017 à 14:17

Je fais mon gros lourd, comme tout le temps.

L'homéopathie, c'est du bidon.
D'un point de vue chimie et science, il 'y a à peine un atome de la substance active dans vos petites bibilles tant les solutions sont diluées.
C'est en outre un exemple que le corps est puissant s'il est convaincu (à tord) d'être soigné. (Effet placebo).

Sinon, je conseillerais bien l'alcool.
Allons-y, une bonne murge au whisky et je vous assure que vous n'aurez plus de problèmes d'insomnie;

Ça s'était pour l'insomnie.

Pour les troubles de l'attention, je conseillerais 3 à 4 rails de cocaïne par jour pour le patient. (Je plaisante)
Il va se prendre pour Goldorak, et va pulvériser tous les scores !

C'est juste une mauvaise blague, je vous laisse faire des nœuds dans votre cerveau sans moi. :arrow: :arrow: :arrow: :arrow:
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Philippe_m
Fidèle
Messages : 131
Enregistré le : samedi 19 septembre 2015 à 14:14

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#192 Message par Philippe_m » vendredi 22 septembre 2017 à 14:29

Je ne me suis pas prononcé pour ou contre l'homéopathie

Par contre insinuer que l'homéopathie soit charlatanisme laisse supposer que ceux qui la prescrive, et très souvent ce sont des médecins, sont eux mêmes des charlatans. Personnellement cela me gêne, en particulier venant d'un modérateur.

Et comme le sujet dérive par rapport au thème initial, j'en profite pour adresser un salut amical à Trublion, en lui souhaitant bon courage par rapport à ses problèmes d'attention et de sommeil
Autiste Asperger (diagnostic CRA)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21453
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#193 Message par Tugdual » vendredi 22 septembre 2017 à 14:44

Philippe_m a écrit :Par contre insinuer que l'homéopathie soit charlatanisme laisse supposer que ceux qui la prescrive, et très souvent ce sont des médecins, sont eux mêmes des charlatans. Personnellement cela me gêne, en particulier venant d'un modérateur.
On parle bien de charlatanisme, je re-cite :
Martin Winckler a écrit :On ne peut ici que déplorer la carence extraordinaire du Conseil de l’ Ordre des Médecins, censé lutter contre le charlatanisme, mais qui, par confraternité, laisse fleurir sans broncher les plaques de médecins annonçant les pratiques les plus farfelues telles que l’iridologie ; il y a là, pourtant, une véritable tromperie de ceux qui s’abritent derrière un diplôme attestant de l’acquisition de certaines connaissances pour justifier des pratiques en contradiction totale avec ces mêmes connaissances.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 4968
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#194 Message par Bubu » vendredi 22 septembre 2017 à 14:46

Philippe_m a écrit :Je ne me suis pas prononcé pour ou contre l'homéopathie

Par contre insinuer que l'homéopathie soit charlatanisme laisse supposer que ceux qui la prescrive, et très souvent ce sont des médecins, sont eux mêmes des charlatans. Personnellement cela me gêne, en particulier venant d'un modérateur.

Et comme le sujet dérive par rapport au thème initial, j'en profite pour adresser un salut amical à Trublion, en lui souhaitant bon courage par rapport à ses problèmes d'attention et de sommeil
Je ne suis pas adepte de l'homéopathie, je crois que c'est du bidon, mais je ne crois pas pour autant que les médecins qui en prescrivent soient des charlatans pour autant.
Ils ont sans doute en leur connaissance, du pouvoir de l'effet placebo. C'est avéré, cet effet peut guérir.

Par contre pour une maladie grave, genre Cancer, ou Sida, ce serait criminel à mon sens.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

bidouille
Forcené
Messages : 3041
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: homéopathie pour insomnie et troubles de l'attention

#195 Message par bidouille » vendredi 22 septembre 2017 à 14:51

Les médecins sont censé mettre a jour leurs connaissances en fonction des avancées de la science. Donc être au courrant de l'innefficacité de l'homeopatie.

Alors soit ils font bien leur boulot de mise a jour de leur connaissance, et donc le savent auquel cas si ils prescrivent des traitements qu'ils savent innefficaces ils pratiquent le charlatanisme.

Soit ils ne mettent pas a jour leur connaissances. Je sais pas si c'est pas plus inquietant.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Répondre