[Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
Winona
Passionné
Messages : 335
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 0:07
Localisation : France

Re: Entomologie, La passion des insectes !

#541 Message par Winona » dimanche 23 juin 2019 à 1:26

Une femme reconstruit l’aile d’un papillon pour la première fois avec un talent remarquable

Vous connaissez peut-être le Monarque, un papillon particulièrement grand et très beau. Il peut vivre entre 2 mois en été et plus de 7 mois en hiver.

Romy McCloskey est une véritable amoureuse des papillons. Et elle a une raison pour cela. En effet, peu avant son décès, sa maman lui a dit cette phrase qui restera à jamais gravée dans sa mémoire : « Romy, à chaque fois que tu verras un papillon, sache que je suis ici avec toi et que je t’aime. »
01.jpg
Depuis Romy prend particulièrement soin de ces insectes et lorsque qu’elle trouve des chenilles dans son jardin, elle les emmène chez elle à l’abri des prédateurs et autres menaces pour qu’elles puissent grandir puis se transformer en jolis papillons.

Mais cette fois-ci, l’un des papillons qui est sorti de son cocon avait une aile supérieure et une aile inférieure complètement abîmées. Cela était dû à une blessure subit pendant la chrysalide et non pas à un parasite.

Alors Romy, qui est une créatrice de costumes professionnels et une couturière exceptionnelle, a décidé de lui recréer une aile.

Elle a eu besoin d’une serviette, de la colle, d’un cintre, d’un coton de tige, d’une pince à épiler, d’un cure-dent, de ciseaux et de talc. Elle a aussi récupéré une aile sur un papillon mort il y a quelques jours.

Puis elle a commencé son travail. Pour information, les papillons ne ressentent pas de douleur au niveau des ailes. C’est un peu comme nous quand nous nous coupons les cheveux ou les ongles. Elle n’a donc pas eu besoin de l’endormir.

Voici donc le papillon blessé.
03.jpg
Romy a utilisé cette panoplie pour cette chirurgie un peu spéciale.
04.jpg
Avec le cintre, elle a empêché le papillon de bouger puis lui a enlevé l’aile abîmée (toujours sans lui faire de mal).

Et avec beaucoup de précision voici le résultat !
06.jpg
Même si l’on peut voir que l’aile n’est pas complètement naturelle, l’important est là. Le papillon peut voler !
07.jpg
Le petit papillon a repris des forces, il temps de s’envoler maintenant.

Le voilà dans la nature, prêt à vivre sa courte vie et à émerveiller les yeux de ceux qui auront la chance de le croiser.
09.jpg
Source : Bored Panda / The Dodo
Diagnostiquée autiste Asperger en 2019 dans un centre expert.
Diagnostic (enfin !) après 20 ans d'errance psychiatrique.

Présentation Winona
CRA / Annuaire Autisme / Lexique / Livres sur le TSA

Avatar du membre
Alpha
Adepte
Messages : 290
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: Entomologie, La passion des insectes !

#542 Message par Alpha » vendredi 19 juillet 2019 à 14:21

Bonjour,

Je suis l'heureuse propriétaire d'un lombricomposteur. L'ironie c'est que j'ai la phobie de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un insecte, un vers ou un reptile. :oops:
C'est à ma demande que nous nous sommes équipés d'un lombricomposteur (tant que les vers sont dans l'environnement qui leur est dédié, j'arrive à prendre sur moi).
Sauf que depuis 1 mois, nous avons découvert des larves de mouches soldat à l'intérieur. Donc mon conjoint a vidé tout le bac infesté et nous sommes repartis avec un bac contenant un peu de compost et un bac vide.
Sauf que 1 mois plus tard, de nouveau l'invasion. J'avais pourtant bien suivi les recommandations que l'on m'avait donné à la remise du bac (couvrir le lombricomposteur d'un linge, laisser le robinet fermé, ne pas laisser les déchets en attente d'aller dans le lombricomposteur sans couvercle, ne pas laisser le bac ouvert sans surveillance, etc.)
Mais visiblement c'est insuffisant. Je me suis renseignée un peu sur internet et il semblerait que la chaleur favorise la prolifération de ces larves.

Du coup je suis un peu désemparée. Est-ce que je stoppe nos velléités compost jusqu'à ce que les températures baissent ? Mais dans ce cas, que faire des quelques vers qui ont survécus au milieu hostile créé par ces larves (trop acide pour eux) pendant la période ? (aujourd'hui ils sont massés dans le compost, mais à priori mon conjoint m'a dit qu'il restait des larves de mouches soldat qu'il n'arrive pas à atteindre... :cry: )
Je me sens vraiment nulle parce que ma phobie de ces bêtes là m'empêche de pouvoir les enlever une à une, comme préconisé. Mais rien que quand mon conjoint m'a demandé de l'aider hier, comme il a un peu insisté, il m'a retrouvé tétanisée au milieu du balcon, en pleurs.. Bref, je me sens vraiment incapable d'élever correctement mes petits lombric qui pourtant font un boulot formidable..
Auriez vous des suggestions ?

En plus, il parait que ces larves sont très prisées des pécheurs ou des poules mais personne dans mon entourage n'est pêcheur ou n'a des poules et encore moins quelqu'un qui voudrait venir les récupérer.. :innocent:

Merci !
Diag TSA

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24470
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Entomologie, La passion des insectes !

#543 Message par Tugdual » dimanche 16 février 2020 à 11:10

Désolé, je n'ai pas d'expérience en lombri-compostage...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24470
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Entomologie, La passion des insectes !

#544 Message par Tugdual » dimanche 16 février 2020 à 11:11

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

nouvo
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: Entomologie, La passion des insectes !

#545 Message par nouvo » dimanche 16 février 2020 à 17:59

Alpha a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 14:21
Bonjour,

Je suis l'heureuse propriétaire d'un lombricomposteur. L'ironie c'est que j'ai la phobie de tout ce qui ressemble de près ou de loin à un insecte, un vers ou un reptile. :oops:
C'est à ma demande que nous nous sommes équipés d'un lombricomposteur (tant que les vers sont dans l'environnement qui leur est dédié, j'arrive à prendre sur moi).
Sauf que depuis 1 mois, nous avons découvert des larves de mouches soldat à l'intérieur. Donc mon conjoint a vidé tout le bac infesté et nous sommes repartis avec un bac contenant un peu de compost et un bac vide.
Sauf que 1 mois plus tard, de nouveau l'invasion. J'avais pourtant bien suivi les recommandations que l'on m'avait donné à la remise du bac (couvrir le lombricomposteur d'un linge, laisser le robinet fermé, ne pas laisser les déchets en attente d'aller dans le lombricomposteur sans couvercle, ne pas laisser le bac ouvert sans surveillance, etc.)
Mais visiblement c'est insuffisant. Je me suis renseignée un peu sur internet et il semblerait que la chaleur favorise la prolifération de ces larves.

Du coup je suis un peu désemparée. Est-ce que je stoppe nos velléités compost jusqu'à ce que les températures baissent ? Mais dans ce cas, que faire des quelques vers qui ont survécus au milieu hostile créé par ces larves (trop acide pour eux) pendant la période ? (aujourd'hui ils sont massés dans le compost, mais à priori mon conjoint m'a dit qu'il restait des larves de mouches soldat qu'il n'arrive pas à atteindre... :cry: )
Je me sens vraiment nulle parce que ma phobie de ces bêtes là m'empêche de pouvoir les enlever une à une, comme préconisé. Mais rien que quand mon conjoint m'a demandé de l'aider hier, comme il a un peu insisté, il m'a retrouvé tétanisée au milieu du balcon, en pleurs.. Bref, je me sens vraiment incapable d'élever correctement mes petits lombric qui pourtant font un boulot formidable..
Auriez vous des suggestions ?

En plus, il parait que ces larves sont très prisées des pécheurs ou des poules mais personne dans mon entourage n'est pêcheur ou n'a des poules et encore moins quelqu'un qui voudrait venir les récupérer.. :innocent:

Merci !
Bonjour Alpha,
je ne sais où tu en es avec ton lombricomposteur.. depuis juillet dernier.

Sinon je ne voyais pas où était le problème (de fond ou de principe et donc outre une phobie à des insectes) avec les mouches soldat : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hermetia_illucens

Elle est originaire du continent américain et s’est acclimatée sur tous les continents. Les femelles pondent dans des crevasses ou des surfaces au-dessus des ou adjacentes aux substrats très variés d'origine végétale ou animale en voie de décomposition. Les larves se développent en consommant ces déchets ce qui en fait un hôte des composts et explique son utilisation pour la bioconversion.

Bien qu'espèce exogène, elle n'est pas considérée comme invasive dans l'Union Européenne1,2. A noter que l'adulte est inoffensif pour l'homme et que la larve est intéressante pour la gestion et la valorisation des déchets.


--

et un mot de Denis Pépin, auteur de Composts et paillis, éditions terre vivante

Je pense plutôt à des larves de mouche soldat. Ce sont des décomposeurs qui font le travail qu’on attend dans un tas de compost. Donc il n’y a pas à s’affoler. Elles ne toucheront pas aux plantes si le compost est épandu avec elles sur la terre.
D’une manière générale, quand une bestiole se trouve dans le compost, c’est qu’elle y a intérêt. Si ce ne sont pas de squatters (rat, fourmi…) ce sont toujours des décomposeurs. Même si c’est repoussant, on leur dit merci de faire le travail.
http://jardinonssolvivant.fr/compost-en ... leyssenne/


Donc pas besoin d'enlever les larves, ce sont des décomposeurs efficaces,
et elles ne vont pas rendre l'ensemble trop acide pour des vers de fumier autrement capables de gérer de fortes acidités :)

Tout au plus de charmants petits insectes sortiront par la fenêtre dès que possible (si en intérieur mais ton lombricomposteur serait sans doute sur ton balcon a priori donc déjà dehors..) pour aller vaquer à leurs occupations.

Il y aura concurrence entre larves et vers à la saison chaude mais c'est aussi la saison où l'on consomme sans doute le plus de fruits et légumes, tout le monde devrait être rassasié et faire avec ce qu'il y aurait.
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Avatar du membre
Alpha
Adepte
Messages : 290
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: [Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

#546 Message par Alpha » samedi 22 février 2020 à 11:20

Oui elles y trouvent un intérêt et font un job de décomposition formidable mais elles produisent un environnement trop acide pour les vers et donc ceux ci meurent. Je ne sais pas si les miens sont des vers de fumiers, ce sont des eiseinias. De plus elles produisent un environnement nauséabond, alors que le lombricomposteur est adapté justement pour l'intérieur ou le balcon, lieux dans lesquels on ne peut pas se mettre que l'odeur soit incommodante.
En ce qui concerne la résolution de mon problème, déjà la fin de l'été et la chute des températures m'a bien aidé. Ensuite j'ai réussi à prendre sur moi et affronter ma peur de ces petites bêtes. Donc j'y allais tous les jours et je faisais le tri et sortant les larves et en ne laissant plus que les vers. Affaire à suivre cet été. Mais j'ai hâte de pouvoir passer à un compost classique car le lombricompostage c'est vraiment du boulot et un équilibre extrêmement fragile, surtout l'été..

Donc oui pas de drame en soit, mais si je laisse les larves proliférer, l'odeur ne sera pas compatible avec mon lieu d'habitation..
Diag TSA

nouvo
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: [Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

#547 Message par nouvo » dimanche 23 février 2020 à 16:59

Merci pour tes précisions Alpha.
Et tout d'abord, félicitations pour ton initiative, ses résultats, ta persévérance et de dépasser les gênes vis à vis d'insectes.
Il est le paramètre olfactif que je n'eus approché.

J'avais déjà eu l'occasion d'échanger (il y a 4 ans et demi - ai-je été relire ^) sur un autre forum, du sujet et avec une personne de Paris qui en faisait l'expérience dans sa cuisine. Cela se passait bien dans l'ensemble pour elle (et pas de mouches soldat noires non plus).
Peut-être à l'occasion ferai-je part des mes expériences et situations vis à vis du compostage dans le topic jardin – potager ?? mais restons-en à ta situation et les bestioles ici.
Donc ton usage prévaut, si les vers finissent par mourir et que l'odeur devient trop mauvaise, tu fais bien d'intervenir.

Y aurait-il peut-être des variables à voir ?? comme la composition des apports et leur quantité ??
Aussi pour la saison à venir, voir peut-être ce qu'il serait le plus efficace (si de l'amélioration est possible ?) pour empêcher davantage les mouches soldat noires d'aller pondre. Tu as évoqué un linge. Ok.
[je viens préciser que tes autres préconisations sont ok, comme ne pas attendre avant de mettre un déchet organique au composteur, ne pas laisser ouvert le composteur]
Il dépend de comment est fait ton lombricomposteur – dans le principe il est possible que ça passe par des aérations quand même.
Pour m'éviter de partir dans divers scénarios, voir ton lombricomposteur (ou son modèle trouvable par internet) m'aiderait à te proposer de possibles essais de solutions. Mais le principe est là. : il faut maintenir une aération vitale tout en évitant les mouches d'y pénétrer.
Idée un peu générale : mettre des inserts de toile moustiquaire (boules / lamelles) dans les aérations.
2nde direction, veiller à ce que le linge (matière aérée quand même) soit maintenu, avec par exemple un cerclage avec un lien élastique ou cordelette, petit tendeur, etc..
Les mouches soldats noires sont aptes à la reptation – c'est à fort supposition au vue de leur morphologie (ailes à plat), elles seront capables de passer sous un linge, capables de rentrer dans des interstices de qq mm.
Si tu parviens à les empêcher, et donc à avoir des entrées possibles inférieures à qq mms (disons entre 2 gros et 3 mm), et avec les préalables évoqués, tu pourrais être plus tranquille pour la saison à venir.
Te le souhaitant ;)

Sinon les vers de fumier correspondent effectivement à des Eisenia, précisément Eisenia foetida.
Il ne serait impossible que tu aies une autre espèce mais il est plus probable que tu aies celle-là.

Extrait de : https://www.verslaterre.fr/les-vers-de-compost.html/

Les espèces Eisenia foetida (ou vers de fumier), Eisenia andreï (ou vers rouges de Californie) ou Eisenia hortensis (Dendrobaena veneta) sont les plus couramment utilisés.
L’Eisenia adulte (âgé de 8 semaines environ) est capable d’ingurgiter son poids par jour en matières organiques.
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

nouvo
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: [Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

#548 Message par nouvo » lundi 24 février 2020 à 8:17

une suite sur les mouches soldat noires et lombricomposteur

C'est à prendre en compte si les ouvertures pour aérations dépassent 2 mm.

Je précise que cette valeur de 2 mm n'est pas arbitraire, c'est une estimation rapportée aux données anatomiques transmises ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hermetia_illucens
Hermetia illucens mesure 15 à 20 mm de long

et rapportée à son profil effilé.

J'ai trouvé à mon sens une technique assez valable et qui n'apporte aucune contrainte d'usage.

Il faut partir avec une toile moustiquaire
(je ne décline pas sur d'autres matières pouvant s'assimiler)

Prendre un scotch de bricolage (du solide et qui colle bien de préférence), ce sont dans les gros rouleaux de magasin de bricolage, par exemple un transparent
(sauf à vouloir faire de son lombricomposteur une oeuvre kaléidoscopique :wink: )

Faire des pièces (découpes) dans la toile moustiquaire en adéquation avec les aérations.

Faire une découpe dans le scotch en adéquation ; par exemple : pli en jointant les 2 plans non adhésifs - et coup de ciseaux.

Faire un empiècement et coller au niveau de l'aération.

Aucun suivi (comme avec un linge)
et aucune mouche ne pourra rentrer.
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Avatar du membre
Alpha
Adepte
Messages : 290
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: [Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

#549 Message par Alpha » vendredi 28 février 2020 à 9:33

Merci pour ton retour détaillé !

En effet, je pense qu'une partie de mon problème venait aussi du fait que je l'avais démarré, et malgré que j'ai respecté scrupuleusement les recommandations d'usage, il y a eu peut être trop de matières d'un seul coup.

Bonne idée, je vais tacher de maintenir le linge contre le lombricomposteur pour qu'elles ne puissent pas rentrer.
Par contre, l'idée de boucher les aérations avec la moustiquaire me parait judicieuse mais compliquée.
Je pense que la mouche parvient à pondre dans le robinet. Que je laisse celui ci ouvert ou fermé ne change rien (enfin, c'était mon impression).
Du coup mettre de la moustiquaire dans ce trou me semble une bonne idée pour empêcher qu'elle ponde. Mais le liquide récolté est assez épais voir grumeleux parfois. Donc j'ai peur que la moustiquaire fasse office de passoire et soit tout le temps bouché.
Qu'en penses-tu ?
Pour ce qui est du modèle, j'ai celui ci https://www.greenweez.com/vers-la-terre ... btEALw_wcB.

Et j'ai constaté qu'elle pondait dans le carton que je laissais à côté du lombricomposteur, et incorporais petit à petit.. Je vais investir dans une caisse en plastique pour le stocker, comme ça elle ne pourra pas y pondre.

NB : je ne savais pas qu'il y avait un topic jardin/potager, peut être que cette discussion serai plus appropriée là bas ? :oops:
Diag TSA

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24470
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

#550 Message par Tugdual » vendredi 28 février 2020 à 9:37

Alpha a écrit :
vendredi 28 février 2020 à 9:33
NB : je ne savais pas qu'il y avait un topic jardin/potager, peut être que cette discussion serai plus appropriée là bas ? :oops:
Ça pourrait se discuter.

Mais ça n'est pas mal ici non plus, vu que vous insistez plus sur les habitants du compost que sur le compost lui-même...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Alpha
Adepte
Messages : 290
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: [Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

#551 Message par Alpha » vendredi 28 février 2020 à 10:19

Tugdual a écrit :
vendredi 28 février 2020 à 9:37
Alpha a écrit :
vendredi 28 février 2020 à 9:33
NB : je ne savais pas qu'il y avait un topic jardin/potager, peut être que cette discussion serai plus appropriée là bas ? :oops:
Ça pourrait se discuter.

Mais ça n'est pas mal ici non plus, vu que vous insistez plus sur les habitants du compost que sur le compost lui-même...
OK tout va bien alors, merci :)
Diag TSA

nouvo
Forcené
Messages : 1397
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: [Index] Animaux : Entomologie, la passion des insectes !

#552 Message par nouvo » samedi 29 février 2020 à 7:39

Bonjour Alpha,
avec tes compléments et la vue du modèle devrions nous franchir des paliers !
Je pense que la mouche parvient à pondre dans le robinet. Que je laisse celui ci ouvert ou fermé ne change rien (enfin, c'était mon impression).
Du coup mettre de la moustiquaire dans ce trou me semble une bonne idée pour empêcher qu'elle ponde. Mais le liquide récolté est assez épais voir grumeleux parfois. Donc j'ai peur que la moustiquaire fasse office de passoire et soit tout le temps bouché.
Qu'en penses-tu ?
Alors, il apparaîtrait au niveau du robinet une possible faille, et possible voie d'entrée « royale ».

Je suggérerai de faire un check up du robinet.
Tout d'abord vérifier son fonctionnement et son étanchéité.
Avec suffisamment d'eau et cycle ouverture / fermeture, vérifier que ça fonctionne.
Ta mention précédente met un doute à ce niveau.
En théorie dans un robinet il y a un clapet à l'intérieur qui bascule d'une position verticale (c'est dans ce cas ouvert) à une position horizontale (c'est fermé).
Si le robinet remplit son rôle et son étanchéité avec l'eau, alors tout sera ok vis à vis d'une éventuelle entrée de mouche. Pas de soucis. Et pas (trop) besoin de penser à un éventuel rajout de bouchon ou un dérivé à la sortie du robinet.

Ici, est aussi une faille possible qui concernera l'utilisation du robinet et il faut bien le laisser fermé après usage et ne pas oublier de le fermer ! Même s'il fonctionnerait, le laisser ouvert pourrait permettre à une mouche de rentrer à l'intérieur du composteur. En suggestion si besoin, avoir un mémo du bon sens de la position ouverte et fermée du robinet.
Et niveau entomologie, la mouche peut faire des pontes de 500 œufs ! cad qu'avec une seule ponte, le bac s'en retrouvera envahit.

Si le robinet ne fonctionne pas (cf cycle ouverture / fermeture avec pas mal d'eau versée dans le bac).
Il se peut que qqchose (un gros débris) gêne le fonctionnement du clapet.
Il se peut que le clapet et mécanisme soit non fonctionnel / cassé.
Autre possibilité ?!? : absence de clapet ?!? et le robinet est juste un écoulement.

Bref, un check up du robinet apparaît prioritaire.

Et si en l'état tu voudrais mettre une résolution assez directe pour cette zone du robinet, ta suggestion pour « boucher » la sortie est une possibilité – y en aurait-il d'autres nombreuses. Parmi une à laquelle je pense, une découpe d'un petit morceau dans un tampon jex par exemple, inséré dans le conduit de sortie, servirait aisément de bouchon filtrant, laissant sortir l'eau et interdisant l'entrée de mouche. La manipulation est aisée. Penser de temps en temps à l'enlever, le passer sous l'eau sans doute et évacuer (par écoulement naturel) ce qui aurait pu s'accumuler au dessus.

En second : les aérations
J'avais effectivement en vue soit des aérations de type fente, soit qq trous isolés et dispersés.
Là c'est directement des sortes de grilles d'aération.

Tout d'abord j'en viens à suggérer d'éviter l'usage d'un linge, même maintenu. S'il pourrait être efficace sur les mouches et si elles venaient à rentrer par là, cela peut créer des soucis dans le bon fonctionnement du compostage par défaut d'aération. Après essai, je n'ai trouvé aucun linge chez moi susceptible d'aller correctement. L'air ne passe pas assez. Les seuls « linges » auraient pu être des bas résille ou autre collant, mais n'en ai-je pas dans mon armoire ! C'est de l'humour ^ :mryellow: même si techniquement l'usage d'un collant pourrait peut-être faire office ^^.
Il faut aussi prendre en compte que si le fabricant a prévu autant d'aérations c'est qu'il a estimé utile qu'il y en ait autant pour le bon fonctionnement général.

Les trous d'aération sont petits, ce qui est une très bonne chose.
Sont-ils suffisamment petits pour la mouche soldat noire ?
Alors, là il faudrait mesurer la taille des trous d'aération, avec comme repère : 2 mm
J'ai tendance à penser que les trous, même petits, font plus.
Il est aussi à prendre en compte que tu as eu un conseil de mettre un linge, ce qui pourrait tendre à supposer qu'il pourrait être connu que les mouches puissent être susceptibles de passer par là.

Alors, il est possible de garder la vue sur le support moustiquaire (ça peut se trouver à la découpe en magasins de bricolage).
Ai-je fait une mesure des mailles de moustiquaire, c'est 1 mm pour celle que j'ai. C'est le maillage "parfait" / impec.
Là, ce serait couper des pièces carrées, débordant de 1 petit cm sur l'extérieur des « grilles d'aération » et mettre un adhésif sur les 4 bords externes.
Avec une moustiquaire type fibre de verre ou plastique (plutôt que métallique) et l'usage d'un rouleau adhésif type chatertone comme celui-là https://www.leroymerlin.fr/v3/p/produit ... 1500389202 , tout devrait être ok.
Ici, pour le ruban ai-je pensé à ta terre vis à vis du compost (c'est un adhésif pour repérer le fil de terre en électricité!^) et l'adéquation des couleurs :)
D'autres approches des couleurs colleront aussi bien !

Et en tertio, sur les aliments qui seraient mis un peu en attente (cf mention sur le carton),
il peut se faire l'emploi de « poubelle de table », avec couvercle, pour l'avant mise au compost.
Autrement, n'importe quel bac plastique avec couvercle fera l'affaire – c'est ce que tu évoquais par après. C'est très bien ; type tupperware, bac à glace, etc ^^

Bon lombricompostage:)
bravo d'avoir tout lu !
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Répondre