Pour parler de philosophie, ici !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Avatar du membre
seul
Passionné
Messages : 323
Enregistré le : mercredi 5 août 2015 à 3:32

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#16 Message par seul » mardi 2 août 2016 à 22:36

Le subjectif , c'est le type qui après t'avoir torturé te dit " t'inquiète tout va bien faut relativisé " .

La subjectivité est la pire chose qu'on ai fait à la pensée .

et C'est d'ailleurs souvent un acte d'euphémisme la subjectivité , un acte de retournement ou d'indistinction totale .

Il y a croire au subjectif , mais il n'y a pas le subjectif en tant que tel , qui lui n'existe pas .

Dire que la pensée subjectiviste est tourné vers le faux est une tautologie , puisque qu'elle s'admet elle même comme fausse .

Alors moi je pourrais dire que je subjectivise la subjectivité , en disant que de mon point de vue personnel la subjectivité n'existe pas , mais ça ne serait pas subjectif ça serait vrai .
Diagnostiqué autiste par un psychiatre .
Chercheur du bonheur infini .

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26055
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#17 Message par freeshost » mardi 2 août 2016 à 22:50

Quand le positif frappe à ta porte, ouvre-lui.

Quand le négatif frappe à ta porte, fais comme si tu n'étais pas là.

:lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#18 Message par Rem 82 » mardi 2 août 2016 à 23:07

freeshost a écrit :Quand le positif frappe à ta porte, ouvre-lui.

Quand le négatif frappe à ta porte, fais comme si tu n'étais pas là.

:lol:
Ohhh oui !!! :bravo:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
seul
Passionné
Messages : 323
Enregistré le : mercredi 5 août 2015 à 3:32

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#19 Message par seul » mardi 2 août 2016 à 23:12

Mais je trouve que ce que j'ai dit n'est pas negatif , enfin je sais pas trop pourquoi tu dis ça . Dire que tout est subjectif ça signifie , ben on a le droit de dire n'importe quoi tout le monde s'en fiche . Moi je dis rien n'est subjectif , donc , on a le droit de dire n'importe quoi tout est permis , par contre obligé les gens à dire n'importe quoi , dire que tout est permis dans un débat ( ce qui est d'ailleurs est souvent hypocrite car ce point de vue est adopté seulement pour te dire ce que tu ne dois pas dire , en disant , tu dis n'importe quoi parce qu'on dit ce qu'on veut , c'est vraiment , mais alors vraiment à s'en retourner le cerveau la philosophie subjectiviste ) c'est ça le vrai négatif .
Diagnostiqué autiste par un psychiatre .
Chercheur du bonheur infini .

Avatar du membre
Daredevil
Forcené
Messages : 4397
Enregistré le : samedi 12 décembre 2015 à 16:38

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#20 Message par Daredevil » mardi 2 août 2016 à 23:16

seul a écrit :L'anormalité , c'est le fait de ne pas faire comme la plupart feraient , ou comme la multiplicité des pluparts feraient , ça existe à mon sens . On a le droit de dire , sans que personne en ai rien à faire d'ailleurs , que quelqu'un est schizophrène , mais dire que quelqu'un est fou ou anormal , ça va pas c'est tabou . Il y a une inversion à faire là aussi , il y a des anormaux , des gens qui font pas ce qu'il faut aussi , il y a des fous , alors que le mot schizophrène lui en vérité , il veut pas dire grand chose . Ce qui veut rien dire , à un sens pour les gens , et ce qui veut dire quelque chose , c'est passé de mode et on en parle plus dans le monde d'aujourd'hui , dans la tête des gens à l'heure actuelle .

Mais toi tu aimerais qu'à ta pire souffrance de ta vie , là chose que tu hais le plus , qui te fais le plus souffrir , on te dise : c'est subjectif tu te trompes ? Moi j'aimerais pas .

Ca me rapelle le lycée en fait , bien sûr tout le monde n'était pas pareils , mais il y avait une multipicité de pareils , qui étaient un peu pareils les uns les autres entre pareils , moi on me disait que j'étais anormal , mais on disait aussi que tout le monde était normal , moyen philosophique absolu , de dire une chose et son inverse .
Anormaux : qui ne pensent pas de la même façon que tout le monde, qui n'a donc pas les mêmes besoins, plaisirs, donc qu'on ne peut pas comprendre : génies, artistes, les révolutionnaires ?

Fou : des gens dénués de raison. Les anormaux lorsqu'ils ne sont vraiment pas compris ou qu'ils vont à l'encontre de la raison collective contemporaine passent pour des fous : Galilee ? . Car on ne voit pas de raisons à leurs actions ou pensées.

Il n'y a pas de fumée sans feu même pour la souffrance !
J'ai mal au crâne ;)
Vieux geek non diagnostiqué
CIM10 F84
Insight Aspie (?) +Aphantasie, prosopagnosie, écholalie, mutisme électif....
Fan de super héros, Daredevil le pygmalion de mon fonctionnement social
Mes doigts sur un clavier communiquent plus de mots que ma bouche...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26055
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#21 Message par freeshost » mardi 2 août 2016 à 23:19

Il y a des choses plus subjectives que d'autres. La subjectivité n'est pas forcément négative : subjectivité des goûts, par exemple, mais aussi subjectivités des ressentis et des avis, pour éviter une pensée unique.

On a le droit de dire des choses fausses :

- par erreur,
- par ignorance,
- par ironie,
- par comédie,
- par mensonge,
- ...

Après, je suis d'accord que 2 + 2 ne fait pas 5. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
seul
Passionné
Messages : 323
Enregistré le : mercredi 5 août 2015 à 3:32

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#22 Message par seul » mardi 2 août 2016 à 23:30

Oui il y a une subjectivité des gouts dans le sens qu'on a des gouts differents . Mais il n'y a pas une subjectivité des gouts dans le sens que moi j'aime un truc , et que mon voisin pour lui je l'aime pas , ou si c'est le cas c'est qu'il a tort , parce que moi je sais que je l'aime .

Mais de tout an (en tout cas depuis des milliers d'année) les gens qui disaient le vrai étaient considéré à la fois comme des anormaux et comme des fous , et plus on dit des choses importantes et vraies , plus on est considéré comme anormal et fou . Quand on pense à une chose , il faut qu'on pense à cette chose et à son inverse . La première conception est celle qui existe dans la tête des gens et ce qu'elle désigne , la seconde est celle que l'on devrait utiliser si on suivait la vérité à la lettre . Si je viens ici , c'est aussi parce qu'on me prend souvent comme un anormal un fou , et un cinglé . Mais c'est peut être que je suis tout le contraire si on suit la definition à la lettre de ces termes .

La preuve par la politique : on laisse être élus des fous , c'est parce qu'on se trompe sur notre propre conception de la logique du bien être de la justice , de l'economie de tout un tas de choses , qu'on se trompe totalement et d'une lourdeur atrocement abominable sur ce qu'est le bien et le juste et qu'en plus le comprendre nous rendrait heureux , c'est ça le pire dans tout ça .

Mais il y a un travail immense à faire chez les gens sur ce qu'est une certitude sur comment on l'obtient , et pour ça à mon humble avis , le mieux est de lire les présocratiques , comme Parménide .
Diagnostiqué autiste par un psychiatre .
Chercheur du bonheur infini .

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26055
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#23 Message par freeshost » mardi 2 août 2016 à 23:37

À mon avis, les politiciens [entre autres] sont pas mal conditionnés par leur(s) rôle(s), enfermés dans des rôles.

Si on te demande de jouer François Hollande sur une scène de théâtre, tu ne vas pas jouer Marine Le Pen. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Daredevil
Forcené
Messages : 4397
Enregistré le : samedi 12 décembre 2015 à 16:38

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#24 Message par Daredevil » mardi 2 août 2016 à 23:46

Les goûts et les couleurs ne se disputent pas
Il n'y a pas de raison ou de tort dans la subjectivité des goûts.
Il s'agit de sensibilité différentes que chacun est libre de décrire avec ses propres mots.

On voit midi à sa porte mais si tu es capable d'expliquer la situation géographique de la porte à quelqu'un d'ouvert, il pourra imaginer ta situation, voire même te comprendre.

C'est L'allégorie de la caverne de platon
L'allégorie de la caverne est une allégorie exposée par Platon dans le Livre VII de La République. Elle met en scène des hommes enchaînés et immobilisés dans une demeure souterraine qui tournent le dos à l'entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d'objets au loin derrière eux. Elle expose en termes imagés les conditions d'accession de l'homme à la connaissance de la réalité, ainsi que la non moins difficile transmission de cette connaissance.
Vieux geek non diagnostiqué
CIM10 F84
Insight Aspie (?) +Aphantasie, prosopagnosie, écholalie, mutisme électif....
Fan de super héros, Daredevil le pygmalion de mon fonctionnement social
Mes doigts sur un clavier communiquent plus de mots que ma bouche...

Avatar du membre
seul
Passionné
Messages : 323
Enregistré le : mercredi 5 août 2015 à 3:32

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#25 Message par seul » mardi 2 août 2016 à 23:49

Je suis tout à fait d'accord . Mais c'est justement ça aussi le travail salarié , la création d'un role social . C'est aussi ça la classe en fait , je joue le role du riche , le riche doit être ainsi , et je suis fier de l'être et je le montre . Mais c'est ça aussi pour toute pratique , le type qui aime l'agronomie il va avoir tendance à vouloir jouer l'agronome , et c'est pire encore le culte de la région , du milieu , un type de cité ça le ferait parfois vomir de sortir un mot peu répendu et sans qu'il fasse parti de je ne sais quel patois ou langage de cité , il veut jouer son role , parfois le role du méchant ( le role qu'on joue souvent quand en fait on est gentil d'ailleurs ) et il voit que le role marche et ne veut pas en sortir .

De Hollande , je crois qu'il n'y aura jamais rien de vraiment vrai qui sortira de sa bouche et qui puisse constitué une vérité qui pourra changer quoi que ce soit à quoi que ce soit . C'est justement un total subjectivisme , une évidence répétée pour dire vrai il n'y a jamais d'originalité chez un politicien de renommée .

Marine le pen c'est un peu la même chose , elle a une micro-originalité du fait de son eurosceptisme , mais voilà c'est tout . Jean marie le pen à la limite était mille fois plus original , avait un role mille fois moins defini qu'elle et pourtant c'était pas non plus l'originalité absolue .

La caverne de platon c'est un bon concept , mais acquérir une bonne conception des choses prend plus de temps que de sortir d'une caverne peut être . Dans la caverne de platon ça semble un peu brutal ce changement et elle ne montre que ce changement de conception mais pas comment y parvenir .
Diagnostiqué autiste par un psychiatre .
Chercheur du bonheur infini .

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26055
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#26 Message par freeshost » mardi 2 août 2016 à 23:55

En plus, quand c'est midi chez moi, ben... au Québec... c'est encore six heures du mat'... :lol:

Chaque personne est unique et vit sa propre suite d'expériences.

[Sachant que toute suite d'au moins deux expériences [indivisible] est une expérience, calculer le nombre d'expériences vécues par une personne ayant vécu n expériences indivisibles. :lol: ]

Par conséquent :

- vivre un événement A est une expérience, tout comme ne pas vivre cet événement A est une expérience,
- deux personnes qui vivent respectivement l'expérience A puis l'expérience B et l'expérience B puis l'expérience A vivent deux expériences différents -AB-> et -BA->,
- donc les expériences -AXB-> et -AB-> sont différentes.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Daredevil
Forcené
Messages : 4397
Enregistré le : samedi 12 décembre 2015 à 16:38

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#27 Message par Daredevil » mardi 2 août 2016 à 23:58

Il s'agit d'une représentation de la réalité de ce que peut vivre une personne ayant fait son chemin de réflexion, d'élévation d'elle-même, c'est-à-dire son propre parcours initiatique qu'elle ne doit pas réserver pour elle-même mais qu'elle doit savoir offrir aux autres
En fait c'est ce qu'on fait (je fatigue je fais des répétitions désolé)
Platon invite ses contemporains à rejeter toutes formes d'idées reçues et de se montrer vigilants sur l'exercice du pouvoir, sur le choix des hommes destinés à exercer l'autorité dans la Cité. Le philosophe met l'accent sur l'esprit de responsabilité qui doit animer les citoyens, puisque les prisonniers de la caverne représentent ceux qui préfèrent ne pas s'interroger ni remettre en cause un ordre établi, aussi inapte soit-il. Le philosophe prend un risque de partager sa vision du monde, dans la mesure où sa perception bouscule par nécessité l'ordre établi.
Oui freeshost c'est le concept ;)

Bonne nuit :yawn:
Vieux geek non diagnostiqué
CIM10 F84
Insight Aspie (?) +Aphantasie, prosopagnosie, écholalie, mutisme électif....
Fan de super héros, Daredevil le pygmalion de mon fonctionnement social
Mes doigts sur un clavier communiquent plus de mots que ma bouche...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26055
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#28 Message par freeshost » mercredi 3 août 2016 à 0:27

Daredevil a écrit :Oui freeshost c'est le concept ;)
Quoi, qu'est-ce que j'ai dit ? Je n'ai pas inventé de concept. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
seul
Passionné
Messages : 323
Enregistré le : mercredi 5 août 2015 à 3:32

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#29 Message par seul » mercredi 3 août 2016 à 0:38

Il y a differentes perceptions differentes consciences , differentes choses à differents endroits , mais ces choses sont quand même elles mêmes .

La remise en question des idées reçues devient de plus en plus importantes ou la conscience des choses est ce qu'appelle Hegel la conscience malheureuse ce qui est lié à la conscience fausse , liée au savoir malheureux et au faux savoir . Celui ci s'amplifie avec l'évolution du Capital , qui est en fait Satan en personne , le mensonge , l'inversement , le vice la séduction , l'adversaire . Interessez vous suffisament à n'importe quel sujet , essayé d'y reflechir , et de le comprendre à votre manière , vous verrez qu'il y a d'horribles mensonge sur quasiment tous les sujets de la pensée .

Il y a l'acte de pensée qui dit " ce monde est beau , je vais y rajouter des choses qui lui vont bien " , puis il y a l'acte de pensée communiste " ce monde est moche , changeons le , et detruisons au moins la moitié , renversons tout , revenons à quelque chose de plus simple , de moins fatigant et de plus créatif " .
Diagnostiqué autiste par un psychiatre .
Chercheur du bonheur infini .

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26055
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Pour parler de philosophie, ici !

#30 Message par freeshost » lundi 12 septembre 2016 à 13:09

Affronter le réel pour vaincre les obscurantismes
L’acceptation d’un monde interconnecté, l’attachement à une démocratie fondée sur le droit, le retour de discours politiques honnêtes et le travail sérieux sur des problèmes complexes sont les meilleurs moyens d’espérer un avenir plus lumineux.

Cet été, les événements douloureux se sont enchaînés, provoquant un sentiment de pessimisme et d’oppression difficilement supportable. L’attentat de Nice a transformé le 14 juillet en horreur, la guerre en Syrie se poursuit, la conjoncture s’essouffle en Chine, le réchauffement climatique se renforce et le Brexit fragilise l’Union Européenne. Même en y ajoutant le drame des réfugiés en Méditerranée, les bruits de bottes en Ukraine et le putsch avorté en Turquie, la liste des calamités anxiogènes de l’été 2016 reste incomplète.

Les deux tentations qui nous guettent

Face à cette situation, chacun subit deux tentations. La première consiste à se couper d’internet, de la télévision et de la presse, puis à se replier sur sa vie privée, en espérant éviter les catastrophes à Charmey ou à Erstfeld. S’il peut être temporairement salutaire sur le plan psychologique, ce refoulement est en réalité une démission.

La seconde, c’est le repli national. Dans un monde interconnecté, ce repli reste forcément symbolique: promotion des chemises à Edelweiss, interdiction de la burqa, retrait de la demande d’adhésion à l’UE, mouvements de menton nationalistes. En fait, le réel ne permet pas à la Suisse de s’isoler, car elle est au cœur du continent dont elle partage à la fois les turbulences et les succès. En somme, le repli national n’est que la version agitée et publique du repli privé. Emblématique, l’incapacité des promoteurs du Brexit d’articuler la moindre stratégie de mise en œuvre illustre le caractère purement symbolique de leur démarche.

Détruire deux fantasmes

A terme, céder à l’une de ces deux tentations est dangereux. Au contraire, la recherche de sécurité exige d’affronter les problèmes, ce qui implique de détruire deux fantasmes. Le premier tente de maintenir une distinction structurelle entre politique intérieure et politique extérieure. Désormais, l’imbrication est totale. Le phénomène migratoire en offre l’illustration parfaite: les peurs se développent à l’intérieur, mais ses déterminants sont à l’extérieur. Pour éviter que des centaines de milliers de personnes veuillent traverser la Méditerranée à tout prix, il faut contribuer à améliorer durablement leurs conditions de vie sur place.

Le second fantasme consiste à croire que seules les politiques réduites à l’échelon national, voire cantonal sont efficaces. Au contraire, c’est le développement de règles équitables et solides dans de vastes espaces qui protège les habitants. Ainsi, l’isolement du Royaume-Uni n’améliorera pas les conditions de vie des populations déshéritées du nord de l’Angleterre. De même et a contrario, l’ouverture économique n’amène de prospérité partagée que si des règles communes excluent le dumping salarial et environnemental.

Nos démocraties sont challengées

Nos démocraties, nées et consolidées dans les frontières de l’Etat-nation, sont toujours plus challengées par la dimension internationale. Or, la prise de décision à ce niveau exige encore la plupart du temps l’unanimité des Etats concernés. Cette exigence est paralysante. De plus, elle ne s’obtient qu’en faisant jouer les rapports de forces internationaux, soit souvent l’inverse du droit et de la démocratie.

Pour relever les défis à venir, le développement d’organisations internationales fortes est incontournable. D’où un dilemme pour les Etats: pour avoir une chance de voir leurs problèmes traités, ils doivent céder des prérogatives à des échelons plus vastes, au détriment du niveau national. Une telle équation ne peut se résoudre que par l’augmentation de la légitimité et de la capacité décisionnelle des organisations internationales. Autrement dit, il convient de quitter peu à peu le principe de l’unanimité, pour adopter de vrais usages démocratiques, ce qui requiert un parlement doté de compétences législatives.

Sur notre continent, c’est évidemment l’Union Européenne qui chapeaute les nations. Mais pour l’instant, même si son Parlement n’a cessé de voir son rôle renforcé, elle souffre d’un décalage entre l’immensité des attentes à son égard et la nature limitée des prérogatives que les Etats lui ont cédées.

L’obscurantisme religieux et politique

Le chemin est ardu! De nombreux courants démagogiques surfent sur le climat anxiogène pour prêcher le repli national et entraver la mise en place des coopérations internationales nécessaires. Cet été, il était frappant de voir combien l’obscurantisme religieux et l’obscurantisme politique s’alimentent réciproquement pour renforcer la peur et la paralysie des consciences. Le sommet de cette perversion est atteint quand l’obscurantisme politique prétend nous protéger des menaces que l’obscurantisme religieux fait peser sur les droits humains.

En réalité, seule une lutte quotidienne, sereine et rationnelle contre les pulsions régressives protégera nos libertés et notre prospérité. Dans cette optique, l’affaiblissement des médias de qualité et l’explosion de l’immédiateté populiste sur les réseaux sociaux ne facilitent guère la compréhension et le traitement des questions politiques.

Aucune société n’est immunisée contre la barbarie

A l’évidence, aucune société n’est immunisée contre la barbarie. Si les citoyens choisissent le cocooning ou le repli national, la montée des obscurantismes politiques et religieux s’accélérera, avec la violence pour conséquence. Toutefois, après le vote sur le Brexit, une lueur d’espoir apparaît. Dans de nombreux pays, on observe un gain de popularité de l’UE.

L’opinion publique serait-elle en train de comprendre qu’une déconstruction de l’UE rendrait encore plus difficile le traitement des crises actuelles? La conscience du risque de chaos remplacera-t-elle peu à peu les pulsions régressives? Au terme d’un été noir, l’acceptation d’un monde interconnecté, l’attachement à une démocratie fondée sur le droit, le retour de discours politiques honnêtes et le travail sérieux sur des problèmes complexes sont les meilleurs moyens d’espérer un avenir plus lumineux.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Répondre