Pour parler de botanique, v'nez ici !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2282
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#76 Message par lepton » samedi 15 juillet 2017 à 16:56

Allan a écrit :Sinon, je suis sûr que tu attireras des personnes en promettant des plaisirs subtils et intenses par des caresses du bout des doigts de ta Flore, vue sous cette angle évidemment... :oops:
Présenté comme ça, c'est en effet assez "vendeur" pour une prochaine sortie botanique... :)
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#77 Message par Allan » samedi 15 juillet 2017 à 17:08

lepton a écrit :
Allan a écrit :Sinon, je suis sûr que tu attireras des personnes en promettant des plaisirs subtils et intenses par des caresses du bout des doigts de ta Flore, vue sous cette angle évidemment... :oops:
Présenté comme ça, c'est en effet assez "vendeur" pour une prochaine sortie botanique... :)
Et dans "botanique", il y a... "βότανο" qui signifie "herbe" ou "fourrage"... no comment !
Spoiler :  : 
Bloat va réussir à nous vendre la botanique sans nous brouter le pistil ! :mrgreen:
ted/asperger/dysexécutif sévère

Cagliostro
Occasionnel
Messages : 19
Enregistré le : vendredi 12 juin 2015 à 13:20

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#78 Message par Cagliostro » vendredi 21 juillet 2017 à 21:54

pour la vigne, je suis mal à l'aise avec ce qui est dit. çà va à l'encontre de mon expérience. j'en ai des pieds en sol un peu acide comme il y a à Brest (ou poussent les baies de mai, les azalées , ... , en pleine terre) et elle pousse très bien
hum, par quoi commencer...
voilà ce qu'on m'a dit :
dans un sol riche et frais à la surface elle va pas faire ses racines profond, elle va pas chercher les bons nutriments minéraux spécifiques profond et va prendre le goût du "terroir" dû au sol riche en éléments organiques, quelque chose qui n'est pas recherché.
Donc au contraire dans un un sol caillouteux (les cailloux limitent aussi favorablement l'évaporation de l'eau) peu riche l'enracinement profond sera bien. comme il y a des sols calcaires caillouteux où l'eau file profond également... après on m'a aussi dit que ce qu'il fallait considérer c'était que certaines plantes tolèrent le calcaire, mais qu'il n'en existe pas beaucoup qui recherchent véritablement le calcaire. Dans le premier cas, certaines qui tolèrent le calcaire vont tout aussi bien dans les autres sols y compris un peu acide. je pense que c'est le cas de la vigne, en tout cas je le répète elle pousse bien ailleurs que dans les coteaux calcaires ( j'ai aussi testé dans une autre région). Si je me rappelle , les rouges sur sol calcaire et les blancs sur sols acides mais pourquoi? (sans doute influence sur le goût)
les qualités recherchées sont aussi le taux de sucre pour le vin. c'est très sucré si vous buvez du jus destiné à vinifier. (majeur partie de la production ---> vin ) en lien avec l'ensoleillement.
l'ensoleillement est pas terrible dans certains coins de Bretagne, je pense que c'est le plus gros soucis (quand je vois à quel point la récolte est parfois tardive.) conditions moins favorables; spécialisation des cultures dans une recherche d'efficacité entraîne polarisation entre tout absent et tout présent avec peu de nuances. Il faut en principe rechercher la proximité de surfaces réfléchissant la lumière (tiens comme certaines pierres calcaires claires en terrain un peu aride) et tailler court pour garder la chaleur à proximité du sol. et faire une taille en vert pour enlever entre autre les feuilles qui font de l'ombre.
voilà j'espère ne pas avoir dit trop de bêtises, car tout çà c'est du "on m'a dit", et quoi qu'il en soit je vous conseille d'essayer cette culture en Bretagne au pied d'un mur exposé sud-sud ouest, et de ne pas dissocier la prise en compte du paramètre du sol d'une compréhension plus globale.
diagnostiqué asperger au cra en 2015.

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#79 Message par patic » vendredi 21 juillet 2017 à 22:33

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 18:30, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#80 Message par Allan » vendredi 21 juillet 2017 à 22:55

A l'évidence, il s'agit d'un potiron qui va encore bien grossir. Ca pousse facilement.
ted/asperger/dysexécutif sévère

Avatar du membre
Itaya
Adepte
Messages : 249
Enregistré le : dimanche 11 juin 2017 à 19:29

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#81 Message par Itaya » vendredi 21 juillet 2017 à 22:58

Malheureusement je suis une piètre jardinière, pire je suis celle qui arrive à faire mourir des plantes.
Alors il m'en reste seulement 3 (2 en intérieurs et 1 en extérieur), elles survivent je ne sais trop comment, même mon bananier (extérieur), il est mort 2 fois, et ses petites soeurs sont toujours là, j'étais triste (il a un énorme symbole pour moi) de voir sont état à la fin de cet hivers, et surprise 3 nouvelles pousses sont sorties de terre.
alors, une fois pour toute je leur laisse la paix aux autres plantes, les regarder, les contempler, mais en rester loins. Une sorte de comme à accord entre elles et moi.
Pourquoi, je reponds à se post ?
Alors je lance un pari, mon pseudo à un rapport avec la botanique, mais qui trouvera ? :D
Probablement HP sans tests officiels.
Non diagnostiquée, je pense être aspie et les differents tests internet tendent de ce côté. (En attente CRA pour ~2020)
Ps : dyslexique fâchée avec l'orthogrape et la grammaire (les efforts me demandent beaucoup)

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#82 Message par patic » vendredi 21 juillet 2017 à 22:59

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 18:31, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21844
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#83 Message par Tugdual » vendredi 21 juillet 2017 à 23:01

Attention avec les cucurbitacées d'origine ou de
croisements inconnus, certaines sont très toxiques : Ce risque survient lors de croisements intempestifs
avec des variétés ornementales, ou bien à cause
d'une dégénérescence dans une lignée (lorsque des
jardiniers utilisent leurs graines sans précautions).

Le risque est rarement mortel, mais c'est arrivé : Modifications :
  • 22/07/2017 : Ajout de la remarque et de l'anecdote.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#84 Message par patic » vendredi 21 juillet 2017 à 23:05

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 18:30, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#85 Message par Allan » vendredi 21 juillet 2017 à 23:08

patic a écrit :Tu es sûr car il est jaune bien vif et ne tire pas vers l'orange.

Cela reste possible car le voisin en a jeté de l'année dernière.
La couleur orange vient avec la maturité, tu as le temps pour ça, en attendant tu peux observer qu'il y a sur le même pied, des fleurs mâles et des fleurs femelles. Pour la pollinisation, il y a nécessité des abeilles qui vont d'une fleur mâle à une fleur femelle pour transporter le pollen, sinon tu peux le faire toi-même avec un pinceau. Sur ta photo, il s'agit d'une fleur mâle et pour repérer une fleur femelle tu peux regarder à l'arrière de la corolle, il y a déjà la petite courge en devenir au stade de l'ovaire. Ca c'est de la botanique, mais tout ce qui concerne le sol, ca devrait être traité dans le fil "Au jardin". Ca serait mieux.
ted/asperger/dysexécutif sévère

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#86 Message par patic » vendredi 21 juillet 2017 à 23:12

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 18:30, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#87 Message par Allan » vendredi 21 juillet 2017 à 23:19

patic a écrit :Merci pour l'info des courges amères, je verrai quand je goutterai en novembre, à la récolte.

J'ai observé deux pieds distincts espacés d'environ 60 à 70 cm, donc il ne s'agit visiblement pas d'un croisement car les deux pieds sont semblables.

Si un potimarron passe d'abord par le jaune avant de devenir orange, alors cela semble une possibilité plus que plausible.
Deux pieds de courge sont souvent assez semblables, on distinguera les variétés par le développement du fruit.
Les pieds de courgette sont reconnaissables à ce qu'ils ne sont pas rampants contrairement aux potirons.

Les abeilles transportant les pollens, elles se chargent de faire les croisements, rien ne peut te permettre de conclure que tes deux pieds ne sont pas issus d'un croisement l'été dernier. Mais je comprends que ca puisse te sembler un peu obscur dit rapidement comme ça, sans davantage d'explications.
ted/asperger/dysexécutif sévère

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#88 Message par patic » vendredi 21 juillet 2017 à 23:25

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 18:31, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Allan
Forcené
Messages : 1298
Enregistré le : mardi 23 juin 2015 à 23:14

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#89 Message par Allan » vendredi 21 juillet 2017 à 23:31

Il y a en principe davantage de fleurs mâles que de fleurs femelles et on voit se développer les fleurs femelles en s'échelonnant au fur et à mesure de la croissance des tiges et de leurs ramifications. Les fleurs mâles ou femelles se trouvent indifféremment sur la tige principale ou les ramifications secondaires.
ted/asperger/dysexécutif sévère

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Pour parler de botanique, v'nez ici !

#90 Message par patic » vendredi 21 juillet 2017 à 23:33

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 18:31, modifié 1 fois.
________________

Répondre