Pour parler du burn-out, venez ici !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
LOUNA
Fidèle
Messages : 138
Enregistré le : vendredi 19 juin 2015 à 18:19
Localisation : Océan indien

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#121 Message par LOUNA » mercredi 26 juillet 2017 à 17:55

Deux phénomènes proches du burn-out (consumation, surmenage) :
- le bore-out (sentiment d'inutilité, ennui)
- le brown-out (baisse de courant, absurdité des taches à accomplir)

http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2 ... 97916.html
TSA. Diagnostic réalisé par l'UMMA de Marseille en juin 2017

Avatar du membre
TimeLady
Passionné
Messages : 383
Enregistré le : mercredi 12 juillet 2017 à 11:20

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#122 Message par TimeLady » vendredi 28 juillet 2017 à 13:39

Je connaissais le bore-out mais pas le brown-out ! C'est bon à savoir ! :)


Sinon en ce qui me concerne, ça y'est, la collègue est partie en congés et reviendra le 22 août. Joie suprême.

Je dois faire ma fin de mois comptable lundi matin, faire de la saisie l'après-midi, passer les commandes dans la foulée, et évidemment jongler avec les tâches habituelles et imprévisibles...

Bon, bah, c'est pas comme si j'avais le choix j'imagine !! :crazy:
pré-diagnostic établi en 2012 (à 30 ans passés) par une psychologue comportementaliste - pas de démarche d'officialisation auprès du CRA prévue dans l'immédiat

Inovo
Fidèle
Messages : 190
Enregistré le : jeudi 4 juillet 2013 à 12:27

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#123 Message par Inovo » jeudi 5 octobre 2017 à 10:45

___________________________
01010101

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5973
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#124 Message par Bubu » vendredi 6 octobre 2017 à 13:02

Spoiler : propos indécents : 
Sinon il y a aussi le "burnes-out".
Vous connaissez sans doute, c'est le syndrome du mec qui se trimbale les couilles à l'air. C'est très sévère comme syndrome.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
LOUNA
Fidèle
Messages : 138
Enregistré le : vendredi 19 juin 2015 à 18:19
Localisation : Océan indien

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#125 Message par LOUNA » samedi 7 octobre 2017 à 22:19

Encore une catégorie de souffrance au travail :

http://info.sante.lefigaro.fr/article/d ... aign=Sante
TSA. Diagnostic réalisé par l'UMMA de Marseille en juin 2017

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4960
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#126 Message par Manichéenne » lundi 9 octobre 2017 à 12:14

@Inovo : c'est dommage que tu aies effacé. Ca m'a vraiment aidée à mieux comprendre certaines choses, et c'était dans le sujet.


Du coup, en cherchant un peu sur le sujet du burn-out autistique, j'ai trouvé ça (en anglais) :
https://boren.blog/2017/01/26/autistic- ... d-passing/
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 4712
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#127 Message par Flower » mardi 10 octobre 2017 à 15:22

Manichéenne a écrit : Du coup, en cherchant un peu sur le sujet du burn-out autistique, j'ai trouvé ça (en anglais) :
https://boren.blog/2017/01/26/autistic- ... d-passing/
En fait, je suis en plein dedans. Dernièrement, même pour parler boulot, j'ai du mal à m'exprimer! Il faut vraiment que j'ai bien préparé ce que je veux dire, sauf que dans les faits, je n'arrive pas à faire ce genre de préparation... Et bien sûr j'ai comme d'habitude plein de travail, des choses qui en temps normal m'intéressent, mais en ce moment c'est juste trop galère. Et la seule solution que je vois, c'est m'arrêter, sauf que ce ne sera toujours qu'une solution temporaire, d'autant que je ne me vois pas du tout m'arrêter pour plus d'une semaine ou peut-être 10 jours. Trop d'échéances importantes.
Ou alors aller dire à mon chef que je suis autiste Asperger et complètement épuisée, mais comme je n'ai pas de solutions à proposer pour m'en sortir, je ne vois pas vraiment à quoi ça servirait à part me créer des difficultés supplémentaires.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4960
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#128 Message par Manichéenne » mardi 10 octobre 2017 à 17:51

Peut-être que lui en a, ou peut en trouver, des solutions.
Ta santé est importante aussi.
Mais je sais comme c'est difficile d'agir, d'en parler, et d'admettre qu'il faut vraiment changer de mode de vie/travail. :?
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#129 Message par Benoit » mardi 10 octobre 2017 à 17:55

Je sais pas si c'est déjà passé, cet article en francais est pas mal malgré son titre douteux :
http://retard-magazine.com/10-trucs-que ... urprendre/
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 4712
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#130 Message par Flower » mardi 10 octobre 2017 à 18:03

Oui, c'est difficile, surtout qu'il y a une partie de mon travail dans laquelle je suis bonne et je fais illusion sur le reste, alors les retours sont plutôt positifs. En plus, avec le chef, nous sommes 3 dans mon "service", donc si je fais défaut, ma collègue doit travailler double. :?
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Alceste
Passionné
Messages : 369
Enregistré le : mercredi 20 septembre 2017 à 22:11
Localisation : Savoie

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#131 Message par Alceste » mercredi 11 octobre 2017 à 12:09

Manichéenne a écrit :Peut-être que lui en a, ou peut en trouver, des solutions.
J'ai pour ma part toujours essayé de tout solutionner seul ... Et ça a toujours fini par mer*er.
C'est difficile, mais il faut parfois prendre le risque de s'en remettre à quelqu'un.
Surtout si on n'a plus de solution, ou si la solution c'est de se rendre malade.
Parfois il faut regarder hors du champ du problème : une personne extérieure, pas concernée mais bienveillante (ça existe) peut servir de médiateur pour exprimer ce qu'on aurait du mal à percevoir ou à dire.
Manichéenne a écrit : Ta santé est importante aussi.
C'est même LA priorité absolue.
Quand la santé commence à mer*er ... tout suit !!!
Manichéenne a écrit : Mais je sais comme c'est difficile d'agir, d'en parler, et d'admettre qu'il faut vraiment changer de mode de vie/travail. :?
Je le fais : j'ai la chance d'avoir une conjointe qui compense financièrement, et je me consacre à assurer une certaine sécurité pour notre avenir. Mais même quand on a cette chance, le poids de la représentation sociale (ce que je fais me définit aux yeux des autres, et je me construit avec le regard des autres) est tel qu'il est difficile d'y échapper ... Pour ma part je ressens le besoin (pas l'envie) de retrouver mon "statut" ... Même si les efforts nécessaires me sont devenus insupportables.

L'équilibre est délicat.
La seule certitude c'est qu'il faut se préserver.
Si tu es absente pour une bonne raison, tes collègues se débrouilleront.
Il faut se résigner à être heureux de ce que la vie nous offre, sans paresse ni complaisance.

* Diagnostic Aspie 01/2018. Bilan réalisé par un psychiatre spécialiste * RQTH valide *

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 4712
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#132 Message par Flower » mercredi 11 octobre 2017 à 13:15

Malheureusement je n'ai personne pour compenser financièrement, mais un crédit immobilier à rembourser et un cheval qui a une maladie chronique, donc ça ne m'aide pas trop non plus. Mais oui, bien sûr, si j'étais absente pour congé maternité ou un truc comme ça, les collègues se débrouilleraient. Absente pour burn-out autistique, c'est un peu plus compliqué. :?
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#133 Message par Benoit » mercredi 11 octobre 2017 à 13:25

Ils ne paient pas les arrêts maladie dans ton travail (hors carence) ?
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Alceste
Passionné
Messages : 369
Enregistré le : mercredi 20 septembre 2017 à 22:11
Localisation : Savoie

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#134 Message par Alceste » mercredi 11 octobre 2017 à 13:38

Flower a écrit : Absente pour burn-out autistique, c'est un peu plus compliqué. :?
Compliqué pour toi (?)

Les autres n'en savent rien ...
Il faut se résigner à être heureux de ce que la vie nous offre, sans paresse ni complaisance.

* Diagnostic Aspie 01/2018. Bilan réalisé par un psychiatre spécialiste * RQTH valide *

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 4712
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Pour parler du burn-out, venez ici !

#135 Message par Flower » mercredi 11 octobre 2017 à 14:49

@Benoit: Si, j'ai déjà pris des petits arrêts de 2-3 jours, voire une semaine. Ça ne sert pas à grand-chose, une semaine ou deux plus tard, je suis de nouveau crevée.
Et pour un arrêt plus long, il faut quand même dire quelque chose sur pourquoi on n'est pas là.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Répondre