Page 13 sur 13

Re: Vous et vos cheveux ?

Posté : jeudi 30 janvier 2020 à 19:18
par Marisol
Je crois que dans le cas de mon fils il y a l'inconfort (bord du bac froid et raide dans la nuque) + le frottement des mains sur le crâne sans visibilité + eau dans les oreilles.

Il m'a parlé des 3 a des moments différents et j'ai eu l'impression que ça s'additionnais ... mais peut-être pas :?:

Re: Vous et vos cheveux ?

Posté : samedi 1 août 2020 à 12:30
par CharlieFox
Alors pour moi c’est ultra court pour une femme : 10mm, et je les coupe moi-même à la tondeuse, ça évite la corvée d’aller chez le coiffeur (les coiffeurs ont toujours cette fâcheuse habitude de vouloir discuter) et permet de les couper toutes les semaines (je ne supporte vraiment pas quand ils poussent).
Je me rends bien compte que ça interpelle souvent les gens d’autant que je ne suis pas du tout féminine au sens où la société l’entend (maquillage, jupe/robe, talons, bijoux, accessoires...). Mais au fond je me fiche pas mal de ce que les gens en pense, je trouve que c’est tellement plus pratique de les avoir très courts, et j’adore la sensation du vent et de l’eau avec les cheveux courts^^
Finalement, c’est vrai que je ne me sens pas particulièrement femme, sans me sentir homme non plus, je me sens juste « moi ».
Aujourd’hui je l’assume complètement mais c’est sûr que c’était beaucoup moins évident quand j’étais ado...
Le paradoxe c’est que je suis plutôt timide et que je ne supporte pas d’avoir toute l’attention sur moi, et malheureusement avec cette coupe je ne passe jamais inaperçue !

Re: Vous et vos cheveux ?

Posté : mardi 18 août 2020 à 17:45
par Zia .
Il m'a fallu attendre 31 ans pour comprendre comment assumer et tirer profit de ma tignasse (épaisse fourrure bouclée très volumineuse et pleine de noeuds).
Il me suffit d'une petite huile de super marché et d'une petite crème que je trouve dans une boutique près de chez moi (le tout bio et non testé sur les animaux), un coup de brosse, ça se coiffe tout seul et je n'y touche plus pendant une semaine!
Ça donne un effet naturel (limite sauvage).
Ils sont long jusqu'aux milieu des omoplates et n'ont jamais été aussi facile à gérer (alors que court je devais les recoiffer tous les jours).
Le seul hic c'est l'été (obligée d'être moins habillée, ça me chatouille non stop et ça tiens chaud).
Du coup j'ai demandé à mon compagnon de me séquestrer si je craque et essaye d'aller chez le coiffeur.

Re: Vous et vos cheveux ?

Posté : mardi 18 août 2020 à 18:06
par Glaciell
CharlieFox a écrit :
samedi 1 août 2020 à 12:30
Alors pour moi c’est ultra court pour une femme : 10mm, et je les coupe moi-même à la tondeuse, ça évite la corvée d’aller chez le coiffeur (les coiffeurs ont toujours cette fâcheuse habitude de vouloir discuter) et permet de les couper toutes les semaines (je ne supporte vraiment pas quand ils poussent).
Je me rends bien compte que ça interpelle souvent les gens d’autant que je ne suis pas du tout féminine au sens où la société l’entend (maquillage, jupe/robe, talons, bijoux, accessoires...). Mais au fond je me fiche pas mal de ce que les gens en pense, je trouve que c’est tellement plus pratique de les avoir très courts, et j’adore la sensation du vent et de l’eau avec les cheveux courts^^
Finalement, c’est vrai que je ne me sens pas particulièrement femme, sans me sentir homme non plus, je me sens juste « moi ».
Aujourd’hui je l’assume complètement mais c’est sûr que c’était beaucoup moins évident quand j’étais ado...
Le paradoxe c’est que je suis plutôt timide et que je ne supporte pas d’avoir toute l’attention sur moi, et malheureusement avec cette coupe je ne passe jamais inaperçue !
Alors c'est marrant parce que moi c'est tout pareil à un détail près : la longueur ! :lol: Je les laisse faire leur vie (je les démêle quand même :lol: ) et je ne vais pas chez le coiffeur (je n'ai d'ailleurs pas compris que la fermeture des salons de coiffure fasse autant parler pendant le confinement :innocent: ), donc ils poussent. :lol: Pour le moment ils sont sous les fesses, mais comme je fais souvent (pour des questions pratiques) une natte qui démarre haut, ils paraissent un peu moins longs qu'ils ne le sont réellement (ça crée souvent la surprise quand je les lâche).
Mais pour le reste je te rejoins complètement !
Après, en fait ça fait longtemps que j'hésite à les couper, j'aimerais bien les avoir très courts, mais bon, ça m'ennuie aussi de renoncer à toute cette tignasse, c'est pas comme si je pouvais la retrouver rapidement si je regrettais. :crazy: Et les couper à mi-longueur ne m'intéresse pas, si c'est pour avoir à peu près la même tête en un peu moins long, là c'est sûr que j'aurais des regrets. Oui c'est compliqué. :mryellow:

Re: Vous et vos cheveux ?

Posté : mardi 18 août 2020 à 18:24
par Mylie
Je suis aussi comme ça; je les laisse faire leur vie. Je déteste le moment du shampoing (ça me fait mal au cou, l'eau est souvent pas à une température que j'aime, et je n'ose rien dire, et puis il faut discuter.. et je n'aime pas trop les odeurs) et je trouve que ça coûte cher. J'aime quand même de temps en temps faire une couleur (parce que j'adore le roux) mais qu'est ce que ça démange ! Je vais une à deux fois par an et c'est tout.

J'ai donc eu les cheveux jusqu'aux fesses; j'aimais beaucoup leur faire des soins (j'adore sentir mes cheveux) ou secouer la tête pour sentir mes cheveux frôler mon dos, mais je déteste le moment du démêlage. J'ai fini par aller les couper parce que les shampoings finissaient par me demander trop d'énergie, à une période où j'en avais peu. J'ai hésité à les raccourcir un peu, puis finalement j'ai choisi un carré, et de faire un don à une association qui fait des perruques pour les personnes atteintes de cancers.

J'ai la manie de sentir mes cheveux et de jouer avec en les entortillant avec mes doigts.

Re: Vous et vos cheveux ?

Posté : mercredi 19 août 2020 à 9:14
par Loner
"Les pires erreurs de ma bien ont été parfois mes coupes de cheveux " disait Jim Morrison.

Pour ma part , j'ai les cheveux longs châtain clairs jusqu'aux épaules depuis l'adolescence. Ils sont/étaient épais et frisés. Beaux !

J'ai eu une pause cheveux courts entre 32 et 38 ans avec beaucoup de complexe puisque âge faisant, ils sont devenus moins vifs sur le dessus..mon front est devenu plus grand...

De fait, je me suis dit que tant qu'à devenir dégarni, autant les laisser pousser une dernière fois. C'est ce que je fais.
Mais comme, détachés, ils ressemblent à du foin sec et sans vie, je les garde attachés.

Et sinon je blondis de plus en plus au soleil. Je suppose que c'est parcequ'ils sont plus fins maintenant ?

J'aime bien tripoter mes cheveux. Ca me détend.