La physique quantique

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: La physique quantique

#196 Message par Mélimélo5 » mercredi 6 juin 2018 à 11:47

Fift a écrit :
Mélimélo5 a écrit :
Je trouve ça très énigmatique la physique quantique, dire qu'une molécule prend telle forme lorsqu'elle se sent observée, cela revient à dire qu'un état prend forme que lorsqu'on l'observe.

Et comment une particule pourrait avoir conscience d'être observée?
Il y a une analogie assez simple : imagine que tu sois dans une pièce totalement hermétique à la lumière. Il y a un objet devant toi, dont tu ignores évidemment la couleur.
Pour connaître la couleur de l'objet, tu dois logiquement l'éclairer. Mais la couleur observée va dépendre de la couleur même de la lumière avec laquelle tu l'éclaires.

En physique quantique, c'est pareil. Pour "observer" une particule, il faut lui apporter de l'énergie. Et en fonction de la quantité ou du type d'énergie employée, la particule va réagir de telle ou telle manière. Et donc ce que l'observateur verra de la particule sera différent - sans pour autant qu'une forme de la particule soit plus "vraie" qu'une autre.
Je suis complètement d'accord que en fonction de notre vision on peut voir un objet de manière différente.

Mais en physique quantique cela va plus loin, comment expliquer, d'après une autre expérience, qu'en projetant des objets quantiques contre un mur en y plaçant au milieu un mur avec deux fentes, on observe qu'elles atterrissent sur le mur en traçant des traits verticaux .
Alors que lorsque l'on place un observateur et que l'on reproduit la même expérience, les objets ne prennent plus la même direction, elles vont partout sur le mur.

Et dans les deux cas de figure, leur trajectoire est analysée de la même manière.

Ce qui veut bien dire, que leur trajectoire a changé lorsqu'on les observe.

voir vidéo expérience présentée à 17:00 min

Je suis persuadée qu'il y a un rapport avec le fait qu'il y est un observateur, et si les objets quantiques en avaient conscience, ce qui revient aux théories avancées que le monde que l'on voit n'existe que parce qu'on le voit, mais que en dehors il n'existerait pas, ne serait pas réel.. :?: :shock:
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2472
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: La physique quantique

#197 Message par lepton » mercredi 6 juin 2018 à 13:04

Il faut admettre que pour aller d’un point A à un point B, une particule prend tous les chemins possibles et imaginables. Elle peut aller en ligne droite, faire un détour par la pièce d’un côté, ou par la galaxie d’Andromède. Simplement, la probabilité pour qu’elle passe par tel ou chemin, n’est pas identique pour tous les chemins possibles.
Si on observe généralement une ligne droite, c’est dû à l’intégrale de chemin qui favorise la probabilité d’avoir ce trajet plutôt qu’un autre.

En physique quantique, c’est l’observateur qui fige l’état du système lors de l’expérience. Les particules n’ont pas conscience d’être mesurées.

En gros, avant la mesure, une particule peut posséder une infinité d’états, définis par une onde de probabilité. Tant qu’aucune mesure n’a été effectuée, on ne connaît que la probabilité que la particule ait tel état. L’observateur « fige » la particule dans un état, parmi une infinité. Ça s’appelle la réduction du paquet d’onde. Mais il est impossible de connaître l’état de la particule juste avant la mesure...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: La physique quantique

#198 Message par Mélimélo5 » mercredi 6 juin 2018 à 13:26

Ha oui je viens de regarder une vidéo sur la réduction du paquet d'onde, qui explique qu'avec une balle quantique, si on la lance, elle peut être à plein d'endroits en même temps, mais que si on la prends en photo, elle se retasse en un endroit.
Comme si elle se réduisait au moment où on la prend en photo, en un endroit.

J'ai beau essayer de comprends, pour moi tout cela est très flou..

Je vais regarder d'autre vidéos, car ce n'est pas clair du tout.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22333
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#199 Message par Tugdual » mercredi 6 juin 2018 à 13:33

En physique quantique plus qu'en tout autre domaine, il faut
garder à l'esprit que la vulgarisation n'est pas à prendre au pied
de la lettre : le propos n'est que d'illustrer, donner une idée ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2472
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: La physique quantique

#200 Message par lepton » mercredi 6 juin 2018 à 13:41

C'est flou pour tout le monde... :mryellow:
Feynman avait dit à la fin d'une conférence "si vous pensez avoir compris, c'est que vous n'avez rien compris"... :D

Comme on est des êtres humains, on aime bien se représenter les particules comme des petites billes. C'est facile, et on voit à quoi ça ressemble.
Le souci, c'est que les particules ne sont pas des corpuscules. C'est pour ça qu'on n'arrive pas à s'imaginer qu'une particule puisse se comporter comme une onde, ou traverser deux fentes pour créer une figure de diffraction... :crazy:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1515
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: La physique quantique

#201 Message par Siobhan » mercredi 6 juin 2018 à 20:26

Je ne suis pas du tout un expert, mais je pense qu'une des grosses sources de malentendu vis-à-vis de la mécanique quantique, théorie probabiliste et statistique il me semble, est que la majorité des gens n'ont pas une idée précise de ce qu'est une probabilité, et dans quel cadre on en définit une.
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: La physique quantique

#202 Message par Mélimélo5 » mercredi 6 juin 2018 à 20:57

MudBloodKnowItAll a écrit :Je ne suis pas du tout un expert, mais je pense qu'une des grosses sources de malentendu vis-à-vis de la mécanique quantique, théorie probabiliste et statistique il me semble, est que la majorité des gens n'ont pas une idée précise de ce qu'est une probabilité, et dans quel cadre on en définit une.
Je pense que ceux qui étudient la physique quantique ont justement un minimum de base niveau probabilité.
Puis de manière général il me semble que tout le monde sait que la probabilité est la possibilité qu'un évènement se passe de tel manière ou plutôt la chance d'obtenir tel résultat.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22333
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#203 Message par Tugdual » jeudi 7 juin 2018 à 8:35

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22333
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#204 Message par Tugdual » jeudi 7 juin 2018 à 19:49

Modération (Tugdual) : Des messages ont été déplacés ici.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
KoaKao
Forcené
Messages : 2609
Enregistré le : jeudi 28 août 2014 à 22:53
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: La physique quantique

#205 Message par KoaKao » vendredi 8 juin 2018 à 3:22

MudBloodKnowItAll a écrit :Je ne suis pas du tout un expert, mais je pense qu'une des grosses sources de malentendu vis-à-vis de la mécanique quantique, théorie probabiliste et statistique il me semble, est que la majorité des gens n'ont pas une idée précise de ce qu'est une probabilité, et dans quel cadre on en définit une.
Etienne Klein dans la dernière Tronche en live disais qu'aujourd'hui on veux tellement vulgariser la physique quantique que ce qu'on nous apprend est une déformation de la réalité.

La physique quantique est surtout déterminable par les calculs... La vulgarisation c'est une expérience de pensée, on imagine pour essayer de mieux comprendre mais il faut garder une tête que ce n'est qu'une métaphore de la réalité.

L'exemple justement de la dualité onde-corpuscule. On admets qu'un photon par exemple est à la fois une onde et un corpuscule (dualité onde-corpuscule) sauf c'est plus compliqué que ça, mais c'est la meilleurs manière qu'on a de l'interpréter dans le cas du formalisme. C'est un peu comme des règles pour s'approché de la réalité.
De même quand on dis que ce même photon prends un état (deviens une onde ou un corpuscule) quand on l'observe. Effectivement il n'a pas conscience qu'on l'observe puisque c'est un photon. Ce photon comme une onde va se déplacer un peu partout et si on met un obstacle où un détecteur on détectera un corpuscule avec une énergie, l'onde obéie à nature probabiliste de la mécanique quantique elle va déterminer la position d'une particule lorsqu'on la mesure.

Je conseille cette vidéo de Science Étonnante qui est très bien pour l'expérience avec les fentes.
Spoiler :  : 
loup autiste

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: La physique quantique

#206 Message par Mélimélo5 » vendredi 8 juin 2018 à 11:40

Tugdual a écrit :Au delà des films :
J'ai regardé ce site, les explications sont complexes.. mais intéressantes.

Ils en reviennent encore aux probabilités statistiques!lol
En expliquant qu'il y aurait 10 dimensions, dont 6 supplémentaires lorsque ces 10 dimensions se replient sur elles mêmes, ce qui donne lieu à 6 "espaces de Calabiyau" (drôle de nom), ce qui en déroule ne serait pas accessible mais se retrouve dans les quantités physiques (comme des probabilités de transition).

Bref j'ai du mal à comprendre. :?: :shock:
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2472
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: La physique quantique

#207 Message par lepton » vendredi 8 juin 2018 à 12:10

Il s’agit des espaces de Calabi-Yau (du nom des mathématiciens psychopathes qui ont pondu cette chose étrange...)
Le nom me fait penser au cabillaud. Puisqu’on est dans les probabilités, il y a peut-être un lien avec la loi de Poisson ? Bon, je divague... :mrgreen:

En gros, les dimensions supplémentaires sont une astuce de mathématiciens pour arriver à résoudre des équations sans se retrouver dans une impasse. Mais ça ne correspond pas nécessairement à ce qu’on observe dans la vraie vie. Ces gens-là vivent un peu dans leur monde...

Il faut lire l’excellent bouquin de Brian Greene, « l’Univers élégant », il en parle très bien...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22333
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#208 Message par Tugdual » vendredi 8 juin 2018 à 12:37

Mélimélo5 a écrit :Bref j'ai du mal à comprendre. :?: :shock:
En gros, les six dimensions supplémentaires ne sont qu'un formalisme
mathématique, mais ne présagent en rien d'une existence réelle ...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22333
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#209 Message par Tugdual » lundi 11 juin 2018 à 9:31

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22333
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: La physique quantique

#210 Message par Tugdual » lundi 11 juin 2018 à 9:32

Sur le site du Collège de France :
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Répondre