La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.

Tout simplement , la politique :

J'ADORE !
4
17%
J'AIME UN PEU !
4
17%
JE DÉTESTE !
15
65%
 
Nombre total de votes : 23

Message
Auteur
Avatar du membre
Alone3545
Forcené
Messages : 3165
Enregistré le : mercredi 11 novembre 2015 à 13:43

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#31 Message par Alone3545 » samedi 4 février 2017 à 8:35

Tout est relatif (Eistein) et c'est valable toujours
Spoiler :  : 
ou presque mais on va pas chipoter pour la théorie ne s'appliquant quasi jamais voir jamais à la lettre selon notre référence de dimensionnement temporel et notre definition
Diagnostiqué, 24 ans.

Avatar du membre
Asriel
Modérateur
Messages : 1596
Enregistré le : lundi 21 décembre 2015 à 18:54
Localisation : WEST, GMT+0 (heure de Londres).

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#32 Message par Asriel » samedi 4 février 2017 à 9:36

Salicorne a écrit :
Castiel a écrit :Au lieu de se plaindre, il faut se renseigner sur le sujet, pour s'y investir, et pour jouer un rôle.
Parce qu'un jour, à force de répéter toujours la même chose ; tous pourris, etc. vous finirez par avoir la victoire d'un populiste d'extrême-gauche ou d'extrême-droite au pouvoir parce que ce refus obstiné de s'engager et d'en discuter en se cachant derrière le fait que c'est détestable, empêchera à certains de faire ce qu'il est nécessaire pour éviter d'être mal dirigé.
Le résignation n'est jamais une bonne chose, j'en suis bien consciente. :bravo:
La question pour moi reste la suivante : Comment s'investir et jouer un rôle dans un monde où il est indispensable d'être charismatique, dynamique et sociable pour être acteur (c'est-à-dire, avoir une influence mesurable) en politique ?

J'apprécie certains aspects de la politique comme les questions de sociétés touchant à l'éthique, mais je préfère les aborder sous un aspect plus philosophique. J'apprécie aussi certaines formes d'action militante peu politisées.
Concernant la politique au sens restreint, je vais voter par respect pour les anciennes, mais pas par conviction.


Je trouve qu'il est très difficile de s'intéresser à la politique quand on est soi-même en situation de malaise par rapport à la société. Les tendances du sondage me semblent révéler cet état d'esprit, plutôt qu'une indifférence au reste du monde.
Tu soulèves de bonnes questions. Personnellement, j'envisageais aussi une carrière politique, avant que je me rende compte que mes compétences sociales ne sont pas suffisamment développées pour espérer en toute objectivité atteindre ces objectifs.
En revanche, il est faux de penser qu'il n'y a que la politique nationale où tu peux envisager de changer les choses. Au lycée, par exemple, j'ai été élu délégué de classe puis délégué du lycée, en dépit du syndrome d'Asperger. Quand tu veux t'investir au niveau local, tu peux te permettre de mieux faire passer tes particularités auprès de tes congénères qui peuvent parfois le voir comme de sérieuses qualités.
Ainsi, être en situation de malaise par rapport à la société devient une force, et non plus une faiblesse.
Si ma phrase est tautologique, elle n'en reste pas moins l'embonpoint de ceux qui pensent que tous les politiciens sont corrompus. La corruption c'est 2% du personnel politique, il y a moins de Cahuzac que d'élus sincèrement engagés pour leur ville. On ne met en avant que les premiers, en revanche, c'est tellement dommage.

Même au niveau national rien n'est arrêté. F. Hollande n'a jamais été réputé pour son charisme, F. Fillon non plus. Tu sembles avoir une image très sarko-show du caractère en politique, pas de mal, la France a toujours préféré un modèle napoléonien et bonapartiste dans l'esprit. :mrgreen: .
Il n'y a qu'une seule vérité !
Aspie de 19 ans. 1型糖尿病。
Je suis un Dahu, étudiant en 2A à Sciences-Po.

Lien vers le serveur Discord Asperansa : https://discord.gg/Up8x9nU.
J'étais anciennement Castiel.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2540
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#33 Message par lepton » samedi 4 février 2017 à 10:44

Spoiler :  : 
freeshost a écrit : - Nous sommes tous des artistes. [Même si, celle-ci, je la considère pour vraie. :lol: ]
Non, non, je peux te faire un dessin, tu verras que tu te trompes! :mryellow:
Je m'intéresse à l'aspect idéologique de la politique, pas aux politiciens. La vie politique du journal de 20h, avec telle déclaration de tel politicien pour s'attirer telle frange de l'électorat, ça ne m'intéresse pas.
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Salicorne
Passionné
Messages : 415
Enregistré le : dimanche 15 novembre 2015 à 22:28

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#34 Message par Salicorne » samedi 4 février 2017 à 17:00

Castiel a écrit :En revanche, il est faux de penser qu'il n'y a que la politique nationale où tu peux envisager de changer les choses. Au lycée, par exemple, j'ai été élu délégué de classe puis délégué du lycée, en dépit du syndrome d'Asperger. Quand tu veux t'investir au niveau local, tu peux te permettre de mieux faire passer tes particularités auprès de tes congénères qui peuvent parfois le voir comme de sérieuses qualités.
Ainsi, être en situation de malaise par rapport à la société devient une force, et non plus une faiblesse.
Peut-être est-il plus facile de faire accepter ses particularités après un diagnostic ?
J'ai déjà essayé de m'investir auprès d'une association culturelle il y a quelques années, mais je n'ai pas réussi à tenir mes engagements, car ils me réclamaient trop d'énergie et de compétences en communication. Je me suis retrouvée dans un état dépressif assez sévère, et depuis je n'ose plus réessayer ce type d'aventure... :|
Paradoxalement, je trouve le secourisme beaucoup plus facile car beaucoup plus organisé et rigoureux. Chacun possède un rôle bien défini, sait ce qu'il a à faire. Les formations ont lieu à des dates fixes, le programme est toujours le même. Cela dit, c'est un engagement très différent et encore moins "politique" que le premier.
Castiel a écrit :Si ma phrase est tautologique, elle n'en reste pas moins l'embonpoint de ceux qui pensent que tous les politiciens sont corrompus. La corruption c'est 2% du personnel politique, il y a moins de Cahuzac que d'élus sincèrement engagés pour leur ville. On ne met en avant que les premiers, en revanche, c'est tellement dommage.
Assurément, tous les politiciens ne sont pas corrompus mais j'ai beaucoup de mal à croire ce chiffre de seulement 2% en France. :?
Même dans mon village, il n'y a pas de réelle démocratie car le maire a des liens de parenté avec la moitié des habitants. Même à un niveau associatif, je constate toujours des querelles de pouvoir. Même à l'école primaire, je trouvais la plupart des autres enfants malhonnêtes. :lol:
Pourtant je me définis comme quelqu'un d'optimiste, qui ne crois pas que l'Homme soit intrinsèquement mauvais.
Castiel a écrit :Même au niveau national rien n'est arrêté. F. Hollande n'a jamais été réputé pour son charisme, F. Fillon non plus. Tu sembles avoir une image très sarko-show du caractère en politique, pas de mal, la France a toujours préféré un modèle napoléonien et bonapartiste dans l'esprit. :mrgreen: .
A vrai dire, les qualités que j'ai soulignées ne reflètent pas mon opinion, mais un constat général que je réprouve. :wink:
J'aimerais que la France accorde plus d'importance aux idées qu'à la forme.
Bilan clinique évoquant un possible Syndrome d'Asperger

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#35 Message par philigram » samedi 4 février 2017 à 19:02

Corrompus peut-être pas. Et surement qu'à l'échelle locale moins qu'à l'échelle nationale.
Moi, dans une commune de 8000 habitants, il y a déjà de la corruption évidente.
Des terrains qui passent subitement constructibles, des immeubles construits par Bouygues quelques mois après dessus, puis un PLU revu aussitôt pour empêcher des voisins, eux de construire à côté. Bizarre !
Mon voisin construit un mur mitoyen alors que le PLU l'interdit. Je constate que le PLU venait juste d'être modifié et acté. Il avait le droit. Une fois le mur construit, étrangement un règlement de lotissement qui ressort interdit de faire de même. Et étrangement ce voisin est à la mairie. Bizarre !

Je pense que pour arriver au niveau de Fillon ou Hollande, il ne faut pas avoir beaucoup de scrupules, une attirance pour le pouvoir, il faut être pas mal narcissique, versatile et capable de jouer la comédie, de ne pas avoir d'éthique personnelle et même de moral.

Quel président n'a pas été impliqué dans des affaires louches ?
J'en ai vu 5 des présidents depuis que je suis en âge de m'informer. Entre les affaires de Giscard et les avions renifleurs, Mitterrand et sa grande capacité de retourner sa veste, Chirac et ses affaires à la mairie de Paris et les emplois fictifs, je ne parle pas de Sarko qui est une casserole à lui seul, et Hollande aura son heure de gloire au palais de justice comme tous les autres.

C'est tentant de piocher dans la caisse, de faire des fausses factures ... Combien j'en ai vu le faire dans mes entreprises : manger pour 20 euros et demander une facture de 50. Se faire rembourser des trajets personnels, utiliser la voiture de la société pour partir au ski ... Ce ne sont que quelques euros. Mais à brasser des dizaines de milliers d'euros chaque mois, ils n'ont plus la notion de la valeur de l'argent.
Même mon père président d'une association d'ancien se fait acheter "légalement" ... On lui offre des voyages "commerciaux", des organisateurs de circuits proposent des petits cadeaux "ne test"...

Comment peut-on être aspi et faire de la politique ? Ca me semble tout à fait incompatible. Dans un conseil de classe, ok. Il n'y a aucun enjeu financier.
Mais pas à la Mairie et encore moins au dessus.
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5199
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#36 Message par Bubu » samedi 4 février 2017 à 19:38

J'ai bien conscience que je la joue facile, même faible. Mais oui, les politiciens sont tous des arrivistes en quête de pouvoir, des carriéristes qui ne pensent qu'à leur pomme.
Comment se fait-il qu'ils soient quasiment tous impliqués dans des magouilles ? Ce sont des scélérats, les politiques.

La Politique est spoliée, pervertie par eux.
Si vous avez le courage d'aller outre, bravo.
Mais pas moi.
La politique est devenue perverse, où les égos de quelques arrivistes ont subjugué l'intérêt commun.

Je ne vote plus par conviction, mais par opposition.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
Asriel
Modérateur
Messages : 1596
Enregistré le : lundi 21 décembre 2015 à 18:54
Localisation : WEST, GMT+0 (heure de Londres).

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#37 Message par Asriel » samedi 4 février 2017 à 20:07

ssurément, tous les politiciens ne sont pas corrompus mais j'ai beaucoup de mal à croire ce chiffre de seulement 2% en France. :?
Tes interrogations sont très légitimes. De loin, cela a vraiment l'air pourri.

C'est normal, c'est comme il est difficile de croire qu'il n'y a que 4% et 3,6% de récidive chez les violeurs et les meurtriers, tout cela à cause du battage médiatique qui sont faits de ces affaires judiciaires. Il ne faut pourtant pas s'y tromper.
Des propos comme ceux de Bubu sont un ramassis de poncifs non étayés par les moindres faits.
Par esprit de contradiction peut-être, par volonté de défiance sûrement, par fainéantise intellectuelle sur ces sujets probablement, il y a un vrai rejet de la population des élites politiques, de manière plutôt paradoxale, puisque si une minorité a décidé de spolier toute une activité, et que personne n'a jugé bon de relativiser, c'est des politiques qu'il est attendu de trouver la solution à ces problèmes, et dans le même temps on leur reproche d'assister les gens, de leur dire quoi penser, quoi réfléchir...

Il faut se le dire : ce sont des boules puantes.
Le rejet irrationnel de la politique ne peut pas conduire à des résultats probants.
Il y a une forme de croisade qui est faite contre le système corrompu qui nous dirige, avec, en sous-texte, l'idée que le divorce entre la politique et le citoyen est inévitable.
Cela n'amènera qu'à des actions sauvageonnes. Il faut que le citoyen et le politique se réconcilient. Le politique doit comprendre le trouble de certains de ses actes et réagir en conséquence, parce qu'il est en grande partie responsable du désamour actuel. Pour autant, la masse de personnes qui ne se renseignent pas sur ces sujets et qui écoutent les meilleurs producteurs des discours anti-élites appeler à des généralisations hâtives pour mieux provoquer la défiance au sein de la population, elle est aussi responsable de cet état de faits.
J'aimerais que la France accorde plus d'importance aux idées qu'à la forme.
En tous cas, sache que c'est la meilleure démarche que tu as, et que la société se porterait beaucoup mieux si on pouvait se focaliser, non plus sur la bonne tête du politicien, comme le font une partie des électeurs, mais bien sur les idées qu'il propose.
Comment peut-on être aspi et faire de la politique ? Ca me semble tout à fait incompatible. Dans un conseil de classe, ok. Il n'y a aucun enjeu financier.
Mais pas à la Mairie et encore moins au dessus.
Heureusement que ce qui te semble incompatible ne l'est pas forcément.

Bon, sur 3093 membres, 10 allergiques à la politique ce n'est pas beaucoup, mais quand même. Il y a une tendance.
Je note bien qu'il y a une fronde contre la politique. Une démarche de réconciliation avec ce sujet n'attend que vous-mêmes, mais c'est d'abord une question d'envie. On peut y être indifférent, pourquoi pas, mais le dégoût que cela provoque étant non fondé en raison, vous pouvezv ous renseigner sur les études qui sont postées dans ce sujet : http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?f=8&t=9720.
Vous pouvez aussi, pour certains, continuer à râler ici évidemment. :mrgreen: . C'est peut-être plus simple, plus normatif et conventionnel. https://tingle-roy.jimdo.com/2016/08/30 ... -critique/ J'ai écrit un article à ce sujet sur mon blogue.
Il n'y a qu'une seule vérité !
Aspie de 19 ans. 1型糖尿病。
Je suis un Dahu, étudiant en 2A à Sciences-Po.

Lien vers le serveur Discord Asperansa : https://discord.gg/Up8x9nU.
J'étais anciennement Castiel.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5199
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#38 Message par Bubu » samedi 4 février 2017 à 20:26

La Monarchie absolue ...
Franchement c'est pas mieux ce que l'on fait avec notre prétendue République.
Autant d'inégalités sociales, et toujours une poignée de scélérats qui s'arrachent le pouvoir.
Non mais quelle pitié !

.
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26614
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#39 Message par freeshost » samedi 4 février 2017 à 21:19

Faut pas s'étonner, quand la France baigne en corruption et népotisme. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4914
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#40 Message par Manichéenne » samedi 4 février 2017 à 23:22

Castiel, d'où sors-tu ces 2% ? A ma connaissance il n'y a pas de chiffres sur les condamnations d'hommes politiques, et encore moins sur ceux qui ne se sont pas fait prendre...
J'ai pu entendre par un proche très impliqué en politique une corruption massive des maires de quelques communes dans une petite zone rurale (du genre : tous les terrains passés constructibles étaient à des membres de la famille du maire), des fraudes au niveau des conseils généraux, grandes villes et autres administrations sur les appels d'offre, des corruptions internes à des partis à un niveau local (par exemple, pour déterminer qui seraient les candidats, il y avait de faux électeurs, bourrage d'urne, etc). Un député qui avait employé un membre de sa famille sans qu'il travaille (c'était il y a 20 ans, et non ce n'était pas monsieur F.), qui trichait sur ses remboursements de frais...
Tous ces cas n'ont fait l'objet d'aucune poursuite. Donc comment juger de l'honnêteté de nos hommes politiques ? Sur la base de quels chiffres ?

Seuls chiffres que j'ai pu trouver :
Pourcentage d’élus condamnés ou mis en examen entre 1997 et 2002 :
Front national : 15,68%
UMP : 3,12%
PS :1,94%
(Blog Mediapart, Le FN répand »Tous pourris ! », voyons voir !, octobre 2014. Je manque de sources, les chiffres me surprennent, je ne sais pas quels élus sont inclus.)
Parmi les mis en examen, certains peuvent être innocents.
Mais combien parmi ceux qui n'ont pas été mis en examen ont simplement été suffisamment discrets ?

Même dans une petite association de jeu j'ai vu des gens se battre pour le pouvoir et piocher dans la caisse, alors comment croire que seuls de bons principes animent la majorité de ceux qui se battent à un niveau national ?



Et pour répondre au sujet : je n'ai pas répondu au sondage, parce que ça dépend de quelle politique on parle, et mon intérêt fluctue par périodes.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Asriel
Modérateur
Messages : 1596
Enregistré le : lundi 21 décembre 2015 à 18:54
Localisation : WEST, GMT+0 (heure de Londres).

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#41 Message par Asriel » samedi 4 février 2017 à 23:52

Je n'ai pas retrouvé mon chiffre, que j'assène pourtant depuis plusieurs années.
Je l'ai forcément lu quelque part, mais je ne sais plus où.

En attendant que je retrouve la source, vous pouvez le considérer comme faux.
Les problématiques que tu évoques sont réelles Manichéenne. Je crois que de toute manière c'était un taux concernant la condamnation ou la mise en examens d'élus.

Tes chiffres pointent moins d'1% d'élus mis en examen cela dit. C'est moins que le chiffre que j'avançais, mais il est plus restrictif quant au seuil à partir duquel le soupçon de corruption est lancé.

Ce que tu évoques est bien plus sournois, je me déclare incompétent à ce sujet.

Étude instructive sur ce sujet : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/ ... 000011.pdf.
Il n'y a qu'une seule vérité !
Aspie de 19 ans. 1型糖尿病。
Je suis un Dahu, étudiant en 2A à Sciences-Po.

Lien vers le serveur Discord Asperansa : https://discord.gg/Up8x9nU.
J'étais anciennement Castiel.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26614
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#42 Message par freeshost » dimanche 5 février 2017 à 1:17

Castiel a écrit :Je n'ai pas retrouvé mon chiffre, que j'assène pourtant depuis plusieurs années.
Est-ce un aveu d'argument ad nauseam ? :lol:
Castiel a écrit :Je l'ai forcément lu quelque part, mais je ne sais plus où.
J'espère que tu retrouveras ta source. Autrement, on va t'opposer sans vergogne l'argument "c'est irréfutable donc non scientifique" (cf. Karl Popper). "Oh ! Comme c'est étonnant !" :lol:

En plus, "depuis des années", peut-être que les statistiques ont changé.

On peut aussi conjecturer, non sans raison, que les cas d'emplois fictifs, de collusions, de corruptions, ont été sous-diagnostiqués dans le passé. :mrgreen:

Indépendamment du Peine-et-Clope-Gâte et des juridictions des divers pays, cautionnes-tu les emplois fictifs et les emplois "en famille" ? [Ne me dis pas "Il y a plein d'autres qui le font."]
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4429
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#43 Message par Flower » dimanche 5 février 2017 à 11:08

Au sujet du maire qui a des liens de parenté avec la moitié du village: cela ne le rend pas nécessairement corrompu, mais il y a bien sûr un risque de conflit d'intérêts dans tout ce qu'il fait. Mais c'est inhérent aux petites communautés, plus on connaît les gens, plus il est difficile de ne pas être exposé à des influences d'un côté et des critiques de l'autre.

Sinon, pour avoir fréquenté au quotidien un certain nombre d'élus, je confirme que la plupart travaillent de manière très sérieuse et honnête.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#44 Message par philigram » dimanche 5 février 2017 à 11:59

Où commence l'escroquerie et où finit l'honnêteté.
Une secrétaire de mairie qui se sert en stylo ... ou à la rentrée des placards qui se vident.
Car c'est ce que j'ai pu remarquer en mairie comme en entreprise comme dans des associations.
Ca semble n'être rien. Mais c'est aussi de l'escroquerie.
Difficile de résister aux petits arrangements ou se servir de la photocopieuse pour imprimer ses flyers personnels.
Piquer des classeurs ou une rame de papier pour un élu ou une secrétaire d'association qui gagne pas grand chose est acceptable .... mais quand on gagne 10000 euros par mois, qu'on a perdu toute notion de la valeur des choses, profiter de la voiture de fonction, d'un séjour gratis payé par le contribuable est alors aussi acceptable .... ?

Je pense que tout est question d'échelle mais peu résiste à profiter, en bas de l'échelle se sont de petits profits, et en haut de gros profits. Pour moi, l'escroquerie commence à la rame de papier.
Cela devient intolérable quand un type qui gagne beaucoup profite du système à son échelle. Il ne vole pas une ramette mais un camion avec 1 tonne de papier. Là, ça choque.
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
Bubu
Forcené
Messages : 5199
Enregistré le : dimanche 19 mai 2013 à 12:03
Localisation : En haut à gauche

Re: La politique et les aspies (qu'on soit clair !)

#45 Message par Bubu » dimanche 5 février 2017 à 13:28

Je me réconcilierais avec la politique quand D. Trump se fera assassiner. Ça ne devrait pas trop tarder.
La moitié des américains le hait, patience ...
Diagnostiqué autiste asperger, diagnostic établi à mes 33 ans par le CRA de ma région.
"Ce syndrome est caractérisé chez ce patient par l’absence de détérioration intellectuelle, un syndrome dysexécutif, un déficit d'attention"

Répondre