Pour poser des petites questions en vrac !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
pimpoline
Passionné
Messages : 498
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#1996 Message par pimpoline » samedi 27 avril 2019 à 18:17

Je ne sais pas s'il y déjà un post sur ce sujet, j'aurais besoin de creuser un peu la question.
Il y a bien sûr l'anxiété liée au non respect de l'horaire mais tout le reste autour aussi.
En attente du RDV au CRA pour fin 2019...

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4304
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#1997 Message par misty » samedi 27 avril 2019 à 19:03

Personnellement, je sais que ce qui me fait péter les plombs c'est à la fois l'imprévu (décaler une chose même de 10 minutes décale tout derrière, et en gros je prévois des choses avec exactitude du moment où je me réveille au moment où je m'endors) et aussi la transgression de règles.
Si on dit qu'on va faire quelque chose, pour moi c'est une règle de le faire ensuite, de même qu'une heure à respecter. Je ne supporte pas les gens qui sont toujours en train de relativiser leur responsabilité à propos de tout parce que, même si c'est pour une broutille, je ne comprends pas qu'on s'engage à la lègère. Si je ne suis pas sûre d'être quelque part à 14h30, je vais dire à la personne 14h45, par exemple. Si j'arrive à 14h30 tant mieux pour moi, je trouverais à m'occuper, mais au moins je ne stresserais pas et ne ferais attendre personne (ce qui me stresse encore plus).
D'un autre côté, il y a tout un tas de gens qui adorent dire 14h30 tout en sachant très bien qu'ils arriveront à 14h45, parce que ce qui leur plaît c'est d'être attendus et de se sentir importants (c'est un mécanisme pas mal étudié en psychologie sociale, très présent chez les personnes à tendance narcissique).

Je pense que des 2 choses c'est l'idée de transgression de règles qui m'est la plus insupportable, parce qu'on vit dans une société où les gens sont tellement autocentrés que c'est devenu absolument normal de se pointer partout avec 20 minutes de retard et un plateau d'excuses vaseuses. C'est tellement intériorisé que c'est souvent validé à l'unanimité, genre "ah oui mais lui tu sais comment il est..." Autrement dit d'un côté des gens qui ne respectent rien, et d'un autre côté des gens qui prennent l'habitude de ne pas être respectés. En gros plus tu sais embrouiller ton monde à propos de ce qui tourne autour de ton nombril, mieux tu t'en sors dans la vie. Ca me rend dingue.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Avatar du membre
Talegan
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 31 décembre 2017 à 20:58
Localisation : Paris
Contact :

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#1998 Message par Talegan » samedi 27 avril 2019 à 23:15

d'un côté
attendre quelqu'un se met vite à ressembler à un ralentissement (et potentiel dérèglement) du monde - ressenti qu'il faut tâcher de maîtriser pour qu'il ne se traduise en bouillonnements émotionnels pré-apocalyptiques

mais d'un autre côté

il m'arrive d'avoir quelques (très) petites minutes de retard

… tant il est dur de partir d'ici chez moi
Spoiler : 
… et puisque procrastinateur méta-organisé, je mets régulièrement à profit l'urgence grandissante de l'échéance pour régler son compte à quelque autre tâche d'importance non nulle
misty a écrit :
samedi 27 avril 2019 à 19:03
parce que ce qui leur plaît c'est d'être attendus et de se sentir importants (c'est un mécanisme pas mal étudié en psychologie sociale, très présent chez les personnes à tendance narcissique).
ainsi que des personnes qui ont du pouvoir et qui jouissent à le faire sentir ?
(désolé si ce que je viens d'écrire rejoint en fait la tendance narcissique - mais il me semble que les enjeux de pouvoir, ce serait-ce que dans les symboliques sociales, sont tellement tellement présents !)
misty a écrit :
samedi 27 avril 2019 à 19:03
En gros plus tu sais embrouiller ton monde à propos de ce qui tourne autour de ton nombril, mieux tu t'en sors dans la vie. Ca me rend dingue.
oui :bravo: vu de loin c'est très étonnant et sur le point d'être admirable, cette science du soi sans conscience, et de plus en plus lamentable quand on se rapproche
dans le spectre autistique

B. Pascal : « (…) de là vient que le plaisir de la solitude est une chose incompréhensible »
M. Blanchot : « (…) entre dans l’autre solitude où précisément manquent toute solitude personnelle, tout lieu propre et toute fin. »

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3004
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#1999 Message par lulamae » dimanche 28 avril 2019 à 11:44

Misty a écrit : Je pense que des 2 choses c'est l'idée de transgression de règles qui m'est la plus insupportable, parce qu'on vit dans une société où les gens sont tellement autocentrés que c'est devenu absolument normal de se pointer partout avec 20 minutes de retard et un plateau d'excuses vaseuses. C'est tellement intériorisé que c'est souvent validé à l'unanimité, genre "ah oui mais lui tu sais comment il est..." Autrement dit d'un côté des gens qui ne respectent rien, et d'un autre côté des gens qui prennent l'habitude de ne pas être respectés. En gros plus tu sais embrouiller ton monde à propos de ce qui tourne autour de ton nombril, mieux tu t'en sors dans la vie. Ca me rend dingue.
C'est fort ce que tu écris ici @Misty ! J'ai passé la soirée à retourner cette petite phrase en gras, et ça m'a donné la force de rompre temporairement une relation amicale plutôt que de souffrir une énième fois du manque de considération de la personne.

Il ne s'agit pas spécifiquement d'horaires, mais plutôt du défi que constitue une attitude rationnellement incohérente entre le discours et les actes, le tout justifié artificiellement par une pseudo-coolitude à base de légèreté et "profite de l'instant". Quand on t'oppose ça dans une relation, et que cela sous-tend tout bêtement égo-centrisme et narcissisme qui ne seront jamais "avoués" ou reconnus, tu ne peux RIEN faire, sinon accepter (et souffrir), ou t'en garder, te tenir à distance (et quand tu fonctionnes en mode binaire "blanc ou noir", c'est très difficile). :?

Il est vrai qu'en plus, cela est justifié socialement, que tout le monde trouve cet état d'esprit "consommateur" normal et sans conséquence, quand la personne a suffisamment de charme, de brillant, de vernis social, et que tu fais figure de grincheux/se en pointant les incohérences que tu relèves. J'exècre ce type de distorsion, pour moi c'est de la manipulation narcissique, ni plus ni moins, et ça me donne seulement envie d'être très LOIN. :sick:

Grâce à cette petite remarque que tu as faite ici, j'ai trouvé la force d'arrêter de reproduire perpétuellement ce type de situation qui m'insupporte. Je ne romps pas, mais je relègue la personne dans un coin de mon cerveau, pour une relation en mode "connaissance lointaine" et non plus ami. Je romprais si cette personne ne faisait pas partie de mon entourage familial lointain, et que j'étais assurée de ne pas "retomber dessus".
Et puis, après tout, on doit déjà supporter quand on a ce type de collègue au boulot, alors quand on peut choisir ses relations extérieures, autant le faire bien !
Spoiler : 
J'ai le sentiment que je vais dire un truc pas sympa, et j'en suis désolée, mais je trouve que les hommes ont souvent ce profil - est-ce dû à leur éducation ? Ce côté "tout m'est dû mais je ne suis pas obligé de respecter les autres en retour" n'est-il pas culturel aussi ?
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3004
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2000 Message par lulamae » dimanche 28 avril 2019 à 12:01

Pour en revenir aux horaires, je pourrais citer ma fille aînée, qui veut arriver au lycée à une heure précise, donc ça donne un parcours temporel comme sortir de l'appartement à 8 h 27, quitter la résidence à 8 h 32, etc...
Si on arrive au lycée en avance, elle a été jusqu'à me demander de continuer en voiture et de faire demi-tour plus loin, montre en main, pour arriver à l'heure qu'elle s'était fixée. :shock:

Le pire, c'est que si j'abonde dans son sens, je vais faire la même chose, en tentant en plus d'y intégrer les paramètres "conduite" - "si je passe par là avec la circulation, ça va me prendre 7 mn, oui, mais à cette heure-là il y a les gens qui vont à Nantes, et ça roule moins vite au rond-point, donc ça peut prendre 3 mn de plus..." Bref ! Là, ça va parce que je ne travaille pas, mais c'est le genre de chose qui te fait commencer à stresser dès le matin, avec des impératifs que tu te donnes tout(e) seul(e), en plus !
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Talegan
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 31 décembre 2017 à 20:58
Localisation : Paris
Contact :

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2001 Message par Talegan » dimanche 28 avril 2019 à 13:42

lulamae a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 11:44
Spoiler : 
J'ai le sentiment que je vais dire un truc pas sympa, et j'en suis désolée, mais je trouve que les hommes ont souvent ce profil - est-ce dû à leur éducation ? Ce côté "tout m'est dû mais je ne suis pas obligé de respecter les autres en retour" n'est-il pas culturel aussi ?
Je te rassure, je suis un homme (autrefois, ça pouvait se prononcer "une homme"),
avec toi pleinement d'accord : ayant mis le mot sur une belle évidence, une image implicite qui le serait autrement restée.

Je perçois ça au niveau social,
sourires à ces profils masculins
et beaucoup plus de réserve envers leurs équivalents féminins.
Spoiler : 
Je ne sais pas de quoi je parle mais je le dis quand même : être émancipé.e ce n'est pas le droit à être (pourri.e) gâté.e ?
dans le spectre autistique

B. Pascal : « (…) de là vient que le plaisir de la solitude est une chose incompréhensible »
M. Blanchot : « (…) entre dans l’autre solitude où précisément manquent toute solitude personnelle, tout lieu propre et toute fin. »

Elemi
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : mardi 12 février 2019 à 16:37

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2002 Message par Elemi » dimanche 28 avril 2019 à 13:57

J’ai compris il y a peu de temps ( quelques semaines) que quand quelqu’un te dit «  j’en ai pour 2 (ou 5) m », cela ne veut pas dire, comme je le croyais, que la personne pense avoir fini dans 2 (ou 5) mn, mais dans un temps compris entre 5 et 20 mn ( au mieux). Si je l’avais su plus tôt, cela m’aurait évité de nombreuses colères ( le plus souvent rentrées, mais se traduisant parfois par un pétage de plombs en décalé)... Reste que je ne comprends toujours pas pourquoi ne pas dire « J’en ai pour entre 5 et 20 mn, je ne sais pas exactement, vois si tu veux m’attendre ou vaquer à tes occupations « .
J’ai compris aussi pourquoi ça semblait amuser mes ami-e-s quand je leur écris «  Je pense être là dans 12 mn environ » ; moi, je trouve que c’est juste respectueux du temps d’autrui.
Je suis généralement à l’heure, sauf lorsqu’on m’a imposé un horaire dont je ne voulais pas ( je pense que le plus souvent, je savais inconsciemment que je n’y arriverais pas), ou quand l’autre personne a dit qu’elle serait en retard (il m’arrive alors de l’être encore plus, souvent parce que du coup j’ai commencé à faire un truc), ou surtout quand je suis fatiguée : j’ai alors beaucoup de mal à sortir de chez moi, et surtout à ne pas y remonter plusieurs fois parce que je crois avoir oublié de fermer à clé, d’éteindre la gazinière etc.
«  Sans doute à la limite d’Asperger » lors du rv de pré diagnostic ( pour l’instant je ne passe pas les tests). Suspicion de SED écartée.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3004
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2003 Message par lulamae » dimanche 28 avril 2019 à 16:37

Talegan a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 13:42
Spoiler : 
Je ne sais pas de quoi je parle mais je le dis quand même : être émancipé.e ce n'est pas le droit à être (pourri.e) gâté.e ?
J'exagère certainement, j'imagine que des femmes jouent aussi à la femme-enfant en battant des cils pour obtenir ce qu'elles veulent. Ca doit être le fait de me replonger dans le mythe de Peter Pan...
"Emanciper" participe de la même ambiguïté : ça signifie "se prendre en main" (étymologiquement), s'affranchir d'une contrainte, voler de ses propres ailes. Ca peut aussi bien vouloir dire prendre et assumer ses responsabilités que refuser toute contrainte et n'en faire qu'à sa tête, tout en ayant besoin des autres, car si l'enfant gâté ne veut faire que des choses fun, amusantes, excitantes, il faut bien qu'il arrive à faire faire le sale boulot aux autres (les sérieux, consciencieux), non ?
Spoiler : 
Je viens de voir Dumbo avec mes filles, et les paroles du directeur de Dreamland sont à propos : "ne laisse jamais personne te dire ce que tu peux faire ou non" - oui, ça peut être positif et stimulant comme discours, mais là, il se trouve que c'est dans la bouche d'un calculateur cynique, pour qui les personnes ne sont que des pions.
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Talegan
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 31 décembre 2017 à 20:58
Localisation : Paris
Contact :

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2004 Message par Talegan » dimanche 28 avril 2019 à 22:18

lulamae a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 16:37
J'exagère certainement, j'imagine que des femmes jouent aussi à la femme-enfant en battant des cils pour obtenir ce qu'elles veulent. Ca doit être le fait de me replonger dans le mythe de Peter Pan...
Pas tant que ça je pense. Les évocations par misty et toi de ce type de profil dessinent un comportement orienté par une jouissance - d'un soi surfant sur l'absence de souci par exemple.
De la part d'hommes les jouissances ne font-elles pas plus facilement événement autour d'elles, entre amusement et prestige ?
dans le spectre autistique

B. Pascal : « (…) de là vient que le plaisir de la solitude est une chose incompréhensible »
M. Blanchot : « (…) entre dans l’autre solitude où précisément manquent toute solitude personnelle, tout lieu propre et toute fin. »

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3004
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2005 Message par lulamae » dimanche 28 avril 2019 à 23:49

Talegan a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 22:18
De la part d'hommes les jouissances ne font-elles pas plus facilement événement autour d'elles, entre amusement et prestige ?
Veux-tu dire que les hommes extériorisent davantage leur quête de jouissances, de vie facile, d'amusement ? D'une certaine manière c'est même un marqueur social, un signe de réussite...
Peut-être que les femmes de ce type (le syndrome de Clochette existe - je me comprends, c'est une pure création, ces "syndromes" ne devraient pas être appelés tels, ils n'ont rien de scientifique et ne sont pas reconnus) sont plus livrées à elles-mêmes avec leur immaturité affective, alors que culturellement les hommes auront toujours des "mères" pour les dorloter, seront plus facilement pris en charge. Peter Pan et Clochette ont les mêmes besoins affectifs, mais dans la société il est plus admis que les hommes se comportent ainsi, on leur trouve plus d'excuses. :innocent:
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Talegan
Fidèle
Messages : 183
Enregistré le : dimanche 31 décembre 2017 à 20:58
Localisation : Paris
Contact :

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2006 Message par Talegan » lundi 29 avril 2019 à 8:51

oui, voilà, c'est ce que je pensais :D
dans le spectre autistique

B. Pascal : « (…) de là vient que le plaisir de la solitude est une chose incompréhensible »
M. Blanchot : « (…) entre dans l’autre solitude où précisément manquent toute solitude personnelle, tout lieu propre et toute fin. »

Clovis
Passionné
Messages : 482
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2007 Message par Clovis » lundi 29 avril 2019 à 9:23

Question capitale...

Suis-je le seul à détester voir des miettes sur la table ? Lorsque des miettes tombent sur la nappe je les "picore" systématiquement (du moins chez moi). Idem d'ailleurs si ce sont des grains de riz, une goutte de sauce... Ça froisse mon "sens de l'esthétique". Quand j'étais gamin j'allais jusqu'à cacher couenne de jambon et croûtes de fromage sous le rebord de mon assiette pour ne pas les voir. 8)
Pré-diagnostic va dans le sens du TSA, bilan psychomoteur et sensoriel en cours, démarches pour diagnostic avec psychiatre (octobre 2019)

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4304
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2008 Message par misty » lundi 29 avril 2019 à 11:48

Talegan a écrit :ainsi que des personnes qui ont du pouvoir et qui jouissent à le faire sentir ?
(désolé si ce que je viens d'écrire rejoint en fait la tendance narcissique - mais il me semble que les enjeux de pouvoir, ce serait-ce que dans les symboliques sociales, sont tellement tellement présents !)
Oui, car à ce que je sais le facteur temps peut contribuer à installer un rapport de domination. Celui qui attend toujours l'autre rentre dans une logique de soumission, même si ça peut être inconscient pour les 2 individus. Il n'y a qu'à voir les "conseils" en matière de relation amoureuse: "ah oui mais faut arriver en retard au rdv pour se faire désirer, ne pas montrer à quel point on est intéressé/impatient de voir la personne..."
Personnellement, déjà que je ne comprends jamais rien, si quelqu'un commence à me manquer de respect et à manifester de l'indifférence à mon sujet alors qu'il est vraiment intéressé... Heu j'ai envie de dire c'est pas gagné... :mrgreen:
Je trouve ce genre de mécanismes totalement stupides car la personne intéressée préfère se positionner sur une échelle de valeurs verticale, avoir/garder l'ascendant, se sentir en phase de domination, ne pas montrer son intérêt (voire ses sentiments) sous prétexte que ce serait synonyme de faiblesse, vulnérabilité, soumission... Et au final dans la majorité des cas l'autre s'éloigne soit parce qu'il n'a rien compris au film, soit parce qu'il est dans la même logique et ne veut pas non plus "perdre la face". Résultat: les 2 sont malheureux et parfois certains passent leur vie à regretter leur attitude. C'est complètement débile, ces mécanismes de rapports de force.

On m'apprend en thérapie à détecter les détails qui dirigent vers des logiques de domination, et clairement le non-respect des horaires en est un (ça peut arriver à tout le monde, mais si ça se répète et surtout selon la manière dont c'est évoqué ça en dit très long sur la mécanique relationnelle qui s'installe). Effectivement ça se rejoint avec le reste car les tendances narcissiques impliquent souvent des interactions basées sur un schéma vertical.

Il y a eu un article très intéressant là-dessus dans le Courrier international, (juste extrait sauf abonnés) :
Ces retardataires qui nous volent notre temps


lulamae a écrit :J'ai le sentiment que je vais dire un truc pas sympa, et j'en suis désolée, mais je trouve que les hommes ont plus souvent ce profil - est-ce dû à leur éducation ? Ce côté "tout m'est dû mais je ne suis pas obligé de respecter les autres en retour" n'est-il pas culturel aussi ?
Pas d'accord pour dire que les hommes ont plus souvent ce profil: ils sont juste moins fins et les outils genre culpabilisation utilisés par les femmes sont souvent très difficilement détectables. C'est juste que chez les hommes c'est ouvertement considéré comme la norme, alors que la norme pour les femmes c'est de ne pas être respectées. C'est tellement universel que j'ai l'impression que les gens ne le voient plus du tout (pour cette raison je ne crois pas une seconde aux "aspergirls" et autres "profils féminins du SA").
Mais oui, c'est très lié à l'éducation. Et comme effectivement l'éducation diffère encore beaucoup selon le genre (+facteurs familiaux et culturels), ça crée parfois de grosses disparités à l'âge adulte.
Il y a des causes sociologiques aussi (il n'y a qu'à voir comme ça peut passer comme une lettre à la poste de minimiser/justifier des agressions sexuelles avec des arguments/justifications complètement délirant(e)s); mais je pense qu'un gros travail est en cours sur ce point et que ça va évoluer.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1587
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Petite mèche zébrée sur la gauche ou la droite visage de femmes : symbole particulier ?

#2009 Message par Siobhan » lundi 29 avril 2019 à 17:47

Modération (Lilas) : Message fusionné

Bonjour à tous,

Je crois avoir remarqué (dans la série Big Little Lies), qu'un des personnages (Jane, interprétée par Shailene Woodley) a une mèche alternativement décoloré sur au moins l'un des côté de son visage (quelques cheveux, à peine), ce qui donne un effet de rayure de zèbre à cette mèche-là.

À votre connaissance, est-ce que ce type de décoloration est lié à un symbole particulier, ou non ?
(ex-MudBloodKnowItAll)

TSA

Fift
Forcené
Messages : 627
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Pour poser des petites questions en vrac !

#2010 Message par Fift » mardi 30 avril 2019 à 10:51

Petite question légère : avez-vous remarqué que, dans les films, James Bond rattache systématiquement le bouton de sa veste, assorti d'un léger mouvement d'épaules, lorsqu'il se lève ? (ça, ce n'était pas la question, juste pour poser le contexte).

La question, la voilà :
Mais alors, pourquoi ne le voit-on jamais défaire ce bouton lorsqu'il s'assoit ???
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Répondre